Régime avant le dépistage

Règles générales

Le dépistage prénatal, effectué au cours des trimestres I-II de la grossesse, fait référence aux méthodes d'examen qui permettent aux premiers stades de la grossesse de procéder à une évaluation complète du développement fœtal et d'identifier en temps opportun le groupe à risque de développement anormal du fœtus et de naissance d'un enfant présentant des anomalies chromosomiques..

Le dépistage combiné complet pour les deux premiers stades de la grossesse comprend:

  • Dépistage prénatal pour le premier trimestre à 11 semaines - 14 semaines de grossesse (à la date de la dernière période menstruelle). Comprend l'échographie (les marqueurs du premier trimestre sont la présence d'os nasal, la taille pariéto-coccygienne du fœtus et l'épaisseur de l'espace du col) et le dépistage biochimique - un double test, y compris un test sanguin pour l'hormone chorionique humaine (hCG) et la protéine plasmatique A (PAPP-A).
  • Dépistage prénatal du deuxième trimestre (dans la période de 16 à 20 semaines de grossesse). Comprend une échographie (permet d'étudier en détail tous les systèmes et organes de l'enfant, exclut la plupart des anomalies dans le développement du fœtus - anomalies des systèmes cardiovasculaire et urinaire, système musculo-squelettique, visage et cerveau) et un triple test biochimique (test sanguin pour hCG, alpha-foetoprotéine ( AFP) et estriol libre).
  • Traitement informatique des résultats obtenus et calcul du risque génétique prenant en compte de nombreux facteurs (âge de la femme, présence de maladies chroniques, poids, maladies héréditaires dans la famille, présence de toxicose). Il faut comprendre que les résultats obtenus ne déterminent que les risques probables et ne constituent pas la base d'un diagnostic. Cependant, s'il existe un risque élevé de développer une pathologie, un généticien est désigné et, si nécessaire, des recherches supplémentaires.

Comment bien se préparer aux examens et un régime est-il prescrit avant le dépistage?

Tout régime avant le dépistage du 1er trimestre au sens classique de cette définition n'est pas prescrit, cependant, afin d'obtenir les résultats les plus informatifs et les plus fiables, il est recommandé de suivre certaines règles nutritionnelles.

Échographie - si l'examen est effectué par voie transvaginale (le capteur est situé dans le vagin), aucune préparation particulière n'est requise. Pour un examen transabdominal (la sonde est en contact avec la paroi abdominale), la vessie doit être remplie de liquide. Pour ce faire, il est recommandé de ne pas uriner 3 à 4 heures avant la procédure ou de boire 0,5 litre d'eau non gazeuse pendant 1 à 1,5 heure et une heure et demie. Boire du thé et du café forts n'est pas recommandé, car cela peut affecter le contenu des informations de la procédure.

Le dépistage biochimique n'est effectué qu'après une échographie, ce qui permet d'établir de manière fiable l'âge gestationnel, car les indicateurs quantitatifs des analyses biochimiques dépendent largement de la durée exacte de la grossesse et les taux d'indicateurs changent quotidiennement. Le prélèvement sanguin doit être effectué uniquement à jeun, ce qui doit être précédé de la faim pendant 6 à 10 heures avant la procédure. Pour la précision de l'analyse, il est recommandé d'observer certaines restrictions dans l'alimentation pendant plusieurs jours avant le premier dépistage.

Vous devez exclure la consommation de viandes grasses et de produits carnés (viandes fumées, bacon, bacon, saindoux, saucisses, conserves), de graisses animales et culinaires, de margarine, d'aliments gras, de chocolat, de fruits de mer, de noix, d'œufs de poule. Il n'est pas recommandé de manger des aliments frits, des épices et des assaisonnements, ainsi que des aliments qui augmentent la formation de gaz dans les intestins (tous types de légumineuses, pain de seigle, chou). Il est interdit de prendre des boissons fortement gazeuses et caféinées (cacao, thé, café).

Le régime alimentaire doit comprendre du poulet bouilli, des huiles végétales, des céréales, du beurre, des légumes frais et bouillis, du miel, des pâtes. Il faut comprendre que le dépistage au 1er trimestre de la grossesse ne permet pas de révéler 100% des anomalies chromosomiques, par conséquent, un dépistage en deuxième période de grossesse est nécessaire.

Le régime alimentaire avant le dépistage du 2ème trimestre n'est pas fondamentalement différent.

Échographie - à ce stade, aucune préparation à l'examen n'est requise, car l'intestin, même en présence de gaz, est déjà derrière l'utérus et la présence de liquide dans la vessie n'est pas nécessaire, car le liquide amniotique est présent dans l'utérus.

Dépistage biochimique - 3 jours avant la procédure prescrite, il est nécessaire d'exclure du régime tous les aliments à potentiel allergique prononcé, même si vous n'êtes pas une personne hypersensible aux allergènes (fruits de mer, agrumes, chocolat, œufs de poule, produits laitiers, noix, fruits, etc. légumes rouges et jaunes, viandes fumées et plats très gras).

Toutes les autres restrictions alimentaires sont conformes aux recommandations diététiques pendant la période de dépistage biochimique au 1er trimestre. Prenant du sang à jeun, le dernier repas doit avoir lieu 8 à 12 heures avant la procédure.

Les examens réalisés au 2ème trimestre permettent d'évaluer avec précision tous les risques d'avoir un enfant avec une pathologie développementale intra-utérine. Il convient de garder à l'esprit que les résultats des tests peu fiables peuvent être en cas d'obésité, de diabète sucré, de FIV, en cas de grossesse multiple chez une femme.

Produits autorisés

Le régime avant le dépistage pour les 1er et 2ème trimestres comprend du poulet bouilli, des pâtes premium, des céréales cuites à l'eau (sarrasin, riz, blé), des craquelins de pain blanc, du thé sucré avec de la confiture, du pain de blé, des jus de fruits variés, de l'eau minérale plate, boissons aux fruits, boissons aux fruits, légumes et fruits de couleurs non rouges et oranges - poires, pommes, prunes, pruneaux.

Préparation à la projection: je ne savais pas grand chose, sinon je serais allé manger une tablette de chocolat)

1 projection. Je suis inquiet. Je me prépare. J'ai trouvé un article intéressant.

Le dépistage du 1er trimestre est une étude diagnostique qui est réalisée chez les femmes enceintes à risque de 10 à 14 semaines.

Il s'agit de la première de deux observations de dépistage, vous permet de déterminer avec une grande précision le risque de donner naissance à un fœtus malade..

Un tel examen comprend deux parties: le don de sang à partir d'une veine et une échographie. Sur la base d'eux, en tenant compte de plusieurs de vos facteurs individuels, le généticien rend son verdict.

Qui doit être dépisté pendant 1 trimestre


Il est très important que les femmes suivantes subissent l'étude:

  • sont étroitement liés au père de l'enfant
  • qui ont eu 2 fausses couches ou plus (naissance prématurée)
  • a eu une grossesse gelée ou une mortinaissance
  • la femme a souffert d'une maladie virale ou bactérienne pendant la grossesse
  • il y a des parents souffrant de pathologies génétiques
  • ce couple a déjà un enfant atteint du syndrome de Patau, du syndrome de Down ou autres
  • il y a eu un épisode de traitement avec des médicaments qui ne peuvent pas être utilisés pendant la grossesse, même s'ils ont été prescrits pour des signes vitaux
  • enceinte de plus de 35 ans
  • les deux futurs parents veulent vérifier la probabilité d'un fœtus malade.

Que recherchez-vous lors du premier dépistage échographique pendant la grossesse


Que regardent-ils lors de la première projection? La longueur de l'embryon est estimée (c'est ce qu'on appelle la taille coccygienne-pariétale - CTE), la taille de la tête (sa circonférence, le diamètre bipariétal, la distance du front à l'occiput).

Le premier dépistage montre la symétrie des hémisphères cérébraux, la présence de certaines de ses structures, qui sont obligatoires dans cette période. Regardez aussi 1 projection:

  • os tubulaires longs, la longueur de l'humérus, du fémur, de l'avant-bras et du bas de la jambe est mesurée
  • si l'estomac et le cœur sont à des endroits spécifiques
  • la taille du cœur et des vaisseaux qui en sortent
  • taille du ventre.

Quelle pathologie cet examen révèle-t-il?

Le premier dépistage de grossesse est informatif en termes de détection:

  • pathologie du rudiment du système nerveux central - tube neural
  • Syndrome de Patau
  • omphalocèle - une hernie ombilicale, lorsqu'un nombre différent d'organes internes est situé à l'extérieur de la cavité abdominale et dans le sac herniaire au-dessus de la peau
  • Le syndrome de Down
  • triploïdie (triple jeu de chromosomes au lieu de double)
  • Syndrome d'Edwards
  • Syndrome de Smith-Opitz
  • syndrome de Lange.

Termes de recherche

Quand faut-il faire le premier dépistage? Le moment du diagnostic du 1er trimestre est très limité: du premier jour de la 10e semaine au 6e jour de la 13e semaine. Il est préférable de faire le premier dépistage au milieu de cette plage, à 11-12 semaines, car une erreur dans les calculs réduit considérablement la précision du calcul.

Votre médecin devra à nouveau scrupuleusement et minutieusement, en fonction de la date de la dernière période menstruelle, calculer combien de temps vous devez subir le premier examen de ce type..

Comment se préparer à l'étude

Le dépistage du premier trimestre se fait en deux étapes:

Compte tenu de l'étude en deux étapes, la préparation de la première étude comprend:

  • remplissage de la vessie - avant 1 échographie
  • jeûner au moins 4 heures avant de prélever du sang dans une veine.

De plus, un régime alimentaire est nécessaire avant le diagnostic du 1er trimestre pour que le test sanguin donne un résultat précis. Elle consiste à exclure la consommation de chocolat, fruits de mer, viande et produits gras la veille de votre visite https://www.baby.ru/goto? Url = http% 3A% 2F% 2Fuzilab.ru% 2Fprenatalnaya-diagnostika% 2Fskriningovoe -uzi-pri-beremennosti.html pendant la grossesse.

Si vous prévoyez (et c'est la meilleure option pour le diagnostic périnatal du 1er trimestre) de subir un diagnostic par échographie et de donner du sang d'une veine en une journée, vous avez besoin de:

  • toute la veille, refusez-vous les produits allergènes: agrumes, chocolat, fruits de mer
  • exclure les aliments complètement gras et frits (1 à 3 jours avant l'étude)
  • avant l'étude (généralement du sang est donné pour le dépistage pendant 12 semaines avant 11h00), allez aux toilettes le matin, puis n'urinez pas pendant 2-3 heures, ou une heure avant la procédure, buvez un demi-litre d'eau sans gaz. Cela est nécessaire si l'étude est réalisée par l'abdomen.
  • si le diagnostic échographique est effectué avec un capteur vaginal, la préparation au dépistage du 1er trimestre n'inclura pas le remplissage de la vessie.

Comment la recherche est effectuée


Comment une étude des malformations est-elle réalisée au 1er trimestre??

Il, comme l'examen de 12 semaines, se compose de deux étapes:

  1. Dépistage échographique pendant la grossesse. Elle peut être pratiquée à la fois par voie vaginale et par l'abdomen. Cela ne semble pas différent d'une échographie à 12 semaines. La différence est qu'elle est réalisée par des échologistes spécialisés spécifiquement dans le diagnostic prénatal à l'aide d'équipements haut de gamme.
  2. Prélèvement de sang dans une veine d'une quantité de 10 ml, qui doit être effectué à jeun et dans un laboratoire spécialisé.

Comment se déroule le diagnostic de dépistage du 1er trimestre? Vous passez d'abord par https://www.baby.ru/goto?url=http%3A%2F%2Fuzilab.ru%2Fprenatalnaya-diagnostika%2Fpervoe-uzi-pri-beremennosti.html. Il est généralement effectué par voie transvaginale.

Pour terminer l'étude, vous devrez vous déshabiller de la taille vers le bas, vous allonger sur le canapé avec les jambes pliées. Le médecin insérera très doucement un mince capteur spécial dans le préservatif dans votre vagin; pendant l'examen, il sera légèrement déplacé. Cela ne fait pas mal, mais après avoir examiné ceci ou le lendemain, vous pouvez trouver une petite quantité de taches sur le tampon.

Comment se déroule le premier dépistage par transducteur transabdominal? Dans ce cas, vous vous déshabillez jusqu'à la taille ou vous soulevez simplement les vêtements pour ouvrir le ventre pour examen. Avec ce dépistage par ultrasons sur 1 trimestre, le capteur se déplacera le long de l'abdomen sans causer de douleur ou d'inconfort.

Comment se déroule la prochaine étape de l'enquête? Avec les résultats de l'échographie, vous allez faire un don de sang. Là, vous clarifierez également certaines données qui sont importantes pour l'interprétation correcte des résultats..

Vous ne recevrez pas de résultats immédiatement, mais dans quelques semaines. C'est ainsi que se déroule le premier dépistage de grossesse.

Décoder les résultats

1. Données échographiques normales

Le déchiffrement du premier dépistage commence par l'interprétation des données de diagnostic échographique. Normes d'échographie:

Taille coccygienne-pariétale (CTE) du fœtus

Lors d'un dépistage à 10 semaines, cette taille se situe dans la plage suivante: de 33-41 mm le premier jour de 10 semaines à 41-49 mm - sur 6 jours de 10 semaines.

Dépistage pendant 11 semaines - norme CTE: 42-50 mm le premier jour de 11 semaines, 49-58 - le 6e jour.

Pendant la grossesse 12 semaines, cette taille est: 51-59 mm à 12 semaines exactement, 62-73 mm - le dernier jour de cette période.

2. L'épaisseur du collier

Taux échographiques sur 1 trimestre pour ce marqueur le plus important des pathologies chromosomiques:

  • à 10 semaines - 1,5-2,2 mm
  • le dépistage pendant 11 semaines est représenté par une norme de 1,6-2,4
  • à la semaine 12, ce chiffre est de 1,6 à 2,5 mm
  • à 13 semaines - 1,7-2,7 mm.

3. Os nasal

Le déchiffrement d'une échographie du 1er trimestre comprend nécessairement un bilan de l'os nasal. Il s'agit d'un marqueur, grâce auquel il est possible d'assumer le développement du syndrome de Down (pour cela, un dépistage du 1er trimestre est effectué):

  • à 10-11 semaines, cet os devrait déjà être détecté, mais sa taille n'a pas encore été estimée
  • le dépistage à 12 semaines ou une semaine plus tard montre que cet os mesure au moins 3 mm en.

4. Fréquence cardiaque

  • à 10 semaines - 161-179 battements par minute
  • à 11 semaines - 153-177
  • à 12 semaines - 150-174 battements par minute
  • à 13 semaines - 147-171 battements par minute.

5. Taille bipariétale

La première étude de dépistage pendant la grossesse évalue ce paramètre en fonction de la période:

  • à 10 semaines - 14 mm
  • 11 à 17 mm
  • le dépistage pendant 12 semaines doit montrer un résultat d'au moins 20 mm
  • à 13 semaines BPD est de 26 mm en moyenne.

Selon les résultats de l'échographie du 1er trimestre, il est évalué s'il existe des marqueurs d'anomalies fœtales. Il est également analysé à quelle période correspond le développement du bébé. À la fin, on conclut si la prochaine échographie de dépistage est nécessaire au deuxième trimestre.

Vous pouvez demander à faire enregistrer une vidéo échographique d'un trimestre. Vous avez également le droit d'obtenir une photo, c'est-à-dire une impression de l'image qui est soit la plus réussie (si tout est normal), soit démontre le plus clairement la pathologie trouvée.

Quelles sont les normes d'hormones déterminées par 1 dépistage

Le dépistage du premier trimestre évalue non seulement les résultats des diagnostics échographiques. La deuxième étape, non moins importante, par laquelle il est jugé si le fœtus présente des anomalies graves, est une évaluation hormonale (ou biochimique) (ou une prise de sang au 1er trimestre). Ces deux étapes constituent un dépistage génétique.

1. Gonadotrophine chorionique

C'est l'hormone qui colore la deuxième bandelette de votre test de grossesse à domicile. Si le dépistage du premier trimestre révèle une diminution de son taux, cela indique une pathologie du placenta ou un risque accru de syndrome d'Edwards.

Une hCG élevée lors du premier dépistage peut indiquer un risque accru de développer le syndrome de Down chez le fœtus. Bien qu'avec les jumeaux, cette hormone est également considérablement augmentée.

Premier dépistage pendant la grossesse: le taux de cette hormone dans le sang (ng / ml):

  • 10 semaines: 25,80-181,60
  • 11 semaine: 17.4-130.3
  • le décodage de l'étude périnatale du 1er trimestre à 12 semaines par rapport à l'hCG montre qu'un chiffre de 13,4 à 128,5 est normal
  • à 13 semaines: 14,2-114,8.

2. Protéine A associée à la grossesse (PAPP-A)

Cette protéine est normalement produite par le placenta. Sa concentration dans le sang augmente avec l'augmentation de la grossesse..

Comment comprendre les données


Le programme, dans lequel sont saisies les données de diagnostic par ultrasons du premier trimestre, ainsi que le niveau des deux hormones ci-dessus, calcule les indicateurs d'analyse. Celles-ci sont appelées «risques». Dans ce cas, le décodage des résultats du dépistage pour le 1er trimestre est écrit sous la forme non pas au niveau des hormones, mais dans un indicateur tel que "MoM". Il s'agit d'un coefficient qui montre l'écart de la valeur pour une femme enceinte donnée par rapport à une certaine médiane calculée.

Pour calculer la MoM, divisez l'indicateur d'une hormone par la valeur médiane calculée pour une zone donnée pour un âge gestationnel donné. Les normes MoM lors du premier dépistage sont de 0,5 à 2,5 (avec des jumeaux, des triplés - jusqu'à 3,5). Valeur MoM idéale proche de "1".

L'indicateur MoM est influencé par le risque d'âge lors du dépistage au 1er trimestre: c'est-à-dire que la comparaison n'est pas seulement avec la médiane calculée sur cette période de grossesse, mais avec la valeur calculée pour un âge donné de la femme enceinte.

Les résultats du dépistage intermédiaire du premier trimestre indiquent normalement la quantité d'hormones en unités MoM. Ainsi, le formulaire contient l'enregistrement "hCG 2 MoM" ou "PAPP-A 1 MoM" et ainsi de suite. Si MoM est compris entre 0,5 et 2,5, c'est normal.

La pathologie est considérée comme un taux d'hCG inférieur à 0,5 niveau médian: cela indique un risque accru de syndrome d'Edwards. Une augmentation de l'hCG au-dessus de 2,5 valeurs médianes indique un risque accru de syndrome de Down. Une diminution du PAPP-A en dessous de 0,5 MoM indique qu'il existe un risque lié aux deux syndromes ci-dessus, mais son augmentation ne veut rien dire.

Y a-t-il des risques dans la recherche

Normalement, les résultats du diagnostic du 1er trimestre se terminent par une évaluation du degré de risque, qui est exprimé en fraction (par exemple, 1: 360 pour le syndrome de Down) pour chaque syndrome. C'est cette fraction qui se lit comme suit: sur 360 grossesses avec les mêmes résultats de dépistage, un seul bébé naît avec la pathologie de Down.

Décrypter les standards de dépistage pour le 1er trimestre. Si l'enfant est en bonne santé, le risque doit être faible et le résultat du test de dépistage doit être qualifié de «négatif». Tous les nombres après la fraction doivent être grands (plus de 1: 380).

Un mauvais premier dépistage se caractérise par une entrée «à haut risque» dans la conclusion, un niveau de 1: 250-1: 380, et les résultats des hormones sont inférieurs à 0,5 ou supérieurs à 2,5 valeurs médianes.

Si le dépistage du 1er trimestre est médiocre, vous êtes invité à consulter un généticien qui décide de la manière de procéder:

  • vous attribuer un deuxième test, puis —https: //www.baby.ru/goto? url = http% 3A% 2F% 2Fuzilab.ru% 2Fprenatalnaya-diagnostika% 2Fskrining-3-trimestra.html
  • proposer (voire insister) sur un diagnostic invasif (prélèvement de villosités choriales, cordocentèse, amniocentèse), sur la base duquel la question de savoir si cette grossesse doit être prolongée sera tranchée.

Ce qui affecte les résultats

Comme pour toute étude, il y a des résultats faussement positifs de la première étude périnatale. Donc pour:

  • FIV: les résultats de l'hCG seront plus élevés, PAPP - 10-15% plus bas, les indicateurs de la première échographie de dépistage augmenteront la LHR
  • obésité de la femme enceinte: dans ce cas, les niveaux de toutes les hormones augmentent, tandis qu'avec un faible poids corporel, au contraire, ils diminuent
  • dépistage pendant 1 trimestre des jumeaux: le taux de résultats pour une telle grossesse n'est pas encore connu. Par conséquent, l'évaluation des risques est difficile; seul le diagnostic par ultrasons est possible
  • diabète sucré: le 1er dépistage montrera une diminution du taux d'hormones, ce qui n'est pas fiable pour l'interprétation du résultat. Dans ce cas, le dépistage de la grossesse peut être annulé
  • amniocentèse: le taux de diagnostic périnatal n'est pas connu si la manipulation a été réalisée dans la semaine suivante avant le don de sang. Il est nécessaire d'attendre plus longtemps après l'amniocentèse avant de subir le premier dépistage périnatal des femmes enceintes..
  • l'état psychologique de la femme enceinte. Beaucoup de gens écrivent: «J'ai peur de la première projection». Cela peut également affecter le résultat et de manière imprévisible.

Quelques caractéristiques en pathologie

Le premier dépistage de la grossesse pour la pathologie fœtale présente certaines caractéristiques que les médecins voient avec le diagnostic par ultrasons. Considérez le dépistage périnatal des trisomies comme les pathologies les plus courantes détectées par cet examen..

1. Syndrome de Down

  1. chez la plupart des fœtus, l'os nasal n'est pas visible à 10-14 semaines
  2. de 15 à 20 semaines, cet os est déjà visualisé, mais il est plus court que la normale
  3. les contours du visage sont lissés
  4. avec dopplerométrie (dans ce cas, elle peut être effectuée même à cette période), on note un flux sanguin inversé ou pathologique dans le conduit veineux.

2. Syndrome d'Edwards

  1. tendance à diminuer la fréquence cardiaque
  2. avez une hernie ombilicale (omphalocèle)
  3. aucun os du nez visible
  4. au lieu de 2 artères du cordon ombilical - une

3. Syndrome de Patau

  1. presque tout le monde a des palpitations cardiaques
  2. altération du développement du cerveau
  3. le développement du fœtus est ralenti (incohérence de la longueur des os avec le terme)
  4. violation du développement de certaines parties du cerveau
  5. hernie ombilicale.

Où étudier

Où se déroule le dépistage du 1er trimestre? De nombreux centres périnatals, consultations de génétique médicale et cliniques privées mènent cette étude. Pour choisir où faire un dépistage, voyez s'il y a un laboratoire dans ou à proximité de la clinique. Il est recommandé de le prendre dans ces cliniques et centres..

Par exemple, à Moscou, le CIR a bien fait ses preuves: il mène et le dépistage du 1er trimestre peut être fait dans ce centre.

Echographie du 1er trimestre: le prix moyen est de 2000 roubles. Le coût de la première étude périnatale (avec détermination des hormones) est d'environ 4000 à 4100 roubles.

Combien coûte le dépistage pour le 1er trimestre par type de test: échographie - 2000 roubles, détermination de l'hCG - 780 roubles, analyse pour PAPP-A - 950 roubles.

Revue du dépistage du 1er trimestre. De nombreuses femmes ne sont pas satisfaites de la qualité du calcul: à partir des cas où un «risque élevé» est établi, la naissance d'un bébé en parfaite santé a souvent été constatée. Les femmes écrivent qu'il est préférable de trouver un spécialiste hautement qualifié en échographie périnatale, qui puisse confirmer ou dissiper les doutes sur la santé du bébé..

Ainsi, le dépistage du 1er trimestre est un diagnostic qui permet dans certains cas d'identifier la pathologie fœtale la plus sévère à un stade précoce. Il a ses propres caractéristiques de préparation et de conduite. L'interprétation des résultats doit être effectuée en tenant compte de toutes les caractéristiques individuelles d'une femme..

Quoi ne pas manger avant le dépistage du 1er trimestre

Dépistage du premier trimestre

Toute femme qui sait ce qu'est la grossesse comprend que le dépistage par échographie (échographie) du 1er trimestre est l'événement le plus excitant et le plus important à ne jamais manquer. Les résultats du dépistage du 1er trimestre montrent l'absence (ou la présence) de malformations congénitales du bébé. Il se tient pendant une période de 11 à 13 semaines.

Comment se déroule le dépistage du 1er trimestre??

À l'heure indiquée, la femme subit un examen complet. Il consiste non seulement en une échographie (pour déterminer comment le bébé se développe physiquement et extérieurement), mais également en l'analyse du sang de la mère. Ceci est fait afin d'identifier les changements possibles caractéristiques de certaines malformations du fœtus (en particulier, le syndrome de Down, Edwards, ainsi que les troubles du développement du système nerveux et d'autres organes et systèmes). L'échographie, en règle générale, mesure la taille du pli cervical, dont les écarts par rapport à la norme sont un signe de maladies congénitales. Il examine également comment la circulation sanguine de l'enfant est effectuée, son cœur fonctionne et la durée de son corps. C'est pour cette raison qu'une telle étude est appelée "double test". La durée de 11 à 13 semaines de grossesse est importante car si soudainement des anomalies sont identifiées, la femme enceinte pourra décider d'interrompre la grossesse.

Se préparer au dépistage du 1er trimestre

L'élément le plus important de la préparation est le choix de la clinique, qui doit être équipée du meilleur équipement et du plus sensible. Avant de subir une échographie, dans la plupart des cas, il vous suffit de remplir la vessie (boire ½ litre d'eau une heure avant le rendez-vous), cependant, dans les cliniques modernes, des capteurs transvaginaux, qui ne nécessitent pas que la vessie soit pleine, soulagent cet inconvénient. Au contraire, pour une échographie transvaginale, il faut d'abord vider la vessie (quelques minutes avant l'admission). Donc la productivité sera plus élevée.

Pour faire un don de sang d'une veine, vous devez vous abstenir de manger au moins 4 heures avant le prélèvement, bien qu'il soit optimal de le donner le matin, à jeun. Vous devez également adhérer à un régime spécial pour une précision maximale du résultat, à savoir: éviter les gras, la viande, le chocolat et les fruits de mer. Le régime alimentaire avant le dépistage pour le 1er trimestre est très important, car toutes les erreurs possibles seront interprétées pas en faveur de l'enfant.

Le dépistage biochimique du 1er trimestre, dont les normes sont déterminées de manière exhaustive pour chaque indicateur, consiste en une analyse pour:

  1. HCG (gonadotrophine chorionique humaine), qui permet de détecter le syndrome de Down, ou la présence de jumeaux - avec son augmentation, ainsi qu'un arrêt du développement du fœtus - avec sa diminution.
  2. Protéine A, produite par le placenta, qui devrait augmenter régulièrement à mesure que le fœtus se développe.

Les indicateurs de dépistage pour le 1er trimestre (les normes pour l'hCG dépendent de la semaine où l'analyse est effectuée) sont les suivants:

  • 25,8 à 181,6 ng / ml à la semaine 10;
  • de 17,4 à 130,3 ng / ml - à 11 semaines;
  • de 13,4 à 128,5 ng / ml - à 12 semaines;
  • de 14,2 à 114,8 ng / ml - à 13 semaines.

Si, comme la plupart des mamans, vous êtes dépisté pour le premier trimestre à la semaine 12, les résultats de l'échographie seront les suivants:

  • taille coccygienne-pariétale - de 51 à 73 mm;
  • épaisseur de la zone du collier - de 1,6 à 2,7 mm;
  • os nasal - au moins 3 mm;
  • fréquence cardiaque - 150 à 174 battements par minute.

Le dépistage génétique du 1er trimestre ne doit pas inspirer la peur, car c'est ce qui permet de refuser de porter un fœtus sans ambiguïté défectueux ou de s'habituer à l'idée qu'il sera spécial. Dans ce cas, la décision en faveur de telle ou telle option est prise exclusivement par les parents ayant subi un dépistage périnatal du 1er trimestre.

Premier dépistage pendant la grossesse: quand et comment il est effectué, interprétation des résultats, normes et écarts

Tous les couples qui envisagent de devenir parents veulent bientôt croire qu'ils auront un bébé en bonne santé. Pour leur donner une telle confiance, les médecins proposent des procédures qui leur permettent de voir les normes et les écarts dans le développement d'un enfant..

Il s'agit notamment du premier dépistage prénatal pendant la grossesse - c'est le nom de tout un ensemble d'études de laboratoire médical et d'échographie visant à identifier les pathologies du fœtus et du placenta. Pas obligatoire, mais recommandé pour tout le monde.

L'objectif principal du premier dépistage est d'identifier les malformations du fœtus et du placenta aux premiers stades (jusqu'à 14 semaines) de la grossesse. Il vous permet de détecter:

  • le degré de risque de changements pathologiques;
  • anomalies génétiques non corrigibles: syndrome de Down. Edwards. Patau. de Lange, Smith-Opitz;
  • hernie ombilicale. omphalocele;
  • pathologies du tube neural: méningocèle, encéphalocèle, méningomyélocèle;
  • au lieu d'un double - un triple ensemble de chromosomes, c'est-à-dire triploïdie;
  • défauts physiologiques dans la formation des organes et des systèmes d'un petit organisme.

Le premier dépistage ne révèle pas une maladie spécifique chez le fœtus, mais indique les marqueurs typiques de celle-ci, le cas échéant. Sur la base de ses résultats, sans recherche supplémentaire, le diagnostic n'est pas posé pendant la grossesse. Les médecins peuvent n'avoir que des soupçons qui doivent être confirmés ou réfutés à l'aide de techniques de laboratoire invasives. Cette procédure est forcément prescrite aux femmes à risque.

Terminologie. Le concept médical "screening" est dérivé du mot anglais "screening", qui se traduit par "selection, screening, sorting".

Le premier dépistage n'est pas obligatoire pour tout le monde. Il est prescrit aux femmes enceintes qui risquent de développer des pathologies intra-utérines. Les indications de cette enquête sont:

  • âge après 35 ans;
  • la présence de maladies héréditaires;
  • maladies virales transmises au début de la grossesse;
  • congélation fœtale antérieure, mortinaissance;
  • mariage étroitement lié;
  • l'utilisation de drogues et de médicaments interdits pendant la grossesse;
  • alcoolisme;
  • la naissance des premiers enfants atteints de handicaps génétiques;
  • conditions de travail néfastes;
  • fausses couches, avortements dans le passé.

Le premier dépistage peut également être effectué si le couple lui-même exprime le désir de s'assurer que tout va bien pour son enfant. La procédure comprend 2 tests de grossesse - une échographie et un test sanguin (dans ce cas, il est prélevé dans une veine).

Selon la lettre de la loi. Il existe une ordonnance n ° 457 de 2000 du ministère de la Santé de la Fédération de Russie. Il précise que le dépistage prénatal est recommandé pour toutes les femmes enceintes. Cependant, chacun a le droit de le refuser..

Recherche

Les résultats du premier dépistage sont dérivés de données échographiques et biochimiques sanguines. Les deux études se complètent et fournissent une plus grande précision des indicateurs de grossesse obtenus.

Procédure d'échographie

Selon les résultats de l'échographie du premier dépistage, il est déterminé:

  • le physique du bébé: toutes les parties sont-elles en place, sont-elles correctement localisées;
  • Circonférence de la tête;
  • la longueur de la jambe, de l'avant-bras, de l'épaule, du fémur, des os tubulaires;
  • la croissance de l'embryon, qui doit répondre aux normes;
  • débit sanguin fœtal, travail et taille du cœur;
  • volume d'eau;
  • symétrie des hémisphères cérébraux et de leur structure;
  • CTE (c'est ainsi que la taille coccygienne-pariétale est indiquée);
  • LZR (lu comme taille frontale-occipitale);
  • TVP (c'est l'épaisseur de l'espace du col);
  • Fréquence cardiaque (fréquence cardiaque);
  • BPR (signifie taille bipariétale) - l'écart entre les tubercules pariétaux;
  • structure, emplacement, taille du placenta;
  • nombre de vaisseaux du cordon ombilical;
  • état du col utérin;
  • son hypertonicité.

Chacun de ces indicateurs est comparé à la norme pour la période de grossesse au cours de laquelle la recherche est effectuée. Les moindres écarts sont analysés par les médecins, en tenant compte des caractéristiques de l'organisme, préalablement identifiées à l'aide d'un questionnaire. Outre l'échographie, le premier dépistage implique une analyse de la biochimie du sang veineux.

Test sanguin

La biochimie du sang d'une veine pour le premier dépistage s'appelle un double test, car elle vous permet de déterminer 2 paramètres très importants pour la grossesse:

  • niveau de protéine plasmatique (appelé PAPP-A);
  • la teneur en gonadotrophine chorionique humaine (dans la conclusion, il devrait y avoir une colonne «β-hCG libre»).

Ainsi, lors du premier dépistage, ils examinent les résultats de deux études les plus importantes - l'échographie et la biochimie. Il s'agit de l'une des méthodes les plus abordables qui vous permettent d'obtenir des données fiables en peu de temps à un coût minimal..

Informations utiles. Pour la grossesse, des indicateurs tels que TVP et hCG jouent un rôle très important..

Rendez-vous

De nombreuses mères s'inquiètent de la durée pendant laquelle elles effectuent le premier dépistage pendant la grossesse, car elles veulent avoir le temps de se préparer à un événement aussi important. Le gynécologue le prescrit généralement pour une période au plus tôt le 10 et au plus tard la 13e semaine incluse. Pour être plus précis - à partir du premier jour de la semaine 10 et se terminant le cinquième jour du 13.

Le moment le plus optimal pour les premières études de dépistage est le milieu de l'heure indiquée, c'est-à-dire approximativement le sixième jour de 11 semaines. Plus précisément, la date est calculée par le médecin qui prescrit les tests et mène la grossesse.

Dans certains cas, la période du premier dépistage peut être légèrement augmentée jusqu'au 6e jour de la 14e semaine, mais l'erreur dans les données obtenues sera alors plus perceptible et les résultats ne seront pas entièrement précis.

Pourquoi ces termes? Avant 11 semaines, le TVP est si petit qu'il ne peut pas être mesuré. Après la 14e semaine, cet espace peut se remplir de lymphe, ce qui déforme les résultats de l'étude. Mais c'est cet indicateur qui est un marqueur de nombreuses anomalies chromosomiques pendant la grossesse..

Comment préparer

En quoi consiste la préparation du premier dépistage, le médecin doit expliquer en détail au patient.

  1. Ne soyez pas nerveux avant la procédure, car les inquiétudes peuvent affecter la précision des résultats. Tu dois croire que tout va bien avec le bébé.
  2. Les tests réalisés dans le cadre du premier dépistage sont absolument indolores, il n'y a donc pas lieu de les craindre.
  3. L'échographie transvaginale de la grossesse ne nécessite pas de préparation.
  4. Avec une échographie abdominale, il est souhaitable que la vessie de la femme enceinte soit pleine. Pour ce faire, quelques heures avant l'étude, vous devez boire une quantité suffisante d'eau plate et propre et ne pas aller aux toilettes.
  5. Le sang pour l'analyse biochimique est prélevé à jeun. Par conséquent, 4 heures avant l'analyse, vous ne pouvez pas manger.
  6. 2-3 jours avant le double test sanguin, vous devrez suivre un régime pour que l'analyse donne des résultats plus précis. Vous ne pouvez pas manger de chocolat, fruits de mer, viande, noix, plats gras et fumés.
  7. Les médecins recommandent de s'abstenir de tout rapport sexuel 2-3 jours avant le premier dépistage..

Il est nécessaire de se préparer mentalement et physiquement au premier dépistage pour que ses résultats soient plus précis. Pour une plus grande tranquillité d'esprit, vous pouvez connaître à l'avance ce qu'est cette procédure et comment elle est effectuée.

Les opinions divergent. On pense que l'échographie et la biochimie du sang doivent être effectuées le même jour. Mais si l'échographie est abdominale, vous devez boire beaucoup d'eau, ce qui affectera la formule sanguine. Assurez-vous de discuter de ce point avec votre médecin..

Comment faire

Habituellement, le dépistage du premier trimestre se fait en trois étapes.

Enquête exploratoire

Une semaine avant la date prévue du premier dépistage, des données sont collectées qui peuvent affecter significativement les résultats des études. Ils aident à identifier les caractéristiques de l'évolution de la grossesse et du corps féminin. Pour l'exactitude des résultats, des indicateurs tels que sont importants:

  • âge;
  • le poids;
  • maladies chroniques identifiées avant la grossesse;
  • mauvaises habitudes;
  • fond hormonal de la femme enceinte;
  • méthode de conception (s'il y a eu FIV);
  • tests qui ont déjà été soumis jusqu'à présent.

Avant le premier dépistage de grossesse, le médecin s'entretient avec les parents du bébé à naître. S'ils sont à risque, il explique l'impératif de cette procédure. S'ils ont eux-mêmes exprimé le désir de se soumettre à une série d'examens, il les informe des caractéristiques de la recherche en cours.

Procédure d'échographie

Les échographies et les tests de biochimie sanguine sont effectués dans le même laboratoire. Tout d'abord, une échographie, qui déterminera avec précision l'âge gestationnel. Sur la base de cet indicateur, les assistants de laboratoire déchiffreront ensuite le double test.

  1. L'échographie transvaginale consiste à insérer une sonde dans le vagin.
  2. Avec l'échographie transabdominale, le capteur entre en contact avec l'abdomen.
  3. La zone à examiner est lubrifiée avec du gel pour le passage sans entrave des ondes, puis le médecin guide le capteur sur le corps. L'image sur l'écran de l'ordinateur vous permet de voir l'état du fœtus et d'effectuer les mesures appropriées.
  4. Si la position de l'enfant ne permet pas au médecin de prendre des mesures, il peut demander à la femme de tousser, de marcher, de bouger, pour que le fœtus tourne comme il se doit..

Avec le consentement de la femme enceinte à ce stade de la grossesse, une échographie Doppler peut être réalisée - une étude qui mesure la direction et la vitesse du flux sanguin dans le cordon ombilical. Il vous permet d'évaluer correctement l'état du fœtus et du placenta. Après l'échographie, le sang est prélevé dans une veine pour une analyse biochimique.

Criblage biochimique

Pour que les résultats des tests sanguins soient plus fiables, les médecins doivent connaître avec une précision maximale la durée de la grossesse, lorsque le dépistage biochimique est effectué. C'est pourquoi l'échographie est effectuée en premier. Le prélèvement sanguin est effectué à l'aide d'un tube à vide spécial d'un volume de 5 ml.

Les résultats du premier dépistage peuvent être prêts le lendemain. Si les études ont été effectuées dans un hôpital ordinaire sur la base du premier arrivé, premier servi, vous pouvez attendre 2 à 3 semaines - tout dépendra de la quantité de travail effectuée par les techniciens de laboratoire et les médecins. Si les tests ont été effectués dans une clinique privée, les parents seront informés des résultats dans les plus brefs délais. Les calculs sont effectués par des programmes informatiques qui comparent les données de recherche aux normes déterminées pour la grossesse.

Conseil utile. Si vous avez peur de donner du sang d'une veine, emmenez quelqu'un de votre famille avec vous pour le dépistage. Les psychologues conseillent au moment de l'analyse de parler avec un être cher d'un sujet abstrait et en aucun cas de regarder la seringue.

Connaissant les normes du premier dépistage, les jeunes parents peuvent déchiffrer indépendamment les résultats de la recherche afin de confirmer les conclusions des médecins sur la grossesse et ne pas se soucier de la santé de l'enfant à naître..

Normalement, les résultats du premier dépistage de grossesse selon l'échographie doivent être les suivants.

  • À 10 semaines: la norme varie de 33 à 41 mm;
  • à 11: 42-50;
  • à 12: 51-59;
  • à 13: 62-73.
  • À 10 semaines: 1,5-2,2 mm;
  • en 11: de 1,6 à 2,4;
  • à 12: pas moins de 1,6 et pas plus de 2,5;
  • à 13: 1,7-2,7.
  • À 10 semaines: 161-179;
  • à 11: de 153 à 177;
  • à 12: 150-174;
  • à 13: 147-171.
  • À 10 semaines: impossible à déterminer;
  • à 11: non mesuré;
  • à 12: plus de 3 mm;
  • à 13 ans: plus de 3.

Ce sont les normes échographiques pour le premier dépistage, qui devraient être guidées lors de l'évaluation des résultats de la recherche pour l'âge gestationnel actuel..

Test sanguin

Les données obtenues par un test sanguin pour la biochimie doivent également être maintenues dans la plage normale..

HCG (généralement mesuré en mU / ml):

  • à 10-11 semaines de grossesse: la limite inférieure est de 20 000, la limite supérieure de 95 000;
  • à 12 semaines: de 20 000 à 90 000;
  • à 13-14 ans: pas moins de 15 000 et pas plus de 60 000.

Si l'hCG a été mesurée en ng / ml, les résultats seront des nombres différents:

  • à 10 semaines: une fourchette approximative de 25,8 à 181,6;
  • en 11: de 17,4 à 130,3;
  • à 12: pas moins de 13,4 et pas plus de 128,5;
  • à 13: minimum 14,2, maximum 114,8.

Protéine, PAPP-A (mesurée en UI / ml):

Un test sanguin ne peut pas être utilisé pour poser un diagnostic à 100%. Les données obtenues ne peuvent devenir qu'un motif de nomination d'études supplémentaires. Le décodage complet des résultats du dépistage du premier trimestre n'est possible que par un spécialiste. Il comparera la norme avec le matériau réel et rédigera une conclusion sur la présence ou l'absence d'écarts et le degré de risque.

Secrets de décodage des résultats. Les laboratoires indiquent le niveau de hCG dans différentes unités: il peut être mUI / ml - cela signifie milli (unité internationale) par millilitre; mUI / ml (en désignation internationale) - unités milli-internationales par millimètre (anglais); mU / ml équivaut à mUI / ml, mais les unités sont des unités simples et non internationales; ng / ml - nanogrammes par millilitre; ng / ml - nanogrammes par millilitre (abréviation anglaise). UI / ml est égal à mUI / ml; ng / ml multiplié par 21,28 équivaut à mU / ml (mUI / ml).

Les écarts

Quand les médecins tirent-ils des conclusions sur les anomalies lors du premier dépistage de grossesse? Cela se produit si les résultats diffèrent considérablement de la norme, ce qui indique la présence de pathologies intra-utérines.

L'échographie du premier dépistage détermine les handicaps physiques de l'enfant. Il se peut qu'il manque certaines parties du corps ou des organes, qui ne se trouvent généralement pas. Certains indicateurs peuvent être sous-estimés, ce qui indique un retard de croissance intra-utérin. De plus, une échographie à ce stade de la grossesse peut confirmer des soupçons de certaines pathologies assez graves..

Hernie ombilicale, omphalocèle:

  • les organes internes ne sont pas situés dans le péritoine, mais dans le sac herniaire.
  • l'os nasal n'est pas visible;
  • contours du visage lissés;
  • augmentation de la TVP;
  • troubles de la circulation sanguine;
  • petite taille de l'os maxillaire;
  • megacystis - grande taille de la vessie;
  • tachycardie.

Si des anomalies dans le développement du fœtus sont visibles à l'échographie à l'œil nu (absence de membres, déformation des traits du visage, mesures sous-estimées), les médecins en informent les parents et donnent des recommandations. Le plus souvent - sur l'avortement. Si les résultats de l'étude sont flous et que le spécialiste n'en est pas sûr, les conclusions finales peuvent être tirées par un test sanguin pour la biochimie.

Double test

La gonadotrophine chorionique (elle est aussi communément appelée β-hCG libre) est la principale hormone de la grossesse. Par conséquent, les écarts par rapport à la norme de cet indicateur, c'est-à-dire un sang pauvre lors du premier dépistage, indiquent les pathologies suivantes:

  • une faible hCG signale une pathologie placentaire, un syndrome d'Edwards, une grossesse extra-utérine. risque élevé de résiliation prématurée;
  • hCG élevée - un indicateur de syndrome de Down, de grossesse multiple, de toxicose sévère, de diabète sucré chez la mère.

L'analyse des protéines plasmatiques peut montrer les anomalies suivantes:

  • un PAPP-A bas augmente le risque de troubles génétiques - Syndromes de Down, de Lange, Edwards;
  • augmentation du PAPP-A avec la norme d'autres indicateurs de grossesse - il n'y a rien à craindre.

Les résultats d'un test sanguin pour la biochimie ne sont pas un diagnostic définitif, ils ne peuvent pas confirmer avec une précision de 100% la présence de maladies chromosomiques chez un enfant. Ils vous permettent de déterminer uniquement la probabilité de pathologie dans chaque cas. Cependant, c'est sur leur base qu'un autre indicateur est calculé, ce qui est très important pour le premier dépistage, - MoM.

Pour les résultats du premier criblage, le coefficient MoM est également important, indiquant le niveau d'écart. Lors de la détermination de cet indicateur, des valeurs sont utilisées qui prennent en compte toutes les caractéristiques de l'organisme de la femme enceinte. En règle générale, la MoM au premier criblage est de 0,5-3. Si la grossesse est multiple, le résultat peut être augmenté à 3,5. Cet indicateur est calculé à l'aide des formules suivantes:

  • Β-hCG sans MoM = indicateur réel de gonadotrophine dans le sang / norme du patient;
  • MoM PAPP-A = indicateur réel de protéine dans le sang / norme du patient.

Les chiffres obtenus peuvent indiquer le développement des anomalies génétiques suivantes:

Sur la base des données obtenues, le calcul des risques est effectué par un programme informatique spécial PRISCA, qui ne permet pas d'erreurs. Si la conclusion indique que le risque est de 1: 380, c'est la norme. Mais s'il est inférieur à ces indicateurs, alors son seuil est dépassé. Il y a beaucoup d'informations maintenant que les tests de dépistage de grossesse ne donnent pas de résultats précis et qu'il ne vaut donc pas la peine de dépenser votre argent, vos nerfs et votre temps dessus. Cependant, la proportion de leur fausseté ne dépasse pas 5%, et la plupart d'entre eux s'expliquent par des facteurs qui n'ont pas été pris en compte par erreur par le médecin lors de l'examen initial..

Encore une fois sur la terminologie. MoM est l'expression anglaise "multiple of median", qui se traduit par "multiple of the median".

Faux résultats

Il arrive également que le premier dépistage puisse donner de faux résultats pour diverses raisons, qui doivent être prises en compte lors du calcul des risques:

  • l'obésité chez une femme enceinte, qui provoque un niveau d'hormones surestimé;
  • FIV: PAPP-A peut être 10-15% plus bas, hCG augmentée au premier dépistage, HPR augmentée;
  • grossesse multiple;
  • humeur psychologique d'une femme: panique peur de la recherche, anxiété;
  • amniocentèse réalisée 7 jours avant le dépistage biochimique;
  • le diabète sucré abaissera les niveaux d'hCG.

Tous ces facteurs influençant les résultats du premier dépistage de grossesse sont généralement identifiés lors de la phase d'examen préliminaire et sont pris en compte dans le calcul de la MoM et des risques. Le sort futur du fœtus dépendra de ces indicateurs..

Vous devez le savoir! Les résultats du premier dépistage peuvent différer si les tests ont été réalisés à des moments différents et dans des laboratoires différents. De plus, les niveaux d'hormones et de protéines sont calculés en différentes unités. Les médecins ne recommandent catégoriquement pas de déchiffrer les analyses seuls. Seul un professionnel devrait travailler ici.

Actions supplémentaires

Si le premier dépistage est mauvais, c'est-à-dire que ses résultats montrent un risque élevé de développer des pathologies, la grossesse sera prise sous contrôle spécial. La femme devra subir des diagnostics supplémentaires:

  • la consultation d'un généticien est requise;
  • amniocentèse - étude du liquide amniotique pour clarifier le diagnostic des pathologies chromosomiques et géniques;
  • biopsie chorionique - l'étude des villosités choriales confirme ou réfute la présence de maladies fœtales héréditaires ou congénitales;
  • cordocentèse - analyse du sang du cordon ombilical;
  • deuxième dépistage obligatoire au II trimestre de la grossesse.

Si le diagnostic est confirmé, en fonction de sa gravité et de la possibilité de correction, le médecin donne une recommandation pour un avortement ou prescrit un traitement pour éliminer le développement de pathologies. Si les parents sont tourmentés par des questions sur le premier dépistage qui a déjà été effectué ou qui vient d'être programmé, ils doivent absolument les poser au spécialiste qui surveille la grossesse. Après tout, la tranquillité de la femme enceinte est la garantie de la santé du bébé qui naît.

Tu dois savoir. L'amniocentèse, la biopsie chorionique et la cordocentèse sont des méthodes invasives de test de grossesse qui peuvent constituer une menace pour la santé du fœtus. Par conséquent, ils sont facultatifs et ne sont pas inclus dans la première sélection..

Et autres fonctionnalités

Une femme qui attend un bébé ne doit pas être intimidée par le premier dépistage des femmes enceintes, et pour cela elle doit connaître le plus d'informations possible sur lui afin de ne pas s'inquiéter en vain. La couverture de certaines des questions les plus urgentes au sujet de cette procédure aidera à dissiper les doutes et à comprendre que les données de la recherche ne causeront aucun dommage ni aucune douleur, mais vous permettront d'être sûr que son bébé naîtra en bonne santé..

Le premier dépistage est-il important? ?

C'est très important, car cela vous permet de déterminer en temps opportun la pathologie de la grossesse et de prendre les mesures appropriées (avortement, traitement). Cela donne l'assurance aux futurs parents que leur bébé est en parfaite santé. Mais le confort psychologique d'une femme en position joue un grand rôle.

Quel dépistage est le plus important: premier ou deuxième ?

Les deux sont importants, mais la plupart des médecins pensent que c'est le premier qui est le plus important pour la suite de la grossesse. Il donne des résultats plus précis (jusqu'à 95%) que le second (atteint à peine 90%). Si les indicateurs du premier dépistage sont bons et qu'il n'y a pas d'anomalies, le second n'est pas attribué.

En quoi la première projection diffère-t-elle de la seconde? ?

  1. Le premier dépistage est prescrit de la 11e à la 13e semaine, le second de 20 à 24.
  2. Le premier implique une échographie et un test sanguin pour déterminer les niveaux de la protéine PAPP et de l'hCG. Le second est un test sanguin pour identifier les indicateurs de lactogène placentaire, hCG, estriol libre, alpha-foetoprotéine. En pratique, l'échographie est également nécessaire.
  3. La première, selon la loi, devrait être menée gratuitement. Le second est payé par les parents de l'enfant à naître.
  4. Si les indicateurs du premier dépistage ne font pas douter les médecins, le second n'est pas effectué.

Que montre le premier dépistage pendant la grossesse ?

Marqueurs de diverses anomalies du développement intra-utérin de l'enfant.

Quelles sont les semaines de la première projection ?

De 10 à 13 semaines (dans des cas exceptionnels + 6 jours).

Le sexe de l'enfant est-il visible lors de la première projection ?

Les dimensions du corps et des organes du bébé au premier trimestre sont encore très petites, de sorte que la précision de la détermination de son sexe est de 50 à 50.

Puis-je manger avant le dépistage du premier trimestre ?

Ne pas manger 4 heures avant le test sanguin.

Quoi ne pas manger avant la première projection ?

Avant la première projection, vous ne devez pas manger de chocolat, de noix, de fruits de mer, de viande, d'aliments gras et fumés.

Vous ne devez pas refuser le premier dépistage, même si vous ne courez aucun risque. La grossesse est très souvent imprévisible, et plus tôt vous en apprendrez sur ses pathologies, moins vous aurez de dangers et de complications à l'avenir. N'éclipsez pas les neuf mois d'attente de votre bébé avec des doutes sur la façon dont il va naître: assurez-vous que tout va bien pour lui, en fonction des résultats de la recherche.

Démystifier les craintes du dépistage échographique du 1er trimestre


Le dépistage du 1er trimestre est une étude diagnostique menée auprès de femmes enceintes à risque de 10 à 14 semaines. Il s'agit de la première des deux observations de dépistage qui permet de déterminer avec une grande précision le risque d'avoir un fœtus malade. Un tel examen comprend deux parties: le don de sang à partir d'une veine et une échographie. Sur la base d'eux, en tenant compte de plusieurs de vos facteurs individuels, le généticien rend son verdict.
[contenu h2 h3]

Qui doit être dépisté pendant 1 trimestre

Il est très important que les femmes suivantes subissent l'étude:

  • sont étroitement liés au père de l'enfant
  • qui ont eu 2 fausses couches ou plus (naissance prématurée)
  • a eu une grossesse gelée ou une mortinaissance
  • la femme a souffert d'une maladie virale ou bactérienne pendant la grossesse
  • il y a des parents souffrant de pathologies génétiques
  • ce couple a déjà un enfant atteint du syndrome de Patau, du syndrome de Down ou autres
  • il y a eu un épisode de traitement avec des médicaments qui ne peuvent pas être utilisés pendant la grossesse, même s'ils ont été prescrits pour des signes vitaux
  • enceinte de plus de 35 ans
  • les deux futurs parents veulent vérifier la probabilité d'un fœtus malade.

Que recherchez-vous lors du premier dépistage échographique pendant la grossesse

Que regardent-ils lors de la première projection? La longueur de l'embryon est estimée (c'est ce qu'on appelle la taille coccygienne-pariétale - CTE), la taille de la tête (sa circonférence, le diamètre bipariétal, la distance du front à l'occiput).

Le premier dépistage montre la symétrie des hémisphères cérébraux, la présence de certaines de ses structures, qui sont obligatoires dans cette période. Regardez aussi 1 projection:

  • os tubulaires longs, la longueur de l'humérus, du fémur, de l'avant-bras et du bas de la jambe est mesurée
  • si l'estomac et le cœur sont à des endroits spécifiques
  • la taille du cœur et des vaisseaux qui en sortent
  • taille du ventre.

Quelle pathologie cet examen révèle-t-il?

Le premier dépistage de grossesse est informatif en termes de détection:

  • pathologie du rudiment du système nerveux central - tube neural
  • Syndrome de Patau
  • omphalocèle - une hernie ombilicale, lorsqu'un nombre différent d'organes internes est situé à l'extérieur de la cavité abdominale et dans le sac herniaire au-dessus de la peau
  • Le syndrome de Down
  • triploïdie (triple jeu de chromosomes au lieu de double)
  • Syndrome d'Edwards
  • Syndrome de Smith-Opitz
  • syndrome de Lange.

Termes de recherche

Quand faut-il faire le premier dépistage? Le moment du diagnostic du 1er trimestre est très limité: du premier jour de la 10e semaine au 6e jour de la 13e semaine. Il est préférable de faire le premier dépistage au milieu de cette plage, à 11-12 semaines, car une erreur dans les calculs réduit considérablement la précision du calcul.

Votre médecin devra à nouveau scrupuleusement et minutieusement, en fonction de la date de la dernière période menstruelle, calculer combien de temps vous devez subir le premier examen de ce type..

Comment se préparer à l'étude

Le dépistage du premier trimestre se fait en deux étapes:

  1. Un dépistage échographique est effectué en premier. Si cela est fait par voie transvaginale. aucune préparation n'est requise. Si par la méthode abdominale, il est nécessaire que la vessie soit pleine. Pour ce faire, vous devez boire un demi-litre d'eau une demi-heure avant l'étude. À propos, le deuxième dépistage pendant la grossesse est effectué par voie transabdominale, mais ne nécessite pas de préparation.
  2. Criblage biochimique. Ce mot fait référence à la collecte de sang dans une veine..

Compte tenu de l'étude en deux étapes, la préparation de la première étude comprend:

  • remplissage de la vessie - avant 1 échographie
  • jeûner au moins 4 heures avant de prélever du sang dans une veine.

De plus, un régime alimentaire est nécessaire avant le diagnostic du 1er trimestre pour que le test sanguin donne un résultat précis. Il consiste à exclure la consommation de chocolat, fruits de mer, viande et aliments gras la veille de votre intention de vous présenter à une échographie de dépistage pendant la grossesse.

Si vous prévoyez (et c'est la meilleure option pour le diagnostic périnatal du 1er trimestre) de subir un diagnostic par échographie et de donner du sang d'une veine en une journée, vous avez besoin de:

  • toute la veille, refusez-vous les produits allergènes: agrumes, chocolat, fruits de mer
  • exclure les aliments complètement gras et frits (1 à 3 jours avant l'étude)
  • avant l'étude (généralement du sang est donné pour le dépistage pendant 12 semaines avant 11h00), allez aux toilettes le matin, puis n'urinez pas pendant 2-3 heures, ou une heure avant la procédure, buvez un demi-litre d'eau sans gaz. Cela est nécessaire si l'étude est réalisée par l'abdomen.
  • si le diagnostic échographique est effectué avec un capteur vaginal, la préparation au dépistage du 1er trimestre n'inclura pas le remplissage de la vessie.

Comment la recherche est effectuée

Comment une étude des malformations est-elle réalisée au 1er trimestre??

Il, comme l'examen de 12 semaines, se compose de deux étapes:

  1. Dépistage échographique pendant la grossesse. Elle peut être pratiquée à la fois par voie vaginale et par l'abdomen. Cela ne semble pas différent d'une échographie à 12 semaines. La différence est qu'elle est réalisée par des échologistes spécialisés spécifiquement dans le diagnostic prénatal à l'aide d'équipements haut de gamme.
  2. Prélèvement de sang dans une veine d'une quantité de 10 ml, qui doit être effectué à jeun et dans un laboratoire spécialisé.

Comment se déroule le diagnostic de dépistage du 1er trimestre? Tout d'abord, vous avez votre première échographie de grossesse. Il est généralement effectué par voie transvaginale.

Pour terminer l'étude, vous devrez vous déshabiller de la taille vers le bas, vous allonger sur le canapé avec les jambes pliées. Le médecin insérera très doucement un mince capteur spécial dans le préservatif dans votre vagin; pendant l'examen, il sera légèrement déplacé. Cela ne fait pas mal, mais après avoir examiné ceci ou le lendemain, vous pouvez trouver une petite quantité de taches sur le tampon.

Dans la vidéo Échographie 3D pendant la grossesse lors du dépistage du 1er trimestre.

Comment se déroule le premier dépistage par transducteur transabdominal? Dans ce cas, vous vous déshabillez jusqu'à la taille ou vous soulevez simplement les vêtements pour ouvrir le ventre pour examen. Avec ce dépistage par ultrasons sur 1 trimestre, le capteur se déplacera le long de l'abdomen sans causer de douleur ou d'inconfort.

Comment se déroule la prochaine étape de l'enquête? Avec les résultats de l'échographie, vous allez faire un don de sang. Là, vous clarifierez également certaines données qui sont importantes pour l'interprétation correcte des résultats..

Vous ne recevrez pas de résultats immédiatement, mais dans quelques semaines. C'est ainsi que se déroule le premier dépistage de grossesse.

Décoder les résultats

1. Données échographiques normales

Le déchiffrement du premier dépistage commence par l'interprétation des données de diagnostic échographique. Normes d'échographie:

Taille coccygienne-pariétale (CTE) du fœtus

Lors d'un dépistage à 10 semaines, cette taille se situe dans la plage suivante: de 33-41 mm le premier jour de 10 semaines à 41-49 mm - sur 6 jours de 10 semaines.

Dépistage pendant 11 semaines - norme CTE: 42-50 mm le premier jour de 11 semaines, 49-58 - le 6e jour.

Pendant la grossesse 12 semaines, cette taille est: 51-59 mm à 12 semaines exactement, 62-73 mm - le dernier jour de cette période.

2. L'épaisseur du collier

Taux échographiques sur 1 trimestre pour ce marqueur le plus important des pathologies chromosomiques:

  • à 10 semaines - 1,5-2,2 mm
  • le dépistage pendant 11 semaines est représenté par une norme de 1,6-2,4
  • à la semaine 12, ce chiffre est de 1,6 à 2,5 mm
  • à 13 semaines - 1,7-2,7 mm.

3. Os nasal

Le déchiffrement d'une échographie du 1er trimestre comprend nécessairement un bilan de l'os nasal. Il s'agit d'un marqueur, grâce auquel il est possible d'assumer le développement du syndrome de Down (pour cela, un dépistage du 1er trimestre est effectué):

  • à 10-11 semaines, cet os devrait déjà être détecté, mais sa taille n'a pas encore été estimée
  • le dépistage à 12 semaines ou une semaine plus tard montre que cet os mesure au moins 3 mm en.

4. Fréquence cardiaque

  • à 10 semaines - 161-179 battements par minute
  • à 11 semaines - 153-177
  • à 12 semaines - 150-174 battements par minute
  • à 13 semaines - 147-171 battements par minute.

5. Taille bipariétale

La première étude de dépistage pendant la grossesse évalue ce paramètre en fonction de la période:

  • à 10 semaines - 14 mm
  • 11 à 17 mm
  • le dépistage pendant 12 semaines doit montrer un résultat d'au moins 20 mm
  • à 13 semaines BPD est de 26 mm en moyenne.

Selon les résultats de l'échographie du 1er trimestre, il est évalué s'il existe des marqueurs d'anomalies fœtales. Il est également analysé à quelle période correspond le développement du bébé. À la fin, on conclut si la prochaine échographie de dépistage est nécessaire au deuxième trimestre.

Vous pouvez demander à faire enregistrer une vidéo échographique d'un trimestre. Vous avez également le droit d'obtenir une photo, c'est-à-dire une impression de l'image qui est soit la plus réussie (si tout est normal), soit démontre le plus clairement la pathologie trouvée.

Quelles sont les normes d'hormones déterminées par 1 dépistage

Le dépistage du premier trimestre évalue non seulement les résultats des diagnostics échographiques. La deuxième étape, non moins importante, par laquelle il est jugé si le fœtus présente des anomalies graves, est une évaluation hormonale (ou biochimique) (ou une prise de sang au 1er trimestre). Ces deux étapes constituent un dépistage génétique.

1. Gonadotrophine chorionique

C'est l'hormone qui colore la deuxième bandelette de votre test de grossesse à domicile. Si le dépistage du premier trimestre révèle une diminution de son taux, cela indique une pathologie du placenta ou un risque accru de syndrome d'Edwards.

Une hCG élevée lors du premier dépistage peut indiquer un risque accru de développer le syndrome de Down chez le fœtus. Bien qu'avec les jumeaux, cette hormone est également considérablement augmentée.

Premier dépistage pendant la grossesse: le taux de cette hormone dans le sang (ng / ml):

  • 10 semaines: 25,80-181,60
  • 11 semaine: 17.4-130.3
  • le décodage de l'étude périnatale du 1er trimestre à 12 semaines par rapport à l'hCG montre qu'un chiffre de 13,4 à 128,5 est normal
  • à 13 semaines: 14,2-114,8.

2. Protéine A associée à la grossesse (PAPP-A)

Cette protéine est normalement produite par le placenta. Sa concentration dans le sang augmente avec l'augmentation de la grossesse..

Comment comprendre les données

Le programme, dans lequel sont saisies les données de diagnostic par ultrasons du premier trimestre, ainsi que le niveau des deux hormones ci-dessus, calcule les indicateurs d'analyse. Celles-ci sont appelées «risques». Dans ce cas, le décodage des résultats du dépistage pour le 1er trimestre est écrit sous la forme non pas au niveau des hormones, mais dans un indicateur tel que "MoM". Il s'agit d'un coefficient qui montre l'écart de la valeur pour une femme enceinte donnée par rapport à une certaine médiane calculée.

Pour calculer la MoM, divisez l'indicateur d'une hormone par la valeur médiane calculée pour une zone donnée pour un âge gestationnel donné. Les normes MoM lors du premier dépistage sont de 0,5 à 2,5 (avec des jumeaux, des triplés - jusqu'à 3,5). Valeur MoM idéale proche de "1".

L'indicateur MoM est influencé par le risque d'âge lors du dépistage au 1er trimestre: c'est-à-dire que la comparaison n'est pas seulement avec la médiane calculée sur cette période de grossesse, mais avec la valeur calculée pour un âge donné de la femme enceinte.

Les résultats du dépistage intermédiaire du premier trimestre indiquent normalement la quantité d'hormones en unités MoM. Ainsi, le formulaire contient l'enregistrement "hCG 2 MoM" ou "PAPP-A 1 MoM" et ainsi de suite. Si MoM est compris entre 0,5 et 2,5, c'est normal.

La pathologie est considérée comme un taux d'hCG inférieur à 0,5 niveau médian: cela indique un risque accru de syndrome d'Edwards. Une augmentation de l'hCG au-dessus de 2,5 valeurs médianes indique un risque accru de syndrome de Down. Une diminution du PAPP-A en dessous de 0,5 MoM indique qu'il existe un risque lié aux deux syndromes ci-dessus, mais son augmentation ne veut rien dire.

Y a-t-il des risques dans la recherche

Normalement, les résultats du diagnostic du 1er trimestre se terminent par une évaluation du degré de risque, qui est exprimé en fraction (par exemple, 1: 360 pour le syndrome de Down) pour chaque syndrome. C'est cette fraction qui se lit comme suit: sur 360 grossesses avec les mêmes résultats de dépistage, un seul bébé naît avec la pathologie de Down.

Décrypter les standards de dépistage pour le 1er trimestre. Si l'enfant est en bonne santé, le risque doit être faible et le résultat du test de dépistage doit être qualifié de «négatif». Tous les nombres après la fraction doivent être grands (plus de 1: 380).

Un mauvais premier dépistage se caractérise par une entrée «à haut risque» dans la conclusion, un niveau de 1: 250-1: 380, et les résultats des hormones sont inférieurs à 0,5 ou supérieurs à 2,5 valeurs médianes.

Si le dépistage du 1er trimestre est médiocre, vous êtes invité à consulter un généticien qui décide de la manière de procéder:

  • vous programmer de nouveau test dans le deuxième, puis - dépistage pour le 3ème trimestre
  • proposer (voire insister) sur un diagnostic invasif (prélèvement de villosités choriales, cordocentèse, amniocentèse), sur la base duquel la question de savoir si cette grossesse doit être prolongée sera tranchée.

Ce qui affecte les résultats

Comme pour toute étude, il y a des résultats faussement positifs de la première étude périnatale. Donc pour:

  • FIV: les résultats de l'hCG seront plus élevés, PAPP - 10-15% plus bas, les indicateurs de la première échographie de dépistage augmenteront la LHR
  • obésité de la femme enceinte: dans ce cas, les niveaux de toutes les hormones augmentent, tandis qu'avec un faible poids corporel, au contraire, ils diminuent
  • dépistage pendant 1 trimestre des jumeaux: le taux de résultats pour une telle grossesse n'est pas encore connu. Par conséquent, l'évaluation des risques est difficile; seul le diagnostic par ultrasons est possible
  • diabète sucré: le 1er dépistage montrera une diminution du taux d'hormones, ce qui n'est pas fiable pour l'interprétation du résultat. Dans ce cas, le dépistage de la grossesse peut être annulé
  • amniocentèse: le taux de diagnostic périnatal n'est pas connu si la manipulation a été réalisée dans la semaine suivante avant le don de sang. Il est nécessaire d'attendre plus longtemps après l'amniocentèse avant de subir le premier dépistage périnatal des femmes enceintes..
  • l'état psychologique de la femme enceinte. Beaucoup de gens écrivent: «J'ai peur de la première projection». Cela peut également affecter le résultat et de manière imprévisible.

Quelques caractéristiques en pathologie

Le premier dépistage de la grossesse pour la pathologie fœtale présente certaines caractéristiques que les médecins voient avec le diagnostic par ultrasons. Considérez le dépistage périnatal des trisomies comme les pathologies les plus courantes détectées par cet examen..

1. Syndrome de Down

  1. chez la plupart des fœtus, l'os nasal n'est pas visible à 10-14 semaines
  2. de 15 à 20 semaines, cet os est déjà visualisé, mais il est plus court que la normale
  3. les contours du visage sont lissés
  4. avec dopplerométrie (dans ce cas, elle peut être effectuée même à cette période), on note un flux sanguin inversé ou pathologique dans le conduit veineux.

2. Syndrome d'Edwards

  1. tendance à diminuer la fréquence cardiaque
  2. avez une hernie ombilicale (omphalocèle)
  3. aucun os du nez visible
  4. au lieu de 2 artères du cordon ombilical - une

3. Syndrome de Patau

  1. presque tout le monde a des palpitations cardiaques
  2. altération du développement du cerveau
  3. le développement du fœtus est ralenti (incohérence de la longueur des os avec le terme)
  4. violation du développement de certaines parties du cerveau
  5. hernie ombilicale.

Où étudier

Où se déroule le dépistage du 1er trimestre? De nombreux centres périnatals, consultations de génétique médicale et cliniques privées mènent cette étude. Pour choisir où faire un dépistage, voyez s'il y a un laboratoire dans ou à proximité de la clinique. Il est recommandé de le prendre dans ces cliniques et centres..

Par exemple, à Moscou, le CIR a bien fait ses preuves: il mène et le dépistage du 1er trimestre peut être fait dans ce centre.

Echographie du 1er trimestre: le prix moyen est de 2000 roubles. Le coût de la première étude périnatale (avec détermination des hormones) est d'environ 4000 à 4100 roubles.

Combien coûte le dépistage pour le 1er trimestre par type de test: échographie - 2000 roubles, détermination de l'hCG - 780 roubles, analyse pour PAPP-A - 950 roubles.

Revue du dépistage du 1er trimestre. De nombreuses femmes ne sont pas satisfaites de la qualité du calcul: à partir des cas où un «risque élevé» est établi, la naissance d'un bébé en parfaite santé a souvent été constatée. Les femmes écrivent qu'il est préférable de trouver un spécialiste hautement qualifié en échographie périnatale, qui puisse confirmer ou dissiper les doutes sur la santé du bébé..

Ainsi, le dépistage du 1er trimestre est un diagnostic qui permet dans certains cas d'identifier la pathologie fœtale la plus sévère à un stade précoce. Il a ses propres caractéristiques de préparation et de conduite. L'interprétation des résultats doit être effectuée en tenant compte de toutes les caractéristiques individuelles d'une femme..