L'article explique pourquoi il est difficile de respirer pendant la grossesse. Nous vous parlons des causes d'inconfort au cours des premier, deuxième et troisième trimestres. Vous apprendrez quoi faire dans de telles situations lorsque vous aurez besoin de consulter un médecin.

Les causes

Pendant la période de procréation, de nombreuses femmes enceintes se plaignent qu'il leur est difficile de respirer la nuit, couchées sur le dos, lors d'une activité physique réduite, par exemple en marchant ou en montant des escaliers. Cette condition est tout à fait normale, car elle est causée par une activité physique accrue et peut survenir chez toute personne en bonne santé..

L'essoufflement pendant la grossesse peut être physiologique ou pathologique

Affecte l'état de santé et le nombre d'enfants dans l'utérus. Si l'enfant est seul, la femme enceinte commence à ressentir de la fatigue et un essoufflement à l'approche du TED. En cas de grossesses multiples, les difficultés respiratoires surviennent beaucoup plus tôt, car le corps de la femme fonctionne de manière améliorée.

Mais il y a toujours des exceptions à la règle. Si une femme enceinte remarque qu'il lui est difficile de respirer même au repos, une consultation médicale est nécessaire. Ci-dessous, nous examinerons les principaux facteurs pathologiques qui causent une telle maladie..

Dans les premiers stades

Les principales causes d'essoufflement au 1er trimestre sont:

  • pathologie cardiaque;
  • toxicose;
  • anémie;
  • tension nerveuse;
  • tout stress vécu;
  • changements des niveaux hormonaux;
  • maladie vasculaire;
  • affections respiratoires.

Ces raisons provoquent, en règle générale, une saturation insuffisante du corps en oxygène. L'essoufflement qui se développe avec le temps n'est pas aussi perceptible et dangereux qu'un manque soudain d'air.

L'essoufflement physiologique est un processus naturel qui ne nécessite aucun traitement. Si cette condition est causée par diverses maladies, elles doivent être éliminées même pendant la planification de la grossesse..

À une date ultérieure

Aux 2ème et 3ème trimestres, l'essoufflement est naturel ou pathologique.

  • maladie cardiaque chronique;
  • infections virales;
  • ARVI;
  • manque de magnésium dans le corps;
  • fumeur;
  • diminution de l'hémoglobine;
  • posture inconfortable pendant le sommeil;
  • pathologies vasculaires chroniques;
  • séjour prolongé dans une pièce étouffante;
  • être en surpoids;
  • maladies chroniques du système respiratoire;
  • une augmentation de la taille de l'utérus, à la suite de laquelle il commence à appuyer sur les organes internes, y compris les poumons et le diaphragme.

Les maladies du système respiratoire, comme les maladies cardiovasculaires, affectent négativement le bien-être de la femme enceinte. Ils conduisent à un apport d'oxygène insuffisant au corps de la femme enceinte et du fœtus, ce qui provoque une hypoxie.

À l'avenir, cette condition peut entraîner une naissance prématurée, un faible poids chez un nouveau-né ou même sa mort intra-utérine, ainsi qu'un retard de développement et de croissance. C'est pourquoi vous ne devez pas retarder le traitement, mais vous devez chercher une aide qualifiée dès que possible..

La difficulté à respirer pendant la grossesse est normale.?

La grossesse modifie considérablement le travail du corps féminin. Dans les premières semaines après la conception, la femme enceinte peut observer un écoulement inhabituel, qui peut être à la fois physiologique et pathologique..

Le fond hormonal de la femme enceinte change, le métabolisme est activé, parfois une toxicose se produit et les tissus de l'embryon se développent rapidement - tout cela peut conduire au fait que la femme enceinte peut remarquer des problèmes respiratoires dès les premières semaines de grossesse.

Dans ce cas, l'essoufflement est naturel du fait qu'il vise à répondre aux besoins accrus du corps. Si au 2ème trimestre les problèmes respiratoires disparaissent, le corps a réussi à s'adapter à la nouvelle position.

Au 3ème trimestre, l'essoufflement revient à nouveau en raison du fait que l'utérus hypertrophié appuie sur les poumons et le diaphragme. La femme enceinte peut ressentir des difficultés respiratoires jusqu'à la 38e semaine de grossesse, puis le fœtus s'enfonce dans le petit bassin et la pression excessive sur les organes respiratoires s'arrête. Pendant cette période, une femme enceinte peut remarquer qu'il lui est devenu plus facile de respirer..

Il est impératif d'informer le médecin de l'indisposition.

Lorsque vous avez besoin de l'aide d'un spécialiste

L'essoufflement pendant la grossesse est généralement normal. Mais dans certains cas, cela nécessite l'attention d'un spécialiste..

La raison d'aller chez le médecin est un essoufflement, accompagné des symptômes suivants:

    • toux intense;
    • vertiges;
    • lèvres bleues;
    • tachycardie;
    • respiration rapide et lourde;
    • augmentation de la température corporelle;
    • décoloration bleue de la plaque à ongles sur les mains ou les pieds;
    • inconfort thoracique lors de l'inhalation;
    • bruit dans les oreilles;
    • perte de conscience ou étourdissement;
    • pâleur de la peau;
    • crises de panique.

Ces signes peuvent indiquer une pneumonie, une insuffisance respiratoire et cardiaque, une embolie pulmonaire, un asthme bronchique. Toutes ces conditions sont dangereuses à la fois pour la femme enceinte et pour le fœtus, c'est pourquoi il est nécessaire de recourir à l'aide médicale le plus rapidement possible..

Qui contacter

Si une femme enceinte a des antécédents de maladies chroniques (par exemple, des pathologies vasculaires et cardiaques) qui peuvent affecter les fonctions respiratoires pendant la période de grossesse, une consultation avec un pneumologue est nécessaire..

Dans les cas graves, des radiographies pulmonaires sont prises pour poser un diagnostic. Dans cette situation, il est irrationnel d'avoir peur des radiations, car tout retard dans l'identification du diagnostic, ainsi qu'un traitement intempestif, peuvent entraîner de graves problèmes de santé..

La raison d'une visite imprévue chez l'obstétricien-gynécologue est la détection primaire de problèmes respiratoires en l'absence de maladies graves dans le passé.

Même si le médecin ne révèle rien de grave, un tel traitement ne sera pas superflu. Le spécialiste déterminera la cause de la maladie et indiquera ce qu'il faut faire pour l'éliminer..

Traitement

Les facteurs physiologiques de respiration difficile pendant la grossesse n'ont pas d'effet néfaste sur la femme enceinte et le bébé dans l'utérus, par conséquent, ne nécessitent aucun traitement.

Le respect des règles suivantes aidera à atténuer les difficultés respiratoires:

  • Réduire l'activité physique.
  • Promenades régulières au grand air.
  • Aération quotidienne des chambres.
  • Ne dormez pas sur le dos et le ventre, le sommeil doit être sur le côté gauche.
  • Exclusion du régime des aliments nocifs et riches en calories.
  • Minimiser les situations stressantes.
  • Manque de contact avec les personnes malades.

Si de tels événements ne donnent aucun résultat, vous devez tout de même consulter un médecin. Le signe principal d'un état pathologique est l'apparition d'un essoufflement au moment du calme et du manque d'activité physique..

Le spécialiste vous enverra pour un test sanguin général. Lorsque de faibles taux d'hémoglobine sont détectés, une femme enceinte se voit prescrire des préparations contenant du fer, par exemple Ferrum Lek, des multivitamines enrichies en magnésium.

La raison d'appeler une ambulance est un essoufflement avec des étourdissements, des douleurs thoraciques sévères qui irradient vers le bras ou l'épaule gauche. De tels signes indiquent une insuffisance cardiaque, qui met la vie de la femme enceinte et du fœtus en danger. Mais cette condition est rare..

La prévention

Est-il possible de prévenir le développement d'un malaise associé à un essoufflement? Oui, si vous adhérez à certaines recommandations et uniquement si le malaise n'est pas causé par des maladies.

Pour cela, il suffit:

  • Prenez une multivitamine.
  • Faites des promenades quotidiennes et tranquilles au grand air.
  • Moins nerveux.
  • Ne passe pas, mange équilibré.
  • Minimisez toute activité physique.
  • Surveillez votre poids.
  • Refusez d'utiliser des parfums agressifs.
  • Ne buvez pas de sédatifs.
  • Pour toute affection, consultez immédiatement un médecin.

Commentaires

Elizaveta, 25 ans

Au premier trimestre, j'ai souvent eu des crises de panique. J'avais peur de ne pas pouvoir porter l'enfant, inquiète pour ma santé. Dans ce contexte, j'ai développé des problèmes respiratoires, il me semblait que j'étouffais constamment. A rendu visite à un médecin, il a prescrit un traitement approprié, l'enfant est né en bonne santé.

Au 2ème trimestre, avec des charges légères, elle a commencé à ressentir un fort manque d'air. Cela s'est produit plusieurs fois. Après avoir consulté le médecin, on m'a diagnostiqué des problèmes cardiaques. J'ai passé toutes les semaines de grossesse restantes dans un hôpital.

Si vous vous sentez mal à l'aise et essoufflé, consultez immédiatement votre médecin. Tout retard peut entraîner de graves complications. prenez soin de vous!

S'il devient difficile de respirer pendant la grossesse ou s'il n'y a pas assez d'air périodiquement, cela vaut la peine de s'inquiéter

Une femme enceinte sur trois présente des symptômes d'essoufflement. L'essoufflement est une violation du rythme et de la fréquence de la respiration. Quand cela se produit, la femme enceinte ressent un manque d'air, une faiblesse, des vertiges apparaissent.

  1. Manque d'air pendant la grossesse
  2. Caractéristiques du changement de position des organes internes pendant la grossesse
  3. La difficulté à respirer est dangereuse.?
  4. Processus physiologique
  5. Causes de la pathologie
  6. La nature de la manifestation de l'essoufflement
  7. Il est difficile de respirer tard
  8. Essoufflement avant l'accouchement
  9. Se sentir à court d'air
  10. Ce que le médecin dira
  11. Vidéo utile

Manque d'air pendant la grossesse

Les causes de l'essoufflement diffèrent selon les moments. Une femme confrontée à un tel problème doit savoir ce qui se passe dans son corps, ce qui pourrait servir de moteur à une fonction respiratoire altérée. Il est important d'identifier et d'éliminer la cause d'une telle pathologie à temps..

Caractéristiques du changement de position des organes internes pendant la grossesse

Avec une plainte similaire, le plus souvent les femmes enceintes postulent à une date ultérieure, à partir de 30 semaines. En plus des difficultés respiratoires, les femmes enceintes peuvent ressentir des douleurs dans la poitrine, le dos, le plexus solaire, sous la clavicule.

Au cours du dernier trimestre, une violation du rythme complet de l'inspiration et de l'expiration est associée à un déplacement des organes internes. Cela est dû à la croissance intensive du fœtus. Le bébé prend activement du poids, l'utérus se développe et appuie sur le diaphragme des poumons. Leur volume est réduit, le rythme de la respiration est perturbé.

En plus des poumons, d'autres organes sont touchés au cours des derniers mois précédant l'accouchement. Le déplacement temporaire est en cours:

  • estomac;
  • vésicule biliaire;
  • intestins;
  • rate;
  • vessie;
  • reins.

Chez une femme en bonne santé, la compression d'organe ne provoque pas de symptômes graves. Normalement, il peut se manifester:

  • brûlures d'estomac;
  • urination fréquente;
  • selles molles;
  • satiété de la restauration rapide;
  • nausées légères.

La difficulté à respirer est dangereuse.?

Les difficultés respiratoires peuvent sembler être un symptôme insignifiant. Cependant, les femmes ne doivent pas ignorer les signaux de leur corps - l'essoufflement peut indiquer de graves troubles systémiques.

Dans les premiers stades, ce symptôme peut indiquer une violation d'un mode de vie sain, une exacerbation des maladies chroniques. Au deuxième trimestre, l'essoufflement limite considérablement les capacités motrices de la femme. La raison peut être: une perturbation du cœur, des vaisseaux sanguins, un déplacement des poumons.

Un dysfonctionnement respiratoire entraîne:

  • la privation d'oxygène de la mère et de l'enfant;
  • déficience en fer;
  • hypoxie fœtale;
  • vieillissement précoce du placenta;
  • retard de croissance intra-utérin.

Processus physiologique

Le véritable mécanisme de l'essoufflement n'est toujours pas clair. Le plus souvent, son apparence est associée à des perturbations du fonctionnement du système respiratoire ou à une insuffisance cardiaque..

Une diminution symptomatique du volume pulmonaire entraîne une diminution de la prise d'air. Le signal de manque d'oxygène pénètre dans la zone motrice du cerveau, à partir de là - le long des nerfs vagues jusqu'aux voies respiratoires. Les intervalles d'inspiration et d'expiration sont raccourcis, la respiration devient superficielle. En augmentant le nombre de respirations, le corps compense le déficit du volume entrant d'oxygène.

Causes de la pathologie

Même une jeune femme en bonne santé peut avoir des difficultés à respirer. Chaque cas est individuel et dépend de l'état de santé de la mère, des caractéristiques de l'évolution de la grossesse.

Les principales causes d'essoufflement comprennent:

  1. Activité physique excessive.
  2. Stress.
  3. Fumeur.
  4. Boissons alcoolisées.
  5. Troubles hormonaux.
  6. Anémie.
  7. Maladies des poumons, des bronches.
  8. Maladies cardiovasculaires.
  9. Porter des vêtements serrés.

Un dysfonctionnement respiratoire peut survenir pour diverses raisons. Le plus souvent, les femmes sont confrontées à un problème similaire dans la seconde moitié de la grossesse. Pendant de longues périodes, l'enfant est assez grand. Il grandit et bouge activement. La pression fœtale entraîne des problèmes respiratoires.

Dans la seconde moitié de la grossesse, un essoufflement apparaît en raison de:

  • le fœtus prend du poids;
  • l'utérus agrandi appuie sur les organes voisins;
  • le fornix supérieur de l'utérus repose sur le diaphragme, réduisant le volume des poumons;
  • aggraver les symptômes de l'essoufflement, de l'anémie, de l'œdème, du tabagisme, de l'asthme, de la suralimentation.

La nature de la manifestation de l'essoufflement

Les médecins distinguent les troubles respiratoires chez les femmes enceintes en 3 types:

  1. Symptomatique, temporaire. L'essoufflement se manifeste sporadiquement, après l'accouchement disparaît complètement.
  2. Biologique. Dans le contexte de la grossesse, une femme peut exacerber des maladies systémiques. Porter un enfant peut devenir un catalyseur du développement de pathologies cardiovasculaires et pulmonaires.

Pour déterminer avec précision le degré de danger d'essoufflement, la femme enceinte doit observer le début des défaillances respiratoires. Il vaut la peine de reconsidérer le mode de vie, la nutrition et les habitudes de sommeil.

Il est difficile de respirer tard

Les 2-3 derniers mois de gestation chez de nombreuses femmes s'accompagnent d'un essoufflement constant. La zone à risque comprend les femmes enceintes:

  • être en surpoids;
  • souffrant de gonflement;
  • les fumeurs;
  • plus de 35 ans;
  • avec des maladies systémiques des poumons, des vaisseaux sanguins.

Le poids élevé du fœtus perturbe la fonction des poumons, lorsqu'ils sont inhalés, ils se dilatent mal, ne sont pas saturés d'oxygène. Cette situation peut persister jusqu'à la date de livraison. Le soulagement survient une semaine avant l'accouchement lorsque l'utérus descend dans la région pelvienne.

Essoufflement avant l'accouchement

Une femme sur deux éprouve un essoufflement au cours du dernier mois précédant l'accouchement. Le poids du fœtus continue d'augmenter, l'utérus gagne une masse critique, son fond appuie sur les organes de la poitrine.

L'essoufflement n'apparaît souvent que lors du mouvement, de la flexion, de la marche. Au repos, le rythme respiratoire est rétabli. Ce dysfonctionnement est temporaire. Tous les symptômes disparaîtront immédiatement après l'accouchement.

Se sentir à court d'air

Le manque de consommation adéquate d'oxygène aggrave le bien-être d'une femme. Les attaques s'accompagnent d'une grave pénurie d'air.

Pour réduire ou supprimer un symptôme désagréable, il est recommandé:

  • marcher plus souvent;
  • manger souvent en petites portions;
  • faire des exercices de respiration;
  • porter des vêtements amples;
  • arrêter de fumer.

Ces règles doivent être suivies tout au long de la grossesse pour soulager les dysfonctionnements respiratoires..

Ce que le médecin dira

Cela vaut la peine de consulter un médecin si l'essoufflement dure plus de deux semaines. Si une femme n'a pas de pathologies organiques, le médecin donnera les recommandations suivantes:

  1. Prendre des teintures apaisantes. Herbes telles que: valériane, agripaume, menthe - détendent les muscles, soulagent les spasmes.
  2. Faire de la gymnastique légère. Le yoga, les étirements, la marche contribuent à une meilleure oxygénation du sang.
  3. Ventilation régulière de l'espace de vie.
  4. Dormez sur des oreillers hauts. La position allongée libère plus d'espace pulmonaire.

Si les recommandations n'aident pas, le médecin prescrira des examens cliniques supplémentaires.

Pour réduire ou éliminer le symptôme d'essoufflement, la femme enceinte doit adopter un mode de vie sain et consulter un médecin en temps opportun. Des recommandations simples pour éliminer l'essoufflement aident les femmes à porter leur bébé jusqu'à la fin du trimestre.

Essoufflement et difficulté à respirer pendant la grossesse

Plus près de l'accouchement, les femmes enceintes ont de plus en plus de problèmes respiratoires. Vous semblez respirer, mais il semble que ce ne soit pas pleinement, mais seulement partiellement. Il n'y a pas assez d'air, la respiration devient rapide. Est-ce dangereux et comment se débarrasser des signes désagréables d'essoufflement?

Photo - Photobanque Lori

Quelle est la raison?

La difficulté à respirer pendant la grossesse est associée au fait qu'il y a une restructuration du système respiratoire. L'utérus en croissance appuie sur le diaphragme et rend la respiration difficile car nous sommes habitués à.

Vous pouvez souvent entendre que 2 à 4 semaines avant l'accouchement, de nombreuses femmes ont plus de facilité à respirer. Et c'est effectivement le cas. Après tout, la tête du bébé descend dans le petit bassin, la pression sur le diaphragme diminue et l'essoufflement disparaît complètement ou devient beaucoup plus faible.

Mais le soulagement ne se produit qu'à la toute fin de la grossesse. Mais qu'en est-il avant cela? Est-ce vraiment la seule chose qui reste à réconcilier et à se sentir comme un poisson échoué?

Heureusement, les choses ne sont pas si tristes. Il existe des moyens d'atténuer considérablement la maladie. Dans cet article, nous avons rassemblé les plus efficaces.

Nous respirons profondément

Tout d'abord, observez-vous, voyez dans quels cas l'essoufflement se produit? Lorsque vous comprendrez cela, il sera plus facile de vous aider..

  1. Essoufflement à l'effort

Si des problèmes surviennent pendant le travail ou le sport, n'annulez pas complètement l'activité physique, mais faites-le à un rythme qui ne vous obligera pas à respirer plus souvent. Dans le même temps, une activité physique légère, au contraire, est montrée aux femmes enceintes qui ont des difficultés à respirer, car elles entraînent le système respiratoire..

Si l'essoufflement pendant l'effort physique apparaît toujours, tout d'abord, rétablissez une respiration normale. Pour ce faire, prenez une position confortable (debout, assis, couché), posez votre main gauche sur votre poitrine, votre main droite sur votre ventre et respirez selon le schéma: "un-deux-trois" - inspirez, "quatre" - expirez. Gardez vos épaules et votre cou détendus.

Vous pouvez également rétablir la respiration comme ceci: levez les bras au-dessus de votre tête et prenez quelques respirations profondes et expirations..

Important! Parfois, vous pouvez entendre que les femmes enceintes ne peuvent pas lever les mains (suspendre les vêtements, etc.). Les médecins réfutent ce mythe sans fondement..

  1. Pour tout type d'essoufflement

Si votre essoufflement survient pendant plus d'une activité physique, essayez certaines de ces méthodes:

  • Portez des tissus amples et respirants. Même un t-shirt ou un haut en tricot mais moulant peut aggraver la situation..
  • Ne mangez pas trop, surtout avant de vous coucher. Un estomac bondé appuie sur le diaphragme.
  • Ne vous allongez pas sur le dos (surtout pendant la seconde moitié de la grossesse). Dans ce cas, une compression de la veine cave inférieure peut se produire, ce qui augmente l'essoufflement et entraîne souvent des étourdissements et même des évanouissements. La position de sommeil optimale pendant cette période est du côté gauche ou en demi-assise.
  • Chante-le. Des vocalisations régulières entraînent les poumons, ce qui est très bénéfique pour les femmes enceintes. Et le bébé est heureux d'entendre ta voix.
  • Ayez de l'huile essentielle de mélisse avec vous et reniflez-la si vous avez un essoufflement.
  • Boire des tisanes avec de l'agripaume, de la valériane, de la menthe et de la mélisse.
  • Prenez des complexes de vitamines et de minéraux pour les femmes enceintes (uniquement après avoir consulté votre médecin!)
  • Incluez beaucoup de bœuf, de langue de bœuf et de foie riche en fer dans votre alimentation. Après tout, l'anémie entraîne également un essoufflement. Cela est dû au fait qu'avec un niveau insuffisant de globules rouges dans le sang, la quantité d'hémoglobine, qui fournit de l'oxygène aux tissus, diminue également. Pour cette raison, le cerveau anxieux signale au centre respiratoire d'envoyer plus souvent des impulsions aux poumons. En conséquence, la fréquence des mouvements respiratoires augmente..
  • Faites du yoga pour les femmes enceintes. Les exercices de respiration vous aideront avec l'essoufflement, puis pendant le travail..
  • Essayez d'être moins nerveux. Ce conseil peut sembler trivial, mais il est vraiment très important pour les femmes enceintes. Dans les situations stressantes, il y a une augmentation de la libération d'adrénaline, dont la sensibilité est déjà augmentée pendant la grossesse. Et à cause de cela, la respiration et les battements cardiaques deviennent plus fréquents. Si vous êtes nerveux, massez vous-même la tête, le cou et les épaules (ou encore mieux si les êtres chers le prennent eux-mêmes). Le pressage ne doit pas être intense, mais léger, caressant, de haut en bas. Des mouvements circulaires en spirale le long du cuir chevelu du centre aux tempes, au front et au cou aideront également.

L'essoufflement s'aggrave:

  • Dans une pièce étouffante ou s'il fait chaud dehors.
  • Avec excitation.
  • Avec une activité physique intense.
  • En raison de vêtements trop serrés.
  • Pour certaines maladies (assurez-vous donc de signaler l'essoufflement à votre médecin).

Parfois, des problèmes respiratoires pendant la grossesse sont associés à une congestion nasale banale. Dans ce cas:

  • Assurez-vous de ventiler les pièces plus souvent (surtout avant le coucher).
  • Essayez de vous distraire des sensations désagréables (parfois le problème n'est pas tant que le nez respire mal, mais que la future mère est trop nerveuse à ce sujet), regardez une bonne comédie ou lisez un livre fascinant. Bien sûr, la respiration ne facilitera pas les choses, mais elle aidera à calmer les nerfs..
  • Soulevez votre oreiller plus haut lorsque vous allez dormir.
  • Essayez de changer de position plus souvent pendant le sommeil, tournez-vous d'un côté à l'autre. Une longue immobilité entraîne une circulation sanguine, un œdème accru de la membrane muqueuse et, par conséquent, une difficulté à respirer de ce côté.

Quand est-il temps de consulter un médecin

Bien que l'apparition d'un essoufflement pendant la grossesse ne signale le plus souvent rien de grave, il convient tout de même de contacter un spécialiste en cas de difficultés respiratoires:

  • déranger constamment
  • apparaître au repos
  • accompagné d'évanouissements, de fièvre, de toux, de douleur, de lèvres et de peau bleues, d'interruptions du travail du cœur

respiration difficile pendant la grossesse

Je suis enceinte de 28 semaines. pendant environ une semaine, j'ai eu du mal à respirer. un sentiment qu'il n'y a pas assez d'oxygène. jeudi, lors du rendez-vous chez le médecin, il s'est presque évanoui. le médecin a dit que c'était dû au fait que je n'avais pas pris de petit-déjeuner, mais même quand je suis rassasié, cela m'arrive. peut-être quelqu'un comme ça? le bébé bouge bien comme avant. J'ai gagné 6 kg en 28 semaines, mais je pense que ce n'est pas critique.

  • * Règles communautaires
  • De
  • Visites chez le médecin et LCD
  • Analyses
  • Diagnostique
  • État et santé du fœtus
  • Grossesse avec maladies chroniques
  • Trousse de premiers soins pour femme enceinte
  • miscellanea
  • Maternités et centres périnatals

Commentaires des utilisateurs

et tout est exactement pareil pour moi maintenant, et à 27 ans ça a commencé et c'était en quelque sorte particulièrement difficile, maintenant à 32 ans c'est devenu un peu plus facile, sinon il n'y a pas assez d'air. J'ai continué à ouvrir la fenêtre de la voiture et le matin au petit déjeuner quand j'étais belle pour le travail, je pouvais ouvrir la fenêtre! quelques fois, c'est devenu très grave, ma tête ne pouvait pas se lever et ma panique était très forte, comme s'il n'y avait pas assez d'air maintenant et que vous étoufferiez, comme si vous perdiez le contact avec la réalité... j'ai même acheté de l'ammoniac et je l'ai emporté avec moi au cas où. Maintenant, c'est un peu plus facile mais c'est tout c'est aussi dur, en soutenant constamment l'estomac déjà dans la poitrine. tout le temps comme si vous étiez ivre, hier je me suis retourné et je me suis endormi pendant trois heures, c'est dur, et je marche encore pendant deux mois.

Je marche déjà comme une épave... à peine une âme dans un corps!)

Difficulté à respirer pendant la grossesse

Pendant les neuf longs mois de grossesse, une femme doit endurer de nombreux désagréments, difficultés et inconforts différents, c'est pourquoi, dans les dernières étapes, la grossesse lui semble pour une éternité. Tous sont associés à des changements colossaux que subit le corps de la mère en portant un bébé. Ce processus se poursuit des premières semaines aux derniers jours, dans le cadre desquels un «effet secondaire» est remplacé par d’autres.

Différentes femmes éprouvent des sensations différentes pendant la grossesse dans la même mesure. Certains s'inquiètent des brûlures d'estomac, d'autres - des ballonnements, quelqu'un - de la constipation et de l'enflure. Les démangeaisons, les taches de vieillesse, les vergetures, les maux de dos, le bas du dos, les jambes, le périnée, le réseau veineux, la congestion nasale et d'autres manifestations peuvent apparaître tour à tour ou en même temps. Et dans les dernières étapes, l'essoufflement est particulièrement gênant. Avec une augmentation du terme, il devient de plus en plus difficile pour une femme enceinte de respirer, et parfois il semble qu'il n'y ait pas assez d'air du tout - ni pour elle ni pour le bébé.

Pourquoi est-il difficile de respirer pendant la grossesse?

En règle générale, la difficulté à respirer apparaît déjà au troisième trimestre, lorsque le ventre se développe décemment (bien que cela soit possible plus tôt). Et ce phénomène a une explication tout à fait logique..

À mesure que l'utérus et le fœtus se développent, tous les organes qui les entourent se séparent. Cela affecte l'estomac (des brûlures d'estomac apparaissent), la vessie (sous la pression du poids de la miction, cela devient nettement plus fréquent), les intestins (en raison de l'oppression, le péristaltisme ralentit - et la constipation apparaît) et, bien sûr, les poumons. Le diaphragme est presque la dernière chose à faire, ce qui s'avère être un moment positif dans ce phénomène désagréable..

Avec chaque semaine de grossesse, l'utérus augmente non seulement en taille, mais monte de plus en plus haut. Au troisième trimestre, elle commence à presser le diaphragme, ce qui rend la respiration difficile: il est de plus en plus difficile de se pencher en avant, de monter des escaliers, d'effectuer des tâches simples - quel que soit l'effort, vous vous sentez essoufflé. Plus la pression est forte, plus l'essoufflement est grave. Heureusement, ce phénomène est temporaire et dans la plupart des cas, 2 à 4 semaines avant l'accouchement, le bébé commence à descendre dans la région pelvienne, prenant une position de départ. Maman le ressent principalement avec un sentiment de soulagement: enfin, elle peut respirer profondément! Il semble que la dernière fois, c'était il y a cent ans!

Cependant, toutes les femmes n'ont pas d'estomac avant l'accouchement. Mais tout le monde n'a pas non plus des difficultés respiratoires similaires - ici, quelle chance a-t-il. On a observé que les femmes de grande taille souffraient d'essoufflement moins fréquemment et dans une moindre mesure que les petites mamans..

Que faire en cas d'essoufflement pendant la grossesse?

En fait, un bon gynécologue devrait avertir une femme primipare des problèmes respiratoires probables dans les derniers stades. De plus, il devrait également vous donner des recommandations sur la façon d'atténuer la condition lors des crises d'essoufflement. Mais si vous n'êtes pas très chanceux avec un médecin ou si vous n'avez pas ces informations utiles pour une autre raison, nous essaierons de vous aider..

Tout d'abord, je tiens à dire qu'avec l'apparition de l'essoufflement, vous pouvez trouver un moment positif et utiliser ces difficultés pour entraîner la respiration pendant l'accouchement. Si à ce moment-là vous ne maîtrisez pas encore les techniques de respiration, il est temps de prendre le problème au sérieux. Différents types et méthodes de respiration vous aideront non seulement à vous sentir mieux et à fournir à votre bébé suffisamment d'oxygène dans des minutes aussi difficiles, mais vous seront également utiles lors de l'accouchement lorsque les contractions doivent alterner avec des tentatives..

Donc, s'il est difficile de respirer pendant la grossesse, mettez-vous à quatre pattes, essayez de vous détendre autant que possible, puis inspirez profondément et lentement et expirez de la même manière. Répétez l'exercice plusieurs fois jusqu'à ce que vous ressentiez un soulagement.

Au moment de l'essoufflement, il deviendra plus facile de respirer si vous vous asseyez sur une chaise ou au moins vous accroupissez, ou mieux encore, allongez-vous. Essayez de dormir à moitié assis si vous manquez également d'air la nuit. N'oubliez pas que vous ne pouvez pas vous allonger sur le dos, et qu'il est également nécessaire de changer souvent de posture, sans s'asseoir au même endroit, pour marcher de temps en temps. Contrôlez vos portions et essayez de ne pas trop manger - cela peut également provoquer un essoufflement.

Ne vous arrêtez pas de marcher, même et surtout lorsque la respiration devient difficile. Emmenez votre conjoint ou petite amie avec vous, mais allez au parc ou sur la place tous les jours: l'enfant doit recevoir de l'oxygène.

Ne paniquez pas lorsque vous avez soudainement du mal à respirer pendant la grossesse. Rappelez-vous: c'est un phénomène complètement physiologique. Mais si soudainement, il vous semble que vous êtes sur le point d'étouffer et que les membres et les lèvres deviennent un peu bleus, il est préférable d'appeler une ambulance et de consulter. Cependant, cela arrive rarement..

Si vous ressentez un essoufflement même dans un état calme ou si vous avez des difficultés à respirer même lorsque vous parlez, vous devez absolument en informer votre médecin. L'essoufflement peut être associé à une anémie ou à une dystonie végétative-vasculaire.

Remerciez Dieu qu'il y ait peu à supporter. Travail facile pour vous!

Comment faire face au manque d'air pendant la grossesse et pourquoi cela arrive à la plupart des femmes?

Dès le premier trimestre de la grossesse, vous pouvez vous sentir essoufflé. Votre corps essaie de fournir suffisamment d'oxygène au bébé. Cela peut être l'une des raisons pour lesquelles vous êtes essoufflé pendant la grossesse. Ce problème se manifeste souvent pendant l'exercice et en cas de surpoids pendant la grossesse.

Le sentiment qu'il n'y a pas assez d'air est toujours présent chez les femmes ayant des problèmes du système cardiovasculaire. Si vous avez du mal à respirer uniquement pendant la grossesse, cela signifie que vous n'aurez pas nécessairement de problèmes de santé mondiaux. Cependant, essayez d'accorder une attention suffisante au problème, car il peut indiquer de réels problèmes de santé..

Pourquoi est-il difficile de respirer pendant la grossesse?

De nombreuses femmes sont essoufflées en début de grossesse. Ce nombre passe à 40-50% au cinquième mois de grossesse. Nous parlons de femmes absolument en bonne santé. Habituellement, il n'y a pas assez d'air en raison des changements du niveau de progestérone dans le corps. Cette hormone affecte le système respiratoire à travers le système nerveux, augmentant le nombre de respirations. La situation est aggravée par la croissance de l'utérus, ce qui laisse moins de place aux poumons..

Votre corps respire plus profondément et plus rapidement en essayant d'oxygéner votre bébé. Cela se produit au cours du premier trimestre et après un certain temps, vous vous y habituez. Mais au troisième trimestre, le problème peut à nouveau se faire sentir, comme nous l'avons mentionné ci-dessus, en raison de la croissance de l'utérus. Cette sensation peut vous accompagner jusqu'à 37 semaines de grossesse..

En règle générale, il n'y a pas assez d'air en raison du stress sur le corps. Il est courant que les femmes enceintes aient du mal à respirer en montant les escaliers, en faisant de l'exercice, en se penchant et en faisant du shopping fatigant.

S'il n'y a pas assez d'air même dans un état calme, consultez un médecin, car dans votre cas, il se peut qu'il n'y ait pas assez d'hémoglobine dans votre sang. Plus le taux d'hémoglobine est bas, moins il y a d'oxygène dans le sang et, par conséquent, il n'y a pas assez d'air pendant la grossesse.

Une autre raison du manque d'air chez les femmes enceintes peut être le stress et un manque de minéraux tels que le magnésium. Il est impératif de consulter un médecin afin qu'il puisse prescrire le traitement nécessaire sous forme de préparations supplémentaires contenant du fer et d'autres substances nécessaires à la santé..

Raisons pour lesquelles il est difficile de respirer pendant la grossesse

  • changements hormonaux;
  • utérus en croissance;
  • grossesse avec des jumeaux;
  • excès de liquide amniotique;
  • en surpoids;
  • stress sur le corps;
  • stress et perturbation du système nerveux;
  • manque d'hémoglobine et d'autres éléments essentiels;
  • vrais problèmes de santé.

Voyager à haute altitude peut provoquer un essoufflement pendant la grossesse

L'essoufflement peut s'aggraver si vous aimez vous détendre et voyager. Il a été remarqué que les femmes qui visitent les villes situées assez haut au-dessus du niveau de la mer ont souvent des problèmes d'essoufflement.

Comment se comporter s'il n'y a pas assez d'air pendant la grossesse?

Le manque d'air est une sensation plutôt désagréable qui peut vous rendre nerveux. Et si vous êtes vraiment nerveux, vous ne pouvez qu'aggraver l'essoufflement. Par conséquent, vous devez essayer de vous détendre et de retrouver votre rythme respiratoire normal..

  • Trouvez un endroit où personne ne vous dérangera. Portez des vêtements confortables et amples et une position confortable pour vous aider à reprendre votre souffle.
  • Faites une courte promenade à l'air frais pour garder votre corps oxygéné.
  • Votre partenaire peut vous aider à vous détendre en vous massant. C'est un bon moyen de reprendre votre respiration pendant la grossesse..
  • Jouez votre musique préférée, pensez aux moments les plus agréables de la vie, imaginez-vous dans un bon endroit, par exemple, où vous avez passé un bon moment avec votre mari..
  • Écartez vos épaules, surtout en position assise, pour donner plus d'espace à vos poumons.
  • Allongez-vous dans votre lit en utilisant des oreillers supplémentaires pour obtenir la position la plus confortable.

N'oubliez pas que votre respiration reviendra certainement à la normale après la naissance du bébé..

Pourrait avoir l'impression que vous manquez d'air, cela pourrait indiquer un problème grave?

Si vous souffrez de problèmes respiratoires tels que l'asthme ou la pneumonie, vous pourriez avoir des difficultés à respirer pendant la grossesse. Les médecins recommandent de se faire vacciner contre la grippe pour aider à se protéger contre ce problème..

En raison des modifications de la coagulation sanguine pendant la grossesse, le risque d'embolie pulmonaire augmente. Il s'agit d'une complication rare mais grave. Si le manque d'air survient soudainement et s'aggrave, cela peut indiquer un problème grave. Vous devez consulter un médecin immédiatement.

Assurez-vous de consulter un médecin si:

  • l'asthme s'est aggravé;
  • une respiration trop rapide est apparue;
  • pouls, palpitations ou évanouissements;
  • vous avez des douleurs thoraciques ou des douleurs lors de la respiration;
  • les lèvres, les doigts et les orteils sont devenus bleus, le visage est devenu pâle;
  • il y a un sentiment de peur de ne pas avoir assez d'air;
  • vous avez une toux, une forte fièvre ou des frissons.

Vidéo sur le manque d'air pendant la grossesse

N'oubliez pas que si vous êtes essoufflé pendant la grossesse, ce n'est pas une source de préoccupation. Cela arrive à la plupart des femmes et, en règle générale, tout se passe bien..

Nos experts

Le magazine a été créé afin de vous aider dans les moments difficiles lorsque vous ou vos proches êtes confrontés à un problème de santé.!
Allegology.ru peut devenir votre assistant principal sur le chemin de la santé et de la bonne humeur! Des articles utiles vous aideront à résoudre les problèmes de peau, l'obésité, le rhume, vous diront quoi faire si vous avez des problèmes d'articulations, de veines et de vision. Dans les articles, vous trouverez les secrets pour préserver la beauté et la jeunesse à tout âge! Mais les hommes ne sont pas non plus passés inaperçus! Il y a toute une section pour eux où ils peuvent trouver de nombreuses recommandations et conseils utiles sur la partie masculine et pas seulement!
Toutes les informations du site sont à jour et disponibles 24h / 24 et 7j / 7. Les articles sont constamment mis à jour et révisés par des experts du domaine médical. Mais dans tous les cas, rappelez-vous toujours que vous ne devez jamais vous soigner vous-même, il est préférable de contacter votre médecin!

Essoufflement pendant la grossesse: pourquoi il est difficile de respirer?

De nombreuses femmes enceintes remarquent qu'il leur devient parfois plus difficile de respirer, même s'il n'y a pas eu de problèmes respiratoires en dehors de la grossesse. L'essoufflement est-il normal pendant la grossesse, ses causes et nécessite-t-il des soins médicaux??

Natalya Trouble
Obstétricien-gynécologue, MUZ Clinical Maternity Hospital, Astrakhan

L'essoufflement est une condition qui peut se manifester par des difficultés à respirer, à expirer ou les deux. En règle générale, il s'accompagne d'une respiration accrue et d'une sensation de "manque d'air". L'essoufflement peut être physiologique (lors d'un effort physique ou d'une grossesse) et pathologique, ce qui est un symptôme de diverses maladies du système cardiovasculaire, respiratoire, des organes hématopoïétiques, du système nerveux.

Pourquoi l'essoufflement survient pendant la grossesse?

En relation avec l'augmentation de la charge sur le corps de la femme, il y a une augmentation de la fonction contractile du cœur, la fréquence cardiaque augmente (à la fin de la grossesse - 15 à 20 battements / min de plus que chez les femmes non enceintes), le volume infime du cœur, le débit cardiaque augmente, la viscosité du sang diminue, la pression veineuse augmente, le volume de plasma circulant augmente de 40 à 50%.

Les poumons pendant la grossesse, en raison du besoin accru d'oxygène et de l'excrétion accrue de dioxyde de carbone, sont obligés de travailler plus activement. La consommation d'oxygène à la fin de la grossesse augmente de 30 à 35% et pendant les poussées augmente en moyenne de 200%. L'élargissement de l'utérus pousse progressivement les organes abdominaux vers le haut, ce qui limite l'amplitude des mouvements des poumons et leur rend la ventilation difficile. De ce fait, la fréquence des mouvements respiratoires (en moyenne de 10%) et le volume de respiration minute (de 8 à 11 l / min) augmentent. La membrane muqueuse des bronches à la fin de la grossesse est à sang plein, elle devient donc vulnérable à diverses maladies des voies respiratoires et aux effets de facteurs externes (tels que, par exemple, le tabagisme, l'air pollué, les changements de température et d'humidité). La perméabilité de la paroi vasculaire et des muqueuses tapissant les voies respiratoires augmente, et donc leur fonction protectrice diminue. De plus, les modifications physiologiques du système immunitaire d'une femme enceinte ne permettent pas non plus de résister pleinement aux effets de facteurs environnementaux nocifs..

À partir du deuxième trimestre de la grossesse, l'utérus en croissance commence à appuyer sur le diaphragme (le muscle qui sépare les organes abdominaux des organes thoraciques est impliqué dans l'acte de respiration), les organes de la cavité thoracique se déplacent vers le haut et la mobilité des poumons est limitée. Cependant, la surface respiratoire des poumons ne diminue pas en raison de l'expansion du bas de la poitrine. L'échange gazeux dans les poumons change légèrement, car il est compensé par une respiration accrue. Normalement, la fréquence respiratoire au repos chez les femmes non enceintes est de 16 à 20 par minute. Pendant la grossesse, la respiration s'accélère à 22-24 mouvements par minute. L'essoufflement pendant la grossesse n'apparaît pas seulement avec un effort physique ou une marche rapide - il peut apparaître même en position couchée, en particulier sur le dos. Cela est dû au fait que l'élargissement de l'utérus comprime les gros vaisseaux (veine cave inférieure, aorte), passant le long de la colonne vertébrale, de ce fait, le flux sanguin vers le cœur et les poumons est entravé et peut s'accompagner d'une forte baisse de la pression artérielle jusqu'à l'effondrement et l'évanouissement. Par conséquent, les femmes enceintes doivent éviter la position couchée. Il vaut mieux se coucher sur le côté gauche.

Manger de grandes quantités d'aliments (surtout gras, lourds) peut également provoquer un essoufflement. Cela est dû à la pression accrue d'un estomac encombré sur le diaphragme..

Cependant, il ne faut pas oublier que l'augmentation de la respiration pendant la grossesse est un mécanisme adaptatif qui vous permet de saturer le corps de la mère et du fœtus en oxygène et d'éliminer plus intensément le dioxyde de carbone..

Il a été noté que l'essoufflement pendant la grossesse peut s'aggraver par temps chaud. La teneur en oxygène de l'air chaud et sec est réduite. En outre, la température élevée de l'air ambiant nuit au système cardiovasculaire, aux échanges thermiques, aux organes respiratoires, non seulement des femmes enceintes, mais également des personnes en bonne forme physique. La surchauffe du corps perturbe les processus visant à répondre aux besoins d'une femme et d'un enfant à naître.

Comment se manifeste la maladie?

L'essoufflement est l'une des principales plaintes caractéristiques des maladies respiratoires. Il peut être le seul symptôme de la maladie (avec asthme bronchique, états allergiques accompagnés de spasmes bronchiques) ou agir en combinaison avec d'autres symptômes tels que toux, douleur thoracique, hémoptysie. Parfois, ces manifestations sont accompagnées d'un malaise, d'une faiblesse, de la fièvre, d'une diminution de l'appétit.

En plus des maladies respiratoires, un essoufflement est observé dans les maladies du système cardiovasculaire, des organes hématopoïétiques, des intoxications, des conditions allergiques.

Dans des conditions pathologiques, l'essoufflement peut être subjectif, objectif et en même temps subjectif et objectif.

Dans les maladies du système respiratoire, l'essoufflement est généralement mixte, c'est-à-dire subjectif et objectif. Cela peut être causé par:

  • l'apparition dans les voies respiratoires d'un obstacle au passage normal de l'air, à la suite duquel la profondeur de la respiration diminue, sa fréquence augmente (gonflement des voies respiratoires supérieures avec infections respiratoires aiguës, tumeurs, hernie du diaphragme);
  • une diminution de la légèreté et de l'élasticité du poumon (pneumonie, emphysème pulmonaire, qui s'accompagne d'une diminution de l'élasticité des alvéoles, asthme bronchique, malformations cardiaques avec circulation sanguine altérée);
  • compression des poumons avec accumulation de liquide ou d'air dans la cavité pleurale (cela se produit avec une inflammation de la plèvre - la membrane séreuse qui enveloppe les poumons et les parois de la cavité thoracique, tuberculose, lésion traumatique de la cavité thoracique).

Avec ces maladies, l'essoufflement est généralement associé à d'autres symptômes: fièvre, douleur thoracique lors de la respiration, toux sèche ou humide, apparition de traînées de sang dans les expectorations, faiblesse. Pendant l'examen, une respiration sifflante dans les poumons se fait entendre, des changements pathologiques sur la radiographie peuvent être détectés, la fréquence et la profondeur de la respiration changent.

Comment vous aider avec l'essoufflement?

Pour réduire l'essoufflement, il est nécessaire de faire tous les mouvements en douceur, sans se précipiter, essayez de vous reposer davantage, évitez de vous allonger sur le dos.

Utilisez un rouleau ou un oreiller sous vos pieds lorsque vous vous reposez. Dans une position aussi élevée, la circulation sanguine dans les membres inférieurs et le placenta s'améliore, à mesure que la congestion des veines et des vaisseaux lymphatiques diminue. La surcharge des veines des membres inférieurs pendant la grossesse est due à la pression mécanique de l'utérus en croissance sur les gros vaisseaux (veine cave inférieure, veines iliaques). La probabilité de varices augmente. Et la position avec les jambes surélevées améliore l'écoulement veineux et la microcirculation dans les membres inférieurs, empêche la survenue de convulsions et de varices.

Évitez le stress, observez une routine quotidienne, reposez-vous.

Essayez de manger plus souvent de petits repas. Évitez les aliments lourds et gras. Une alimentation avec une teneur en matières grasses de 70 à 75 g est considérée comme optimale et les graisses animales ne doivent pas dépasser 25 à 30 g dans l'alimentation quotidienne (en raison du beurre, des produits laitiers, de la viande, du poisson). Au moins 30 g de matière grasse doivent être d'origine végétale (huile végétale, fruits à coque). Les graisses hydrogénées, qui se trouvent dans presque toutes les confiseries et produits de boulangerie, ne sont pas absorbées par le corps et ne contribuent qu'à une augmentation de la masse de la mère et de l'enfant. Le régime est considéré comme complet uniquement avec le rapport optimal de protéines, graisses, glucides, vitamines, liquides et micro-éléments, avec une teneur en protéines de 110 à 120 g, glucides - environ 35 g.

Vous devez limiter votre consommation de caféine, qui se trouve en assez grande quantité dans le café, le chocolat, le thé, les boissons gazeuses. Une quantité excessive de caféine nuit au système cardiovasculaire, augmente la demande en oxygène des tissus de la mère et du fœtus et augmente l'essoufflement.

En cas d'essoufflement, ainsi que pour éviter son apparition après 22-24 semaines, il est conseillé d'utiliser un bandage prénatal, qui vous permet de soulager la colonne thoracique et lombaire, de répartir la charge uniformément, de garder le dos droit.

Essayez de dormir sur des oreillers hauts, en position semi-assise dans un endroit bien ventilé.

Par temps chaud, essayez de ne pas quitter la maison. L'intervalle entre 8-11 et 18-20 heures est considéré comme optimal pour marcher pendant les mois chauds d'été..

Les vêtements et sous-vêtements des femmes enceintes doivent être libres, ne pas restreindre les mouvements, confortables et faits de matériaux naturels.

N'oublie pas
Il convient de rappeler que la grossesse est un fardeau pour le corps, au cours duquel les maladies chroniques sont souvent exacerbées, le travail des organes malades est perturbé. Et par conséquent, une attention particulière aux anciennes plaies est nécessaire..

Évitez d'être en compagnie de fumeurs. La nicotine et le monoxyde de carbone - les principaux éléments de la fumée de tabac - se dissolvent très bien dans le sang, sont facilement incorporés dans les échanges de gaz sanguins et, par conséquent, pendant le tabagisme, l'apport d'oxygène et de nutriments au fœtus par le placenta est considérablement réduit. De plus, un spasme des gros vaisseaux des organes vitaux de la mère, ainsi que du placenta, se produit par réflexe, la viscosité du sang augmente, c'est-à-dire qu'une privation d'oxygène se développe. En réponse à cela, les contractions cardiaques augmentent, la pression artérielle augmente, un essoufflement se produit - d'abord en marchant, puis au repos. Les mamans qui fument ont tendance à donner naissance à des bébés de faible poids à la naissance, qui sont plus susceptibles de contracter la maladie, ces nouveau-nés sont plus susceptibles d'avoir des problèmes respiratoires.

L'éducation physique aide à former les systèmes cardiovasculaire et respiratoire. Un entraînement régulier augmente l'endurance du corps, améliore son adaptation à la grossesse, renforce les muscles du dos et de l'abdomen, maintient la posture et réduit ainsi la fatigue. Nager dans la piscine est très bien pour cela. Néanmoins, tout complexe sportif et d'exercice doit être discuté avec un médecin à chaque étape de la grossesse..

Apprenez une variété de techniques de respiration qui vous aideront non seulement à vous préparer à l'accouchement, mais qui auront également le meilleur effet sur votre système respiratoire.

Un dur travail

Pendant la grossesse, le corps d'une femme reçoit une charge supplémentaire, ce qui nécessite la restructuration de toutes les fonctions et systèmes. Dans le même temps, les systèmes cardiovasculaire et respiratoire, inextricablement liés entre eux, portent une charge colossale. Cette charge est due aux facteurs suivants:

  • L'apparition d'un troisième cercle supplémentaire de circulation sanguine - placentaire.
  • Augmentation du réseau de vaisseaux sanguins de l'utérus, des glandes mammaires.
  • Une augmentation du volume de sang circulant (BCC). Le CCB commence à augmenter à partir de 12 semaines de grossesse et atteint son maximum de 35 à 36 semaines, augmentant en moyenne de 30%.
  • Déplacement du cœur et des poumons par un diaphragme montant à mesure que le fœtus grandit.
  • Augmentation de la consommation d'oxygène et augmentation de l'excrétion du dioxyde de carbone.

La dyspnée subjective n'est comprise que comme la propre sensation de difficulté respiratoire du patient. Lors de la mise en œuvre de méthodes spéciales d'examen, aucune violation n'est détectée. Ce type d'essoufflement survient dans les maladies du système nerveux (neurasthénie, radiculite, lorsque les racines nerveuses de la moelle épinière sont pincées, des douleurs thoraciques apparaissent pendant les mouvements, la respiration, une sensation de difficulté à respirer).

La dyspnée objective s'accompagne de modifications de la fréquence, de la profondeur, du rythme respiratoire et de la durée de l'inspiration et de l'expiration. Ce type de dyspnée est déterminé par des méthodes fonctionnelles (spirographie, spirométrie). Ces études sont réalisées dans les salles de diagnostic fonctionnel de la polyclinique et permettent de déterminer la capacité pulmonaire, la profondeur d'inhalation, d'expiration. Les données obtenues permettront de juger de la gravité de l'insuffisance respiratoire et d'en suggérer la cause..

Difficulté à respirer pendant la grossesse

Une femme enceinte éprouve constamment des sensations étranges et désagréables. Parfois, ils s'accumulent tellement qu'à la fin de la grossesse, neuf mois semblent être une époque sans fin. Quelqu'un est tourmenté par la constipation, quelqu'un a des nausées et des brûlures d'estomac, un réseau veineux, des vergetures, des douleurs au bas du dos ou au périnée, des taches de vieillesse, une congestion nasale... la liste est interminable. Hélas, aucune femme enceinte, même la plus saine, ne peut éviter tous les problèmes..

Cela est dû au fait que le corps de la mère est reconstruit et subit d'énormes changements. En bref, les hormones et une charge accrue sur les organes internes ne sont en vain pour personne. Et dans les derniers stades, l'essoufflement des parasites. Il semble qu'il y ait un manque constant d'air pour maman et bébé, ce qui conduit parfois à une véritable panique.

Tout tourne autour de l'utérus, qui prend de plus en plus de place à mesure qu'il grandit et serre les organes environnants. Il appuie sur l'estomac - et des brûlures d'estomac apparaissent, appuie sur la vessie - et vous voulez aller aux toilettes plus souvent, il appuie sur les intestins, et son péristaltisme devient difficile, ce qui conduit à la constipation. En plus du fait que l'utérus se développe, il monte également de plus en plus haut..

Dernier point mais non le moindre, elle commence à appuyer sur le diaphragme - cela se produit au troisième trimestre, certains plus tôt. Eh bien, deux à quatre semaines avant l'accouchement, l'utérus commence à descendre, car l'enfant doit se préparer au passage par le canal génital. Et la mère le ressent comme un soulagement notable de la respiration.

C'est vrai, tout comme l'utérus de tout le monde ne coule pas avant l'accouchement, tout le monde ne ressent pas d'essoufflement. En particulier, elle tourmente moins souvent les femmes de grande taille, mais certaines autres sont "chanceuses" en raison de l'hérédité.

Le reste, hélas, souffre. Souvent, l'essoufflement commence à déranger une femme avec n'importe quel effort, toute tâche simple qui nécessite des mouvements, il lui est difficile de monter les escaliers, de se pencher, de soulever quoi que ce soit. Eh bien, que faire si la grossesse affaiblit toujours une femme dans la vie de tous les jours. Ceci est une conséquence du diaphragme resserré, qui s'abaisse normalement chez une personne à chaque respiration, offrant aux poumons la possibilité d'aspirer de l'air. Cependant, pendant la grossesse, elle n'a nulle part où aller: tout est occupé par l'utérus gonflé et les organes internes pressés par celui-ci.
Tout bon gynécologue avertit généralement une femme qui se prépare à devenir mère pour la première fois qu'il peut y avoir des problèmes de respiration, mais si vous n'avez pas encore maîtrisé ces informations ou ne les avez pas reçues - voici quelques conseils.

Tout d'abord, l'essoufflement est une bonne raison de pratiquer la respiration pendant l'accouchement. Différentes méthodes de respiration recommandées aux femmes enceintes pour se préparer à l'accouchement peuvent également être d'une bonne aide lors d'une crise d'essoufflement..
Si vous avez du mal à respirer, essayez de vous mettre à quatre pattes et de prendre une profonde inspiration, puis la même expiration. Dans ce cas, vous devez vous détendre autant que possible. Vous devriez ressentir un soulagement.

De plus, si une attaque aussi désagréable se produit, essayez de vous asseoir immédiatement sur une chaise ou accroupi, ou mieux - allongez-vous, souvent cela change immédiatement la situation pour le mieux. Et si vous vous sentez étourdi par l'essoufflement, il est tout simplement plus sûr de vous asseoir ou de vous allonger..
Si vous manquez d'air la nuit, dormez à moitié assis. Dans le même temps, vous ne devez pas vous allonger sur le dos, mais il est préférable de changer constamment de posture pour ne pas vous asseoir dans la même. Alors ce sera plus facile pour vous.

Même si vous avez du mal à respirer, vous devez quand même marcher. Allez au parc ou à la maternelle tous les jours, si nécessaire - avec le soutien de vos proches, d'un ami, d'un mari ou d'une mère. Vous et surtout votre bébé avez besoin d'air frais, saturé d'oxygène, et encore plus lorsque l'essoufflement souffre de temps en temps.

La principale chose à ne pas faire avec les problèmes respiratoires est de paniquer. L'essoufflement pendant la grossesse est un phénomène complètement physiologique et la panique ne fait que l'aggraver. Si vous avez complètement peur, s'il vous est très difficile de respirer et que vos lèvres ou vos doigts deviennent bleus - bien sûr, appelez une ambulance et consultez. Mais ce n'est généralement pas obligatoire.
Si l'essoufflement est très sévère, si vous avez du mal à respirer même dans un état calme ou lorsque vous parlez, alors, bien sûr, vous devriez consulter un médecin..

Le fait est que ce n'est peut-être pas l'essoufflement habituel chez les femmes enceintes, mais une conséquence de l'anémie ou de la dystonie végétative, et cela peut et doit être combattu.
Dans tous les cas, l'essoufflement est un symptôme des dernières étapes de la grossesse, ce qui signifie que bientôt tous ces troubles seront derrière nous. Après tout, votre bébé naîtra et le corps reviendra progressivement à la normale et tous les problèmes seront oubliés.
Soyez un peu patient, consultez un médecin à temps - et vous aurez un accouchement facile, le plus facile que vous puissiez imaginer!

Auteur de la publication: Rostislav Belyakov

Commentaires (29):

35 et 4 jours. Il n'y a pas assez d'air et comme si mon cœur s'arrête quand je m'endors, cela n'a pas d'importance de mon côté ou sur mon dos

30 semaines, à partir d'environ 28 semaines, les problèmes de sommeil ont commencé, je ne trouve pas de place pour moi-même, je n'ai pas assez d'air tout le temps. Dis moi quoi faire?

Aujourd'hui c'est 35 semaines, toute la journée est essoufflée, il n'y a pas assez d'air, il n'y a pas de force, je sens que la pression a baissé (maintenant c'est la nuit, tout le monde dort sauf moi.. D'ailleurs, je voulais manger, et c'est tellement normal de manger.. Eh

Moi aussi, je ne dors pas de la nuit, il est difficile de respirer pendant une période de seulement 26 semaines. Je pense peut-être pour un goitre.

J'ai maintenant 32 semaines, à partir d'environ 28 semaines, j'ai commencé à avoir de graves problèmes de sommeil! J'ai du mal à respirer, ou mon nez est bouché, ou des brûlures d'estomac, ou je m'étouffe simplement. parfois cela vient directement à la psychose. Je préfère accoucher, mais c'est si effrayant!

On a 33 semaines, c'est très difficile de respirer, couché sur le dos, ça arrive même de notre côté, des tourments d'insomnie (((

Saadat, 2015-10-03 02:35:43:

J'ai 39 semaines chez un ami n'a pas soudainement commencé un fort essoufflement que faire?

Elina, 2015-08-03 16:36:26:

20 semaine j'ai attrapé un nez froid est bourré je peux à peine respirer, je goutte de naphtyzine pour la nuit pour que je puisse dormir au moins et le jour c'est très dur.

Deuxième grossesse. 13 semaine. Quand je sors dans la rue, il est difficile de respirer, une oreille s'est posée au bout d'un moment, ma tête tourne, je sens que je vais m'évanouir (je prends généralement de l'eau avec moi et dans ce cas, mon visage et je bois de l'eau. Je m'assois et j'attends qu'elle passe). Cela ne se produit pas à la maison.... Gemoglabin 108, je bois du gyno-tardiféron. Pression 100⁄70 ou 60. Je ne sais pas si je dois dire au médecin ou non. Est-ce que ça va? Que faire? Il n'y avait rien de tel avec le premier enfant

Enceinte de 35 semaines. 5 h 30 du matin, je n'ai pas dormi depuis deux heures à cause de la suffocation. dès que je m'endors, je me réveille immédiatement et je commence à respirer en avalant de l'air avec avidité. comment voulez-vous accoucher plus tôt, bien ou du moins dormir normalement, du moins maintenant))

Alexandra, 23/02/2015 23:33:40:

J'ai 26 semaines, c'est tellement difficile de respirer en quelques instants. Le cœur bondit. Je ne trouve pas de position confortable même en position assise ou couchée. Parfois il n'y a pas de force.

Je l'ai depuis 14 semaines, ma gorge a le nez qui coule, les mucosités sont difficiles à respirer.. Que faire.

7 semaines de grossesse, il est difficile de respirer la spyurographie n'a pas montré de très bons résultats si elle peut affecter le développement du fœtus

Je souffre d'essoufflement depuis 6 semaines, maintenant 9. Je sais que c'est trop tôt, mais c'est un fait. La première grossesse était une tachycardie au 3ème trimestre, et maintenant ici.

J'ai 8 semaines la nuit pour me boucher le nez et je ne peux pas respirer il n'y a pas assez d'air.: - ((

Margarita, 2014-12-13 10:27:23:

Gulya, de quoi tu parles? 4 semaines et c'est dur pour toi de respirer! Oui, l'enfant n'a pas encore réussi à s'élever au-dessus de l'os pubien et le diaphragme est beaucoup plus haut.

En apprenant que j’étais enceinte de deux jours, j’ai eu une crise de panique, et en ce moment je suis déjà enceinte de 5 mois et ces mois-ci je n’ai pas assez d’air. Je ne sais pas comment accoucher (

Tatyana, 2014-11-10 20:27:19:

J'ai 15 semaines. C’est difficile de respirer. Je ne comprends pas si j’ai attrapé un rhume ou si mon estomac est pressé. deuxième grossesse. Je suis couché sur des épines)) Je ne me souviens pas comment ça s'appelle correctement, mais ça aide beaucoup) mais si oui ou non ils peuvent être utilisés, je ne sais pas.

Il m'est devenu difficile de respirer seulement après 30 semaines. Comme mon estomac est devenu encore plus gros

J'ai 17 semaines, je ne peux pas respirer tout le temps, je zivay pour en quelque sorte prendre l'air ((

J'ai 4 semaines, c'est déjà dur de respirer.

Anastasia, 19/08/2014 10:59:16:

Quand je respire, j'ai une sorte d'anxiété de l'intérieur - c'est comme conduire dans une voiture sur un tremplin, et pendant quelques secondes de l'intérieur, il y a une telle excitation, une adhérence anxieuse, et mon cœur commence à battre plus vite! Cela a quelque chose à voir avec la situation, ou est-ce que tout cela est préoccupant! J'ai ça de temps en temps pendant la journée, même au moment où j'ai le nez bouché froid et une toux, peut-être que c'est lié à ça

Le problème respiratoire peut être résolu comme suit: allongez-vous sur le lit, les mains derrière la tête, la poitrine et les poumons se redressent, plus d'oxygène entre, vous remarquerez le résultat après 40 minutes. Avec une utilisation quotidienne, la fatigue, la fatigue, les problèmes respiratoires et plus disparaissent. Les mains ne doivent pas nécessairement être derrière la tête, vous pouvez les étirer jusqu'à ce qu'elles soient pliées.

À la semaine 27, elle a attrapé une rhinite aiguë et froide, un nez bouché. Et après le début des problèmes respiratoires, il n'y a pas assez d'air pendant la journée et surtout la nuit, il est impossible de s'endormir. Compresse toute ma poitrine.

La respiration en général est devenue difficile, après avoir mangé, vous pouvez vous coucher et pleurnicher. Ne respirez pas, ne mangez pas, seulement des gaz. 35 semaines, préfère accoucher!

Albi, 11/03/2014 05:33:03:

J'ai 18 semaines je n'ai pas assez d'air la nuit ça dure environ 3-4 heures j'ai paniqué j'ai essayé de respirer pour tout le monde il n'y a rien pour m'aider à me dire quoi faire et comment respirer correctement

Svetlana, 2013-03-13 22:12:32:

Quand mon estomac était déjà gros, ma respiration est devenue très lourde, je ne pouvais pas respirer directement, il n'y avait pas assez d'air inhalé. J'ai toujours un prolapsus de la valve mitrale et en raison de la charge sur mon cœur, j'ai commencé à avoir des problèmes respiratoires. Mais, en général, elle a bien enduré avant d'accoucher et a même accouché elle-même!

Il est devenu difficile de respirer quelque part dans la semaine à partir de 30, lorsque l'estomac a commencé à se développer plus rapidement. Je n'ai pas pu marcher pendant longtemps, et j'habite toujours au cinquième étage, c'était généralement un désastre de me lever.Puis, à la fin de la grossesse, j'ai remarqué qu'il recommençait à respirer, il s'est avéré que mon estomac a baissé, il était temps d'accoucher :)