Blog sur la grossesse et la parentalité

  • Planification de la grossesse
  • Grossesse
  • Nutrition
  • Santé de l'enfant
  • Repos et développement de l'enfant
  • Avantages

36 semaines de grossesse

Développement fœtal à 36 semaines de gestation

À la 36e semaine de grossesse, le poids du bébé est de 2500 à 2700 g, sa longueur peut atteindre 47 cm.Le fœtus peut maintenant être comparé à une pastèque. L'enfant ralentit un peu sa croissance en raison de l'oppression dans l'utérus. À la fin de cette semaine, la grossesse sera considérée comme à terme.

Quelques points intéressants dans le développement du bébé à ce moment peuvent être notés:

  • Le bébé continue de développer son réflexe de succion, suce son pouce.
  • Diminution de la quantité de lubrifiant d'origine.
  • Les cils et les sourcils sont clairement visibles.
  • Les oreilles sont complètement formées et ressemblent à un adulte.
  • Les organes génitaux sont complètement formés.
  • Les os du crâne sont maintenus ensemble par des sutures cartilagineuses et des fontanelles. Grâce à cela, ils restent mobiles et la tête pourra passer par le canal génital..
  • Tous les systèmes d'organes internes sont pleinement fonctionnels: le foie accumule du fer, les processus de circulation sanguine et d'échange de chaleur ont lieu.
  • L'oxygène circule toujours dans le cordon ombilical, mais les poumons et le cœur sont déjà complètement formés. Seulement entre le côté gauche et droit du cœur est un trou ouvert.

Bien-être d'une femme enceinte

À ce stade, le gain de poids total est de 8 à 12 kg. En outre, le poids augmente uniquement en raison du fœtus de 300 à 400 g par semaine jusqu'à la naissance même. Cela affecte grandement le bien-être d'une femme. Elle devient de plus en plus maladroite et lente. Elle est constamment accompagnée de toute sensation douloureuse. Les plus courantes sont des douleurs dans le dos, les jambes et l'abdomen. Les problèmes avec le système digestif persistent. Les seins fortement élargis sont également peu pratiques..

Dans le contexte de tout cela, l'instabilité hormonale et l'anxiété avant l'accouchement s'ajoutent encore. Tout cela conduit souvent à des changements dans le comportement de la femme enceinte. Elle devient plus nerveuse, maussade, irritable, pleurnichard.

Un léger soulagement est que l'utérus commence progressivement à descendre dans la cavité pelvienne. Grâce à cela, la charge sur les organes internes diminue, il devient plus facile de respirer et les brûlures d'estomac sont moins fréquentes. Mais l'utérus commence à appuyer plus fort sur la vessie. Pour cette raison, l'envie d'aller aux toilettes est plus fréquente, certaines femmes souffrent même d'incontinence urinaire en éternuant ou en toussant.

Tonus utérin à 36 semaines de gestation

Le tonus utérin est une contraction à court terme de la couche musculaire moyenne de l'utérus. Elle peut survenir en réaction à une activité physique, à une vessie pleine ou à une augmentation de la motilité intestinale..

Le tonus utérin est une occurrence normale et obligatoire pendant la grossesse. De cette façon, les muscles se préparent à une longue période de contractions et de poussées. Habituellement, ce phénomène n'apporte aucune gêne à la femme enceinte..

Vous devriez consulter un médecin si la sensation de raideur dans le bas de l'abdomen se répète plus de 5 fois par jour, se prolonge pendant une longue période, s'accompagne de douleur et se transforme en contractions d'entraînement.

Ces symptômes peuvent être dangereux. L'hypertonicité menace le détachement du bord du placenta et l'apparition de saignements, une altération du flux sanguin, une hypoxie fœtale. Tout cela peut conduire à un développement altéré de l'enfant..

Si le diagnostic est confirmé, un traitement médicamenteux est prescrit. L'état psycho-émotionnel d'une femme enceinte est très important. Par conséquent, il est possible de prescrire des sédatifs légers (agripaume, valériane).

Activité physique à 36 semaines de gestation

L'état physique et émotionnel d'une femme à 36 semaines de gestation ne permet pas de faire du sport. Et les médecins recommandent généralement à ce moment-là d'arrêter de pratiquer des types de fitness actifs (y compris l'aquagym).

Mais il faut bouger. La meilleure option est de marcher au grand air. Cela aide à prévenir la stagnation du sang chez la mère et prévient l'hypoxie chez le bébé..

Divers exercices de respiration sont extrêmement utiles pendant cette période. Ils peuvent également être utiles pendant les contractions..

Il est préférable pour cette période de faire du yoga ou simplement des exercices de flexibilité, d'étirement. Maintenant, le corps d'une femme sécrète beaucoup d'hormones visant à adoucir les ligaments, ce qui la rend plus flexible. Les exercices qui améliorent la circulation sanguine dans la région pelvienne, soulagent la tension dans la ceinture scapulaire, le cou conviennent.

Mais n'oubliez pas que les postures et les charges doivent être douces, adaptées à l'état de la femme enceinte..

Quel est le danger du tonus utérin au troisième trimestre (dans les derniers stades)

L'apparition du tonus utérin pendant la grossesse au 3ème trimestre ne surprend pas les gynécologues modernes. Cette condition est due à la réaction de l'organe génital aux processus se produisant dans le corps de la femme et à l'impact de facteurs externes. De plus, pendant la grossesse au 3ème trimestre, l'activité de la couche musculaire est due à l'approche du processus d'accouchement. Ce n'est que chez certaines femmes enceintes que cette condition est le signe de processus pathologiques et nécessite une intervention médicale..

Voir aussi: tonus utérin pendant la grossesse 1 trimestre de grossesse.

Processus physiologiques dans le corps

L'activité de l'utérus pendant la grossesse au troisième trimestre est le plus souvent associée à des changements hormonaux. Tout au long de la période gestationnelle, sa cavité est étirée et modifiée. En raison du fond hormonal spécial, caractérisé par des niveaux élevés de progestérone, la couche musculaire est dans un état détendu et permet à l'organe génital de se développer uniformément.

À partir du deuxième trimestre de grossesse environ (il n'y a pas d'intervalle de temps clair), l'entraînement ou les contractions préparatoires (entraînements) commencent.

Chez certaines femmes, elles commencent à 29 semaines de gestation ou même plus tard. Chaque femme enceinte a un terme individuel. Cela peut différer des grossesses précédentes.

90% des femmes ressentent un tonus utérin au troisième trimestre de la grossesse. Cette condition survient de manière sporadique, ne se répète pas régulièrement et ne cause pas de gêne grave à la femme enceinte. Une telle hypertonicité de l'utérus n'est pas considérée comme dangereuse et n'a pas de conséquences néfastes..

Causes du tonus utérin au 3ème trimestre

Il est parfaitement normal qu'une femme remarque une augmentation du tonus utérin au cours du troisième trimestre. Cela suggère que son corps se prépare à l'accouchement. Avec une augmentation de la période, des épisodes de tension dans les muscles du corps de l'organe génital se produiront de plus en plus souvent, à la suite desquels les douleurs du travail commenceront.

Les autres causes d'augmentation du tonus utérin en fin de grossesse sont:

  • maladies endocriniennes (commencent généralement avant la grossesse) - production excessive d'androgènes et d'œstrogènes, endométriose, manque de progestérone,
  • anomalies anatomiques congénitales dans la structure des organes génitaux,
  • tumeurs myométriales d'origine bénigne,
  • grossesse avec plus d'un enfant,
  • gros fœtus,
  • polyhydramnios ou faible niveau d'eau,
  • stress et choc psycho-émotionnel,
  • situation écologique défavorable,
  • mauvaises habitudes,
  • une histoire d'avortement et de curetage fréquent,
  • nombreuses naissances,
  • insuffisance du canal cervical,
  • sexe violent fréquent.

Symptômes du tonus utérin au 3ème trimestre

Les femmes parlent du tonus de l'utérus pendant la grossesse, du fait que les symptômes au 3ème trimestre sont particulièrement prononcés. Il y a une explication simple à cela. Après 28 semaines, le volume de l'abdomen commence à augmenter rapidement. L'enfant pendant cette période est déjà complètement formé et continue de grandir. Au cours des 10 à 12 prochaines semaines, l'embryon gagnera de la graisse sous-cutanée. L'augmentation rapide du ventre donne l'impression que les signes de tonus utérin au troisième trimestre sont particulièrement prononcés.

En ce moment, la future maman se prépare déjà pour la rencontre tant attendue avec le bébé. Pour cette raison, une femme perçoit tout ce qui lui arrive de manière particulièrement aiguë. Souvent, les femmes en travail vont à l'hôpital et parlent du début du travail, mais plus tard, il s'avère qu'elles n'ont qu'une hypertonicité.

Vous pouvez distinguer le tonus de l'utérus au 3ème trimestre par les signes suivants:

  • une sensation de pression est présente dans le petit bassin, donne au périnée ou au sacrum,
  • les pertes vaginales augmentent et, dans certains cas, le bouchon muqueux se détache,
  • l'estomac entier devient dur, extérieurement il change de forme - il s'étire et se lève,
  • difficulté à respirer,
  • il y a des douleurs tiraillantes dans la zone lombaire,
  • augmentation du pouls et de la fréquence cardiaque.

Intuitivement, une femme avec un spasme de l'organe génital commence à respirer plus souvent. Par conséquent, une respiration accrue et une pression artérielle élevée peuvent être un signe indirect d'hypertension..

Caractéristiques du tonus utérin par semaine

Selon la période, les sensations avec le tonus de l'utérus au cours du dernier trimestre peuvent changer. Chaque femme enceinte a des caractéristiques individuelles qui ne coïncident pas avec les sentiments des autres femmes. Bien que les symptômes d'augmentation du tonus utérin soient généralement similaires, ils diffèrent par le temps, la durée et l'intensité. La norme est considérée si:

  • le tonus de l'utérus à 28 semaines - effraie les femmes enceintes, car pendant cette période, la préparation active du corps pour l'accouchement commence généralement,
  • tonus utérin à 30 semaines - se manifeste par une tension dans l'abdomen jusqu'à 10 fois par jour, mais ne provoque pas d'inconfort sévère,
  • tonus utérin à 32 semaines - accompagné de brûlures d'estomac, car la tension dans les parois de l'organe génital provoque un spasme gastrique et le jet de nourriture dans l'œsophage,
  • tonus utérin à 35 semaines - accompagné d'une gêne dans le périnée, causée par la divergence des os pelviens,
  • le tonus de l'utérus à 36 semaines - chez de nombreuses femmes, les sensations s'affaiblissent, en raison d'un léger prolapsus de l'organe génital,
  • tonus utérin à 37 semaines - accompagné de spasmes cervicaux, dans lesquels un bouchon muqueux sort,
  • tonus utérin à 38 semaines - les épisodes de spasme de l'organe génital sont plus prolongés et réapparaissent plus souvent,
  • tonus utérin à 39 semaines - peut être confondu avec de vraies contractions, qui se reproduisent à intervalles réguliers et augmentent la durée des épisodes,
  • tonus utérin à 41 semaines - peut être accompagné de douleurs abdominales sévères, de nausées et est la raison pour laquelle le service d'obstétrique est contacté.

Les patients ne doivent pas présenter ces signes d'hypertonie pendant une période déterminée. La préparation de l'organe génital pour les contractions peut commencer à tout moment, mais cela ne doit pas se produire avant 2 trimestres.

Diagnostique

Le tonus de l'utérus au 3e trimestre est dangereux s'il s'accompagne de douleurs abdominales intenses et de saignements. Dans d'autres cas, le patient reçoit des diagnostics pour déterminer la gravité de cette condition:

  • examen par un gynécologue,
  • examen bimanuel, évaluation de l'état du col de l'utérus,
  • Ultrason,
  • Échographie Doppler - une étude du flux sanguin entre le placenta et l'embryon,
  • cardiotocographie - diagnostic des contractions cardiaques chez un enfant.

Traitement et prévention

Si l'utérus est en bon état à 40 semaines de grossesse, cela signifie que le travail commencera bientôt. Cette condition est naturelle et ne nécessite aucun traitement. La thérapie de conservation est prescrite aux femmes enceintes si, en cas d'hypertonie, un raccourcissement prématuré du col de l'utérus et l'ouverture du pharynx interne commencent.

  1. Repos au lit - repos sexuel, émotionnel et physique.
  2. Prendre des sédatifs pour améliorer le sommeil et prévenir le stress - Agripaume, valériane, tisanes pour femme enceinte.
  3. Médicaments qui réduisent l'activité contractile de l'organe génital - antispasmodiques et tocolytiques.
  4. Complexes de vitamines - groupes B, E, magnésium, potassium.

Il convient de noter que tous les médicaments, y compris ceux d'origine végétale, ne doivent être utilisés que selon les instructions d'un médecin. Certains médicaments, par exemple, Ginipral, peuvent être bu au plus tôt au troisième trimestre de la grossesse.

Pour la prévention des contractions prématurées du myomètre, il est recommandé:

  • mener une vie saine,
  • ne pas négliger l'activité physique, mais aussi ne pas faire de sports intenses,
  • éviter le stress,
  • refuser de mauvaises habitudes,
  • prendre des vitamines et des médicaments prescrits par un médecin,
  • si au cours des trimestres précédents il y avait des contractions arbitraires de l'organe génital, en cas de répétition, utilisez immédiatement des suppositoires de papavérine ou des comprimés de drotavérine,
  • choisissez des vêtements confortables en fonction du volume du ventre,
  • au 3ème trimestre, utilisez un bandage de soutien, s'il n'y a pas de contre-indications à cela.

Habituellement, au troisième trimestre de la grossesse, les femmes savent ce que sont les contractions d'entraînement. Si des sensations douloureuses surviennent pour la première fois ou sont d'une plus grande intensité qu'auparavant, il vaut la peine de contacter un gynécologue et de savoir comment éviter l'apparition de telles situations à l'avenir..

Danger de tonus au 3ème trimestre

Avec le tonus de l'utérus en fin de grossesse, des problèmes peuvent survenir. Chacun d'eux a des fonctionnalités supplémentaires qui permettent aux médecins de choisir la technique de correction appropriée..

  • Naissance menacée ou prématurée - les spasmes deviennent plus fréquents et prolongés. La femme est hospitalisée et des mesures possibles sont prises pour maintenir la grossesse.
  • Hypoxie fœtale - les indicateurs de cardiotocographie se détériorent, l'échographie Doppler montre une circulation sanguine altérée. Un traitement médicamenteux est nécessaire pour normaliser ces valeurs.
  • Décollement placentaire - accompagné de douleurs abdominales sévères et de saignements intra-utérins. Nécessite une intervention chirurgicale immédiate et est fatale.
  • Gel du fœtus - accompagné d'un écart entre la taille de l'organe génital et l'âge gestationnel réel et le manque d'activité motrice fœtale. Nécessite un accouchement artificiel.

Les contractions périodiques du myomètre au 3ème trimestre sont considérées comme normales. Jusqu'à 37 semaines, ils ne doivent pas causer de gêne grave à la femme enceinte, sinon ils constituent la base du traitement. Après 38 semaines, des contractions épisodiques de la couche musculaire indiquent une rencontre imminente avec le bébé. Ils contribuent à l'expansion du pharynx interne et au raccourcissement du canal cervical.

Tonus utérin à 36 semaines de gestation

Certaines femmes peuvent remarquer que le tonus de l'utérus augmente considérablement à 36 semaines de gestation. Cette condition peut être dangereuse en ce que les chances d'accouchement prématuré sont considérablement augmentées. Examinons plus en détail pourquoi cela peut arriver et à quel point cette condition est dangereuse..

Il est généralement admis que le début de cette période est considéré comme le début du neuvième mois de gestation. Cependant, cette assurance est considérée comme correcte en partie, bien que la période indique que le bébé devrait naître dans les 2 à 4 prochaines semaines. Cependant, chez la femme, le tonus de l'utérus augmente souvent de manière significative à 36 semaines de grossesse..

À ce stade, vous pouvez être sûr que l'enfant est déjà formé et que ses organes internes sont prêts à rencontrer le monde extérieur. Il convient également de noter que tous les systèmes fonctionnent au bon niveau. La seule chose à craindre est l'infériorité pulmonaire..

Localisation du fœtus dans l'utérus à 36 semaines. Source: vagitnist-tyzhden.pp.ua

Le lubrifiant principal qui était sur l'enfant s'en va progressivement, et c'est elle qui, pendant de très longs mois, a protégé le bébé des effets des bactéries pathogènes et de divers micro-organismes nocifs. La période de gestation de 36 semaines est associée à divers aspects positifs:

  1. La femme ressent des tremblements réguliers;
  2. La future maman ressent les battements du cœur du bébé;
  3. Lors de l'échographie, les contours de tous les organes et membres sont visibles;
  4. Il devient possible de déterminer les périodes de sommeil et d'éveil du bébé.

Le poids du fœtus a considérablement augmenté et il est déjà possible d'en juger à quel point le développement intra-utérin était complet. Souvent, les femmes présentent une augmentation du tonus utérin à 36 semaines de gestation. Cela est dû au fait que dans l'utérus, tout prend également du poids, car il se prépare activement à la naissance. Cette condition est diagnostiquée chez 85% des femmes..

Les causes

Chaque jour, à partir du moment où la 30e semaine est arrivée, le bébé prend activement du poids, car la formation presque complète de tous les systèmes et organes internes a déjà eu lieu. Mais, comme le poids et le volume du tissu adipeux sont trop petits, il sera extrêmement difficile pour l'enfant de survivre à l'extérieur du corps de la mère sans soutien supplémentaire..

En moyenne, à ce stade, l'enfant pèse environ 3-3,5 kilogrammes. Cette masse met une charge importante sur la colonne vertébrale de la femme enceinte. À partir de 36 semaines, certaines déformations se produisent, à cause desquelles les os pelviens s'étirent et s'écartent. C'est pourquoi le tonus de l'utérus peut augmenter.

Les principales raisons à cela sont les conditions suivantes:

  • Une forte poussée du bébé;
  • Tourner, soulever des poids, changer la position du corps de la femme enceinte;
  • Augmentation rapide de la pression artérielle.

Il convient également de noter qu'une augmentation du tonus utérin peut survenir à la suite de la formation de l'organe reproducteur et de sa préparation pour le travail à venir. À ce stade, il est considéré comme normal si cette condition survient dans les cinq fois par jour, mais si le poids de l'enfant est inférieur à 2,5 kg, il ne devrait pas y avoir plus de trois contractions.

En outre, les experts font attention au fait que plus la période de mise bas du fœtus est longue, plus une femme sera confrontée à une augmentation du tonus de l'utérus. Dans ce cas, les médecins identifient les facteurs prédisposants suivants:

  1. Le poids corporel dépasse légèrement la norme, ce qui est caractéristique pour une période de 36 semaines (souvent dans une telle situation, le travail est effectué par césarienne, car avant de commencer, le bébé peut atteindre un poids d'environ 4 kg).
  2. La position pelvienne du fœtus, dans laquelle l'enfant repose sa tête contre les os pelviens et les jambes dirigées vers le bas de l'organe reproducteur, est considérée comme normale, mais si l'enfant est en travers, le ton augmentera plus souvent.
  3. Lorsque vous portez deux enfants ou plus, c'est-à-dire avec des grossesses multiples, les muscles de l'organe reproducteur se mettent en tension très souvent, et il est impossible de s'en débarrasser..

Il est important de comprendre qu'une augmentation du tonus utérin est un état pathologique du corps pour une femme enceinte, surtout si elle est observée en permanence, mais n'agit pas comme une caractéristique physiologique. Une complication peut être que la privation d'oxygène peut survenir avec le tonus de l'utérus, ce qui entraîne une altération de la circulation sanguine et de la nutrition.

Si une femme à 36 semaines estime qu'elle a un tonus utérin accru, ce qui lui donne un inconfort grave, cela doit être signalé à l'obstétricien principal. Il est recommandé à une femme enceinte de rester dans une maternité, où elle recevra des soins médicaux qualifiés et donnera naissance si elle commence plus tôt.

Tonus utérin et hypertonicité pendant la grossesse: symptômes et causes

La grossesse est une période associée non seulement à l'heureuse attente de l'apparition du bébé, mais à la période d'adaptation du corps de la femme à l'état de gestation et à la lutte contre les complications gestationnelles. L'une de ces conditions pathologiques, qui semble être la plus courante pendant la grossesse, est l'augmentation du tonus de l'utérus. Dans cet article, nous examinerons le problème de l'hypertonicité utérine pendant la grossesse, soulignerons la pathogenèse, le tableau clinique, présenterons le diagnostic et les méthodes de traitement de ce problème..

Quel est le tonus utérin?

Le tonus utérin est l'état normal de l'organe reproducteur féminin, qui se caractérise par une contraction à court terme du myomètre (la couche musculaire moyenne de l'utérus) en réponse à divers types d'influences. Par exemple, l'activité motrice de l'embryon, et après 22 semaines - du fœtus, une vessie pleine, a augmenté le péristaltisme intestinal. Le tonus de l'utérus sans grossesse peut augmenter avant et pendant la menstruation..

Comment déterminer le tonus de l'utérus?

Le tonus de l'utérus doit être présent pendant la grossesse, car il s'agit d'un organe musculaire et il doit se contracter. Sinon, si l'utérus ne se tonifiait pas, il ne serait pas en mesure d'accomplir une tâche aussi difficile qu'une période de contractions assez longue - la première étape du travail, ainsi que la deuxième période - la période des tentatives. Pendant une grossesse normale, un tonus utérin doit être présent, dont les symptômes ne doivent pas causer d'inconfort à la femme.

Qu'est-ce que l'hypertonicité utérine?

L'hypertonie est une affection pathologique qui caractérise la présence d'un diagnostic de menace d'interruption de grossesse jusqu'à 22 semaines et après la menace de naissance prématurée..
Comment distinguer le tonus utérin pendant la grossesse de l'hypertonicité? Comment comprendre que l'utérus est en bon état et que cette condition est physiologique?

Les différences de ton les plus importantes sont:

  • Manque de douleur.
  • Absence d'une longue période de l'utérus en bonne forme (pas plus d'une minute).
  • Sensation de tonus utérin jusqu'à 5 fois par jour.
  • Manque de contractions productives, qui conduisent à un raccourcissement du col de l'utérus, ainsi qu'à sa transformation en forme de coin. Ce point est le plus important dans le diagnostic de l'augmentation du tonus utérin..
retour au contenu ↑

Symptômes du tonus utérin

Un point important est la question "comment déterminer le tonus de l'utérus pendant la grossesse?" Afin de comprendre quand la grossesse est physiologique et quand il est nécessaire de consulter un médecin, il est nécessaire de comprendre comment déterminer indépendamment le tonus de l'utérus. Très souvent, les femmes enceintes primaires ne peuvent pas comprendre ce que cette condition comprend. Ci-dessous, nous présentons les principaux symptômes qui aident à trouver la réponse à la question "comment comprendre le tonus de l'utérus".

  • Sensation de "tiraillement", raideur dans le bas de l'abdomen plus de 5 fois par jour.
  • Sentiment de "ventre de pierre" pendant une longue période.
  • Une sensation de tiraillement dans le bas de l'abdomen, une sensation de "lourdeur", dans certains cas la douleur devient des crampes.
  • Avec une pression sur la vessie, les femmes peuvent se plaindre d'une envie accrue d'uriner.
  • Un symptôme indirect d'hypertonicité utérine peut être un saignement du tractus génital, qui doit être diagnostiqué différemment avec d'autres complications de la grossesse.
retour au contenu ↑

Diagnostic du tonus utérin pendant la grossesse

Lors de l'examen d'une femme enceinte par un médecin, l'utérus avec un tonus accru est déterminé, caractérisé par une consistance dense. Dans le même temps, l'organe reproducteur féminin est bien contrôlé à travers la paroi abdominale antérieure et est dans cet état pendant longtemps. Pour diagnostiquer l'hypertonicité, une échographie est utilisée, au cours de laquelle une hypertonicité de la paroi postérieure de l'utérus, ainsi que de la paroi antérieure, peut être détectée. Cependant, ce signe peut ne pas toujours indiquer la menace d'interruption de grossesse. L'utérus peut devenir tonique en réponse au passage d'une onde ultrasonore à travers sa paroi. Aussi, à l'échographie, lors de la réalisation d'une cervicométrie (mesure de la longueur du col de l'utérus), une insuffisance isthmique-cervicale est diagnostiquée (raccourcissement du col de l'utérus, ouverture de son os interne).

Comment le tonus utérin apparaît-il sur la cardiotocographie? (CTG)

L'augmentation du tonus de l'utérus peut être déterminée par cardiotocographie. Le film résultant affichera graphiquement une courbe parallèle à la courbe de fréquence cardiaque foetale, indiquant l'hypertonicité..

Raisons de l'apparition de tonus au premier trimestre

Le tonus de l'utérus aux premiers stades peut être causé par divers facteurs, parmi lesquels 80% sont attribués à des malformations congénitales. Les femmes doivent être conscientes de ce fait sans faute et, tout en maintenant leur grossesse à l'hôpital, doivent donner leur consentement écrit pour maintenir la grossesse. En outre, le tonus de l'utérus en début de grossesse peut être causé par un dysfonctionnement hormonal sous forme de déficit en progestérone, l'impact des facteurs de stress sur le corps féminin.

Raisons de l'apparition du tonus au cours du trimestre II

Au deuxième trimestre, une femme peut également présenter une augmentation du tonus utérin pendant la grossesse, dont les causes résident dans un faible taux de progestérone (la principale hormone de la grossesse), qui a un effet relaxant, la présence d'infections d'étiologies diverses et une perturbation des intestins sous la forme d'une augmentation du péristaltisme..

Raisons de l'apparition de tonus au troisième trimestre

Malheureusement, au troisième trimestre, il y a une augmentation du tonus de l'utérus chez les femmes enceintes. Ses raisons incluent un faible taux de progestérone, qui peut être aggravé par le développement d'un dysfonctionnement du placenta, son vieillissement, car c'est le placenta qui produit l'essentiel de la progestérone. Lorsque des violations apparaissent, sa fonction hormonale en souffre également. Les polyhydramnios, les grossesses multiples, les facteurs infectieux peuvent servir de déclencheur au développement de complications telles que la menace d'une naissance prématurée. De plus, à toute période de gestation, la cause de l'hypertonicité peut être la présence d'une pathologie de grossesse concomitante, telle que des fibromes utérins, des maladies endocriniennes, des pathologies hématologiques.

Pourquoi le tonus et l'hypertonicité de l'utérus sont-ils dangereux??

Les femmes ne prennent souvent pas au sérieux l'augmentation du tonus et ne prennent aucune mesure pour l'arrêter. Cela est dû au manque de connaissance du beau sexe, ce qui est dangereux pour le tonus de l'utérus. Les formidables complications de l'hypertonicité myométriale comprennent:

  • Menace d'interruption de grossesse, avortement spontané - interruption de grossesse jusqu'à 21 semaines et 6 jours.
  • La menace de naissance prématurée et de naissance prématurée elle-même - la fin de la grossesse en termes de 22 à 36 semaines et 6 jours de gestation. Les conséquences d'une naissance prématurée sont des troubles respiratoires chez le nouveau-né, une hypoxie tissulaire, une immaturité de tous les organes et systèmes, ce qui entraîne de nombreuses pathologies associées à la prématurité. Une issue fatale pour un enfant n'est pas exclue..
  • Le détachement d'un placenta normalement situé est une affection pathologique caractérisée par une perte de sang massive et un danger pour la vie de la femme enceinte et du fœtus. Une assistance médicale est nécessaire dans les premières minutes après l'apparition de cette pathologie.
  • L'hypertonicité utérine chez les femmes avec un diagnostic de placenta praevia central, de placentation marginale et basse se termine par un saignement.
  • En cas d'hypertonie, l'ouverture du pharynx interne se produit, un décollement du bord du placenta se produit et un saignement se produit.
  • Hypoxie fœtale due à une augmentation du tonus utérin et au développement d'un dysfonctionnement placentaire, qui peut être caractérisé par une altération du flux sanguin ou sa préservation. La conséquence de tels troubles placentaires est un retard de croissance intra-utérin..
retour au contenu ↑

Méthodes de traitement du tonus utérin et de prévention de sa manifestation

En raison du développement des technologies de l'information et d'Internet, de nombreuses femmes enceintes commencent à chercher des réponses à la question "comment supprimer le tonus de l'utérus" dans les espaces ouverts des forums. Le sujet le plus fréquemment discuté sur ces pages est le ton de l'utérus, comment éliminer cette condition à la maison. C'est l'erreur la plus fondamentale qui peut être fatale. Comment soulager le tonus utérin pendant la grossesse, selon l'étiologie, seuls les obstétriciens-gynécologues le savent et uniquement dans un hôpital.

Comment supprimer le tonus de l'utérus en utilisant un traitement médicamenteux?

  • Le repos psycho-émotionnel de la femme enceinte est primordial. Le maintien de cette condition est obtenu en prescrivant des sédatifs légers sous forme de valériane, d'agripaume.
  • Le magnésium sous forme de comprimés a un effet sédatif prononcé (Magne B6, Magnelis).
  • Obligatoire est la nomination de médicaments antispasmodiques sous la forme de Platifillin, Spazmalgon, Drotaverin. Les antispasmodiques peuvent être prescrits sous forme de suppositoires rectaux (suppositoires avec papavérine, Viburcol).
  • En présence d'un déficit avéré en progestérone, le traitement est effectué avec Utrozhestan, Duphaston.
  • Si l'hypertonicité s'accompagne d'un écoulement sanglant du tractus génital et que des pathologies telles que le décollement placentaire sont exclues, les hémostatiques sont utilisés sous forme de Dicinon, Etamsylate, Acide tranexamique.
  • Au cours des deuxième et troisième trimestres, des schémas de tocolyse aiguë sont utilisés avec la prescription de médicaments tels que Ginipral, Nifedipine, Tractocil.
  • Parallèlement au traitement tocolytique, une condition préalable est la prévention du syndrome de détresse respiratoire du fœtus en introduisant de la dexaméthasone, de la bétaméthasone à certaines doses et schémas..
  • Si l'infection intra-utérine était le facteur étiologique de l'apparition de l'hypertonie myométriale, des mesures sont prises pour l'éliminer en prescrivant un traitement antibactérien, antiviral et immunomodulateur..

Les mesures préventives dans le développement de l'hypertonicité utérine sont:

  • Traitement en temps opportun de la pathologie extragénitale, qui peut affecter la période de grossesse.
  • Élimination des pathologies associées à la sphère reproductive féminine (traitement des fibromes utérins, infections sexuellement transmissibles, pathologies hormono-dépendantes).
  • Préparation compétente pour la grossesse, y compris la prise de 400 microgrammes par jour d'acide folique pour prévenir le développement d'anomalies du tube neural fœtal.
  • Création d'un arrière-plan même psycho-émotionnel pendant la grossesse.
  • Normalisation de la nutrition, car le travail des intestins dépend directement de la nourriture consommée.
  • L'absence de péristaltisme intestinal pathologique empêche l'apparition d'un tonus utérin pathologique.
  • Exclusion de tout type d'activité physique sur le corps d'une femme enceinte.
  • Présence ponctuelle à la clinique prénatale pour identifier et traiter les conditions pathologiques aux premiers stades de leur apparition.

Si un symptôme de l'évolution pathologique de la grossesse survient, vous devez immédiatement demander l'aide d'un établissement médical!

Conséquences et complications de la grossesse avec hypertonicité utérine

Comme on peut le voir d'après ce qui précède, les principales conséquences d'une augmentation du tonus utérin sont des conditions qui aggravent le déroulement de cette grossesse et peuvent entraîner la mort du fœtus à la naissance avec des signes de prématurité profonde, et la mort de la femme elle-même, si nous parlons de décollement du placenta normalement situé ou de la présentation centrale en raison de l'apparition d'un tonus pathologique de l'utérus.

Des conséquences graves peuvent être causées par le tonus de l'utérus pendant la grossesse, dont toute femme enceinte devrait connaître les symptômes afin de se protéger elle-même et son enfant à naître des complications de cette maladie

Questions et réponses sur 37 semaines de grossesse

Certaines femmes peuvent remarquer que le tonus de l'utérus augmente considérablement à 36 semaines de gestation. Cette condition peut être dangereuse en ce que les chances d'accouchement prématuré sont considérablement augmentées. Examinons plus en détail pourquoi cela peut arriver et à quel point cette condition est dangereuse..

Il est généralement admis que le début de cette période est considéré comme le début du neuvième mois de gestation. Cependant, cette assurance est considérée comme correcte en partie, bien que la période indique que le bébé devrait naître dans les 2 à 4 prochaines semaines. Cependant, chez la femme, le tonus de l'utérus augmente souvent de manière significative à 36 semaines de grossesse..

À ce stade, vous pouvez être sûr que l'enfant est déjà formé et que ses organes internes sont prêts à rencontrer le monde extérieur. Il convient également de noter que tous les systèmes fonctionnent au bon niveau. La seule chose à craindre est l'infériorité pulmonaire..


Localisation du fœtus dans l'utérus à 36 semaines. Source: vagitnist-tyzhden.pp.ua

Le lubrifiant principal qui était sur l'enfant s'en va progressivement, et c'est elle qui, pendant de très longs mois, a protégé le bébé des effets des bactéries pathogènes et de divers micro-organismes nocifs. La période de gestation de 36 semaines est associée à divers aspects positifs:

  1. La femme ressent des tremblements réguliers;
  2. La future maman ressent les battements du cœur du bébé;
  3. Lors de l'échographie, les contours de tous les organes et membres sont visibles;
  4. Il devient possible de déterminer les périodes de sommeil et d'éveil du bébé.

Le poids du fœtus a considérablement augmenté et il est déjà possible d'en juger à quel point le développement intra-utérin était complet. Souvent, les femmes présentent une augmentation du tonus utérin à 36 semaines de gestation. Cela est dû au fait que dans l'utérus, tout prend également du poids, car il se prépare activement à la naissance. Cette condition est diagnostiquée chez 85% des femmes..

Tonus utérin au 3ème trimestre

Presque toutes les femmes enceintes peuvent ressentir le tonus de l'utérus au troisième trimestre, et le plus souvent, il n'y a rien de terrible et de dangereux à ce sujet..
Cependant, de nombreux médecins, afin de jouer la sécurité, proposent une hospitalisation à une femme enceinte. Et comment vous ne voulez pas passer les heureux, tous derniers jours de votre grossesse dans les murs ternes de l'hôpital. Et ce n'est pas surprenant, car la tension de l'utérus en cette période de grossesse ne peut pas toujours conduire à une menace de fausse couche et peut se passer de traitement. Le tonus de l'utérus au cours des trois derniers mois de grossesse n'est le plus souvent rien de plus que l'entraînement des contractions. De nombreux médecins ne sont pas en mesure de traiter correctement l'état d'une femme enceinte et, dès la première apparition de contractions, ils écrivent immédiatement une référence à l'hôpital..

Cependant, en fait, le tonus de l'utérus au 3ème trimestre n'indique pas toujours le début du travail. Essayez de vous allonger, prenez le temps de vous reposer, essayez de vous détendre et d'écouter vos sentiments. Si les symptômes ne disparaissent pas, mais seulement, au contraire, se sont intensifiés, alors dans ce cas, vous devriez demander l'aide d'un médecin.

Description du déroulement de la grossesse à 36 semaines

Certaines personnes appellent 36 semaines de gestation la première au début du neuvième mois, mais c'est légèrement incorrect. Mais tout de même, cette période est définitive pour toute femme enceinte, car dans 2 à 4 semaines, elle rencontrera son bébé. Mais, malheureusement, à la fin de la grossesse, une femme peut être dérangée par le tonus de l'utérus, qui apparaît activement à 36-37 semaines..

Cette période montre que l'enfant est déjà complètement prêt à affronter le monde, puisque tous les organes et systèmes fonctionnent normalement et sans échec. À 36 semaines, seuls les poumons du bébé ne sont pas prêts à se séparer de leur mère, mais ils sont déjà pratiquement formés.

Le bébé commence à perdre progressivement le lubrifiant d'origine, dont il était recouvert dès le début de sa formation. C'est elle qui l'a protégé pendant 8 mois contre les bactéries et autres micro-organismes nocifs..

À ce moment, l'enfant essaie déjà de jouer avec sa mère, et aussi la «chatouille» de l'intérieur, lui donne du repos quand elle dort, indique clairement qu'il est mal à l'aise avec telle ou telle position de la mère.

La semaine 36 apporte beaucoup de joie à la future maman, à savoir:

  • elle sent déjà à plusieurs reprises les coups de pied de l'enfant;
  • une femme est capable de ressentir les battements de cœur d'un bébé;
  • à l'échographie, vous pouvez voir le contour de toutes les parties du fœtus;
  • cela devient déjà clair lorsque le bébé est éveillé et joue, et quand il dort.

Le poids du corps du bébé montre clairement que chaque semaine de son développement lui a apporté des avantages significatifs - tous les organes et os de l'enfant ont augmenté, ce qui fait qu'il est devenu similaire dans l'apparence et la structure du corps à un adulte..

Habituellement, c'est à la 36e semaine que les femmes se familiarisent avec le tonus de l'utérus, car à ce moment-là, l'enfant commence à prendre du poids de manière intensive en se préparant à sa naissance. Comme le montre la pratique, 85% des femmes enceintes à 36 semaines augmentent considérablement le nombre de fossiles abdominaux. Mais pourquoi cela se produit-il et comment ce phénomène nuit-il au bébé?

Manifestations du tonus utérin au troisième trimestre

Le plus souvent, les symptômes au cours de cette période de grossesse sont très similaires à une douleur tiraillante dans le bas de l'abdomen, qui, de par sa nature, ressemble fortement à une douleur avant le début des règles. Dans certains cas, une femme enceinte peut ressentir un durcissement de l'abdomen, cela peut ressembler à une pierre, puis redevient soudainement mou. Des situations similaires peuvent être observées à partir de la 28e semaine de grossesse. Pour les médecins américains, le tonus utérin à 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37 semaines de grossesse n'est pas du tout un diagnostic. Les médecins occidentaux perçoivent l'utérus comme un muscle (ce qui, en principe, est), et à son tour, tout muscle a des propriétés telles que la contraction et la relaxation. Cette fonction est tout à fait normale pour tout organe constitué de muscle..

C'est pourquoi de telles contractions musculaires au cours des derniers mois de la grossesse sont appelées contractions d'entraînement. À ce stade, la tâche principale de l'utérus est de se préparer à un événement extrêmement important, qui doit certainement être excellent. Et comment pourra-t-elle faire face à cette tâche difficile si elle ne suit pas de formation spéciale? Peut faire et fera, mais pas aussi bien qu'elle le pourrait. Pour cette raison, si vous remarquez que l'utérus est en bon état à 30 semaines, vous ne devez pas paniquer à l'avance. Nous vous recommandons d'effectuer un test simple, pour cela, prenez un papier et notez la fréquence des contractions: si la tension de l'abdomen est toutes les 5-7-10 minutes, ne vous inquiétez pas - ce sont de fausses contractions.

Langue avec photo d'infection à VIH

Yarina ou dimia

Un excellent moyen de soulager ces fausses contractions est de prendre une douche chaude, d'ailleurs, cette méthode peut également être utilisée pour diagnostiquer votre état. Prenez une douche chaude pendant 10 à 15 minutes et allez au lit - si vous avez pu vous endormir et dormir pendant plusieurs heures, ce ne sont pas des douleurs de travail ou du tonus. mais juste une formation. Vous ne dormirez certainement pas trop longtemps au début du travail.

Si le tonus de l'utérus à 35 semaines s'est avéré être un entraînement, il n'est pas recommandé de le retirer à l'aide de médicaments. Certes, il existe des situations où un tel état peut prendre une tournure alarmante. Il se trouve que le tonus pendant cette période de grossesse peut provoquer une dilatation du col de l'utérus, auquel cas le repos au lit et une thérapie de conservation sont nécessaires. Certes, cette situation est assez rare et n'arrive souvent que chez les femmes dont la grossesse a été difficile tout au long de la période. Souvent, dans l'histoire de ces femmes enceintes, vous pouvez voir une courte période de grossesse, des tentatives de maintenir la grossesse au cours de son premier trimestre. utilisation de l'hormonothérapie.

Si vous n'appartenez pas à ce groupe de femmes et que votre grossesse s'est déroulée très facilement - sans conservation ni autres complications, alors avec une forte probabilité, nous pouvons dire que le tonus de l'utérus pendant cette période se manifestera exclusivement sous la forme de combats d'entraînement. Par conséquent, l'essentiel est de ne pas s'inquiéter - attendez calmement l'enfant et apprenez à se détendre, car dans tous les cas, le bébé ressent l'humeur et l'état de la mère, même dans le ventre.

L'estomac devient raide à 37 semaines de gestation: causes, diagnostic, symptômes dangereux

Entre 37 et 38 semaines de grossesse, de nombreuses femmes enceintes remarquent que leur estomac se transforme de temps en temps en pierre. Les femmes qui ne portent pas leur premier bébé connaissent ce phénomène, mais pour celles qui attendent leur premier enfant, cela soulève des questions et des inquiétudes. Pourquoi l'estomac se transforme-t-il en pierre? Cela signifie-t-il que le travail commence? Comment se sent un bébé lorsque l'utérus devient soudainement dur?

Sentiments de la femme enceinte à 37 semaines de grossesse

À la 37e semaine de grossesse, en règle générale, les premiers signes avant-coureurs de l'accouchement apparaissent et le travail peut commencer chez les femmes multipares. Ceci est tout à fait normal, puisque le fœtus a à ce moment-là terminé son développement intra-utérin et est prêt à vivre en dehors du corps de la mère..

Une femme enceinte à la 37e semaine note l'apparition des signes suivants de l'approche du travail:

  • l'estomac coule - le fœtus, en préparation de la naissance, est pressé par la partie de présentation (généralement la tête) contre le pharynx interne de l'utérus;
  • la respiration est facilitée, puisque le bébé cesse d'appuyer sur le diaphragme, l'essoufflement disparaît;
  • les brûlures d'estomac passent;
  • il y a souvent une envie d'uriner, car le fœtus exerce maintenant une pression plus forte sur la vessie;
  • il y a des tiraillements dans le bas du dos et le périnée dus à un changement du centre de gravité;
  • un écoulement muqueux ressemblant à de la gelée apparaît, parfois avec des stries brunâtres ou sanglantes - c'est ainsi que le bouchon muqueux part.

Puisque le changement d'équilibre hormonal vise à déclencher le travail, ce qui nécessite la mobilisation de toutes les forces, une femme réagit moins aux stimuli externes, comme si elle se repliait sur elle-même, écoutant les processus qui se déroulent à l'intérieur. De nombreuses personnes signalent une diminution de l'appétit et une diminution de l'intérêt pour ce qui se passe autour.

Une autre conséquence des changements hormonaux, à savoir une augmentation des taux d'œstrogènes et une diminution de la production de progestérone, est une augmentation du tonus de l'utérus et l'apparition de ses contractions. C'est ainsi que le corps s'adapte à la naissance à venir..

Pourquoi l'estomac peut-il se transformer en pierre, est-ce dangereux pour un enfant?

Beaucoup de femmes primipares, sentant comment leur ventre se durcit, ont peur et se demandent ce qui se passe, et est-ce nocif pour le bébé.

Une sensation soudaine de fossilisation recouvrant l'utérus est une manifestation de contraction du myomètre, la couche musculaire de l'organe génital.

Sans stimulation supplémentaire de l'extérieur, les muscles de l'utérus se contractent soudainement, restent dans cet état pendant plusieurs secondes, puis se détendent.

Un phénomène similaire à 37–38 semaines de grossesse n'est pas une pathologie. Dans ce cas, ils parlent de combats de précurseurs, également appelés combats d'entraînement. Une femme enceinte peut remarquer que lors d'un tel spasme, le bébé se calme et cela l'inquiète.

En fait, il n'y a rien à craindre - c'est une réaction normale. Au cours des dernières semaines avant l'accouchement, l'activité motrice du fœtus diminue normalement, car elle occupe presque tout l'utérus et n'a tout simplement pas assez d'espace, il n'y a nulle part où se retourner.

Lorsque l'espace déjà limité autour se rétrécit soudainement, le bébé préfère rester immobile.

Les combats d'entraînement et leurs différences par rapport aux vrais

Les contractions d'entraînement sont l'un des signes clairs et fiables d'une naissance imminente. Ils diffèrent à la fois des contractions de Braxton Hicks survenant après la semaine 20 et des véritables douleurs du travail..

Type de combatsHeure d'apparitionCauseDouleurDuréeRégularité
Faux (Braxton Hicks)Après la 20e semaine de grossesseAugmentation du tonus de l'utérus, tout le monde n'a pasNonMoins d'une minuteNon
Harbinger (formation)2-3 semaines avant la livraisonPréparer le corps à l'accouchement, toutes les femmes enceintes ontTrès faible ou absent0,5 à 2 minutesNon
VraiDans la première étape du travailLe début du travailil y a20 secondes au début de la première période, 60 à la finAu début toutes les 15 minutes, à la fin - après 2-3 minutes

Comment soulager l'inconfort?

Les contractions d'entraînement causent rarement suffisamment d'inconfort pour nécessiter une élimination. Cela se produit souvent lorsque le fœtus est dans la mauvaise position (oblique ou transversale) dans l'utérus.

Normalement, elles ne devraient pas être douloureuses et se produisent généralement la nuit lorsqu'une femme est au repos, car c'est la nuit que la synthèse des prostaglandines est activée, ce qui contribue aux contractions du myomètre..

Si une femme se sent toujours mal à l'aise avec les contractions précurseurs, elle peut prendre les mesures suivantes:

  • changer la position du corps;
  • marche (la marche soulage le tonus musculaire de l'utérus);
  • prenez plusieurs respirations profondes et des expirations lentes;
  • faire un auto-massage - caressez l'estomac lentement, doucement, sans pression;
  • buvez un thé apaisant à la camomille, à la menthe, au miel (s'il n'y a pas de contre-indications), un verre de lait chaud;
  • prendre une pilule (No-Shpa, Drotaverin).

Vous ne pourrez pas vous débarrasser complètement des contractions d'entraînement - cela fait partie du processus de préparation du corps d'une femme à la naissance d'un enfant. Mieux vaut les utiliser pour pratiquer les techniques de respiration pendant l'accouchement..

Pour quels symptômes vous devriez consulter immédiatement un médecin?

La grossesse et l'accouchement pour chaque femme se déroulent à sa manière, la période précurseur dure aussi pour tout le monde à des moments différents. Une femme doit se rendre d'urgence à la maternité si elle a:

  • le liquide amniotique est parti;
  • les contractions deviennent douloureuses, de plus en plus prolongées, et les intervalles entre elles diminuent constamment.

Si une femme remarque que le bébé a cessé de bouger et ne répond pas aux stimuli externes (la position inconfortable du corps de la mère, qui provoquait toujours des mouvements, son alimentation sucrée, ses mouvements actifs), vous devriez consulter un médecin. Cela n'indique pas toujours une pathologie, mais il vaut mieux jouer la sécurité et vérifier l'état du bébé..

En outre, les raisons d'un appel d'urgence immédiat entre 36 et 37 semaines de grossesse sont les suivantes:

  • saignement soudain;
  • une forte détérioration de la santé (nausées, vomissements, douleurs lombaires, étourdissements, étourdissements, perte de conscience);
  • eau usée atypique: verte, trouble, avec une odeur désagréable.

À 37–38 semaines, le bébé est déjà prêt pour la naissance, donc l'accouchement à ce moment - naturel ou par intervention chirurgicale - n'est pas prématuré et pas dangereux pour le bébé. Lorsque des symptômes dangereux apparaissent, ne perdez pas de temps, en espérant que tout disparaîtra de lui-même, vous devez appeler une ambulance ou demander à un proche de livrer la femme enceinte à un établissement médical.

Quel est le tonus utérin?

L'utérus est un organe musculaire creux composé de trois couches: la membrane muqueuse externe - la périmétrie, la couche musculaire moyenne - le myomètre et la membrane muqueuse interne - l'endomètre. Le myomètre est un tissu musculaire lisse qui peut se contracter, par exemple, il se contracte lors de l'accouchement. Cependant, dans son état naturel, ce muscle doit être détendu, cet état est généralement appelé le tonus normal de l'utérus.

Si, pendant la grossesse, mais avant le début du travail, l'utérus commence à se contracter, ils disent que le tonus de l'utérus pendant la grossesse est augmenté. Cela vaut la peine de faire une réservation ici: comme le processus de contraction musculaire est naturel, ce n'est pas toujours du tout que l'utérus est en bonne forme est un problème.

En médecine occidentale, cette condition est considérée comme un processus physiologique normal. Bien sûr, dans le cas où ce diagnostic n'est pas associé à d'autres symptômes qui provoquent une gêne, ainsi que des signes de violations graves. Il y a du bon sens dans ce raisonnement, car même lors des éternuements ou des rires, presque tous les muscles, y compris l'utérus, se contractent. Il en va de même pour l'orgasme ordinaire. Affecte l'état de l'utérus et l'état psychologique de la femme enceinte. Très souvent, la tension des muscles de l'utérus est observée précisément lors d'un examen gynécologique..

Cependant, la particularité du tonus de l'utérus dans tous ces cas réside dans sa courte durée. Oui, et généralement cet état ne procure pas de sensations désagréables. C'est une autre question si l'utérus est en bon état pendant longtemps. Le tonus constant de l'utérus pendant la grossesse est lourd des conséquences les plus désagréables pour le fœtus et pour la préservation de la grossesse également.

Pourquoi le tonus utérin est-il dangereux??

Les conséquences de l'hypertonicité utérine peuvent être très graves, allant jusqu'à une fausse couche spontanée, si nous parlons du tonus de l'utérus au début de la grossesse, avant la naissance prématurée, si nous parlons du tonus de l'utérus au deuxième ou troisième trimestre de la grossesse.

Le plus souvent, le tonus de l'utérus est observé précisément aux premiers stades, lorsque la tension de l'utérus peut compliquer le processus d'implantation de l'ovule et peut également provoquer son rejet ou la mort. Dans ce cas, ils parlent de fausse couche spontanée..

Parfois, il y a un ton de l'utérus avant l'accouchement, auquel cas il est habituel de parler de combats d'entraînement. Ils ne sont généralement pas dangereux. Ainsi, l'utérus se prépare au processus d'accouchement, en gros, s'entraîne.

Peut menacer le tonus de l'utérus et l'état du bébé. Ainsi, en raison du fait que les muscles tendus de l'utérus pressent les vaisseaux du cordon ombilical, le fœtus peut recevoir moins d'oxygène, ce qui entraîne le développement d'une hypoxie. Si, pour la même raison, le bébé ne reçoit pas de nutriments supplémentaires, une hypotrophie peut se développer, arrêt de croissance.

Tonus utérin à 37 semaines de gestation

  • Étapes
  • Les causes
  • Symptômes
  • Diagnostique
  • Traitement

L'utérus est un organe qui se développe et change pendant la grossesse. Comme tout muscle, il se contracte et se détend. En se préparant à une naissance naturelle, l'utérus se contracte plus intensément - c'est ce qu'on appelle une augmentation du tonus de l'utérus.

En gynécologie moderne, un tel diagnostic n'existe pas. Les scientifiques ne confirment le tonus ou l'hypertonicité que s'il s'agit de contractions trop fréquentes pendant l'accouchement, à partir de 6 contractions dans un intervalle de temps de 10 minutes.

Dans ce cas, il n'y a pas de période de relaxation et le risque de crises tétaniques augmente - un tel déroulement du travail nécessite une césarienne immédiate, car il existe un danger pour la femme et l'enfant.

Étapes

Considérons la différenciation de la condition pathologique adoptée dans l'espace post-soviétique. L'hypertonie est totale (dans toutes les couches de l'organe) et locale (locale), et se divise en 3 étapes:

  • le premier - des sensations douloureuses à court terme dans le bas-ventre, qui disparaissent si la femme est dans un état calme;
  • le second - la douleur dans l'abdomen augmente et irradie vers le bas du dos, la densité tissulaire augmente;
  • troisième - douleur intense dans l'abdomen et la région lombaire, l'utérus se durcit.

La dernière étape peut être causée par un fort stress psychologique ou physique. Le patient peut nécessiter une hospitalisation en raison de la menace de fausse couche, si des anomalies de la longueur du col de l'utérus, de l'état de l'os interne et de l'imagerie Doppler complexe des artères utérines sont ajoutées aux contractions.

Une augmentation du tonus se produit à tous les stades de la grossesse, mais plus souvent au troisième trimestre.

Les causes

L'hypertonicité est notée chez un grand nombre de femmes et elle peut être causée à la fois par des troubles du corps et par des influences extérieures. Les raisons de l'augmentation du tonus utérin à 37 semaines de gestation:

  • pathologies et anomalies de l'utérus (hypoplasie, flexion, bicorne, endométriose, fibromes);
  • processus infectieux et inflammatoires;
  • maladies endocriniennes, troubles hormonaux;
  • des antécédents d'avortement et d'autres interventions chirurgicales;
  • gros fruit;
  • conflit rhésus;
  • une augmentation du taux de liquide amniotique (polyhydramnios);
  • mauvaises habitudes;
  • activité physique excessive.

À ce stade, le fœtus est viable et il est probable que la compression intense de l'utérus indique que le travail a commencé. Si l'inconfort augmente, vous devez contacter un établissement médical.

Symptômes

Le tonus de l'utérus à 37 semaines de gestation peut être causé par les inquiétudes et le stress de la femme avant l'accouchement..

  • sensations douloureuses dans le bas de l'abdomen, irradiant vers la région lombaire;
  • lourdeur et tension (pétrification) de l'abdomen;
  • une augmentation de la fréquence des mouvements fœtaux ou vice versa, sa décoloration prolongée.

En l'absence de signes indiquant le développement pathologique de la grossesse, le tonus de l'utérus à 37 semaines signifie que le corps est prêt pour la naissance d'un enfant. Mais en cas de pertes vaginales inhabituelles, d'autres sensations désagréables, il est nécessaire de consulter d'urgence un médecin afin d'exclure la possibilité d'une fausse couche.

Diagnostique

À 37 semaines de gestation, le corps se prépare à l'accouchement, de sorte que la femme enceinte doit venir chez le médecin pour un examen à l'heure fixée, surtout s'il y a des symptômes alarmants avec le tonus utérin.

L'examen et le diagnostic consistent en l'application de ces techniques:

  • Palpation de l'abdomen. Normalement, au troisième trimestre, l'utérus doit être mou et non induré..
  • Ultrason. La tension de la musculature de la paroi arrière de l'organe indique une violation du processus de gestation, et si la partie avant est plus fine que le dos, cela peut indiquer un développement anormal du fœtus.
  • Tonusométrie - réalisée à l'aide d'un capteur spécial qui vous permet de déterminer l'élasticité du tissu musculaire.

En plus des manipulations ci-dessus, le médecin prescrit un test sanguin pour le niveau d'hormones et détermine la nécessité d'un traitement ambulatoire ou hospitalier.

Traitement

Pour qu'une augmentation excessive du tonus de l'utérus n'ait pas d'effet négatif sur l'enfant, il est nécessaire de prendre des mesures lorsque ses symptômes apparaissent.

Il est conseillé à la femme enceinte de respecter strictement le repos au lit, de ne pas toucher l'estomac, de refuser d'avoir des relations sexuelles, d'éviter le stress - l'anxiété augmente le niveau d'ocytocine et d'adrénaline dans le sang, ce qui affecte les contractions musculaires.

Si l'hypertonicité entre dans la troisième étape, le patient se voit prescrire des médicaments antispasmodiques, sédatifs et des médicaments qui normalisent le niveau de l'hormone progestérone. Dans de rares cas, le médecin peut prescrire une stimulation du travail ou une césarienne..

Vous devez écouter votre médecin s'il vous recommande d'être sous la surveillance d'un personnel médical avant l'accouchement. À l'hôpital, il sera plus facile pour les spécialistes de surveiller à la fois l'état du fœtus et de la femme enceinte.

Causes de l'hypertonicité utérine

Les raisons du tonus de l'utérus pendant la grossesse peuvent être très diverses. Donc, ci-dessus, nous avons déjà décrit pourquoi l'utérus peut être tonique pour des raisons naturelles. Malheureusement, dans de nombreux cas, les causes de l'hypertonicité résident dans une variété de problèmes associés à l'évolution de la grossesse..

Il est pratiquement impossible d'énumérer et de décrire toutes les causes de l'hypertension dans un seul article, mais nous essaierons de donner à nos lecteurs autant d'informations que possible sur un diagnostic aussi courant. Après tout, plus de 60% d'une femme est diagnostiquée au moins une fois pendant toute la grossesse: augmentation du tonus utérin.

Dans les premiers stades, la raison d'un utérus tonique est le plus souvent un manque d'hormone progestérone. Cette hormone pendant la grossesse jusqu'à 4 mois est produite par le soi-disant corps jaune, formé au site du follicule qui a éclaté lors de la libération de l'ovule mature. La fonction principale de la progestérone est de préparer l'endomètre à l'implantation de l'ovule, ainsi que de détendre les muscles lisses, afin d'éviter le développement du tonus utérin. Le manque de progestérone peut donc provoquer une hypertonie.

Il existe d'autres troubles hormonaux qui peuvent aboutir au même diagnostic. En particulier, excès de certaines hormones mâles. C'est pourquoi il est très important pendant la grossesse de surveiller de près le fond hormonal d'une femme..

Une toxicose sévère affecte également l'état de l'utérus. Surtout s'il s'accompagne de vomissements abondants et souvent. Lors des vomissements, de nombreux muscles du corps se contractent, en particulier la cavité abdominale. Affecte ce processus et l'utérus. Malheureusement, la toxicose aux premiers stades ne peut pas être complètement éliminée, vous ne pouvez que légèrement soulager l'état de la femme, mais il est également logique de le faire..

L'hypertonicité, ainsi que les fausses couches en général, peuvent être associées à la présence d'anomalies dans le développement de l'utérus: l'utérus peut être bicorne ou en forme de selle, ainsi que d'autres troubles. Toute anomalie dans le développement de l'utérus crée des difficultés pour porter un enfant, et le rend parfois impossible.

Il est très important qu'au moment de la conception, la femme soit consciente de tous ses problèmes et que tout au long de la grossesse, la femme soit sous surveillance médicale constante. Toutes les anomalies dans le développement de l'utérus se feront sentir dès les premiers stades de la grossesse.

Dans certains cas, le soi-disant conflit Rh peut provoquer le tonus de l'utérus. Si le facteur Rh sanguin de la mère est négatif et que le père de l'enfant est positif, le corps de la femme peut rejeter le fœtus comme un corps étranger. Le processus de rejet s'exprimera par une augmentation du ton.

Certaines maladies infectieuses et processus inflammatoires des organes génitaux ou de la cavité utérine provoquent également une augmentation du tonus utérin. Habituellement, les infections sont accompagnées d'autres symptômes, tels que: un changement dans la nature de l'écoulement, des douleurs, des démangeaisons, etc..

Un étirement excessif de l'utérus peut devenir la cause du tonus. Cette condition est observée si le fœtus est trop gros ou si la grossesse est multiple. En outre, l'étirement de l'utérus se produit avec les polyhydramnios..

La liste peut être presque infinie: tumeurs, avortements / fausses couches avant une vraie grossesse, etc. - tout cela peut également provoquer un tonus utérin et d'autres conditions douloureuses. Nous n'avons pas encore abordé les problèmes psychologiques, les tensions et le stress, qui affectent également l'état des muscles lisses..

Il y a aussi des raisons complètement prosaïques. Ainsi, le tonus de l'utérus se développe souvent en raison des intestins, plus précisément en raison d'une forte formation de gaz et d'une réticulation intestinale modifiée.

La principale chose à comprendre et à retenir dans cette section est que le tonus de l'utérus est un symptôme, il serait donc fondamentalement erroné de le traiter comme une maladie indépendante. Il est toujours nécessaire de mener des recherches supplémentaires et d'établir un diagnostic précis, puis de prescrire un traitement.

Traitement

Pour qu'une augmentation excessive du tonus de l'utérus n'ait pas d'effet négatif sur l'enfant, il est nécessaire de prendre des mesures lorsque ses symptômes apparaissent..

Il est conseillé à la femme enceinte de respecter strictement le repos au lit, de ne pas toucher l'estomac, de refuser d'avoir des relations sexuelles, d'éviter le stress - l'anxiété augmente le niveau d'ocytocine et d'adrénaline dans le sang, ce qui affecte les contractions musculaires.

Si l'hypertonicité entre dans la troisième étape, le patient se voit prescrire des médicaments antispasmodiques, sédatifs et des médicaments qui normalisent le niveau de l'hormone progestérone. Dans de rares cas, le médecin peut prescrire une stimulation du travail ou une césarienne..

Vous devez écouter votre médecin s'il vous recommande d'être sous la surveillance d'un personnel médical jusqu'à l'accouchement. À l'hôpital, il sera plus facile pour les spécialistes de surveiller à la fois l'état du fœtus et de la femme enceinte.
Partagez ceci:

Symptômes: comment déterminer que l'utérus est en bon état?

Comment déterminer vous-même le tonus de l'utérus? Dans la plupart des cas, cela ne sera pas difficile. Les symptômes du tonus utérin pendant la grossesse sont simples et compréhensibles, bien qu'ils diffèrent à des moments différents.

Les symptômes d'une augmentation du tonus utérin dans les premiers stades de la grossesse sont une lourdeur dans le bas-ventre, des douleurs de traction, comme avec les menstruations, parfois ces douleurs irradient vers le bas du dos ou le sacrum. Les symptômes du tonus utérin au deuxième et au troisième trimestre sont pratiquement les mêmes, de plus, à de telles périodes, une hypertonicité peut être remarquée même visuellement: l'abdomen se contracte, devient dur, l'utérus "se transforme en pierre". En général, chaque femme comprendra facilement ce que ressent le tonus de l'utérus pendant la grossesse..

Dans certains cas, le tonus de l'utérus se manifeste par des saignements. Ce sont des symptômes très alarmants, vous devez immédiatement appeler une ambulance, essayer de vous calmer. Dans la plupart des cas, avec un traitement rapide, la grossesse peut être sauvée. Il reste à ajouter que dans certains cas, le tonus de l'utérus est asymptomatique, ou plutôt, une femme peut ne pas les ressentir.

Augmentation du tonus de l'utérus pendant la grossesse, symptômes

Le tonus de l'utérus peut être de gravité variable. Classiquement, les options suivantes peuvent être distinguées:

1. Tonalité conditionnellement sûre.

Périodiquement (pas plus de 5 à 6 fois par jour), la femme enceinte ressent la contraction des muscles de l'utérus. Sentiment que l'abdomen s'est durci et est devenu "comme une pierre" (au deuxième et au troisième trimestre, cela peut être ressenti en touchant l'utérus avec les mains). En début de grossesse, une sensation de lourdeur à l'intérieur de l'abdomen peut apparaître. En règle générale, il n'y a pas de sensations douloureuses. Décharge (inhabituelle) - non, les pertes vaginales naturelles n'augmentent pas. Vous pouvez en savoir plus sur la sortie dans l'article Décharge pendant la grossesse..

2. Contractions d'entraînement (cause du tonus).

Dans la période suivant la 20e semaine (plus souvent après 26-30 semaines) et jusqu'au moment de la naissance, une femme peut ressentir des contractions indolores du muscle utérin. Cela se produit généralement plusieurs fois par jour. Plus la grossesse est longue, plus souvent. C'est aussi un phénomène sûr. Ainsi, la nature prépare le bébé au processus de naissance. Lors de l'accouchement, le muscle utérin se contractera activement et souvent, le petit homme ne devrait pas avoir peur de ce phénomène et devrait être prêt à être dans des circonstances «à l'étroit» pendant un certain temps.

3. Le tonus utérin comme symptôme de menace d'avortement.

En plus des contractions du muscle utérin, une femme ressent une douleur tiraillante dans le bas de l'abdomen ou dans la région lombaire. La douleur ressemble à celle du premier jour des règles. Dans une telle situation, la future mère doit s'allonger et essayer de se détendre. Le muscle de l'utérus (comme les autres muscles de notre corps) se détend dans la chaleur. Vous pouvez réchauffer votre ventre avec vos mains, vous pouvez le faire avec une serviette chaude repassée ou même un coussin chauffant (bien chaud, pas chaud!). Si la douleur disparaît au repos dans les 10 à 15 minutes, la menace est passée. Désormais, la future mère doit être plus attentive à elle-même, se reposer plus souvent, ne pas se fatiguer physiquement ou émotionnellement. Il est logique de reporter le sport, la vie sexuelle et tout voyage pendant un certain temps. Bien entendu, vous devez informer votre médecin de la situation. Si la sensation de lourdeur dans le bas de l'abdomen reste au repos et au chaud, et que la douleur douloureuse ne disparaît pas (ou s'intensifie), vous devez d'urgence consulter un médecin..

Attention! Le seuil de douleur est différent pour toutes les femmes, et par conséquent, la douleur dans le bas-ventre et / ou dans le bas du dos peut être ressentie avec des degrés de gravité variables. Ne vous attendez pas à une douleur intense - ce n'est pas l'intensité qui compte, mais la durée de la douleur. La douleur est un symptôme de menace d'avortement. Avec la douleur, le corps avertit une femme du danger. Écoutez-vous!

4. Situation critique,

nécessitant une hospitalisation immédiate dans un hôpital:

  • Crampes dans l'abdomen et / ou le bas du dos, ainsi que douleur aiguë ou sévère,
  • Augmentation de l'intensité et de la durée de la douleur au fil du temps,
  • Changements dans la nature du mouvement du fœtus pendant la douleur (vous n'entendez pas le bébé, ou vice versa - ses mouvements sont devenus inhabituellement actifs, incessants, chaotiques),
  • L'apparition d'un écoulement sanglant du tractus génital ou d'une fuite (fuite) d'un liquide clair (liquide amniotique). Provoque également des inquiétudes concernant le passage du bouchon muqueux avant 37 semaines de grossesse.

Comment le tonus de l'utérus est déterminé?

  • Le plus souvent, une femme ressent elle-même des symptômes désagréables et se tourne vers un médecin avec eux..
  • Le médecin vérifie l'état de l'utérus et la présence / absence de son tonus par palpation ordinaire (ou, de manière simple, par sondage). Normalement, l'utérus d'une femme enceinte est mou et de grandes parties du corps du bébé peuvent être identifiées à travers sa paroi. Au moment de la palpation, la femme est généralement allongée sur le canapé sur le dos ou sur le côté. La procédure prend plusieurs minutes et ne nécessite aucun équipement spécial.
  • Une augmentation du tonus de l'utérus et ses conséquences négatives (raccourcissement du col de l'utérus et élargissement du canal cervical) peuvent être déterminées lors de l'échographie. Au moment de l'augmentation du tonus de l'utérus à l'échographie, un épaississement de la couche musculaire de l'utérus est clairement visible.

Diagnostic du tonus utérin

Il existe plusieurs méthodes de diagnostic médical de l'hypertonicité utérine. Il est souvent perceptible même avec un simple examen gynécologique. Cependant, la méthode de diagnostic la plus courante est l'échographie. Une échographie montre l'état des muscles de l'utérus. En particulier, c'est l'échographie qui montre des pathologies telles que le tonus de l'utérus le long de la paroi arrière ou avant de 1 ou 2 degrés. Le fait est que le ton le long de l'une des parois de l'utérus est exprimé par un changement de forme, et le degré dépend directement de la paroi à laquelle le fœtus est attaché.

Hypertonicité de l'utérus: traitement

Mais maintenant, le diagnostic est connu, l'utérus est en bon état. Que faire? Tout d'abord, écoutez les conseils de votre médecin. Le choix du traitement dépend en grande partie de la force du tonus de l'utérus pendant la grossesse, ainsi que de ses causes. Si la situation n'est pas associée à un risque grave, le traitement du tonus utérin pendant la grossesse est effectué en ambulatoire..

Il est recommandé à une femme de rester au lit, de prescrire des antispasmodiques, généralement sans shpu ou papavérine. Des agents de magnésium B6 et de sodalite, par exemple, l'agripaume, sont souvent prescrits pour le tonus utérin. Veuillez noter que tous ces fonds ne doivent que soulager le tonus de l'utérus pendant la grossesse, en plus, il vous sera probablement prescrit d'autres médicaments qui devraient guérir la cause de l'apparition du tonus..

Donc, si nous parlons d'un manque de progestérone, une femme se voit prescrire un médicament avec son contenu. Si la raison du tonus de l'utérus est un excès d'hormones mâles, leurs antipodes sont prescrits. Avec la toxicose, ils font tout ce qui est nécessaire pour atténuer cette condition, et si la cause est des problèmes intestinaux, il est nécessaire de réduire la formation de gaz. Il existe également un traitement pour le conflit Rh et tout autre diagnostic.

Si le tonus de l'utérus ne peut pas être retiré pendant une longue période, ou si la situation initiale est très grave, les médecins insisteront sur l'hospitalisation et la poursuite du traitement dans un hôpital. Dans un hôpital, le patient ne pourra pas systématiquement interrompre le repos au lit, comme le font habituellement les femmes à la maison: le ménage, la cuisine et les autres tâches ménagères ne permettent pas aux ménagères de se reposer. De plus, ce n'est qu'à l'hôpital que les médecins pourront surveiller de plus près l'état de la mère et de l'enfant, ainsi que réduire rapidement l'augmentation du tonus afin d'éviter une naissance prématurée..

Ici, cela vaut la peine de faire une petite digression, dans laquelle nous expliquerons pourquoi, à partir de la 28e semaine, ils parlent de naissance prématurée, bien que le bébé ne soit clairement pas à terme. Le fait est qu'avec l'état actuel de la médecine, c'est à partir de la 28e semaine que l'on peut tenter de sauver la vie d'un nouveau-né. Bien sûr, c'est loin d'être le meilleur résultat, il est toujours conseillé de prolonger la grossesse d'au moins un jour de plus..

Ainsi, si le tonus de l'utérus à la 26e semaine de grossesse provoque le début du travail, les médecins feront de leur mieux pour l'arrêter. Pour cela, une thérapie tocolytique est effectuée, c'est-à-dire que l'utérus est détendu de toutes les manières possibles à l'aide de schémas et de médicaments appropriés. Et il est très important de commencer à l'heure, car l'enfant ne survivra probablement pas à ce moment. C'est pourquoi les médecins des hôpitaux se battent chaque jour pour maintenir la grossesse. Pourtant, le tonus de l'utérus à 36-38 semaines de gestation n'est pas si risqué, bien qu'il menace l'état du fœtus. Par conséquent, après 28 semaines, ils essaient tout d'abord de maintenir la grossesse..

Ventre à 34 semaines de grossesse: tiraillements, douleurs

L'estomac ne doit pas faire mal à ce moment-là: l'apparition de sensations douloureuses est toujours une raison suffisante pour consulter à nouveau un médecin. Des douleurs abdominales traînantes et douloureuses sont très susceptibles d'indiquer le risque de «donner naissance» prématurément.

De plus, si une douleur abdominale, comme mentionné ci-dessus, est observée en parallèle avec une douleur au bas du dos.

Encore une fois, une douleur dans la région abdominale, associée à une douleur dans le bas du dos, peut être le signe d'une sorte de trouble du système urinaire..

Une condition beaucoup plus redoutable, qui s'accompagne également de douleurs abdominales, est le décollement placentaire. Cette pathologie, sans réponse adéquate, peut entraîner des conséquences très graves, car elle présente un danger pour la santé et la vie de l'enfant et de la mère. Le décollement placentaire s'accompagne toujours et dans tous les cas de la séparation du sang. Mais vous devez savoir que les saignements peuvent être non seulement externes, mais aussi internes, lorsque le sang est collecté dans la cavité abdominale, sans se séparer par le tractus génital. Les saignements internes s'accompagnent de douleurs abdominales très intenses, telles qu'il est parfois impossible de toucher l'abdomen.

Écoutez aussi les contractions de l'utérus: les crampes utérines périodiques sont normales. De cette façon - à travers les combats d'entraînement Braxton-Higgs - l'utérus se prépare à la naissance à venir. À propos, les contractions d'entraînement peuvent maintenant devenir douloureuses: à partir du haut, les spasmes se déplacent vers le bas de l'abdomen, après quoi ils s'arrêtent et la douleur disparaît. Cependant, si les contractions acquièrent de la régularité, s'accompagnent de douleurs intenses, il est possible qu'il y ait une décharge du bouchon muqueux et une sortie de liquide amniotique, nous parlons du début d'un travail prématuré. Et dans ce cas, n'hésitez pas - si vous présentez de tels symptômes, appelez immédiatement une ambulance.

Accepter ou non l'hospitalisation?

Très souvent, les femmes se posent une question: à quel point l'hospitalisation est-elle nécessaire? Habituellement, cette question est posée par ceux qui ont des enfants plus âgés ou ceux qui craignent de perdre leur emploi en raison d'une longue absence, disent-ils, l'enfant a besoin d'être nourri, de l'argent doit être gagné, mais vous pouvez prendre le no-shpu et la papavérine à la maison..

Malheureusement, il n'y a pas de réponse correcte unique ici. Tout dépend de la situation spécifique: quel est le risque de fausse couche ou de naissance prématurée, la force du ton, etc. Une femme doit comprendre qu'elle refuse l'hospitalisation à ses propres risques et périls et qu'elle risque, tout d'abord, son enfant à naître. Un travail vaut-il le risque, par exemple? Et pour un enfant plus âgé, vous pouvez demander à votre mari, à vos proches ou à un ami proche de s'occuper. Il y a presque toujours une solution à la situation..

Comment supprimer le tonus de l'utérus à la maison?

Dans certains cas, le tonus peut vraiment être supprimé à la maison, et pas seulement avec des médicaments, même s'il ne faut pas les refuser trop rapidement. Comment supprimer le tonus de l'utérus à la maison?

La meilleure façon d'y parvenir est de faire des exercices de tonification utérine. Par exemple, "Cat". Vous devez vous mettre à quatre pattes, lever la tête et plier le dos, rester dans cette position pendant plusieurs secondes, puis revenir lentement à la position de départ. Cet exercice doit être répété plusieurs fois, puis allongez-vous pendant une heure..

On a constaté depuis longtemps que la relaxation des muscles de l'utérus est facilitée par la relaxation des muscles du visage. C'est pourquoi le deuxième exercice recommandé pour le tonus de l'utérus est associé au visage. Vous devez baisser la tête et détendre autant que possible tous les muscles du visage et du cou. Il suffit de respirer avec la bouche..

Parfois, pour se débarrasser des sensations désagréables et des symptômes d'hypertension apparus, il suffit simplement de se tenir dans une telle position pour que l'utérus soit en position suspendue: c'est-à-dire à nouveau à quatre pattes, en mettant l'accent sur les coudes.

En combinant cette simple série d'exercices avec des sédatifs et des antispasmodiques, le tonus utérin peut être soulagé assez rapidement. Cependant, n'oubliez pas qu'il est important non seulement de supprimer le tonus de l'utérus, mais également d'éliminer la cause, et pour cela, il est important de suivre strictement toutes les instructions du médecin traitant. De plus, nous considérons qu'il est de notre devoir de vous rappeler que si cette condition est mangée pour soulager, ou si l'inconfort augmente, vous devez tout de même accepter l'hospitalisation..

La prévention

La prévention de l'hypertonicité est une question très simple. L'essentiel est d'éviter les efforts physiques inutiles et le stress. Il est également utile de bien manger et de suivre la routine quotidienne: se coucher et se lever à peu près à la même heure. Un bon repos et un sommeil sain sont très importants en ce moment..

Par ailleurs, il convient de mentionner une variété de mauvaises habitudes, telles que boire et fumer. Les deux, comme vous le savez, augmentent, y compris le risque de tonus utérin et d'autres pathologies encore plus désagréables. Par conséquent, il est préférable d'abandonner le tabac et l'alcool au stade de la planification de la grossesse..

L'observation constante par un gynécologue, ainsi que le passage en temps opportun de toutes les études connexes: analyses, échographie, examens de spécialistes étroits, etc., sont d'une grande importance pour la prévention et la détection rapide. Cela est particulièrement vrai si une femme appartient à l'un des groupes à risque..

Eh bien, et surtout, ne vous inquiétez pas. Surtout si vous ne vous êtes pas sauvé. Le tonus utérin, bien sûr, n'est pas une phrase. Dans la très grande majorité des cas, la grossesse peut être préservée, les conséquences pour l'enfant sont minimisées. Mais l'excitation n'aidera en aucun cas à améliorer l'état de la femme enceinte avec le tonus de l'utérus.

Rédaction: Mama66.ru, Lada Sergeeva, gynécologue en exercice

Diagnostique

À 37 semaines de gestation, le corps se prépare à l'accouchement, de sorte que la femme enceinte doit venir chez le médecin pour un examen à l'heure fixée, surtout s'il y a des symptômes alarmants avec le tonus utérin.

L'examen et le diagnostic consistent en l'application de ces techniques:

  • Palpation de l'abdomen. Normalement, au troisième trimestre, l'utérus doit être mou et non induré..
  • Ultrason. La tension de la musculature de la paroi arrière de l'organe indique une violation du processus de gestation, et si la partie avant est plus fine que le dos, cela peut indiquer un développement anormal du fœtus.
  • Tonusométrie - réalisée à l'aide d'un capteur spécial qui vous permet de déterminer l'élasticité du tissu musculaire.

En plus des manipulations ci-dessus, le médecin prescrit un test sanguin pour le niveau d'hormones et détermine la nécessité d'un traitement ambulatoire ou hospitalier.