Une femme devenue mère a besoin de restaurer son corps. S'il y a beaucoup de fruits frais pendant la saison de naissance du bébé, c'est un excellent moyen de récupérer rapidement, en introduisant progressivement les plus inoffensifs d'entre eux dans l'alimentation (variétés vertes de pommes, poires). En d'autres saisons, les fruits secs ou surgelés viennent à la rescousse, et en plus, «outre-mer». L'ananas est à l'honneur parmi eux. Et pour une bonne raison. Ce fruit est une excellente source d'oligo-éléments essentiels et de vitamines. C'est très aromatique, juteux et délicieux. Et beaucoup de filles savent à quel point c'est utile. Mais est-il possible de manger de l'ananas pendant l'allaitement?

Propriétés utiles et nocives de l'ananas

Le fruit, exotique pour nos latitudes, est apprécié pour ses nombreuses propriétés utiles. Par exemple, il contient des substances qui stimulent la production de sérotonine:

  • Vitamines B (elles sont responsables du fonctionnement du système nerveux et du muscle cardiaque);
  • magnésium (réduit la tension nerveuse, soulage les symptômes de fatigue: insomnie, étourdissements, aide aux maux de tête chroniques);
  • zinc (améliore la mémoire, la concentration, l'attention).

Les vitamines A et PP normalisent le métabolisme des graisses, sont particulièrement utiles pour les patients hypertendus, car elles protègent contre les pics de pression, sont la prévention des maladies cardiovasculaires.

De plus, un invité exotique contient une grande quantité de vitamine C (plus que dans le citron), ce qui signifie que l'utilisation de ce fruit améliore l'immunité, augmente les fonctions protectrices du corps et a un effet anti-inflammatoire, renforce les vaisseaux sanguins.

Une propriété importante du fruit est que sa présence dans l'alimentation régule le métabolisme, la digestion et le fruit frais contient des fibres et de la bromélaïne. Cette enzyme unique a des propriétés antithrombotiques et anti-inflammatoires, accélère le métabolisme et la réparation des tissus. Par conséquent, il est tellement aimé des femmes qui se soucient de leur silhouette et de leur apparence. Cependant, en ce qui concerne la période de récupération après l'accouchement, lorsque votre bébé est allaité, il convient d'évaluer sérieusement le risque des effets néfastes de la friandise..

Dommage aux fruits exotiques

De nombreuses femmes enceintes essaient de diversifier leur alimentation même pendant la grossesse, de sorte que le bébé puisse plus tard tolérer facilement de nouveaux aliments dans son alimentation pendant l'allaitement. Mais parfois, un mets délicat peut provoquer un tonus utérin et, avec lui, une hypoxie fœtale..

Il est contre-indiqué pour les mères qui allaitent, souffrant d'acidité élevée et de maladies gastro-intestinales. Les médecins recommandent de l'utiliser en petites portions et pas strictement à jeun. L'ananas contient une grande quantité d'acides; le manger frais peut provoquer une exacerbation des maladies gastriques chroniques. De plus, si vous avez un émail dentaire fin et des dents sensibles, il est préférable de vous limiter à un plat cuit ou à l'ananas en conserve (bien que la nourriture en conserve ne soit généralement pas recommandée pour l'allaitement).

Important à retenir! Même les adultes, s'ils ne limitent pas l'utilisation de fruits frais, peuvent remarquer un engourdissement de la membrane muqueuse dans la bouche et la langue. Ceci est une manifestation d'allergies. Pour un bébé allaité, ce fœtus est l'allergène le plus puissant qui l'atteint par le lait maternel.

L'allergie de maman peut être presque invisible, surtout si elle a commencé à l'introduire dans l'alimentation en très petites portions. Chez un enfant, ce processus peut ne pas se manifester à l'extérieur et se déroule plutôt lentement.

Est-ce utile pour une mère qui allaite?

D'une part, bien sûr, l'ananas est un produit très agréable et sain. Toute mère souhaite se mettre en forme le plus tôt possible pendant l'allaitement, perdre du poids après l'accouchement et peut penser à un remède naturel - c'est-à-dire l'ananas.

Mais l'ananas doit être utilisé très soigneusement pendant la lactation..

  1. Premièrement, c'est un allergène pour un enfant..
  2. Deuxièmement, les acides du fœtus peuvent affecter les processus de digestion du bébé, pas pour le mieux..
  3. Troisièmement, si vous vous occupez du bébé, le montant que vous vous accordez sera minime, c'est-à-dire qu'il ne vous profitera pas non plus..

Alors vaut-il la peine de recourir à de tels sacrifices et difficultés?

Comment comprendre si un fruit provoque une réaction allergique chez un enfant?

  • Quand une mère qui allaite mange de l'ananas, le bébé peut ressentir un gonflement et une rougeur des muqueuses, il peut refuser le lait, car il percevra négativement sa sensation de brûlure.
  • L'enfant peut avoir des difficultés à avaler, des difficultés à respirer.
  • Des démangeaisons cutanées peuvent apparaître, une petite éruption cutanée peut apparaître sur les paumes ou les talons, sur la peau du visage ou dans le dos.
  • L'indigestion, la douleur dans les intestins et l'estomac peuvent survenir même à partir d'une petite portion consommée par maman.
  • Votre tout-petit peut être nerveux, agité et privé de sommeil..

Si vous voyez de telles manifestations, reportez ce traitement jusqu'à trois ans, comme le recommandent les pédiatres..

Qui est contre-indiqué pour manger de l'ananas?

Nous mangeons souvent des ananas en conserve - dans les salades, avec des plats de viande, dans les desserts. Mais l'effet du fruit en boîte est affaibli par le traitement thermique, de sorte que nous ne savons souvent pas comment l'ananas frais peut affecter le bébé. Est-il possible de manger de l'ananas avec un régime pour HB, comment cela affectera-t-il l'enfant? Si une friandise en conserve n'est pas recommandée pour l'allaitement, l'ananas frais est dangereux dans l'alimentation de la mère?

Les pédiatres recommandent de ne pas essayer l'ananas frais avant que le bébé n'ait 5 mois, et fortement contre les fruits en conserve. Ils ne présentent aucun avantage, mais ils sont nombreux: en raison d'un stockage à long terme, les vitamines sont détruites, les fruits traités thermiquement perdent leurs qualités utiles et les substances pour améliorer le goût et les arômes sont artificielles. Cela devrait être complètement abandonné..

Ceux qui ont un équilibre acido-basique perturbé et qui souffrent de maladies gastro-intestinales chroniques devraient minimiser la présence d'ananas dans leur alimentation.

Est-il possible d'allaiter l'ananas si le bébé se sent bien?

Une mère peut-elle manger de l'ananas frais avec HS si l'enfant ne montre pas de signes d'allergies et d'anxiété? Injectez-le en petites quantités et observez le bébé très attentivement. Vous ne remarquerez peut-être pas les premiers signes d'allergie, alors ne sautez pas aux conclusions. L'allergie peut être «cumulative», c'est-à-dire qu'un allergène peut apparaître soudainement, lorsqu'un petit organisme est incapable de lui résister.

S'il y a des ananas en conserve dans la salade, maman peut-elle manger de la salade sur le GV? Il est préférable de refuser un tel repas, car la salade contient plusieurs composants et il sera impossible d'établir à quoi exactement la réaction du bébé.

Sur une note! Il est catégoriquement impossible de manger de l'ananas le premier mois si le bébé est allaité!

Est-il possible d'utiliser du jus d'ananas pour GV?

Le jus de magasin est un conservateur, avec des colorants, des saveurs, du jus d'ananas dilué, dans lequel il y a plus de mal que de bien pour le bébé. Mais même le jus d'ananas frais n'est pas recommandé de boire sous sa forme pure, non diluée. Premièrement, cela conduit à un amincissement de l'émail des dents. Deuxièmement, l'acide dans le jus est encore plus concentré que dans une tranche d'ananas frais. Et la tranche que vous pouvez vous permettre contient beaucoup moins de jus naturel que le volume d'un verre. Compte tenu de tous ces facteurs, vous ne pouvez pas utiliser plus d'un demi-verre, sans faute le diluer avec de l'eau dans un rapport de 1: 3 voire 1: 4. Ensuite, le bébé allaité ne recevra pas de dose de choc de substances pouvant lui nuire..

Règles d'utilisation de l'ananas avec HS

Malgré les avantages évidents, le fruit peut ne pas être du tout inoffensif lorsqu'il se nourrit de miettes. Salades, desserts, où les fruits exotiques sont principalement utilisés sous forme de conserves, il vaut mieux ne pas manger du tout pour une mère qui allaite.

Sur une note! Des études biochimiques indiquent que la pulpe d'ananas fraîche contient environ 85% d'eau, le reste étant des glucides, des protéines et des fibres..

Comment introduire l'ananas dans l'alimentation d'une mère qui allaite?

Les pédiatres recommandent de ne pas introduire d'ananas dans le régime alimentaire des enfants de moins de trois ans, le seuil le plus petit est de 5 à 6 mois, lorsqu'un enfant, en se nourrissant, essaie déjà les premiers aliments complémentaires et son corps est prêt pour des changements, et la digestion s'est améliorée. Si une mère qui allaite n'a pas de contre-indications, elle peut désormais l'intégrer dans son alimentation par petites portions.

C'est très utile frais, mais si vous avez peur de la réaction du bébé, il est préférable de faire cuire un plat cuit au four à partir d'ananas congelé ou frais. Certes, il n'y en aura pratiquement aucun avantage..

Sous quelle forme est-il préférable de manger des ananas pendant l'allaitement

Vous pouvez inclure dans le régime des morceaux de fruits séchés au séchoir, sans sucre. Ainsi, il préserve les vitamines, mais elles ne contiennent pas autant d'acide que les fraîches. Lors de l'alimentation, il sera beaucoup plus utile que les fruits confits du commerce, où du dioxyde de soufre et un conservateur E220 sont utilisés, qui détruisent les vitamines..

Est-ce possible pour les ananas en conserve pour les mères allaitantes

L'ananas en conserve n'est pas recommandé aux mères qui allaitent; les produits alimentaires en conserve sont inutiles et nocifs. De nombreux fabricants d'aliments en conserve utilisent des fruits non mûrs, ajoutant du sucre à la saveur et des substances qui favorisent le stockage à long terme. De nombreux ingrédients artificiels affectent un bébé lorsqu'il allaite avec du lait.

Comment choisir un ananas frais de qualité?

L'ananas mûr a une peau de couleur uniforme sans taches ni signes de pourriture. Le dessus vert du fruit doit se détacher facilement et la croûte doit émettre un son terne lorsqu'elle est tapotée. Si, une fois pressée, la croûte ne s'affaisse pas sous le doigt, l'ananas n'est pas mûr, un autre signe que le fruit est vert est le manque d'arôme.

L'ananas peut-il être mangé pendant l'allaitement?

Les bienfaits du fruit

Ce fruit exotique est apprécié non seulement pour sa jutosité et son goût unique. Il contient les substances suivantes utiles pour le corps d'une femme qui allaite:

  • Vitamines B;
  • vitamine C;
  • vitamine PP;
  • potassium;
  • calcium;
  • magnésium;
  • le fer.

L'ananas frais contient les vitamines nécessaires à une femme pendant l'allaitement

Le fruit contient l'enzyme bromélaïne, une substance hautement active qui améliore l'absorption des protéines par l'organisme. Le fruit est utile en présence d'un excès de poids, ce qui est important pour les femmes après l'accouchement, car il contient peu de calories: 48 kcal pour 100 g de produit. L'augmentation de la teneur en potassium améliore la sortie de l'excès de liquide, contribue à la perte de poids et normalise les processus métaboliques.

L'ananas a les effets bénéfiques suivants sur le corps:

  • cicatrisation des plaies;
  • immuno-renforcement;
  • anti-inflammatoire;
  • réduit le risque de caillots sanguins.

Lors de l'allaitement, l'ananas reconstitue l'apport d'oligo-éléments, de vitamines, stimule le travail des cellules cérébrales, aide à soulager la fatigue, qui accompagne une femme dans le premier mois après l'accouchement.

Dommages aux fruits pendant la lactation

Le fruit contient une grande quantité d'acides de fruits qui peuvent modifier l'équilibre acido-basique. Des quantités excessives amincissent l'émail des dents. Les contre-indications pour manger de l'ananas pendant l'allaitement sont:

  • maladies de l'estomac, accompagnées d'une forte acidité;
  • pyélonéphrite;
  • maladie de lithiase urinaire;
  • Pression artérielle faible;
  • pathologie hépatique grave;
  • intolérance individuelle.

L'ananas frais est utilisé très soigneusement pendant l'allaitement. Il est capable de provoquer une réaction allergique chez un enfant, qui s'accompagne de:

  • gonflement, rougeur des muqueuses;
  • difficulté à respirer;
  • difficulté à avaler;
  • éruption cutanée, démangeaisons;
  • indigestion, douleur abdominale;
  • surexcitation de l'enfant, mauvais sommeil.

Si, après l'apparition d'une réaction similaire à l'ananas, vous l'excluez du régime alimentaire de la mère, ces signes disparaîtront d'eux-mêmes en trois jours. Néanmoins, il est toujours préférable de jouer la sécurité et de montrer le bébé au pédiatre: peut-être qu'il prescrira des antihistaminiques.

L'ananas pendant l'allaitement peut être consommé frais, en jus ou ajouté à la bouillie

Ananas et allaitement

Si, en portant un enfant, une femme a consommé de l'ananas sans aucun effet secondaire, il est fort probable que les problèmes ne se poseront pas non plus pendant l'allaitement. Cependant, vous ne devez pas manger le fruit au cours du premier ou du deuxième mois de la vie d'un bébé. Les pédiatres ne recommandent pas à une mère qui allaite de l'inclure dans son régime alimentaire avant que le bébé n'ait cinq mois. À ce stade, le système digestif est déjà devenu plus fort, il n'y aura pas de problèmes d'estomac ou ils seront légers.

Pour introduire correctement l'ananas dans l'alimentation, essayez d'abord un petit morceau, pas plus de 30 g. Après cela, évitez de le manger pendant un jour, observez la réaction de l'enfant. S'il n'a pas d'éruptions cutanées, les selles sont normales, l'estomac ne fait pas mal, vous pouvez augmenter progressivement la quantité de fruits. Ne consommez pas plus de 2-3 morceaux de fruits par jour.

À 10 mois, il est déjà permis d'inclure le fruit dans l'alimentation du bébé, à condition qu'il n'y ait pas de réaction allergique à celui-ci.

Sous quelle forme est-il permis d'utiliser le fruit

Pendant la lactation, il vaut mieux manger de l'ananas frais de bonne qualité, qui se distingue des fruits non mûrs par la présence d'une odeur spécifique. De plus, un fruit mûr n'a pas toujours une teinte brun-doré. Les fruits ne doivent pas être tachés, endommagés. Le fruit plus juteux a une queue épaisse et verte. En plus de l'ananas frais, une mère qui allaite est autorisée à consommer:

  • Jus fraîchement pressé. Il contient tous les nutriments, y compris l'enzyme bromélaïne. Mais le jus ne contient pas les fibres grossières nécessaires à la digestion, qui sont présentes dans les fruits frais. Dans le jus du magasin, il y a moins de nutriments, l'enzyme unique ne résiste pas au traitement thermique. Pour qu'une femme obtienne plus de vitamines, il est recommandé de boire le jus au plus tard 15 minutes après sa préparation. Passé ce délai, il y a une destruction progressive des vitamines.
  • Fruit confit. Ils contiennent moins de nutriments que les fruits frais. Lors de leur fabrication, les vitamines B sont détruites et la quantité d'humidité diminue. Une friandise similaire peut être ajoutée à la bouillie pas plus de cinq cubes par jour, si le bébé n'a pas de réaction allergique.

L'ananas d'allaitement est principalement utilisé pour ajouter de la variété à l'alimentation. Il est ajouté aux salades, le fruit se marie bien avec la volaille, le fromage.

Ananas en conserve et allaitement

Seuls les fruits frais doivent être inclus dans le régime alimentaire d'une mère qui allaite. Le produit en conserve contient beaucoup de sucre et de conservateurs. Cette composition ne profitera pas à un bébé allaité. L'ananas en conserve provoque des ballonnements, des crampes chez les bébés et peut provoquer de la diarrhée. Tout comme les fruits frais, l'ananas en conserve peut provoquer des allergies alimentaires chez les bébés et les femmes..

Afin de ne pas nuire au bébé, il est nécessaire d'abandonner l'ananas en conserve lors de l'allaitement

Une femme qui allaite peut manger de l'ananas dans le cas où ni elle ni l'enfant ne manifestent d'intolérance individuelle. Ce fruit contient des substances précieuses qui pénètrent dans le corps du bébé par le lait maternel..

Est-il possible de manger de l'ananas et ses dérivés pendant l'allaitement

Un fort désir de manger une tranche d'ananas pendant l'allaitement (HS) peut être associé à une carence dans l'organisme en vitamines B1 et B3, en chlorures ou en manganèse. Mais dans quelle mesure ce fruit exotique est-il sûr pour une mère nouvellement frappée et son bébé? Le bébé aura-t-il des allergies??

Photo: Depositphotos.com. Auteur: luckybusiness.

Introduction à la bromélaïne

La pulpe d'ananas contient l'enzyme protéolytique naturelle bromélaïne (extraite pour la première fois du fruit à la fin des années 1800), qui accélère le métabolisme. Ceci est important pour les femmes qui allaitent, car la perte de poids (selon des souhaits personnels ou des recommandations médicales) à l'aide de régimes alimentaires restrictifs n'est pas disponible pour elles..

En plus de l'effet diététique, la bromélaïne a un effet cicatrisant, anti-inflammatoire et immunostimulant. Ceci, à son tour, a un effet positif sur la santé d'une mère qui allaite et de son bébé..

Améliore l'absorption des aliments en accélérant la dégradation des protéines. En conséquence, il aide la mère à se débarrasser des ballonnements, et l'enfant sur HB également des coliques.

Avantages de l'ananas frais

Pour les mères allaitantes

  • La thiamine (vitamine B1) a un effet positif sur le fonctionnement du système nerveux et du cerveau. Avec son aide, de l'acétylcholine est produite, ce qui maintient le tonus du muscle cardiaque et du tube digestif..
  • La riboflavine (B2) est impliquée dans la synthèse de l'hémoglobine, améliore la vision. Normalise les glandes surrénales, ce qui est important pour le maintien de l'équilibre hormonal chez les femmes enceintes et allaitantes.
  • La pyridoxine (B6) stimule la formation et le fonctionnement des systèmes immunitaire et cardiovasculaire. Grâce à cela, les neurotransmetteurs sont synthétisés et une personne ressent un regain d'humeur..
  • La niacine (B3) - participant aux processus redox, favorise la sécrétion de suc gastrique. Avec son manque, le système nerveux perd de sa stabilité et devient vulnérable.
  • Les vitamines A et C améliorent la vision et augmentent les fonctions de protection du corps.
  • Les fibres à faible teneur en calories d'ananas favorisent une satiété rapide, rétablissent l'activité digestive, sont utiles pour les mères souffrant de constipation ou de diarrhée post-partum.
  • Le potassium et le magnésium normalisent l'hypertension artérielle.
  • Favorise l'élimination de l'excès de liquide du corps.
  • Empêche le développement de l'athérosclérose, réduit la quantité de plaques de cholestérol déjà formées sur les parois des vaisseaux sanguins.
  • Soulage les crises de maux de tête, de vertiges et d'insomnie.
  • Réduit le risque de développer une dépression post-partum.

Pour un bébé

  • La vitamine C, qui pénètre dans le corps de la mère, déclenche la production de collagène qui, avec le lait, pénètre dans le bébé. Cette substance est nécessaire au développement normal du tissu osseux, de la peau, des tendons et du cartilage. La vitamine elle-même forme un système immunitaire fort résistant aux maladies infectieuses chez le bébé..
  • Le manganèse dans l'ananas a un effet positif sur la croissance du tissu osseux du bébé.
  • Un complexe de vitamines B, entrant dans le corps de l'enfant avec le lait maternel, active la production de globules rouges, prévient l'anémie.
  • Le cuivre issu de la pulpe de fruit normalise la composition sanguine et améliore la fonction du muscle cardiaque.
  • Le zinc empêche le développement de la dermatite, du psoriasis, de l'érosion des muqueuses. En l'absence de cet oligo-élément, les lésions cutanées guérissent beaucoup plus lentement..
  • Le bêta-carotène, en tant qu'antioxydant, protège les cellules du nouveau-né des effets néfastes des radicaux libres.
  • Le phosphore est essentiel au développement normal du squelette. Sans cela, le risque d'ostéoporose augmente pour le bébé..
  • L'acide folique et le fer affectent la capacité du corps de l'enfant à l'hématopoïèse. Un apport adéquat de ces nutriments avec le lait maternel garantit un développement sain des organes du bébé.

Ananas et lactation

Le fruit exotique améliore la production de la sérotonine «hormone du bonheur», qui aide à maintenir des niveaux hormonaux normaux chez la femme. Inhibe la production d'œstrogènes, entraînant une légère augmentation de la lactation.

Autres représentants de ce groupe:

  • Chocolat;
  • épices: cannelle, curry, piment;
  • agrumes (citron, orange, pamplemousse);
  • Fraise;
  • kiwi;
  • légumes gazeux: oignons, ail, chou-fleur et chou blanc, brocoli, poivrons, concombres.

Fruit confit

Avantages. Les morceaux d'ananas confits ont une composition chimique similaire à celle des fruits frais, à l'exception du fructose et de la vitamine C réduits.

Moins. Mais les fruits confits sont riches en calories et fournissent un excès de glucides. En conséquence, le risque de développer des problèmes d'estomac chez le bébé et d'augmenter le poids de la mère augmente..

Jus d'ananas

Avantage. Le jus naturel fluidifie le sang, renforce le système immunitaire, réduit le risque de caillots sanguins, normalise le travail du cœur et des vaisseaux sanguins.

Nuire. En raison de la forte concentration d'acides de fruits dans la boisson, lors de l'allaitement, il existe un risque de détérioration de l'état des dents (il est recommandé de boire du jus avec une paille), une augmentation de l'acidité du suc gastrique chez un enfant et l'apparition d'une éruption cutanée.

Nourriture en boîte

Dois savoir. Sous l'influence de la température pendant la mise en conserve et pendant le stockage ultérieur à long terme, jusqu'à 80% des vitamines et oligo-éléments contenus dans les ananas sont détruits.

Il y a peu d'avantages à utiliser un tel produit..

Les tasses et tranches d'ananas conservées au sirop pour une mère qui allaite peuvent être essayées comme alternative aux pâtisseries ou comme source de calories supplémentaires en cas de panne. Mais n'ajoutez pas régulièrement le produit à votre alimentation.!

Contre-indications et effets secondaires

Lors de l'allaitement, il est très important d'observer les contre-indications:

  • ulcère gastro-duodénal, gastrite à forte acidité;
  • faible coagulation sanguine;
  • 1er trimestre de la grossesse (la bromélaïne augmente le tonus utérin);
  • pression artérielle basse, tendance à ses changements soudains;
  • amincissement de l'émail des dents;
  • intolérance individuelle et tendance aux réactions allergiques.

Pourquoi une allergie survient-elle??

Les acides de fruits activent l'histamine, ce qui provoque un œdème tissulaire et des éruptions cutanées. Les allergies à l'ananas et à ses dérivés sont le plus souvent causées par des conservateurs, qui sont utilisés dans la production industrielle de fruits en sirop et de fruits confits..

Effets secondaires

  • gonflement du larynx et des lèvres, essoufflement, éruptions cutanées avec allergies;
  • diarrhée, nausées et vomissements, saignements menstruels avec consommation excessive du fruit et utilisation concomitante de certains médicaments (hypnotiques, antibiotiques, antidépresseurs, anticonvulsivants ou anticoagulants).

Quand introduire dans le régime?

5 à 6 mois après la naissance, l'immunité et les intestins du bébé se stabilisent. À ce moment, maman peut essayer d'introduire de la pulpe d'ananas fraîche dans son alimentation, à partir de 20 g par jour (mais pas à jeun).

Observez la peau et l'état général de votre enfant tout au long de la journée. Si les miettes développent une éruption cutanée ou une dyspepsie, vous devrez refuser les plats exotiques du menu.

Les fruits confits (6-7 morceaux par jour) aideront une femme qui allaite à reconstituer son énergie. Mais tu ne peux pas les manger tous les jours.

Les ananas au sirop ne sont pas la meilleure solution pour une femme pendant l'allaitement. Vous ne pouvez les essayer qu'à titre exceptionnel..

Le nectar d'ananas (jus naturel dilué avec de l'eau dans un rapport de 1: 4) ne doit pas non plus être emporté. Il est permis de boire seulement 1 à 2 gorgées par jour.

Comment choisir?

  • Ananas frais. Élasticité, couleur uniforme, peau élastique, légèrement douce sans taches foncées, une rosette verte de feuilles facilement détachables indique la maturité. Frappez légèrement votre paume sur le fruit, le son doit être étouffé, terne, à peine audible. C'est une preuve de maturité.
  • Fruits conservés au sirop. Examinez le pot pour la déformation, le bombement ou la rouille. Après ouverture, examinez attentivement le contenu: le sirop doit recouvrir complètement les tranches d'ananas. Sinon, il y a eu violation de la technologie de mise en conserve. Les tranches de fruits parfaites ont une délicieuse couleur jaune pâle et sont fermes.
  • Les fruits confits du commerce ne doivent pas être trop durs, confits et avoir une couleur trop vive. Si l'eau change de couleur lorsqu'elle est placée dans de l'eau bouillante, le produit contient des colorants. Une mère qui allaite n'a pas besoin d'une telle nourriture.
  • Jus d'ananas du magasin. Selon les résultats d'un groupe de recherche indépendant, les meilleures marques ont été reconnues: "Biotta", "M. Jus "," 100% or premium "," Jardin préféré "," Jardin fruitier ".

Comment éplucher l'ananas?

  1. Rincer soigneusement les fruits à l'eau courante et au savon.
  2. Utilisez un couteau à longue lame pour couper le fond du fruit. Laissez la partie supérieure - il est pratique de la retenir lors du pelage.
  3. Placez l'ananas sur une planche ou une assiette légèrement inclinée. En se déplaçant de haut en bas, coupez toute la peau en bandes.
  4. Pour retirer le noyau, trempez le couteau 3 fois autour de la «queue» des feuilles tout en bas, de sorte qu'en regardant le fruit d'en haut, les coupes forment un triangle.
  5. En balançant lentement la rosette de feuilles, retirez-la avec le noyau.
  6. Couper la pulpe restante en rondelles ou demi-anneaux.

Conservez les quartiers d'ananas frais dans un contenant hermétique au réfrigérateur.

Pendant l'allaitement, l'ananas frais peut être utile pour maman et son bébé, si vous suivez la mesure.

Est-il possible de manger de l'ananas et ses dérivés pendant l'allaitement

Ananas exotique: quels sont les avantages pour une mère qui allaite et son bébé?

L'ananas est apprécié pour sa jutosité et son goût original, qu'il doit à la présence d'acides de fruits. Son extrait est généralement présent dans les compléments alimentaires pour le métabolisme, les thés pour une silhouette mince, les préparations cosmétiques, les boissons vitaminées. Il n'y a que 52 kcal pour 100 grammes de pulpe de fruits tropicaux, il contient également:

  • eau - 85 g;
  • 0,4 gr. protéines et fibres;
  • glucides - 12 g;
  • vitamines C, PP, B, bêta-carotène;
  • oligo-éléments: fer, zinc, cuivre, iode, magnésium;
  • huiles essentielles.

La composition unique du fruit tropical aide à maintenir le tonus, protège contre les facteurs externes défavorables, fluidifie le sang, réduisant le risque de thrombose. En outre, le fruit a un effet bénéfique sur le travail du cœur et des vaisseaux sanguins, réduit les douleurs musculaires et articulaires, abaisse le taux de cholestérol, prévient et soulage le gonflement. La teneur élevée en fructose aide à reconstituer la douceur pour ceux qui se soucient de la forme. Les fibres grossières de pulpe aigre-douce stimulent les intestins, aident à éliminer les toxines.

Avantages de la bromélaïne dans l'ananas

Le composant unique de l'ananas est l'enzyme bromélaïne. Il contient une grande quantité d'acides aminés, a des propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes, aide à renforcer le système immunitaire et empêche la formation de caillots sanguins. La bromélaïne se trouve dans les fruits frais et congelés, les fruits confits, les smoothies et les jus. D'autres sources en sont la papaye, le kiwi, le citron sauvage (plus dans l'article: est-il possible pour une mère qui allaite de manger du kiwi avec des gardes?).

La bromélaïne n'est pas considérée comme une substance vitale pour le corps. Sa consommation peut être de 80 à 300 mg. deux fois par jour. Le besoin accru d'enzyme augmente dans de telles situations:

  • immunité réduite;
  • excès de poids (l'enzyme améliore les processus métaboliques);
  • les maladies virales;
  • traumatisme (entorses, fractures, entorses);
  • oncologie (la bromélaïne inhibe la croissance des tumeurs).

L'ananas orne souvent la table pendant les mois d'hiver, et ce n'est pas un hasard. Il aide à renforcer le système immunitaire, à reconstituer l'équilibre des vitamines et des minéraux en hiver. Le potassium dans le fruit active le cerveau, le magnésium apaise et réduit les symptômes de fatigue, caractéristiques des premiers mois post-partum.

Avant de se régaler d'un fruit tropical appétissant, une jeune mère devrait étudier les contre-indications.

Propriétés utiles de l'ananas

L'ananas est un genre de plantes herbacées appartenant à la famille des broméliacées. Considéré comme un produit diététique hypocalorique qui aide à promouvoir la santé.

Une femme surmonte des épreuves sérieuses, du moment de la grossesse à l'accouchement. Le stress pour le corps ne passe pas sans laisser de traces et dans les premiers mois, le corps est affaibli, fatigue, faiblesse ou manifestations extérieures de carence en vitamines se font sentir. Les vitamines naturelles sont capables de restaurer une santé normale et d'améliorer l'humeur. L'ananas est exceptionnellement savoureux et sain. La composition et les propriétés utiles sont caractérisées par des composés chimiques.

Une délicatesse exotique est utilisée avec des fruits frais, en conserve, confits ou du jus qui en est fait. La pulpe du fruit est de l'eau, des glucides, des fibres grossières, des protéines. Les propriétés bénéfiques du jus d'ananas peuvent saturer le lait maternel avec tout ce dont vous avez besoin.

Composition:

  • Vitamines du groupe B, PP.
  • Vitamine C.
  • Bêta-carotène.
  • Fer, zinc, phosphore, potassium, calcium.
  • Acides aminés.

Certaines des propriétés bénéfiques sont dues à la présence d'acide ascorbique, qui est facilement absorbé par l'organisme. Avec son aide, l'immunité est renforcée, la force et la vigueur sont restaurées. On sait que les propriétés du jus d'ananas fournissent jusqu'à 80% de la valeur quotidienne de l'organisme en vitamine C et 20% en potassium.

La vitamine B1 renforce le système nerveux, assure des processus métaboliques corrects. La fibre a des propriétés nettoyantes, ne permet pas à l'excès de nourriture de persister dans le corps, normalise la digestion.

Les substances qui constituent la base du fruit fluidifient le sang, augmentent l'élasticité des vaisseaux sanguins, renforcent le muscle cardiaque, réduisent l'enflure et le cholestérol nocif. Le fruit est particulièrement bénéfique au printemps et à l'automne en cas de carence en vitamines. Cependant, il existe des restrictions sur l'utilisation de fruits exotiques..

Quand l'ananas est contre-indiqué?

Lors de l'allaitement, l'ananas parfumé peut provoquer des allergies chez la mère et le bébé, car les substances actives du fruit pénètrent facilement dans le lait maternel. Les miettes peuvent présenter des troubles du sommeil, de l'irritabilité, une indigestion, des démangeaisons, des difficultés à respirer et à avaler. Dans de telles situations, vous devrez consulter un pédiatre et administrer des antihistaminiques..

LIRE AUSSI: pêches et nectarines pour l'allaitement

Le fruit tropical contient beaucoup d'acides de fruits, donc sa prise peut provoquer une réaction négative dans le corps de la mère. Ce fruit vient de ceux qui «mettent les dents sur les dents» et peuvent nuire à la santé. Une forte concentration d'acide lorsqu'elle est consommée en excès "déplace" l'équilibre acido-basique, conduit à un amincissement de l'émail dentaire. Parmi les contre-indications à l'utilisation d'ananas par une mère qui allaite figurent:

  • maladies du tractus gastro-intestinal: gastrite, colite, ulcères d'estomac, ulcères duodénaux;
  • lithiase urinaire, pyélonéphrite;
  • hypotension;
  • maladie du foie;
  • intolérance individuelle au produit.

LIRE AUSSI: est-il possible de manger du foie de poulet pour une mère qui allaite?

Les bienfaits du fruit

Très souvent, les femmes qui allaitent un bébé se posent une question sur ce qu'elles ont et ce qui devrait être abandonné et attendent une période ultérieure. Vous devez savoir que s'il existe un désir irrésistible d'essayer un fruit, il est fort probable que le corps souffre d'un manque de vitamines du groupe B. Avec de tels signaux, il essaie de le compenser. Mais, avant d'acheter cet exotique, vous devez comprendre à quel point l'ananas frais et en conserve est utile pour HS. Et cela peut aussi être nocif - et à quel point.

Pour une jeune maman

À partir d'un certain âge du bébé, une mère qui allaite peut manger de l'ananas. Il l'aidera:

  • Renforce les parois des vaisseaux sanguins, réduisant le risque de varices.
  • Améliorer le travail du système digestif.
  • Pour éliminer certains des symptômes des troubles du pancréas.
  • Décomposer les graisses et aider à l'absorption des protéines, ce qui contribue à la perte de poids et à la formation d'une masse musculaire appropriée.
  • Saturez le corps d'une grande quantité de micro et macro éléments, ainsi que de vitamines.
  • Réduire le risque d'ostéoporose, ce qui est particulièrement important après avoir porté un fœtus.

Pour bébé

Lorsqu'il est décidé que les ananas peuvent déjà être consommés par les mères allaitantes, il est nécessaire de décider de le manger sous forme de pulpe fraîche pelée ou de l'essayer sous forme de conservation. Et, bien sûr, cela vous permet d'obtenir les plus grands avantages sous une forme fraîchement pelée. Ainsi, le lait maternel recevra des composants biochimiques plus bénéfiques. Et, systématiquement, et l'enfant recevra plus d'avantages..

Vous devez également connaître une caractéristique d'un fruit tropical comme la formation d'une réaction allergique. Cela se manifeste plus clairement lorsqu'une femme mange des fruits en conserve..

Tableau: valeur nutritionnelle et énergétique de l'ananas frais en conserve et de ses fruits confits, sur la base de 100 g de produit

Dans la pulpe de fruits frais
valeur énergétique49 kilocalories
Protéines0,5 g
Les graisses0,35 g
Les glucides10,6 grammes
Aux fruits confits
valeur énergétique100 kilocalories
Protéines1,76 g
Les graisses18 grammes
Les glucides2,2 g

Tableau: la teneur en vitamines, macro et micro-éléments essentiels de l'ananas pour 100 g de produit

Vitamine C13 mg
Acide pantothénique0,25 mg
Niocina0,5 mg
Acide folique6 μg
Vitamine A4 μg
Vitamine E0,4 mg
Glande0,4 mg
Potassium135 mg
Calcium18 mg
Sodium1 mg
Magnésium14 mg
Phosphore8 mg

Comme le montrent les données présentées, le fruit est assez saturé de composants biochimiques utiles. Mais dans les ananas en conserve, les avantages sont bien moindres, il vaut donc la peine de se demander s'ils doivent être consommés pendant l'allaitement. Après tout, il y a beaucoup plus de sucre et beaucoup moins d'avantages..

Effet de l'ananas sur la lactation

Lorsque les mères qui allaitent peuvent introduire des ananas en conserve dans leur alimentation, il est nécessaire de comprendre si cela affectera le niveau de lactation et la qualité du lait..

Il ne fait aucun doute qu'en raison de sa composition spécifique, il est capable d'améliorer la composition du lait maternel. Il le sature de substances utiles. Mais il n'est pas en mesure d'augmenter le nombre, dans aucun de ses types.

Dommage potentiel au fruit pendant la lactation

À l'heure où une mère qui allaite a décidé elle-même de pouvoir désormais manger des ananas en conserve, il est nécessaire de comprendre s'ils peuvent nuire à son enfant..

Les experts disent à l'unanimité que ces fruits exotiques sont l'allergène le plus puissant. Ils peuvent provoquer des éruptions cutanées, des démangeaisons, une rhinite allergique et ses complications. Par conséquent, si vous souhaitez vous chouchouter avec cette délicatesse, vous devez commencer par les doses minimales. Et seulement après vous être assuré qu'il n'y a pas de réaction négative, continuez à l'utiliser. La quantité de fruits consommée en une seule dose et en un jour ci-dessus commence avec des volumes minimaux et seulement progressivement, augmente lentement les portions.

L'opinion des pédiatres sur l'utilisation de l'ananas par une mère qui allaite

Les médecins pour enfants recommandent à la femme qui allaite un bébé de faire très attention aux produits non recommandés dès la naissance. Bien sûr, lors de la mise en œuvre du mode d'alimentation du bébé avec HB, il y a des ananas, chaque femme décide pour elle-même. Mais les pédiatres recommandent de supporter le maximum de temps possible afin de ne pas nuire au bébé..

Cependant, si la mère a mangé le fœtus et que le bébé a une réaction allergique, il vous suffit de l'exclure de votre menu. Et chez un bébé, après un maximum de 4 jours, toutes les manifestations devraient passer.

En outre, les médecins accordent une attention particulière au fait que si une femme a divers types d'allergies, l'enfant sera également sujet à de telles réactions..

Ananas dans le régime d'une mère qui allaite

Vous pouvez souvent entendre que si, avant la naissance du bébé, maman a mangé de l'ananas en toute sécurité, il n'y aura aucun mal pendant l'allaitement. Cela se produit généralement, mais les fruits exotiques doivent être introduits progressivement dans l'alimentation. Une mère qui allaite devrait l'essayer au 5ème mois de la vie du bébé, lorsque son système digestif s'est un peu renforcé.

LIRE AUSSI: ce que vous pouvez et ne pouvez pas manger pour une mère qui allaite: une liste de produits

Après 3 mois d'allaitement continu, vous pouvez vous permettre un petit morceau de fruit (jusqu'à 30 grammes). Après cela, il faut s'abstenir de le prendre pendant une journée, en observant la réaction du bébé. S'il n'y a pas d'éruptions cutanées, d'allergies alimentaires, de problèmes de selles et de ventre, vous pouvez l'introduire lentement dans l'alimentation par petites portions.

Comment l'ananas est mieux digéré?

Les nutritionnistes conseillent à une mère qui allaite de consommer de l'ananas frais et uniquement à jeun (en l'absence de problèmes du tractus gastro-intestinal). C'est ainsi que la bromélaïne est mieux absorbée, qui pénètre librement dans la circulation sanguine à travers la paroi intestinale. Des études ont montré que le soja, les pommes de terre et les fruits à cuire réduisent l'absorption de la bromélaïne. À haute température, l'enzyme est détruite et à basse température, son activité est moins prononcée.

Ananas et lactation

Le fruit exotique améliore la production de la sérotonine «hormone du bonheur», qui aide à maintenir des niveaux hormonaux normaux chez la femme. Inhibe la production d'œstrogènes, entraînant une légère augmentation de la lactation.

Attention! Ne vous laissez pas emporter. Après avoir mangé ce fruit, le lait maternel devient aigre. Il y a un risque que le bébé abandonne le sein.

Intéressant. L'ananas est l'un des aliments les plus fréquemment rejetés pendant l'allaitement..

Autres représentants de ce groupe:

  • Chocolat;
  • épices: cannelle, curry, piment;
  • agrumes (citron, orange, pamplemousse);
  • Fraise;
  • kiwi;
  • légumes gazeux: oignons, ail, chou-fleur et chou blanc, brocoli, poivrons, concombres.

Y a-t-il un avantage à l'ananas en conserve?

Les ananas en conserve ne sont pas bons pour une maman et un bébé qui allaitent. Premièrement, la bromélaïne est détruite lors du traitement thermique. Deuxièmement, les vitamines sont détruites lors du stockage à long terme et le sirop de sucre (versé) est une source de calories vides. Si le sirop contient des conservateurs, des colorants, des additifs E, des exhausteurs de goût (dont la plupart des fabricants sont coupables), les fruits d'un ne peuvent que nuire. Troisièmement, les ananas en conserve sont un allergène sérieux pour une mère qui allaite et son bébé..

Délicieux fruits confits

Les fruits d'ananas confits sont très attrayants, mais ils sont moins utiles que les fruits fraîchement coupés. 100 grammes de fruits confits multicolores contiennent environ 92 kcal, 18% de glucides, 37 g de protéines, 2,2 g de matières grasses. Au cours de leur production, la quantité d'humidité diminue, le conservateur E220 et le dioxyde de soufre sont utilisés, ce qui détruit la vitamine B1.

En raison de cette composition, de délicieux bâtonnets d'ananas colorés peuvent provoquer des brûlures d'estomac, des allergies, des crises d'asthme (si la jeune maman a une prédisposition). Les allergènes passent dans le lait maternel et provoquent des réactions chez les bébés. Il n'est pas recommandé de grignoter des fruits confits pendant la période GW. Le maximum que vous pouvez vous permettre est jusqu'à 5 cubes par jour, ajoutés à la bouillie ou au fromage cottage.

LIRE AUSSI: est-il possible de manger des bananes pendant l'allaitement?

Dommage potentiel

Il est catégoriquement impossible d'utiliser des fruits en conserve dans le premier mois après l'accouchement, ainsi qu'en cas de réaction allergique chez un nourrisson. Il vaut la peine d'abandonner les ananas au sirop:

  • si le bébé a tendance à déranger l'abdomen - le fruit provoque un léger effet laxatif et peut provoquer une sensation de brûlure et une douleur dans les intestins;
  • si la mère elle-même souffre de ballonnements ou de diarrhée;
  • s'il y a des composants supplémentaires dans les aliments en conserve, ils peuvent provoquer un empoisonnement grave des miettes.

En outre, en présence de gastrite, d'ulcères, de faible coagulation sanguine, une jeune mère doit abandonner le fruit au sirop.

Jus d'ananas

Contrairement à l'ananas lui-même, son jus ne contient pas de fibres grossières utiles à la digestion. Il contient des vitamines utiles, de la bromélaïne, des oligo-éléments. Le jus reconstitué du commerce est de peu d’utilité. Il contient moins de vitamines et la bromélaïne après traitement thermique est complètement absente. De plus, du sirop de sucre et des conservateurs sont ajoutés au jus conditionné, dont l'utilisation n'est pas souhaitable..

Comme le fruit lui-même, la mère ne peut en goûter le jus que 4 à 5 mois après la naissance. Pour la cuisson, les fruits mûrs sont pelés, coupés en morceaux et envoyés dans un presse-agrumes (il est presque impossible de les presser frais sans l'aide d'appareils électroménagers). Vous devez boire le jus à jeun dans les 10 minutes suivant la préparation (avec le temps, les vitamines sont détruites). S'il semble trop acide, diluez avec de l'eau.

LIRE AUSSI: Quel jus une mère peut-elle boire pendant l'allaitement??

Est-il possible de manger le premier mois pendant l'allaitement?

Malgré la riche composition chimique du produit, les ananas sont contre-indiqués au cours du premier mois d'allaitement, car ils peuvent provoquer le bébé:

  • colique intestinale;
  • ballonnements;
  • perturbation du tube digestif, etc..

Les pédiatres recommandent d'introduire des fruits dans le régime alimentaire d'une mère qui allaite au plus tôt 5 à 6 mois après l'accouchement. À ce moment-là, le système digestif de l'enfant aura le temps de s'adapter un peu aux conditions environnementales et sera prêt pour de nouveaux aliments (dans le cadre du lait).

Comment faire cuire l'ananas?

L'ananas pour une mère qui allaite facilitera la diversification de l'alimentation avec HB. Il est combiné avec du fromage, du poulet, de la pâte feuilletée et d'autres produits, ce qui vous permet de préparer des repas délicieux et rapides:

LIRE AUSSI: est-il possible de manger un melon pour une mère qui allaite avec des gardes?

  1. Salade de poitrine de poulet bouillie. Pour la cuisson, faites bouillir le filet de poulet, prenez 100 grammes de pulpe d'ananas fraîche, 100 grammes. fromage à pâte dure, 1 gousse d'ail (au goût). La poitrine et les fruits exotiques sont coupés en cubes, le fromage est râpé, l'ail est haché. Le plat est disposé comme suit: le poulet est placé dans une assiette, légèrement tassé, versé avec du yaourt maigre sans arôme. Garnir d'ananas mélangés à de l'ail, assaisonnés à nouveau de yogourt et saupoudrés de fromage. Avant de servir, conserver une heure au réfrigérateur.
  2. Sandwichs à l'ananas et au fromage. Pour la cuisson, prenez du pain de seigle, du beurre, quelques tranches de fruits frais et du fromage à pâte dure. Couper le pain en tranches, graisser avec du beurre et déposer ce côté sur une plaque à pâtisserie chaude. L'ananas et le fromage sont placés sur le pain, envoyés au four pour la cuisson. Lorsque le fromage est fondu, sortir du four et servir, garni d'herbes.

Plats à l'ananas

À mesure que bébé grandit, les mères peuvent ajouter des aliments à base d'ananas au menu. Il convient aux salades, aux produits de boulangerie. Peut être fait avec des agrumes:

- Salade de poulet. Vous aurez besoin de poitrine de volaille bouillie, 90-15 grammes d'ananas frais, 80-15 grammes de fromage, 1,5 gousse d'ail. Coupez tous les ingrédients en morceaux, pressez l'ail, versez avec du yogourt. Vous pouvez laisser la salade reposer au réfrigérateur pendant un moment..

- Sandwich au fromage. Étalez le beurre sur le pain, posez une tranche d'ananas et une tranche de fromage dessus. Ensuite, mettez au four sur une plaque à pâtisserie jusqu'à ce que le fromage soit fondu pendant 5 à 10 minutes. Les sandwichs prêts peuvent être saupoudrés d'herbes fraîches.

Note à maman

Lorsqu'une allergie à un fruit tropical et des troubles digestifs chez les nourrissons ne peuvent être évités, il faut se souvenir: si le fruit est exclu du régime, l'urticaire et l'inconfort dans le ventre disparaîtront après 3-4 jours. Cependant, le bébé doit être montré au médecin pour des raisons de sécurité..

Je veux vraiment offrir des tranches d'ananas juteuses à un enfant adulte avec un dessert ou une tarte. Cependant, cela vaut la peine d'attendre jusqu'à trois ans. À un âge précoce, le produit augmente le risque d'allergies alimentaires et irrite les muqueuses du système digestif. Les enfants plus âgés doivent faire attention à l'introduire dans l'alimentation, après avoir déjà discuté de cette question avec le pédiatre.

Est-il possible pour une mère qui allaite de manger de l'ananas: fruits frais et en conserve pendant l'allaitement

Il existe de nombreuses restrictions dans le régime alimentaire d'une mère qui allaite. Après l'accouchement, vous devez abandonner les fruits et baies allergènes, les légumes rouges, les aliments gras qui peuvent causer des problèmes au ventre du bébé. Cependant, parfois, vous voulez vraiment vous faire chouchouter avec quelque chose de savoureux et de sain pour votre silhouette.!

Souvent, beaucoup de gens se souviennent de l'ananas. Ce fruit exotique a un goût spécifique et tout le monde ne l'aime pas. Cependant, sa capacité à brûler l'excès de poids, sa faible teneur en calories et sa richesse en vitamines attire la moitié féminine. Une mère qui allaite peut-elle avoir de l'ananas? Si oui, sous quelle forme - naturelle, séchée, en conserve ou devriez-vous privilégier le jus? Cela devrait être compris.

Ananas exotique: quels sont les avantages pour une mère qui allaite et son bébé?

L'ananas est apprécié pour sa jutosité et son goût original, qu'il doit à la présence d'acides de fruits. Son extrait est généralement présent dans les compléments alimentaires pour le métabolisme, les thés pour une silhouette mince, les préparations cosmétiques, les boissons vitaminées. Il n'y a que 52 kcal pour 100 grammes de pulpe de fruits tropicaux, il contient également:

  • eau - 85 g;
  • 0,4 gr. protéines et fibres;
  • glucides - 12 g;
  • vitamines C, PP, B, bêta-carotène;
  • oligo-éléments: fer, zinc, cuivre, iode, magnésium;
  • huiles essentielles.

Avantages de la bromélaïne dans l'ananas

Le composant unique de l'ananas est l'enzyme bromélaïne. Il contient une grande quantité d'acides aminés, a des propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes, aide à renforcer le système immunitaire et empêche la formation de caillots sanguins. La bromélaïne se trouve dans les fruits frais et congelés, les fruits confits, les smoothies et les jus. D'autres sources en sont la papaye, le kiwi, le citron sauvage (plus dans l'article: est-il possible pour une mère qui allaite de manger du kiwi avec des gardes?).

La bromélaïne n'est pas considérée comme une substance vitale pour le corps. Sa consommation peut être de 80 à 300 mg. deux fois par jour. Le besoin accru d'enzyme augmente dans de telles situations:

  • immunité réduite;
  • excès de poids (l'enzyme améliore les processus métaboliques);
  • les maladies virales;
  • traumatisme (entorses, fractures, entorses);
  • oncologie (la bromélaïne inhibe la croissance des tumeurs).

Avant de se régaler d'un fruit tropical appétissant, une jeune mère devrait étudier les contre-indications.

Quand l'ananas est contre-indiqué?

Lors de l'allaitement, l'ananas parfumé peut provoquer des allergies chez la mère et le bébé, car les substances actives du fruit pénètrent facilement dans le lait maternel. Les miettes peuvent présenter des troubles du sommeil, de l'irritabilité, une indigestion, des démangeaisons, des difficultés à respirer et à avaler. Dans de telles situations, vous devrez consulter un pédiatre et administrer des antihistaminiques..

Le fruit tropical contient beaucoup d'acides de fruits, donc sa prise peut provoquer une réaction négative dans le corps de la mère. Ce fruit vient de ceux qui «mettent les dents sur les dents» et peuvent nuire à la santé. Une forte concentration d'acide lorsqu'elle est consommée en excès "déplace" l'équilibre acido-basique, conduit à un amincissement de l'émail dentaire. Parmi les contre-indications à l'utilisation d'ananas par une mère qui allaite figurent:

  • maladies du tractus gastro-intestinal: gastrite, colite, ulcères d'estomac, ulcères duodénaux;
  • lithiase urinaire, pyélonéphrite;
  • hypotension;
  • maladie du foie;
  • intolérance individuelle au produit.

Ananas dans le régime d'une mère qui allaite

Vous pouvez souvent entendre que si, avant la naissance du bébé, maman a mangé de l'ananas en toute sécurité, il n'y aura aucun mal pendant l'allaitement. Cela se produit généralement, mais les fruits exotiques doivent être introduits progressivement dans l'alimentation. Une mère qui allaite devrait l'essayer au 5ème mois de la vie du bébé, lorsque son système digestif s'est un peu renforcé.

Comment l'ananas est mieux digéré?

Les nutritionnistes conseillent à une mère qui allaite de consommer de l'ananas frais et uniquement à jeun (en l'absence de problèmes du tractus gastro-intestinal). C'est ainsi que la bromélaïne est mieux absorbée, qui pénètre librement dans la circulation sanguine à travers la paroi intestinale. Des études ont montré que le soja, les pommes de terre et les fruits à cuire réduisent l'absorption de la bromélaïne. À haute température, l'enzyme est détruite et à basse température, son activité est moins prononcée.

Pour manger de l'ananas, il est préférable de choisir des fruits frais, car les fruits en conserve ne contiennent pas les nutriments nécessaires et peuvent nuire à la santé des miettes

Comment choisir un ananas?

Habituellement, le fruit est jugé par son apparence. Les fruits mûrs n'ont pas toujours une couleur brun doré et peuvent même être légèrement pressés, contrairement à un fruit immature. Le manque d'odeur peut également indiquer son immaturité..

Vous ne devez pas acheter de fruits avec des taches, des dommages, car ils peuvent être gâtés. La présence d'une queue est impérative, qui retient l'humidité et retient les substances utiles. Plus les sommets sont épais et verts, plus le fruit est juteux..

Y a-t-il un avantage à l'ananas en conserve?

Les ananas en conserve ne sont pas bons pour une maman et un bébé qui allaitent. Premièrement, la bromélaïne est détruite lors du traitement thermique. Deuxièmement, les vitamines sont détruites lors du stockage à long terme et le sirop de sucre (versé) est une source de calories vides. Si le sirop contient des conservateurs, des colorants, des additifs E, des exhausteurs de goût (dont la plupart des fabricants sont coupables), les fruits d'un ne peuvent que nuire. Troisièmement, les ananas en conserve sont un allergène sérieux pour une mère qui allaite et son bébé..

Délicieux fruits confits

Les fruits d'ananas confits sont très attrayants, mais ils sont moins utiles que les fruits fraîchement coupés. 100 grammes de fruits confits multicolores contiennent environ 92 kcal, 18% de glucides, 37 g de protéines, 2,2 g de matières grasses. Au cours de leur production, la quantité d'humidité diminue, le conservateur E220 et le dioxyde de soufre sont utilisés, ce qui détruit la vitamine B1.

En raison de cette composition, de délicieux bâtonnets d'ananas colorés peuvent provoquer des brûlures d'estomac, des allergies, des crises d'asthme (si la jeune maman a une prédisposition). Les allergènes passent dans le lait maternel et provoquent des réactions chez les bébés. Il n'est pas recommandé de grignoter des fruits confits pendant la période GW. Le maximum que vous pouvez vous permettre est jusqu'à 5 cubes par jour, ajoutés à la bouillie ou au fromage cottage.

Jus d'ananas

Contrairement à l'ananas lui-même, son jus ne contient pas de fibres grossières utiles à la digestion. Il contient des vitamines utiles, de la bromélaïne, des oligo-éléments. Le jus reconstitué du commerce est de peu d’utilité. Il contient moins de vitamines et la bromélaïne après traitement thermique est complètement absente. De plus, du sirop de sucre et des conservateurs sont ajoutés au jus conditionné, dont l'utilisation n'est pas souhaitable..

Comme le fruit lui-même, la mère ne peut en goûter le jus que 4 à 5 mois après la naissance. Pour la cuisson, les fruits mûrs sont pelés, coupés en morceaux et envoyés dans un presse-agrumes (il est presque impossible de les presser frais sans l'aide d'appareils électroménagers). Vous devez boire le jus à jeun dans les 10 minutes suivant la préparation (avec le temps, les vitamines sont détruites). S'il semble trop acide, diluez avec de l'eau.

Comment faire cuire l'ananas?

L'ananas pour une mère qui allaite facilitera la diversification de l'alimentation avec HB. Il est combiné avec du fromage, du poulet, de la pâte feuilletée et d'autres produits, ce qui vous permet de préparer des repas délicieux et rapides:

  1. Salade de poitrine de poulet bouillie. Pour la cuisson, faites bouillir le filet de poulet, prenez 100 grammes de pulpe d'ananas fraîche, 100 grammes. fromage à pâte dure, 1 gousse d'ail (au goût). La poitrine et les fruits exotiques sont coupés en cubes, le fromage est râpé, l'ail est haché. Le plat est disposé comme suit: le poulet est placé dans une assiette, légèrement tassé, versé avec du yaourt maigre sans arôme. Garnir d'ananas mélangés à de l'ail, assaisonnés à nouveau de yogourt et saupoudrés de fromage. Avant de servir, conserver une heure au réfrigérateur.
  2. Sandwichs à l'ananas et au fromage. Pour la cuisson, prenez du pain de seigle, du beurre, quelques tranches de fruits frais et du fromage à pâte dure. Couper le pain en tranches, graisser avec du beurre et déposer ce côté sur une plaque à pâtisserie chaude. L'ananas et le fromage sont placés sur le pain, envoyés au four pour la cuisson. Lorsque le fromage est fondu, sortir du four et servir, garni d'herbes.

Note à maman

Lorsqu'une allergie à un fruit tropical et des troubles digestifs chez les nourrissons ne peuvent être évités, il faut se souvenir: si le fruit est exclu du régime, l'urticaire et l'inconfort dans le ventre disparaîtront après 3-4 jours. Cependant, le bébé doit être montré au médecin pour des raisons de sécurité..

Je veux vraiment offrir des tranches d'ananas juteuses à un enfant adulte avec un dessert ou une tarte. Cependant, cela vaut la peine d'attendre jusqu'à trois ans. À un âge précoce, le produit augmente le risque d'allergies alimentaires et irrite les muqueuses du système digestif. Les enfants plus âgés doivent faire attention à l'introduire dans l'alimentation, après avoir déjà discuté de cette question avec le pédiatre.