La grossesse est une période pendant laquelle de nombreuses femmes n'ont que le temps de suivre les changements qui leur surviennent, parmi lesquels les changements de préférences gustatives sont assez courants. Certains peuvent être hantés pendant des jours par la pensée «Eh bien, qu'est-ce que je veux de si savoureux», d'autres peuvent savoir exactement ce qu'ils veulent, et d'autres encore ne devraient même pas aller au magasin du tout, car tout ce qui leur tombe dans les yeux est dans le panier. Et si vous vouliez quelque chose d'exotique, une sorte de fruit d'outre-mer? Par exemple, l'ananas. C'est possible? Ce fruit délicieux, juteux et aigre-doux nuira-t-il à l'enfant?

Avantages de l'ananas pendant la grossesse

L'ananas est riche en un complexe vitaminique entier, représenté par les vitamines A, C, B1, B2, B6, B9, D, calcium, phosphore, magnésium, potassium, sodium, phosphore, fer, zinc, cuivre et le complexe enzymatique bromélaïne. Ce dernier a un effet sur l'humeur, le soutien de la vitalité, le maintien d'une peau jeune et le nettoyage des vaisseaux sanguins. Il contribue également à améliorer le processus digestif. En raison de son effet antiseptique, la bromélaïne, pénétrant dans l'intestin, détruit les bactéries pathogènes nocives.

Tous les oligo-éléments et vitamines énumérés ne sont contenus que dans des fruits frais ou dans du jus fraîchement pressé, mais l'ananas en conserve n'est qu'un délicieux mets..

Les femmes enceintes qui souffrent de varices (aux premiers stades), manger une petite quantité d'ananas par jour peut soulager la maladie.

Manger de l'ananas pendant la grossesse aidera à se débarrasser des brûlures d'estomac, des flatulences, d'une sensation de lourdeur dans l'estomac. Il aide également à nettoyer les parois des vaisseaux sanguins des accumulations graisseuses, tout en abaissant la pression artérielle et en fluidifiant le sang. L'ananas pendant la grossesse peut aider à éviter une carence en vitamines. Il a également une propriété diurétique, grâce à laquelle vous pouvez éliminer l'excès d'eau du corps, vous protégeant ainsi de l'apparition d'un œdème..

Ananas et grossesse

Tout en portant un enfant, le corps d'une femme a besoin d'une quantité double de nutriments. Pour que le fœtus se développe correctement, la femme enceinte doit adapter son alimentation. Les produits doivent être une source de vitamines, de minéraux, etc..

L'ananas frais peut-il être enceinte

L'ananas pendant la grossesse est sur la liste des aliments autorisés. Il contient un pourcentage élevé d'acide ascorbique dans sa composition, ce qui renforce le système immunitaire et a un effet positif sur d'autres processus dans le corps..

Mais, lorsqu'une femme reçoit une réponse positive à la question de savoir s'il est possible d'avoir de l'ananas enceinte, elle doit tenir compte du fait que ce fruit ne sera utile que s'il est consommé avec modération. Sinon, le fruit d'une plante tropicale peut causer des problèmes de santé..

Avant d'utiliser pour la première fois, assurez-vous qu'il n'y a pas de réaction allergique. Un processus immunopathologique peut également se manifester par une quantité excessive de fruits consommés..

Si une femme a des maladies du tractus gastro-intestinal, si elle est possible pour elle de manger de l'ananas, vous devriez demander à votre médecin. Dans les processus inflammatoires, le fruit irrite la membrane muqueuse, ce qui affectera négativement le bien-être.

Les bienfaits de l'ananas pour les femmes en position

L'ananas pour les femmes enceintes est utile pour sa composition. En plus des vitamines A, B, C, D, PP, le fruit contient:

  • le manganèse et le calcium, qui renforcent le système squelettique et le tissu musculaire;
  • acide folique, nécessaire à la formation normale du tube fœtal;
  • des fibres alimentaires qui aident à éliminer les toxines du corps et à améliorer les processus digestifs;
  • la bromélaïne, qui améliore la fonction hépatique et aide à la dégradation des graisses.

Aux premiers stades et au premier trimestre

À un stade précoce, lorsque l'embryon se forme, tout facteur défavorable (externe ou interne) peut provoquer un avortement spontané ou une perturbation du développement normal du fœtus.

Pour cette raison, il est conseillé à la future maman de suivre un régime alimentaire enrichi en vitamines et minéraux essentiels. Si une femme n'a pas de contre-indications individuelles, au cours du premier trimestre, elle est autorisée à manger 2 à 3 tranches d'ananas par jour.

Le fruit est souvent recommandé aux femmes enceintes qui souffrent initialement de toxicose. Le goût amer d'une plante tropicale peut aider à soulager les nausées.

Au deuxième trimestre

Le deuxième trimestre est considéré comme la période de grossesse la plus silencieuse et la plus sûre. Pour cette raison, vous pouvez manger de l'ananas, mais pas plus de 300 à 350 g par jour. Malgré la douceur du fruit, il est peu calorique (100 g contient environ 48 kcal).

En raison de cette qualité, il est autorisé à être consommé par les femmes qui connaissent une prise de poids rapide. Mais un petit pourcentage de calories se trouve dans l'ananas frais. Dans les fruits secs, ce chiffre est d'environ 300 kcal..

Au 2ème trimestre, l'ananas sera bénéfique pour les femmes qui souffrent de constipation. En raison du fait que le fruit exotique a des propriétés diurétiques, il aidera à soulager l'enflure.

Si une femme a du mal à dormir ou est déprimée, elle doit également inclure l'ananas dans son alimentation. L'acide ascorbique et la vitamine B6 contenus dans les fruits tropicaux aideront à améliorer l'humeur.

À une date ultérieure

Au 3ème trimestre, l'ananas n'est pas non plus contre-indiqué si la femme n'a pas de problèmes de santé. L'ananas en fin de grossesse est consommé en petites quantités, car il peut provoquer une augmentation du tonus de l'utérus.

Mais, lorsqu'une femme est dans la dernière semaine de gestation et qu'on lui diagnostique un col de l'utérus bien fermé, les médecins peuvent recommander de manger le fruit en quantité illimitée (à condition qu'il n'y ait pas d'allergies et autres contre-indications).

L'ananas pendant la grossesse est autorisé pour les patientes atteintes de diabète sucré gestationnel. L'indemnité journalière admissible est déterminée pour chaque femme individuellement, en fonction de l'indice glycémique..

Ananas en conserve

Les ananas en conserve pendant la grossesse sont également autorisés, mais la valeur nutritionnelle d'un tel produit est inférieure à celle du produit frais. Les fruits vendus en canettes sont riches en sucre. Pour cette raison, il n'est pas recommandé de surutiliser les fruits en conserve. Le tarif journalier est de 2-3 pièces.

Recettes d'ananas pour les femmes enceintes

Une femme peut combiner des ananas avec d'autres produits pendant la grossesse, c'est-à-dire utiliser le produit non pas dans sa forme pure, mais préparer des plats différents. Par exemple, le petit-déjeuner peut être préparé selon la recette suivante:

  • ananas en conserve ou frais;
  • fromage à pâte dure (râpé ou coupé en dés);
  • oeuf dur.

Salade assaisonnée de yaourt.

Un smoothie vitaminé délicieux et sain peut être préparé à partir de:

  • ¼ Art. jus d'ananas;
  • 2 pièces des fraises;
  • 1 kiwi;
  • 1 banane.

Tous les ingrédients sont mélangés et servis.

L'ananas peut également être utilisé dans la préparation de plats de viande. Recette:

  • 500 g de filet de poulet;
  • 200 g d'ananas en conserve (avec jus);
  • 1 gousse d'ail;
  • 1 cuillère à soupe huile végétale;
  • 1-2 cuillères à soupe de crème sure;
  • une pincée de sel;
  • jus de citron.

Le filet de poulet est lavé et coupé en lanières. Frottez l'ail avec du sel dans un mortier et frottez les morceaux de viande avec la masse obtenue. Mettez le filet de poulet dans une poêle préchauffée, faites-le revenir, puis ajoutez le reste des ingrédients. Mélangez bien le tout, couvrez avec un couvercle et laissez mijoter pendant 15-20 minutes. Le jus de citron est ajouté 1 à 2 minutes avant de s'éteindre. De plus, les légumes verts peuvent être ajoutés au plat d'accompagnement, qui est une source de vitamines.

Règles de sélection des fruits

Pour qu'un fruit exotique soit savoureux et sain, vous devez apprendre à choisir le bon fruit. Les ananas varient en taille. Cet indicateur dépend de la variété et n'est pas le principal critère d'achat, mais sa forme doit être ovale. Le fruit ne doit pas être endommagé. Il doit être exempt de bosses, de taches, de rayures, etc..

Le dessous du fruit tropical doit être sec et de couleur jaune. Lorsqu'il est pressé, le fruit mûr est mou, mais sa croûte est ferme. Les sommets doivent être épais et verts. Des feuilles lentes (sèches) indiquent un stockage inapproprié ou prolongé. Avant d'acheter, vous devez tourner les hauts d'avant en arrière. Si ce processus est facile, le fruit est de qualité satisfaisante..

Un fruit mûr peut être identifié en le tapotant avec la paume de votre main. Un son vide indique que le produit est sec et ne doit pas être acheté. Lorsque le son est terne, le fruit est mûr. Un fruit tropical doit être lourd. Si le fœtus est visuellement malade et que son poids est faible, il doit être reporté et continuer à choisir.

Lorsqu'un arôme sucré piquant est émis par un fruit tropical, cela indique que la fermentation a commencé. Un produit de qualité doit avoir une odeur délicate.

Ananas pendant la grossesse: avantages et inconvénients, règles d'utilisation

Les femmes enceintes doivent être plus prudentes dans l'organisation de leur alimentation, car l'influence de certains aliments sur le développement du bébé et le bien-être de la femme enceinte peut être très importante. L'ananas est l'un des aliments qui soulève beaucoup de questions..

Ce qui est utile pour les femmes enceintes?

L'habitant pinéal des tropiques a longtemps été aimé par les Russes. L'ananas sur la table est présent non seulement les jours fériés, mais également en semaine. Le goût aigre-doux des fruits de cette herbe a beaucoup de fans. L'ananas ne peut être consommé qu'à maturité. Les fruits non mûrs ont une acidité prononcée, brûlent les lèvres et les muqueuses, affectent les intestins humains en tant que laxatif puissant. Cependant, comme il mûrit complètement, l'acidité est perdue, il ne reste qu'un goût délicat et agréablement rafraîchissant..

Si nous considérons l'ananas en termes de composition chimique, la plupart des fruits sont de l'eau. Il est enrichi en sucres simples et en acides organiques. Il contient une grande quantité d'acide citrique, de la vitamine C. De plus, la pulpe du fruit contient des vitamines B et de la vitamine A.

Cependant, la teneur en vitamines de l'ananas semble rare par rapport à sa teneur en minéraux. De grandes quantités de potassium, de cuivre, de fer, de zinc, de calcium, de manganèse et d'iode sont ce qui profite vraiment au corps des femmes enceintes..

L'ananas est riche en bromélaïne, une substance complexe qui peut briser la structure des protéines. L'enzyme de la bromélaïne à haute activité pendant la grossesse aide à mieux absorber absolument tous les composés protéiques, et les protéines sont un élément structurel important pour les organes et les parties du corps du bébé..

L'ananas est consommé cru et en conserve; il est largement utilisé en confiserie pour la préparation de bonbons et de friandises. Il stimule efficacement les processus digestifs, nettoie les intestins et élimine partiellement certaines bactéries pathogènes qui peuvent s'y installer. L'ananas est fortement recommandé pour les femmes ayant une viscosité sanguine élevée et un risque de thrombose.

En cas de carence enzymatique, il est recommandé de manger des tranches de fruits frais ou de boire du jus d'ananas. Cela améliore considérablement la production d'enzymes nécessaires à une digestion délicate..

Le fruit sera particulièrement utile pour les femmes enceintes en surpoids, obèses, en suralimentation, ainsi que pour les amateurs de viande et de produits carnés.

Dans les premiers stades de la grossesse, lorsqu'une femme souffre de toxicose, un verre de jus d'ananas peut être un excellent moyen de se débarrasser des accès de nausées et de vertiges. À tout moment, les femmes enceintes peuvent prendre le jus pendant le voyage en avion, voyager par transport d'eau, car le produit soulage efficacement les crises de nausée pendant le mal des transports. Pas étonnant qu'il soit souvent proposé aux passagers des avions et des bateaux de croisière..

La teneur en calories du produit est faible - seulement 48 kcal sont présents dans 100 grammes de pulpe, et par conséquent, le produit ne peut pas provoquer de prise de poids pathologique, même s'il contient beaucoup de saccharose. La teneur élevée en sels de potassium rend le fruit vraiment curatif pour les femmes qui souffrent d'œdème pendant la grossesse - les sels de potassium éliminent l'excès de liquide, l'œdème diminue.

En général, le fruit améliore considérablement le métabolisme, augmente l'appétit. Mais ce ne sont pas ses seuls avantages. Les femmes connaissent depuis longtemps l'énorme efficacité de la pulpe d'ananas à des fins cosmétiques. Avec l'aide d'une lotion à partir d'une tranche d'ananas, vous pouvez rapidement réduire les callosités tenaces et vous débarrasser de la peau grasse excessive.

Les vitamines B et le magnésium du fruit ont un effet positif sur l'état du système nerveux. Avec une utilisation régulière du produit, une femme devient plus paisible et calme, sa mémoire s'améliore, il lui est plus facile de faire face à des situations stressantes et de maintenir une bonne humeur.

Toutes les propriétés utiles ci-dessus sont pertinentes pour les tranches d'ananas frais et leurs jus frais. Si vous préférez manger des fruits en conserve, ne comptez pas sur les avantages. Lors de la conservation, une grande quantité de sucre et de conservateurs est ajoutée au produit. De plus, avec un tel traitement, les tranches elles-mêmes perdent presque toutes leurs propriétés utiles. Manger des ananas en conserve augmente la probabilité d'une glycémie élevée, ce qui est particulièrement dangereux dans le diabète gestationnel et la manifestation du diabète pendant la grossesse.

Contre-indications et dommages

Malgré les nombreuses propriétés bénéfiques du fruit, il existe certaines contre-indications, dans lesquelles le produit ne peut pas être utilisé du tout ou il doit être strictement limité. Dans ce cas, la décision finale sur l'admissibilité de l'ajout d'un produit au régime alimentaire d'une femme enceinte est prise par son médecin traitant, une telle décision ne peut être prise indépendamment.

L'ananas appartient au groupe alimentaire à statut allergique élevé, ce qui signifie que les allergies aux fruits ne sont pas du tout rares, et c'est cela qui peut causer des dommages importants aux organismes de la mère et du bébé. Le fruit est tropical, il ne pousse pas sous nos latitudes, et contient donc certaines combinaisons de substances qui peuvent provoquer une réponse immunitaire inadéquate. Chez la femme enceinte, un tel risque est plus élevé que la valeur de base, pour la raison même que l'immunité après la conception commence à fonctionner dans un nouveau mode, elle est supprimée et une allergie peut apparaître même si elle n'était pas là avant la grossesse. Pour cette raison, il n'est pas recommandé aux femmes enceintes ayant des antécédents allergiques chargés de s'impliquer dans ce fruit..

Les autres contre-indications comprennent:

  • gastrite avec augmentation de l'acidité du suc gastrique;
  • ulcère peptique de l'estomac et du duodénum;
  • diabète sucré de tout type, y compris la forme gestationnelle.

Auparavant, les médecins ne conseillaient pas aux femmes de consommer de l'ananas au cours du premier trimestre, estimant que cela pourrait provoquer le développement d'allergies chez l'enfant à l'avenir. Mais des études récentes ont montré exactement le contraire, et l'Organisation mondiale de la santé a modifié ses propres directives officielles. On pense maintenant que le risque d'allergies chez un enfant sera plus faible si une femme prend une variété d'allergènes hautement actifs avec modération pendant la grossesse. Par conséquent, quelques tranches d'ananas ne feront certainement pas de mal.

La mystérieuse enzyme bromélaïne est également entourée de mythes. De nombreux magazines et sites Web féminins rapportent que cette substance présente dans l'ananas peut provoquer une naissance prématurée en fin de grossesse. Mais ce n'est pas vrai. La bromélaïne a un effet anti-inflammatoire, aide à prévenir la formation de caillots sanguins, mais elle n'affecte pas la synthèse des prostaglandines, de l'ocytocine, du taux de progestérone et ne peut donc pas provoquer le début du travail en avance sur le calendrier.

Le danger peut résider dans la suralimentation - le fruit doit être consommé avec modération et le jus doit être dilué avec de l'eau. Si vous ne respectez pas ces exigences, les troubles gastro-intestinaux, les manifestations d'allergies, même chez les femmes qui n'ont pas de contre-indications évidentes et cachées à la consommation du fruit, ne sont pas exclus. Les fruits non mûrs sont dangereux en eux-mêmes, car ils irritent gravement les muqueuses et peuvent provoquer une diarrhée sévère et une déshydratation. Mais l'ananas non mûr est également insipide, et donc beaucoup avec tout le désir de manger ne fonctionnera pas.

Sous quelle forme vaut-il mieux manger?

L'ananas frais est le meilleur choix pour une femme enceinte. Il peut être consommé séparément, combiné avec d'autres fruits et baies, par exemple, dans une salade de fruits, ajouter des tranches au fromage cottage, à la mousse de caillé, au kéfir. Une quantité raisonnable de fruits peut être considérée comme jusqu'à un demi-fruit de taille moyenne par jour. Vous n'avez pas besoin de manger des fruits tous les jours. Il serait correct d'introduire l'ananas dans l'alimentation avec une fréquence de 1 à 3 fois par semaine..

Vous pouvez boire du jus d'ananas. Assez d'un demi-verre avant les repas 1 à 2 fois par jour. Buvez le jus peu avant les repas pour améliorer la digestion et stimuler la production d'enzymes digestives essentielles. Ajoutez environ la moitié de l'eau pure au jus frais. Cela gardera les muqueuses de votre tractus gastro-intestinal en sécurité..

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous offrir des tranches d'ananas séchées en petites quantités. Mais rappelez-vous - il y a plus de sucre dans un produit séché que dans un produit frais, et vous devez donc limiter autant que possible l'utilisation d'une telle friandise..

L'ananas en conserve n'est pas indiqué pour les femmes enceintes, car il n'y a presque aucun avantage et plus que suffisamment de mal. Il en va de même pour les tranches d'ananas enrobées de chocolat, le glaçage et autres produits de confiserie manufacturés..

Comment utiliser à différents moments?

Au début du premier trimestre, une femme doit utiliser le fruit avec beaucoup de soin - vous devez surveiller votre bien-être afin de faire attention au développement possible d'une réaction allergique à temps. Comme pour la planification d'une grossesse, pendant cette période, il est préférable de privilégier les fruits «indigènes» de votre région, afin de réduire le risque d'allergies et de troubles de l'alimentation. Si vous ne dépassez pas la quantité recommandée par le médecin, il ne devrait y avoir aucune réaction négative.

Au 1er trimestre, vous pouvez emporter avec vous des morceaux d'ananas séchés. Ils peuvent être utiles si une crise de nausée vous surprend dans la rue, au travail, dans les transports. Une seule tranche facilitera considérablement votre bien-être. Vous pouvez commencer la matinée avec un demi-verre de jus, l'essentiel est de ne pas oublier de le diluer.

Au 2ème trimestre, il n'y a pas de restrictions significatives, s'il n'y a pas de contre-indications. Mais dans les derniers stades du 3ème trimestre, en préparation à l'accouchement, il est préférable de réduire la quantité de fruits dans le régime en raison du fait qu'il a un effet anticoagulant et qu'un léger épaississement physiologique du sang à 39-40 semaines est un mécanisme naturel normal qui protège une femme contre une perte de sang excessive dans le processus générique.

À tout moment, vous devez être très responsable dans le choix d'un bon fruit. L'ananas mûr a un parfum sucré délicat, presque imperceptible. Si ce n'est pas le cas, le fœtus, avec un degré de probabilité élevé, est immature..

Mais avec une forte odeur, ne vous précipitez pas non plus pour amener l'ananas à la table de la femme enceinte - c'est l'odeur des fruits qui commencent déjà à pourrir. Les feuilles supérieures doivent être jaunes mais pas sèches et le dessus doit être assez facile à ouvrir. Le fruit ne doit pas être très dur au toucher, mais il ne peut pas non plus être très mou..

Un ananas mûr et bon peut être filé autour de son axe, en le tenant par le dessus, et lorsque vous le tapotez sur les côtés, il émet un son terne. La pulpe d'un fruit mûr est jaunâtre et celle d'un fruit non mûr est pâle.

Si sur le comptoir vous rencontrez des fruits d'ananas déjà coupés en deux, vous ne devriez pas les prendre - il est difficile de dire quand ils ont été coupés et depuis combien de temps les bactéries s'y sont déjà multipliées..

Ne prenez pas non plus d'ananas non mûrs pour une utilisation future - si le fruit a été récolté trop tôt, il ne mûrira dans aucune condition domestique et le stade de pourriture commencera immédiatement.

examinatrice médicale, spécialiste en psychosomatique, mère de 4 enfants

Ananas pendant la grossesse.

Commentaires des utilisateurs

  • 1
  • 2

Les fruits d'ananas et son jus sont riches en vitamines C, A, D, B, PP, sodium, potassium, calcium, magnésium, iode, phosphore, fer, zinc, cuivre, carotène, bromélaïne et bien d'autres micro-éléments utiles. Mais toutes ces vitamines et oligo-éléments ne contiennent que des fruits frais ou du jus fraîchement pressé, lors de la mise en conserve, l'ananas perd presque toutes ses propriétés bénéfiques et devient juste un délicieux et beau mets..

La bromélaïne présente dans l'ananas rend ce fruit très sain. Grâce à cette substance active, l'utilisation d'ananas aidera à maintenir la vitalité, à améliorer l'humeur, à maintenir la jeunesse de la peau et sa beauté naturelle, à améliorer le processus digestif, à nettoyer les vaisseaux sanguins et à éliminer les bouchons de fibrine qui se forment dans les veines. Pénétrant dans les intestins, la bromélaïne, en raison de son effet antiseptique, détruit les bactéries pathogènes et nocives.

Les femmes enceintes qui souffrent de varices aux premiers stades peuvent soulager la maladie en consommant une petite quantité de ce fruit exotique. De plus, de petites quantités de jus d'ananas frais ou d'ananas pendant la grossesse aideront à améliorer votre bien-être. En raison de ses propriétés, l'ananas pendant la grossesse contribuera à la dégradation rapide des aliments, ce qui soulagera les brûlures d'estomac, la lourdeur de l'estomac, les flatulences; nettoie les parois des vaisseaux sanguins des accumulations graisseuses, abaissant ainsi la pression; fluidifie le sang, ce qui aidera à prévenir certaines maladies cardiovasculaires; augmenter l'immunité; aidera à prévenir les carences en vitamines et l'hypovitaminose. L'ananas a une propriété diurétique, à la suite de laquelle il élimine l'excès d'eau du corps, empêchant l'apparition d'un œdème. L'ananas doit être utilisé avec beaucoup de précaution pendant la grossesse, car il appartient aux allergènes et peut provoquer des allergies dans le corps sensible de la femme enceinte, ainsi que chez l'enfant à naître. Ce fruit exotique augmente l'acidité du suc gastrique, il est donc contre-indiqué dans les gastrites et les ulcères d'estomac. Si vous consommez trop d'ananas pendant la grossesse, et en effet, chez les gens ordinaires, cela peut entraîner une indigestion, des lésions de la membrane muqueuse de la bouche, des lésions de l'émail des dents. Certains scientifiques affirment que la consommation quotidienne et incommensurable d'un tel fruit exotique peut entraîner une naissance prématurée, car une grande quantité de bromélaïne dans le corps contribue à la stimulation musculaire et au tonus utérin. Pour cette raison, il n'est généralement pas recommandé de consommer de l'ananas pendant la grossesse..

La plupart des obstétriciens et gynécologues recommandent aux premiers stades de la grossesse (1 trimestre) de minimiser l'utilisation d'ananas et de jus d'ananas fraîchement pressé, et il est préférable de l'éliminer complètement de l'alimentation. Au 2ème trimestre, vous pouvez vous laisser dorloter un peu avec exotisme, s'il n'y a pas de disposition du corps aux allergies, aux maladies dans lesquelles il existe des contre-indications à l'utilisation d'ananas et à l'intolérance générale aux composants qui composent le fœtus. Mais même si tout ce qui précède ne vous concerne pas, vous ne devez pas abuser de l'ananas et du jus d'ananas. Les médecins recommandent de reporter la consommation de fruits et légumes exotiques au 3ème trimestre. Il est considéré comme le plus sûr pour la santé de l'enfant, mais même pendant cette période, il est nécessaire de ne pas oublier la mesure.

Ananas pendant la grossesse: les femmes enceintes peuvent-elles manger des ananas en conserve et frais? Les avantages et les inconvénients de l'ananas aux stades précoces et tardifs

Ananas frais pendant la grossesse: avantages et inconvénients

L'ananas est un fruit ovale ou cylindrique tropical sucré originaire d'Amérique du Sud. Les fruits appétissants ravissent non seulement avec un goût excellent, mais aussi avec un arôme séduisant. Séparément, il convient de noter la composition de l'ananas, car c'est lui qui a déterminé les propriétés bénéfiques du fruit tropical.

Composition d'ananas

La pulpe de fruit juteuse et aromatique contient tout un complexe de minéraux et de vitamines, ainsi que des fibres alimentaires et des acides organiques.

La composition chimique de l'ananas est:

  • Vitamines A, K, éléments du groupe B (B1, B2, B5, B9 - acide folique, B6, PP - acide nicotinique), bêta-carotène, vitamine C.Parmi tous les fruits, l'ananas contient presque une quantité record d'acide ascorbique - jusqu'à 80% du jour Besoins humains.
  • Micro et macroéléments - calcium, magnésium, sodium, potassium, phosphore, fer, manganèse, cuivre, zinc.
  • Les enzymes.
  • Mono- et disaccharides (glucides).
  • Acides organiques.
  • Fibre alimentaire.

En incluant l'ananas dans l'alimentation, la future mère n'a pas à s'inquiéter de l'apparition de kilos en trop - la teneur en calories de 100 g d'ananas frais n'est que de 49 kcal. Le produit en conserve n'a pas non plus une teneur élevée en calories (100 g de pulpe - 58 kcal), bien qu'il y ait bien sûr des éléments moins utiles après le traitement..

Le fruit tropical parfumé est non seulement savoureux, mais aussi une délicatesse saine, surtout pendant la période de gestation..

  • L'importance de l'acide folique, du bêta-carotène et de la vitamine E dans l'attente d'un bébé ne peut être surestimée. La présence d'une quantité suffisante de ces éléments dans le corps d'une femme est une bonne prévention des pathologies dans la formation d'un bébé, ainsi que des perturbations précoces de la grossesse.
  • La vitamine E et les éléments du groupe B soutiennent la beauté de la femme enceinte, affectant positivement l'état de la peau, des ongles et des cheveux.
  • Les fibres alimentaires et l'enzyme végétale bromélaïne soutiennent la fonction intestinale normale, stimulent la digestion (en augmentant l'activité enzymatique du suc gastrique), favorisent l'élimination des produits de carie, allégeant ainsi la charge sur le foie.
  • Le calcium et le phosphore renforcent les systèmes squelettique et musculaire de la femme, participent à la formation des os du bébé.
  • Le fer assure le transport d'une quantité suffisante d'oxygène vers les tissus du fœtus, sert de prévention de l'anémie chez une femme enceinte.
  • Le potassium et le magnésium soutiennent un système cardiovasculaire sain et fonctionnel.
  • La consommation régulière d'ananas a un effet hypotenseur modéré. Cette propriété du fruit est particulièrement importante en présence d'hypertension artérielle ou d'une tendance à celle-ci. Dans le même temps, les femmes enceintes souffrant d'hypotension doivent faire attention à ne pas se laisser emporter par les fruits tropicaux..
  • L'ananas est exceptionnellement riche en acide ascorbique. La vitamine C renforce le système immunitaire d'une femme enceinte, aidant à faire face au rhume et aux maladies virales. En outre, «l'acide ascorbique» favorise la fluidification du sang, améliore la circulation sanguine et empêche la formation de caillots sanguins, a un effet bénéfique sur les vaisseaux d'une femme - réduit leur perméabilité, augmente leur élasticité.
  • L'ananas a un léger effet diurétique, c'est donc une bonne aide dans la lutte contre l'œdème..
  • Les composants du fruit ont un effet bénéfique sur le système nerveux de la femme enceinte, maintiennent la vitalité et stimulent la production de sérotonine, l'hormone de la joie et de la bonne humeur. En outre, les fruits améliorent la fonction cérébrale et la mémoire..
  • L'ananas a un effet anti-inflammatoire prononcé. Cette propriété du fruit peut être utilisée dans la lutte contre des maux tels que la sinusite et l'amygdalite - préparez un cocktail à partir de la pulpe d'ananas frais, de son jus et du jus de citron. Boire une boisson curative est recommandé trois fois par jour. L'utilisation d'une paille en plastique ordinaire en buvant aidera à protéger l'émail des dents.
  • En présence de diabète gestationnel, lorsque la consommation de sucre est pratiquement exclue, l'inclusion d'ananas dans le menu peut être un moyen de sortir de la situation..

À première vue, il peut sembler que l'ananas est un fruit extrêmement sain. C'est en partie vrai, mais vous devez faire attention à l'utilisation des fruits les plus utiles..

  • L'ananas est un allergène puissant. Assurez-vous de contrôler la quantité de nourriture consommée. Si avant le début de la «situation intéressante», la femme ne mangeait pas de fruit tropical, il vaut la peine de commencer à introduire de l'ananas dans le régime alimentaire avec de petites portions, en observant attentivement la réaction du corps. Même si l'ananas ne provoque pas d'allergies chez une femme enceinte, ne vous laissez pas emporter par le fruit - il est possible que son enfant développe une tendance aux réactions allergiques.
  • La forte acidité de l'ananas le rend interdit aux femmes souffrant de gastrite et d'ulcères gastriques. En présence de ces pathologies, l'utilisation de l'ananas est interdite aussi bien sous forme fraîche qu'en conserve ou séchée..
  • La passion pour l'ananas peut provoquer une irritation de la muqueuse buccale, des maux d'estomac.
  • Une passion excessive pour les fruits peut affecter négativement l'état de l'émail des dents, provoquer des brûlures d'estomac (dues aux mêmes acides). Pour protéger vos dents des effets négatifs du fruit, rincez-vous soigneusement la bouche à l'eau claire après chaque consommation d'ananas..

Étonnamment, mais au stade de la planification du bébé, l'utilisation de l'ananas joue un rôle important. Tout est question des composants du fœtus qui peuvent affecter le fond hormonal d'une femme.

  • L'enzyme bromélaïne améliore la production de progestérone «hormone de grossesse». C'est sa quantité suffisante qui assure une fixation fiable de l'embryon dans l'utérus de la femme enceinte..
  • L'inclusion d'ananas dans l'alimentation a un effet positif sur l'épaisseur de l'endomètre, ce qui signifie qu'il sera plus facile pour le bébé de prendre pied dans l'utérus de la mère..
  • En raison de la consommation régulière d'ananas, il y a une diminution du niveau d'androgènes - hormones mâles. Un excès de ces hormones dans le corps d'une femme empêche le début de la grossesse, car il perturbe le processus de fusion du sperme et de l'ovule.

Il est important de se rappeler que les composants utiles se trouvent principalement dans les fruits frais. En mangeant des ananas en conserve, il est impossible d'obtenir pleinement tous les éléments bénéfiques de ce fruit..

En composant le menu de l'alimentation quotidienne, la future maman cherche à le rendre aussi utile que possible et en même temps délicieux.

Une grossesse normalement en cours ne devrait pas affecter de manière significative l'alimentation habituelle d'une femme (bien sûr, il est préférable d'exclure divers risques).

Cette déclaration s'applique également aux fruits et légumes que la femme enceinte a mangés avant la «situation intéressante». Est-il prudent d'inclure un fruit exotique tel que l'ananas au menu??

Les premières semaines de grossesse, le corps de la femme enceinte a particulièrement besoin de soutien - une nouvelle vie vient de commencer dans l'utérus, il est donc très vulnérable et sans défense. L'apport d'une quantité suffisante de vitamines et d'autres éléments utiles dans le corps affectera favorablement à la fois la formation du bébé et le déroulement de la grossesse.

Quant à l'ananas, quelques tranches de fruit juteuses, sucrées et aigres vous aideront à faire face à la toxicose. Mais il est important d'observer la mesure, car une consommation excessive d'ananas peut provoquer une augmentation du tonus utérin.

Le plus silencieux est le deuxième trimestre. Pour cette raison, vous pouvez vous permettre un peu plus de friandises tropicales que dans les premières semaines de gestation..

Les fruits aigre-doux étancheront parfaitement la soif, amélioreront l'humeur et augmenteront la vitalité.

Avec le passage au troisième trimestre, les restrictions et les interdictions se réduisent de moins en moins. Quant à l'ananas, l'inclusion du fruit dans l'alimentation doit encore être dosée. Le fait est qu'une consommation incontrôlée d'ananas peut provoquer des contractions pendant la grossesse, ainsi qu'une naissance prématurée..

La probabilité d'un tel développement d'événements augmente encore plus en présence de complications au cours de la grossesse. Si la période de gestation est déjà suffisamment longue (39 à 40 semaines) et que le col utérin est bien fermé, les médecins peuvent conseiller de se tourner vers les ananas.

Les composants du fruit contribuent à un ramollissement et un lissage plus rapides du cou, étant une bonne préparation à l'accouchement.

La popularité de ce produit est assez élevée, bien que non justifiée. La seule chose positive à propos des fruits en conserve est leur faible teneur en calories..

Dans le même temps, le traitement thermique des fruits les prive de presque tous les éléments curatifs. Et la grande quantité de sucre présente dans les fruits en conserve n'est pas très utile pour la future maman..

Si vous voulez vraiment trop manger d'ananas en conserve, vous pouvez manger 2-3 anneaux, mais ils n'apporteront pas beaucoup d'avantages au corps..

Bien sûr, lors de l'achat d'un produit en conserve, les questions ne se posent pas beaucoup - vous faites attention au fabricant, à la composition, à la date de péremption. Voici comment choisir un ananas frais délicieux et mûr?

Un fruit de qualité a:

  • échelles étroitement les uns aux autres;
  • arôme agréable et moyennement riche;
  • écailles sans dommage.

Dans ce cas, la taille elle-même n'a pas vraiment d'importance, car chaque variété de fruit a ses propres caractéristiques.

  • Olga: «J'ai mangé des ananas pendant une période de 6 à 7 semaines - je ne pouvais pas m'arracher, j'ai mangé 1 ananas par jour. Certes, les fruits n'étaient pas importés, mais locaux, car à cette époque je me reposais à GOA. Elle a arrêté de manger avec l'apparition de la toxicose, elle n'y est pas allée du tout. Je n'ai remarqué aucune réaction négative. "
  • Oksana: «J'ai mangé des conserves, mais pratiquement toute la grossesse. Les choses sont bonnes."
  • Anna: «Je voulais surtout des ananas à la 15e semaine. J'ai mangé à la fois en conserve et frais. L'enfant et moi avons aimé. "
  • Galina: «Je me suis activement penché sur les ananas en fin de grossesse - je voulais accélérer le travail. Rien ne s'est passé, le bébé est né quand il a jugé bon. "
  • Victoria: «J'ai mangé des ananas pendant presque tout le premier trimestre. Tous sont restés en place. "

En résumé, nous pouvons dire que les ananas peuvent être consommés en toute sécurité au cours des premier, deuxième et troisième trimestres, bien sûr, en respectant la mesure. Apport quotidien de spécialités tropicales - un verre de jus frais ou 200 g de pulpe.

L'ananas exotique a gagné en popularité en raison de sa riche composition et de sa polyvalence en cuisine. Le fruit a l'air solennel et décorera n'importe quelle table. Il existe de nombreuses recettes de salades à l'ananas, de desserts et même de plats chauds. Mais vaut-il la peine de se régaler d'un tel fruit pendant la période de naissance d'un bébé?

Une femme enceinte, ayant appris une situation intéressante, commence à surveiller attentivement son alimentation..

Les produits doivent être frais, de haute qualité et aussi sains que possible. L'ananas est-il autorisé pour les femmes en travail? Quels sont ses avantages?

Bénéfice et préjudice

  • contient beaucoup de vitamines: A, C, B1, B6, D;
  • substances utiles: calcium, phosphore, cuivre, magnésium, potassium, zinc, bromélaïne;
  • détruit les infections dans les intestins;
  • aide à soulager les symptômes de la douleur avec les varices;
  • élimine la lourdeur dans l'estomac;
  • réduit les flatulences et la formation de gaz;
  • nettoie les vaisseaux sanguins des accumulations graisseuses;
  • abaisse la tension artérielle;
  • l'acide folique contribue à la bonne formation du tube neural fœtal;
  • sature le corps en vitamines;
  • protège les cellules nerveuses de la destruction;
  • a un effet positif sur le système nerveux central;
  • a un effet diurétique.

Malgré les nombreuses propriétés bénéfiques du fruit, il existe certaines contre-indications, dans lesquelles le produit ne peut pas être utilisé du tout ou il doit être strictement limité. Dans ce cas, la décision finale sur l'admissibilité de l'ajout d'un produit au régime alimentaire d'une femme enceinte est prise par son médecin traitant, une telle décision ne peut être prise indépendamment.

L'ananas appartient au groupe alimentaire à statut allergique élevé, ce qui signifie que les allergies aux fruits ne sont pas du tout rares, et c'est cela qui peut causer des dommages importants aux organismes de la mère et du bébé. Le fruit est tropical, il ne pousse pas sous nos latitudes, et contient donc certaines combinaisons de substances qui peuvent provoquer une réponse immunitaire inadéquate. Chez la femme enceinte, un tel risque est plus élevé que la valeur de base, pour la raison même que l'immunité après la conception commence à fonctionner dans un nouveau mode, elle est supprimée et une allergie peut apparaître même si elle n'était pas là avant la grossesse. Pour cette raison, il n'est pas recommandé aux femmes enceintes ayant des antécédents allergiques chargés de s'impliquer dans ce fruit..

Les autres contre-indications comprennent:

  • gastrite avec augmentation de l'acidité du suc gastrique;
  • ulcère peptique de l'estomac et du duodénum;
  • diabète sucré de tout type, y compris la forme gestationnelle.

Auparavant, les médecins ne conseillaient pas aux femmes de consommer de l'ananas au cours du premier trimestre, estimant que cela pourrait provoquer le développement d'allergies chez l'enfant à l'avenir. Mais des études récentes ont montré exactement le contraire, et l'Organisation mondiale de la santé a modifié ses propres directives officielles. On pense maintenant que le risque d'allergies chez un enfant sera plus faible si une femme prend une variété d'allergènes hautement actifs avec modération pendant la grossesse. Par conséquent, quelques tranches d'ananas ne feront certainement pas de mal.

La mystérieuse enzyme bromélaïne est également entourée de mythes. De nombreux magazines et sites Web féminins rapportent que cette substance présente dans l'ananas peut provoquer une naissance prématurée en fin de grossesse. Mais ce n'est pas vrai. La bromélaïne a un effet anti-inflammatoire, aide à prévenir la formation de caillots sanguins, mais elle n'affecte pas la synthèse des prostaglandines, de l'ocytocine, du taux de progestérone et ne peut donc pas provoquer le début du travail en avance sur le calendrier.

Le danger peut résider dans la suralimentation - le fruit doit être consommé avec modération et le jus doit être dilué avec de l'eau. Si vous ne respectez pas ces exigences, les troubles gastro-intestinaux, les manifestations d'allergies, même chez les femmes qui n'ont pas de contre-indications évidentes et cachées à la consommation du fruit, ne sont pas exclus. Les fruits non mûrs sont dangereux en eux-mêmes, car ils irritent gravement les muqueuses et peuvent provoquer une diarrhée sévère et une déshydratation. Mais l'ananas non mûr est également insipide, et donc beaucoup avec tout le désir de manger ne fonctionnera pas.

Au début du premier trimestre, une femme doit utiliser le fruit avec beaucoup de soin - vous devez surveiller votre bien-être afin de faire attention au développement possible d'une réaction allergique à temps. Comme pour la planification d'une grossesse, pendant cette période, il est préférable de privilégier les fruits «indigènes» de votre région, afin de réduire le risque d'allergies et de troubles de l'alimentation. Si vous ne dépassez pas la quantité recommandée par le médecin, il ne devrait y avoir aucune réaction négative.

Au 1er trimestre, vous pouvez emporter avec vous des morceaux d'ananas séchés. Ils peuvent être utiles si une crise de nausée vous surprend dans la rue, au travail, dans les transports. Une seule tranche facilitera considérablement votre bien-être. Vous pouvez commencer la matinée avec un demi-verre de jus, l'essentiel est de ne pas oublier de le diluer.

Au 2ème trimestre, il n'y a pas de restrictions significatives, s'il n'y a pas de contre-indications. Mais dans les derniers stades du 3ème trimestre, en préparation à l'accouchement, il est préférable de réduire la quantité de fruits dans le régime en raison du fait qu'il a un effet anticoagulant et qu'un léger épaississement physiologique du sang à 39-40 semaines est un mécanisme naturel normal qui protège une femme contre une perte de sang excessive dans le processus générique.

Mais avec une forte odeur, ne vous précipitez pas non plus pour amener l'ananas à la table de la femme enceinte - c'est l'odeur des fruits qui commencent déjà à pourrir. Les feuilles supérieures doivent être jaunes mais pas sèches et le dessus doit être assez facile à ouvrir. Le fruit ne doit pas être très dur au toucher, mais il ne peut pas non plus être très mou..

Un ananas mûr et bon peut être filé autour de son axe, en le tenant par le dessus, et lorsque vous le tapotez sur les côtés, il émet un son terne. La pulpe d'un fruit mûr est jaunâtre et celle d'un fruit non mûr est pâle.

Si sur le comptoir vous rencontrez des fruits d'ananas déjà coupés en deux, vous ne devriez pas les prendre - il est difficile de dire quand ils ont été coupés et depuis combien de temps les bactéries s'y sont déjà multipliées..

L'ananas peut-il être enceinte

Un fruit exotique est utile non seulement pour une femme, mais aussi pour un enfant:

  1. L'acide folique contribue à la bonne formation du tube neural et du système nerveux central.
  2. Le calcium et le potassium renforcent le squelette.
  3. Renforce le système immunitaire.
  4. Sature de fer.

Cependant, pour les femmes enceintes, la bromélaïne n'est pas seulement bénéfique. Il provoque des contractions de l'utérus, ce qui, dans les cas extrêmes, conduit à l'avortement.

Par conséquent, certains médecins recommandent d'arrêter de manger de l'ananas pendant la grossesse. D'autres ne sont pas aussi catégoriques et pensent que vous pouvez le manger, mais avec prudence et en petites quantités..

Au cours du premier trimestre de la grossesse, lorsque des changements importants se produisent dans le corps et que l'utérus entre souvent et facilement dans le ton, il est préférable de refuser de manger de l'ananas. Au deuxième trimestre, bien sûr, en l'absence d'autres contre-indications, vous pouvez manger de l'ananas, mais sans dépasser la norme quotidienne.

Le troisième trimestre d'utilisation de ce fruit est considéré comme le plus sûr. Cependant, il ne faut pas se laisser emporter par l'ananas lorsque le terme du travail approche, car sa capacité à fluidifier le sang est dangereuse avec des saignements utérins pendant et après l'accouchement..

Donc, contre-indications évidentes à l'utilisation de l'ananas par les femmes enceintes:

  • 1 trimestre de grossesse;
  • tonus utérin;
  • allergie aux fruits;
  • gastrite avec une acidité élevée;
  • ulcère de l'estomac.

Il est fort possible que l'invention culinaire de notre poète leur convienne tout à fait, cependant, une interdiction stricte a été imposée à la consommation d'alcool à cette époque. Alors, peut-être que nous aurons juste une bouchée d'ananas séparément, et ajouterons du champagne plus tard - quand l'enfant grandira?

Contenu

  • Peut ananas pendant la grossesse
  • Ananas pour les femmes enceintes: quels sont les avantages et les inconvénients
  • Bénéfice en 1 trimestre
  • Caractéristiques d'utilisation au 2ème trimestre
  • Pourquoi l'ananas n'est pas autorisé en fin de grossesse
  • Est-il possible de manger de l'ananas en conserve au sirop
  • Recettes pour les femmes enceintes
  • Comment choisir le bon pour ne pas nuire au bébé et à la mère

L'ananas frais pendant la grossesse est un excellent complément à l'alimentation, mais en petites quantités. Mais il est préférable de refuser temporairement de sécher. Nous allons maintenant analyser pourquoi c'est le cas..

Le fruit tropical, qui a de nombreuses «patries» - c'est l'Amérique du Sud, la Thaïlande, les Philippines - est une tirelire de vitamines, qui manquent tellement aux femmes pendant la grossesse. Cela peut en partie expliquer pourquoi il est si attiré par les ananas ou autres "exotiques", par exemple, le kiwi, la mangue, l'avocat.

Tous ces fruits contiennent beaucoup de vitamine C. Mais l'ananas est peut-être le leader de la liste: seulement 100 g contiennent jusqu'à 80% de la quantité d '"acide ascorbique" dont une personne a besoin pendant la journée.

L'ananas contient:

  • acide folique (sans lui, la formation normale du tube neural fœtal et le fonctionnement du système nerveux à l'avenir sont impossibles);
  • calcium et manganèse (renforce les os et les muscles);
  • fibres alimentaires (aide les intestins à faire face à de grands volumes de nourriture, facilite l'élimination des produits de carie).

De plus, une substance spéciale appelée bromélaïne est présente dans le fruit tropical. C'est un dénaturant naturel des protéines. Il favorise la dégradation rapide des graisses, ce qui signifie qu'il facilite le foie et empêche la formation de kilos en trop. C'est pour cette capacité unique que l'ananas est respecté par les amateurs de régime..

Les avantages et les inconvénients des ananas sont les deux faces de la médaille. Après tout, tout le monde ne peut pas déguster de délicieux fruits en toute impunité..

Si vous remarquez le moindre signe d'allergie - abandonnez les ananas et remplacez-les par d'autres fruits sains et agréables à leur manière: oranges, mandarines, pommes.

Pourquoi ne pouvez-vous pas manger d'ananas en grande quantité? Il peut irriter les muqueuses et nuire à l'estomac s'il existe déjà un processus inflammatoire.

Vous portez un enfant sous votre cœur et vos préférences gustatives ont quelque peu changé - par exemple, hier, vous ne pouviez pas vivre sans pain noir au caviar rouge, mais aujourd'hui vous voulez vraiment des ananas? Essayez d'écouter les désirs du corps - il "dit" de quelles substances il manque.

L'ananas est-il bon pour les femmes enceintes? Certainement! Pour dire avec certitude si vous pouvez ou non inclure des fruits dans votre alimentation, un médecin qui connaît vos antécédents le peut. S'il n'y a pas de contre-indications, il donnera probablement le feu vert.

Après tout, les propriétés bénéfiques de l'ananas pour les femmes enceintes sont prouvées depuis longtemps. Les avantages sont déterminés par la composition du fruit juteux, qui a été mentionnée juste ci-dessus. Ajoutons une autre "cuillerée de miel": l'ananas aide à faire face à la toxicose.

Au début, une femme doit se comporter très soigneusement. Le premier trimestre est dangereux pour le fœtus:

  • il (l'embryon) ne peut pas prendre racine;
  • le corps de la mère peut rejeter l'embryon pour diverses raisons;
  • le développement avec un retard est possible, en conséquence - une grossesse gelée.

Au cours du premier trimestre, les médecins vous recommandent de surveiller de près votre alimentation afin que le corps de la mère ait suffisamment de nutriments. Dans le même temps, les situations ne sont pas rares lorsque, en raison de nausées sévères, une femme doit renoncer à des produits contenant les vitamines et les minéraux nécessaires.

Ici, vous devez faire attention à l'ananas. Quelques petits morceaux suffisent pour faire face aux nausées.Ainsi, lorsqu'on leur demande si l'ananas peut être mangé pendant la grossesse, les patientes reçoivent le plus souvent une réponse positive du médecin. L'ananas est sain lorsqu'il est consommé avec modération.

Vous pouvez également manger de l'ananas au deuxième trimestre. Cette période est considérée comme la plus calme, vous pouvez donc vous permettre un peu plus qu'au début de la naissance d'un bébé. Les bienfaits de l'ananas sont indéniables.

Un joli fruit tropical étanchera votre soif, vous remontera le moral et augmentera votre vitalité. Et si nécessaire - au contraire, il se détendra un peu, soulagera la tension.

Le deuxième trimestre est le moment où vous pouvez manger de l'ananas en toute sécurité (s'il n'y a pas d'allergie). Combien de pièces par jour? Quelques morceaux par jour en bénéficieront.

De plus, si vous avez une gastrite aggravée ou des problèmes de vésicule biliaire, vous ne devez pas abuser des ananas sous quelque forme que ce soit (frais, marinés, séchés). La situation pourrait empirer.

L'habitant pinéal des tropiques a longtemps été aimé par les Russes. L'ananas sur la table est présent non seulement les jours fériés, mais également en semaine. Le goût aigre-doux des fruits de cette herbe a beaucoup de fans. L'ananas ne peut être consommé qu'à maturité. Les fruits non mûrs ont une acidité prononcée, brûlent les lèvres et les muqueuses, affectent les intestins humains en tant que laxatif puissant. Cependant, comme il mûrit complètement, l'acidité est perdue, il ne reste qu'un goût délicat et agréablement rafraîchissant..

Si nous considérons l'ananas en termes de composition chimique, la plupart des fruits sont de l'eau. Il est enrichi en sucres simples et en acides organiques. Il contient une grande quantité d'acide citrique, de la vitamine C. De plus, la pulpe du fruit contient des vitamines B et de la vitamine A.

Cependant, la teneur en vitamines de l'ananas semble rare par rapport à sa teneur en minéraux. De grandes quantités de potassium, de cuivre, de fer, de zinc, de calcium, de manganèse et d'iode sont ce qui profite vraiment au corps des femmes enceintes..

L'ananas est riche en bromélaïne, une substance complexe qui peut briser la structure des protéines. L'enzyme de la bromélaïne à haute activité pendant la grossesse aide à mieux absorber absolument tous les composés protéiques, et les protéines sont un élément structurel important pour les organes et les parties du corps du bébé..

L'ananas est consommé cru et en conserve; il est largement utilisé en confiserie pour la préparation de bonbons et de friandises. Il stimule efficacement les processus digestifs, nettoie les intestins et élimine partiellement certaines bactéries pathogènes qui peuvent s'y installer. L'ananas est fortement recommandé pour les femmes ayant une viscosité sanguine élevée et un risque de thrombose.

En cas de carence enzymatique, il est recommandé de manger des tranches de fruits frais ou de boire du jus d'ananas. Cela améliore considérablement la production d'enzymes nécessaires à une digestion délicate..

Dans les premiers stades de la grossesse, lorsqu'une femme souffre de toxicose, un verre de jus d'ananas peut être un excellent moyen de se débarrasser des accès de nausées et de vertiges. À tout moment, les femmes enceintes peuvent prendre le jus pendant le voyage en avion, voyager par transport d'eau, car le produit soulage efficacement les crises de nausée pendant le mal des transports. Pas étonnant qu'il soit souvent proposé aux passagers des avions et des bateaux de croisière..

La teneur en calories du produit est faible - seulement 48 kcal sont présents dans 100 grammes de pulpe, et par conséquent, le produit ne peut pas provoquer de prise de poids pathologique, même s'il contient beaucoup de saccharose. La teneur élevée en sels de potassium rend le fruit vraiment curatif pour les femmes qui souffrent d'œdème pendant la grossesse - les sels de potassium éliminent l'excès de liquide, l'œdème diminue.

En général, le fruit améliore considérablement le métabolisme, augmente l'appétit. Mais ce ne sont pas ses seuls avantages. Les femmes connaissent depuis longtemps l'énorme efficacité de la pulpe d'ananas à des fins cosmétiques. Avec l'aide d'une lotion à partir d'une tranche d'ananas, vous pouvez rapidement réduire les callosités tenaces et vous débarrasser de la peau grasse excessive.

Les vitamines B et le magnésium du fruit ont un effet positif sur l'état du système nerveux. Avec une utilisation régulière du produit, une femme devient plus paisible et calme, sa mémoire s'améliore, il lui est plus facile de faire face à des situations stressantes et de maintenir une bonne humeur.

Toutes les propriétés utiles ci-dessus sont pertinentes pour les tranches d'ananas frais et leurs jus frais. Si vous préférez manger des fruits en conserve, ne comptez pas sur les avantages. Lors de la conservation, une grande quantité de sucre et de conservateurs est ajoutée au produit. De plus, avec un tel traitement, les tranches elles-mêmes perdent presque toutes leurs propriétés utiles. Manger des ananas en conserve augmente la probabilité d'une glycémie élevée, ce qui est particulièrement dangereux dans le diabète gestationnel et la manifestation du diabète pendant la grossesse.

Composition chimique

Pour comprendre en quoi l'ananas est bon pour nous, découvrons en quoi il consiste.

100 grammes de produit contiennent:

  • Contenu calorique, kcal - 52
  • Graisses, g - 0,1
  • Protéines, g - 0,3
  • Glucides, g - 11,8
  • Eau, g - 85,5
  • Fibre, g - 1
  • Acides organiques, g - 1
  • Sucre, g - 11,8
  • Vitamines - A, B1, B2, B5, B6, B9, C, E, PP

Minéraux (mg)

  • Potassium - 134
  • Calcium - 17
  • Magnésium - 13
  • Sodium - 1
  • Phosphore - 8
  • Fer - 0,3

myrtilles pendant la grossesse

Comment utiliser à différents moments?

La vigilance à propos de la consommation d'ananas au cours du premier trimestre de la grossesse est causée par la teneur en bromélaïne. Malgré le fait que cette substance soit un bon antioxydant et aniseptique, elle a toujours la capacité d'augmenter le tonus de l'utérus et peut contribuer à une fausse couche. À cet égard, il n'est pas recommandé de manger de l'ananas en grande quantité et, en cas d'écoulement sanglant, de tonus utérin ou de douleur dans le bas de l'abdomen, la consommation d'ananas doit être complètement jetée..

Vous ne devez pas manger d'ananas pour des problèmes de tractus gastro-intestinal - ulcères, gastrite, etc. Ce fruit peut exacerber les maladies chroniques.

L'ananas est interdit pour le diabète, y compris le diabète gestationnel - le fruit contient beaucoup de sucre.

Si la femme enceinte ne s'inquiète de rien, au début de la grossesse, vous pouvez manger de l'ananas en petites quantités - 1 à 2 petits morceaux par jour.

Au deuxième trimestre de la grossesse, les principaux risques de perte du fœtus ou de sa malformation sont derrière et la femme enceinte peut se détendre un peu. A ce moment, vous pouvez diversifier votre alimentation avec quelques tranches d'ananas, s'il n'y a pas de contre-indications indiquées ci-dessus..

L'ananas a un effet diurétique et aidera à lutter contre l'œdème qui apparaît déjà dans la seconde moitié de la grossesse. Le fruit soulagera également la constipation dont souffrent souvent les femmes enceintes. Médecin sur la constipation chez la femme enceinte.

Lorsque vous mangez des ananas pendant la grossesse au troisième trimestre, vous devez également être prudent en raison du risque d'allergies.

Les critiques sur l'utilisation de l'ananas en fin de grossesse sont généralement bonnes. Selon les critiques, l'ananas ne provoque pas de contractions et n'affecte l'état de santé que positivement. Certains essaient même d'accélérer le travail en mangeant des ananas, ce qui, selon les femmes, échoue. Et pourtant, il n'y a pas lieu de prendre de risque, la grossesse se déroule individuellement pour chaque femme, et l'ananas peut devenir, sinon la cause, alors le déclencheur du début des contractions.

L'affirmation selon laquelle les ananas pendant la grossesse provoquent le travail n'est qu'à moitié vraie. L'ananas contient en fait une substance appelée bromélaïne, qui augmente le tonus utérin et peut provoquer des contractions. Cependant, pour cela, vous devez manger une grande quantité d'ananas..

En médecine, il n'y a pas de bundle ananas-accouchement, la plupart des femmes enceintes ne ressentent aucune conséquence en mangeant un fruit exotique. Cependant, chaque grossesse est différente et les problèmes de santé existants associés à l'ananas peuvent entraîner le début du travail. C'est pourquoi l'ananas à 38-39-40 semaines de grossesse devrait être limité..

Pendant la grossesse, il est préférable de manger des fruits frais ou de boire du jus fraîchement pressé (dilué avec de l'eau). Les fruits doivent être mûrs, sans signes de détérioration..

Comment choisir le bon ananas? Pour ce faire, vous devez l'examiner attentivement et le sentir. Le fruit est mûr et de grande qualité:

  • forme correcte;
  • exempts de dommages, de moisissure et de taches brunes;
  • ayant des sommets verts verts;
  • odeur parfumée (mais pas dure);
  • élastique;
  • ayant une croûte jaune d'or ou jaune orangé;
  • assez lourd.

Mais lorsque vous utilisez des jus préparés à partir d'emballages, rien ne garantit qu'ils ont été fabriqués uniquement à partir d'ananas mûrs et de haute qualité. Et si une femme enceinte veut vraiment du jus d'ananas, mais qu'il n'y a aucun moyen de le préparer elle-même, la meilleure option serait le jus recommandé pour les aliments pour bébés, et en même temps un fabricant de confiance..

Quant aux ananas en conserve, pour les femmes enceintes, c'est avant tout un goût sucré, et non une source de nutriments ou de propriétés médicinales..

Il est également important de savoir que les acides organiques de l'ananas détruisent l'émail des dents. Par conséquent, après avoir mangé ce fruit ou son jus, rincez-vous la bouche à l'eau tiède ou brossez-vous les dents.

Il existe plusieurs façons de consommer les fruits: frais, surgelés et en conserve. Quel est le plus utile pendant la grossesse?

Frais

Lorsque des fruits frais sont consommés, toutes les vitamines et substances utiles pénètrent dans le corps. Vous pouvez préparer une salade de fruits: pomme, poire, graines de grenade et ananas, assaisonner avec du yaourt. Cette combinaison est utile et facile à digérer..

Vous pouvez manger de l'ananas séparément, en petites portions. Les fruits mûrs sont riches en vitamines, fibres nutritives, antioxydants et saccharose. Un ou deux fruits par mois suffisent.

Crème glacée

Les ananas surgelés préservent les vitamines. Vous pouvez ajouter un tel produit à votre alimentation, par exemple dans des produits de boulangerie, des plats chauds (le poulet à l'ananas ou à la viande est populaire). La règle principale est d'observer la mesure et de ne pas se laisser emporter.

En conserve

L'ananas en conserve est interdit pendant la grossesse. Avec ce traitement, le fruit perd ses propriétés bénéfiques et n'a pas d'effet positif sur le corps..

Au contraire, le produit contient une quantité accrue de sucre, ce qui est nocif pendant la grossesse. Pratiquement, pendant la conservation, des ingrédients supplémentaires sont toujours utilisés qui sont nocifs - conservateurs, colorants.

Il en va de même pour le jus d'ananas fabriqué en usine..

Règles de sélection des fruits

Pour qu'un fruit exotique soit savoureux et sain, vous devez apprendre à choisir le bon fruit. Les ananas varient en taille. Cet indicateur dépend de la variété et n'est pas le principal critère d'achat, mais sa forme doit être ovale. Le fruit ne doit pas être endommagé. Il doit être exempt de bosses, de taches, de rayures, etc..

Le dessous du fruit tropical doit être sec et de couleur jaune. Lorsqu'il est pressé, le fruit mûr est mou, mais sa croûte est ferme. Les sommets doivent être épais et verts. Des feuilles lentes (sèches) indiquent un stockage inapproprié ou prolongé. Avant d'acheter, vous devez tourner les hauts d'avant en arrière. Si ce processus est facile, le fruit est de qualité satisfaisante..

Un fruit mûr peut être identifié en le tapotant avec la paume de votre main. Un son vide indique que le produit est sec et ne doit pas être acheté. Lorsque le son est terne, le fruit est mûr. Un fruit tropical doit être lourd. Si le fœtus est visuellement malade et que son poids est faible, il doit être reporté et continuer à choisir.

Lorsqu'un arôme sucré piquant est émis par un fruit tropical, cela indique que la fermentation a commencé. Un produit de qualité doit avoir une odeur délicate.

Commentaires

Il ressort des critiques de femmes enceintes que beaucoup d'entre elles ont mangé de l'ananas à différents stades de la grossesse et n'ont ressenti aucun effet négatif..

Certes, en même temps, ils n'ont pas abusé de ce fruit et n'ont rien mentionné sur le fait qu'ils avaient des conditions liées à des contre-indications.

Ainsi, pour que l'ananas ne nuit pas pendant la grossesse, vous pouvez le manger, mais sans dépasser la norme quotidienne et uniquement si la femme enceinte n'a pas de contre-indications.

On pense que l'ananas présente des propriétés médicinales si au moins 200 g de sa pulpe sont consommés par jour. Et c'est plus que ce que les femmes enceintes devraient. Par conséquent, pendant la grossesse, il est conseillé de considérer ce fruit non pas comme un médicament, mais comme un moyen de prévention et simplement comme un délicieux produit alimentaire..

Contre-indications possibles d'utilisation

Malgré la valeur nutritionnelle élevée, dans certains cas, vous devrez arrêter de manger des haricots pendant la grossesse. Les plats de celui-ci sont contre-indiqués dans les cas suivants:

  • avec gastrite et autres problèmes d'estomac;
  • avec cholécystite;
  • avec colite et autres maladies inflammatoires de l'intestin.

N'oubliez pas que les haricots doivent être pré-trempés, puis bouillis ou cuits jusqu'à ce qu'ils soient cuits..

Dans tous les autres cas, l'utilisation de cette légumineuse pendant la période de naissance d'un bébé n'en bénéficiera que. Bien entendu, il est conseillé d'observer la modération dans l'utilisation de ce produit, comme pour tout autre aliment.

Comment utiliser à différents moments?

En conserve

L'ananas frais est le meilleur choix pour une femme enceinte. Il peut être consommé séparément, combiné avec d'autres fruits et baies, par exemple, dans une salade de fruits, ajouter des tranches au fromage cottage, à la mousse de caillé, au kéfir. Une quantité raisonnable de fruits peut être considérée comme jusqu'à un demi-fruit de taille moyenne par jour. Vous n'avez pas besoin de manger des fruits tous les jours. Il serait correct d'introduire l'ananas dans l'alimentation avec une fréquence de 1 à 3 fois par semaine..

Vous pouvez boire du jus d'ananas. Assez d'un demi-verre avant les repas 1 à 2 fois par jour. Buvez le jus peu avant les repas pour améliorer la digestion et stimuler la production d'enzymes digestives essentielles. Ajoutez environ la moitié de l'eau pure au jus frais. Cela gardera les muqueuses de votre tractus gastro-intestinal en sécurité..

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous offrir des tranches d'ananas séchées en petites quantités. Mais rappelez-vous - il y a plus de sucre dans un produit séché que dans un produit frais, et vous devez donc limiter autant que possible l'utilisation d'une telle friandise..

Est-il possible de manger des ananas

Les fruits tropicaux améliorent l'humeur, aident à surmonter la dépression. Sature le corps de substances utiles, sans contribuer à la prise de poids excessive. Soulage les brûlures d'estomac et les poches. Malgré tous les avantages, pendant la période de gestation, le fruit ne doit être consommé qu'après l'autorisation du médecin..

Dans les premiers stades

Dans les premières semaines après la conception, les organes internes du fœtus et les systèmes vitaux se forment..

À ce stade, il est important d'exclure toute influence négative afin qu'elle n'affecte pas le développement de l'enfant. L'ananas peut être consommé en petites quantités. Interdit aux femmes qui ont:

  1. Augmentation du tonus de l'utérus.
  2. Fausse couche menacée.
  3. Mortinaissance, histoire de la mortinaissance.
  4. Gastrite, ulcère d'estomac.

Une tranche de fruit aide à une toxicose sévère. Le jus d'ananas fraîchement pressé est autorisé. Avant de prendre, assurez-vous de consulter un médecin.

À une date ultérieure

Au cours du dernier trimestre, le fœtus doit être introduit avec précaution dans l'alimentation. Les substances présentes dans le fruit peuvent provoquer du travail et du travail. Tout d'abord, vous devez consulter un médecin afin d'exclure les conséquences désagréables et de clarifier la dose quotidienne.

Parfois, le médecin recommande délibérément l'ananas à la femme en travail avec une prise de poids rapide. Le fruit a une faible teneur en calories et sature bien le corps.