L'arythmie est une violation du rythme cardiaque, qui se manifeste par des changements dans la fréquence et la force du cœur. L'arythmie est le signe de certains dysfonctionnements dans le travail du cœur. Pendant la grossesse, une telle pathologie peut provoquer de graves troubles circulatoires chez la femme elle-même et son bébé..

Les causes

Une variété de conditions conduisent au développement d'arythmies. Des perturbations du travail du cœur peuvent survenir à la fois avec des lésions des tissus organiques et sans elles. Dans ce dernier cas, les changements peuvent ne pas être aussi prononcés et se dérouler généralement assez favorablement..

Causes possibles du développement de l'arythmie:

  • maladie cardiaque (maladie coronarienne, insuffisance cardiaque chronique, malformations cardiaques, myocardite, cardiomyopathie);
  • maladie hypertonique;
  • pathologie congénitale du système de conduction cardiaque;
  • maladies de la glande thyroïde;
  • pathologie des glandes surrénales (y compris phéochromocytome);
  • Diabète;
  • empoisonnement à l'alcool et à d'autres toxines;
  • prendre certains médicaments.

Dans certains cas, il n'est pas possible de trouver la cause exacte de l'arythmie. De telles anomalies dans le travail du cœur sont appelées arythmies idiopathiques..

Facteurs provoquant une exacerbation de la pathologie:

  • stress;
  • le stress de l'exercice;
  • frénésie alimentaire;
  • consommation d'alcool;
  • troubles du tube digestif (diarrhée ou constipation).

La grossesse elle-même est un facteur de risque d'arythmie. En attendant le bébé, la charge sur le cœur et les vaisseaux sanguins augmente, ce qui affecte inévitablement leur fonctionnement. L'arythmie se développe principalement chez les femmes ayant une prédisposition à cette pathologie et souffrant de diverses maladies chroniques.

L'arythmie est une condition qui ne doit jamais être ignorée. Si le cœur bat trop vite ou trop lentement, il est incapable de fonctionner correctement. En conséquence, les organes internes ne reçoivent pas suffisamment d'oxygène nécessaire à la vie, ce qui affecte naturellement le déroulement de la grossesse et l'état du fœtus. Lorsque les premiers signes d'arythmie apparaissent, il est impératif de consulter un médecin.

Symptômes

Les manifestations d'arythmie peuvent être très diverses:

  • augmentation ou diminution de la fréquence cardiaque;
  • interruptions dans le travail du cœur;
  • dyspnée;
  • vertiges;
  • la faiblesse;
  • fatiguabilité rapide;
  • évanouissement.

Dans les premiers stades de la maladie, seule une modification de la fréquence cardiaque est ressentie. Si l'arythmie persiste longtemps, la personne s'y habitue progressivement et cesse de ressentir de l'inconfort. En l'absence de traitement, des signes d'insuffisance cardiaque apparaissent avec le temps (essoufflement, étourdissements, gonflement des jambes). De telles interruptions du travail du cœur sont souvent notées dans la seconde moitié de la grossesse en raison de la charge accrue sur le «moteur ardent».

Formes d'arythmie

En fonction du type de troubles cardiaques, plusieurs types d'arythmies sont distingués..

Violations de l'automatisme

Normalement, le rythme cardiaque est initié par le nœud sinusal situé dans la paroi de l'oreillette droite. Une impulsion électrique qui traverse les oreillettes jusqu'aux ventricules déclenche le cœur. Avec la pathologie associée au travail du nœud sinusal, les conditions suivantes se présentent:

  • tachycardie sinusale (augmentation de la fréquence cardiaque de plus de 90 battements / min avec rythme sinusal normal);
  • bradycardie sinusale (diminution de la fréquence cardiaque inférieure à 60 battements / min);
  • arythmie sinusale (formation d'un rythme cardiaque anormal);
  • troubles hétérotropes de l'automatisme (conditions dans lesquelles la génération de contractions cardiaques se produit en dehors du nœud sinusal).

Ces conditions sont ressenties comme une augmentation ou une diminution de la fréquence cardiaque (FC). Faiblesse, attaques de vertiges, essoufflement sont possibles.

Perturbations de l'excitabilité

Avec le développement de l'extrasystole, il y a des interruptions dans le travail du muscle cardiaque. Une femme ressent des tremblements et une sorte de décoloration derrière le sternum.

En cas de tachycardie paroxystique, des crises de battements cardiaques soudains surviennent avec une fréquence allant jusqu'à 160 battements / min. Les crises peuvent être arrêtées seules ou avec des médicaments.

Troubles de la conduction

En cas de perturbations de la conduction, l'impulsion électrique ne peut pas suivre le trajet habituel du nœud sinusal aux oreillettes et plus loin aux ventricules. Les manifestations de tels changements peuvent être très diverses et dépendent de la localisation du processus pathologique..

L'évolution de l'arythmie pendant la grossesse

La grossesse est un stress physiologique pour le corps d'une femme. Pendant cette période, les interruptions du travail du cœur et diverses violations de la conduction de l'impulsion cardiaque ne sont pas exclues. Une augmentation du volume de sang circulant, une connexion du placenta au flux sanguin systémique - tout cela entraîne une augmentation de la charge sur le système cardiovasculaire et affecte inévitablement la santé de la future mère.

Les manifestations de la pathologie se produisent à n'importe quel stade de la grossesse. Le plus souvent, les médecins doivent faire face à l'extrasystole. Pour de nombreuses femmes enceintes, cette condition est asymptomatique, n'est détectée que lors de l'examen et n'a pratiquement aucun effet sur l'état du fœtus. Certaines femmes éprouvent des interruptions dans le travail du cœur, des sensations douloureuses dans la poitrine, un inconfort sévère. Cette condition n'ajoute pas la tranquillité d'esprit à la femme enceinte et devient généralement une raison d'aller chez le médecin..

Pendant la grossesse, la probabilité de développer une tachycardie paroxystique est élevée. Cela peut être à la fois une pathologie nouvellement apparue et une augmentation de la fréquence des crises avec une maladie déjà existante. Les tactiques de traitement dépendront de la gravité et de la fréquence des attaques. Si une augmentation de la fréquence cardiaque s'accompagne d'une violation prononcée de l'état de la femme (chute de pression, essoufflement, vertiges), il est nécessaire d'appeler une ambulance et de se préparer à l'hospitalisation dans un hôpital spécialisé.

La fibrillation auriculaire est une autre pathologie courante qui survient pendant la grossesse. Souvent, cette maladie révèle diverses malformations cardiaques, des dommages à la glande thyroïde et à d'autres organes internes. Dans les cas graves, la fibrillation auriculaire peut entraîner le développement d'une insuffisance placentaire et l'interruption de grossesse.

Pendant la grossesse, lors de l'examen de routine, un blocage auriculo-ventriculaire est souvent détecté. Dans de nombreux cas, ces blocages sont congénitaux et asymptomatiques. Avec le développement d'une bradycardie sévère (réduction de la fréquence cardiaque), une correction chirurgicale de la pathologie est indiquée - implantation d'un stimulateur cardiaque artificiel. Ces interventions sont effectuées principalement à 26-30 semaines de grossesse.

Complications de la grossesse et conséquences pour le fœtus

L'arythmie est une condition qui entraîne une mauvaise circulation. Le processus pathologique affecte tous les organes et tissus, y compris le placenta. Dans le contexte de l'arythmie, une insuffisance placentaire se développe - une condition dans laquelle le placenta ne peut pas fonctionner pleinement. Le fœtus ne reçoit pas suffisamment de nutriments et d'oxygène. Cette condition conduit naturellement à la survenue d'une hypoxie fœtale et à un retard de son développement intra-utérin..

Une arythmie sévère peut entraîner à tout moment une interruption de grossesse. Lors de l'accouchement, les troubles du rythme peuvent également nuire au déroulement du processus. Certaines formes d'arythmie sont une indication d'une césarienne.

Diagnostique

Normalement, la fréquence cardiaque est de 60 à 80 battements par minute. Avec l'arythmie, il y a un changement dans la fréquence et le rythme des contractions cardiaques. Le médecin peut suspecter une pathologie lors de l'examen initial du patient. L'évaluation de la fréquence cardiaque est incluse dans la liste des examens obligatoires pendant la grossesse. La surveillance de la fréquence cardiaque doit être effectuée à chaque rendez-vous.

Pour clarifier le diagnostic, un examen supplémentaire est effectué:

  • ECG;
  • échocardiographie (échographie du cœur);
  • surveillance ECG quotidienne;
  • analyse sanguine générale;
  • test sanguin biochimique avec détermination des taux de lipides;
  • détermination des hormones thyroïdiennes;
  • Échographie thyroïdienne.

Toutes ces méthodes permettent de découvrir la cause de l'arythmie et de déterminer la forme et la gravité de la maladie..

Méthodes de traitement

L'arythmie est traitée par un médecin généraliste ou un cardiologue. Dans de nombreux cas, les spécialistes parviennent à se passer de l'usage de drogues. La correction du mode de vie et l'élimination des facteurs qui provoquent une arythmie vous permettent de faire face à la pathologie et d'éviter le développement de complications graves.

Le régime alimentaire est d'une grande importance pour prévenir le développement de crises:

  1. Limiter le sel à 5 ​​g par jour.
  2. Augmenter la proportion de légumes frais dans l'alimentation.
  3. Focus sur les aliments riches en potassium: miel, fruits secs, cassis, bananes, persil, chou, pommes de terre.
  4. Manger des aliments contenant du calcium et du magnésium: lait, fromage cottage, légumineuses, sarrasin, noix, avocats, graines de citrouille et graines de tournesol.
  5. Limiter le sucre et les graisses animales.
  6. Jours de jeûne réguliers (uniquement en accord avec le médecin).

La thérapie médicale est choisie en tenant compte de la forme de la maladie et de la durée de la grossesse. Les glycosides cardiaques, les sympathomimétiques et d'autres médicaments sont utilisés pour traiter les arythmies. Dans certains cas, les médicaments sont prescrits uniquement pour soulager une crise d'arythmie, dans d'autres, ils sont utilisés pendant une longue période tout au long de la grossesse. La posologie exacte et la durée d'admission sont déterminées par le médecin après un examen complet du patient..

Une correction chirurgicale est effectuée pour certains blocages du système de conduction cardiaque et d'autres arythmies sévères. La période optimale pour le traitement chirurgical est de 26 à 30 semaines. Pour des raisons de santé, l'opération peut être réalisée à n'importe quel stade de la grossesse.

Arythmie pendant la grossesse: causes, types, symptômes, méthodes de diagnostic et de traitement

Les arythmies pendant la grossesse peuvent être dangereuses. Vous devez consulter un médecin si des symptômes de troubles du rythme apparaissent

Les causes

Les violations du rythme des contractions myocardiques pendant la grossesse sont provoquées non seulement par des pathologies cardiaques. Leur apparition peut être facilitée par:

  • thyrotoxicose et autres pathologies de la glande thyroïde;
  • maladies des systèmes nerveux, respiratoire et digestif;
  • Déficience en fer;
  • situations stressantes fréquentes;
  • Troubles métaboliques;
  • activité physique intense;
  • prédisposition génétique;
  • addictions: alcoolique, narcotique, nicotine;
  • repas mal organisés.

Selon les observations de spécialistes, chez près de 50% des patientes, les arythmies pendant la grossesse sont causées par des anomalies fonctionnelles et leur apparition n'est en aucun cas associée à la présence d'une pathologie organique du cœur. Souvent, chez environ 21,2% des patients, l'arythmie survient à plusieurs reprises et est déjà une conséquence des pathologies existantes des vaisseaux sanguins et du cœur. Chez 3,7% des femmes, il est sévère..

Le développement d'arythmies pendant la grossesse doit toujours être la raison pour laquelle il faut demander conseil à un spécialiste. Dans certains cas, il est causé par des raisons non physiologiques et peut constituer un danger pour la santé de la future mère et du bébé. Il est difficile de surestimer la pertinence des recommandations du médecin dans ces cas, car l'arythmie du pouls peut être dangereuse aussi bien dans les premiers stades que dans les derniers mois de la gestation.

Variétés et manifestations d'arythmies pendant la grossesse

Pendant la gestation, une femme peut avoir les types d'arythmies suivants:

  • arythmie sinusale - survient en raison d'une violation de la conduction du nœud sinusal et s'accompagne d'une tachycardie sévère;
  • extrasystole - caractérisée par des contractions extraordinaires de tout le cœur ou de ses parties individuelles;
  • fibrillation auriculaire - accompagnée d'un scintillement, c'est-à-dire d'une contraction extrêmement fréquente des oreillettes;
  • arythmie paroxystique - accompagnée d'un remplacement du rythme sinusal et de l'apparition de convulsions, caractérisée par une augmentation de la fréquence du pouls jusqu'à 140 à 220 battements par minute;
  • arythmies dans le syndrome de Wolff-Parkinson-White - sont causées par une surexcitation des ventricules et se manifestent sous la forme de battements prématurés auriculaires et ventriculaires, de flutter auriculaire ou de fibrillation auriculaire, tachycardie supraventriculaire.

Il n'est possible de reconnaître la forme d'arythmie qu'après un diagnostic complet.

Symptômes courants

Les symptômes des arythmies ne sont pas toujours spécifiques, et pour les éliminer, il est nécessaire de trouver la cause de l'attaque

La femme elle-même ne pourra pas déterminer le type d'arythmie qui s'est développée. Les diagnostics doivent être effectués avec la participation d'un cardiologue et uniquement après une série d'études.

L'arythmie pendant la grossesse peut être accompagnée des symptômes non spécifiques et à divers degrés suivants:

  • pouls rapide et arythmique;
  • interruptions dans le travail du cœur;
  • coups saccadés dans le sternum;
  • inconfort dans la poitrine;
  • douleurs douloureuses, pressantes ou constrictives dans la région du cœur;
  • se sentir essoufflé;
  • faiblesse sévère;
  • vertiges;
  • nausée et vomissements;
  • dyspnée.

La gravité et la variabilité des symptômes dépendent du degré de déficience et de la forme d'arythmie. En plus des combinaisons de symptômes ci-dessus, une femme peut également présenter des manifestations de la maladie qui sont devenues la cause première des arythmies cardiaques.

Arythmie précoce

Au cours de cette période de gestation, une arythmie sinusale se produit généralement, qui se développe à la suite de changements colossaux dans le corps de la femme enceinte. Le plus souvent, il disparaît tout seul; pour l'éliminer, il suffit de se débarrasser de la cause qui le provoque (par exemple, aérer une pièce étouffante ou réduire l'activité physique). De plus, les recommandations du médecin pour la prévention de l'arythmie sinusale doivent être suivies: elles sont simples et généralement efficaces..

Chez certaines femmes en début de grossesse, une fibrillation auriculaire, dangereuse et potentiellement mortelle pour la mère et le fœtus, survient, qui doit être éliminée. Au cours du premier trimestre de la grossesse, les médicaments ne doivent être prescrits que par un spécialiste expérimenté qui prend en compte tous les risques liés à la prise de certains médicaments. À ce stade, le placenta n'est pas encore formé et le corps de l'enfant à naître est sous la menace d'une exposition à des médicaments pénétrant dans le sang de la femme.

Lorsqu'un symptôme d'arythmie d'une femme enceinte apparaît, un ECG doit être effectué pour déterminer l'un ou l'autre changement de la fréquence cardiaque..

Arythmie à une date ultérieure

Déjà à partir du deuxième trimestre, des épisodes de paroxysmes peuvent apparaître, et après le troisième - extrasystoles. En fin de gestation, d'autres types de changements de la fréquence cardiaque sont observés, car une femme souffre souvent d'une augmentation de l'appétit, d'un essoufflement, d'une sensation de manque d'air ou d'œdème.

À ce stade, le placenta existe déjà et, lors de la prescription de médicaments antiarythmiques, le médecin a plus de choix, bien qu'il prenne toujours en compte la possibilité d'un effet négatif des composants du médicament sur le corps du bébé à naître. Par exemple, les médicaments contenant de l'atropine ou de la belladone ne sont jamais administrés aux femmes enceintes..

Au cours de l'échocardiographie, une arythmie sinusale, des extrasystoles et d'autres formes de troubles du rythme sont détectés

Diagnostique

En cas de plaintes concernant des manifestations d'arythmie du pouls ou de détection d'anomalies dans les résultats d'un ECG effectué à des fins de prévention, une femme peut se voir attribuer les types d'études suivants:

  • chimie sanguine;
  • analyse d'urine générale;
  • ECG;
  • Holter ECG;
  • Échocardiographie (échocardiographie);
  • IRM du cœur.

La portée de l'examen est attribuée en fonction du cas clinique..

Les conséquences des arythmies peuvent être non seulement dangereuses, mais parfois imprévisibles. Leur diagnostic complet est toujours indispensable.

Traitement

La fibrillation auriculaire et d'autres formes d'arythmies sont toujours dangereuses pendant la grossesse, par conséquent, une surveillance médicale constante du pouls est nécessaire.

La tactique d'élimination des arythmies dépend de leur type, de leur gravité et du moment où l'arythmie s'est développée (dans les périodes précoces ou tardives). Les mêmes paramètres déterminent le facteur de risque survenant lors de l'accouchement..

Si une femme a une arythmie sinusale qui ne perturbe pas son état de santé général, aucun médicament ne lui est prescrit, mais la prévention de cette affection est effectuée. Dans d'autres cas, un traitement sédatif est recommandé pour stabiliser le pouls..

Avec des attaques uniques et rares d'extrasystoles, le traitement n'est pas prescrit. Cependant, les extrasystoles fréquentes ou en groupe chez les femmes enceintes doivent être traitées avec des préparations de potassium qui stabilisent le rythme, des sédatifs et d'autres moyens de normaliser le cœur..

Les crises de tachycardie paroxystique pendant la gestation peuvent être éliminées en utilisant un certain nombre de techniques simples:

  • massage vigoureux des artères carotides pendant 10 secondes;
  • gonfler un ballon;
  • pression avec le dos des doigts sur les yeux fermés pendant 5 secondes. Cette méthode doit être utilisée avec prudence, car en cas de pression excessive, il existe un risque de lésion de la rétine.

Si nécessaire, la thérapie des paroxysmes est complétée par l'utilisation de sédatifs ou de tranquillisants. Si l'effet souhaité n'est pas atteint, l'utilisation de médicaments antiarythmiques est pertinente. Le traitement des patients atteints de pathologies cardiaques peut être effectué à l'aide de glycosides cardiaques et d'agents symptomatiques.

Les manifestations de fibrillation auriculaire qui surviennent à tout moment sont toujours un facteur de risque important. Pendant la grossesse, il ne peut pas être complètement éliminé avec des médicaments et le but du traitement est de maximiser le soulagement du cœur, tout en minimisant les symptômes. Une femme est prescrite pour prendre des glycosides cardiaques avec une diminution progressive de la dose, des préparations de potassium, des agents antiplaquettaires et des anticoagulants et d'autres médicaments qui stabilisent le cœur..

Dans le cas du syndrome de Wolff-Parkinson-White, des antiarythmiques sont prescrits et s'il est nécessaire de restaurer le rôle principal du nœud sinusal, il est stimulé par une décharge électrique. Si nécessaire et afin d'éviter les conséquences, une thérapie par électro-pulsation ou des médicaments pour stimuler l'activité du cœur sont prescrits pour éliminer la tachycardie supraventriculaire.

La prévention de l'arythmie est toujours pertinente

Pour prévenir les arythmies pendant la grossesse, il est recommandé:

  • mange correctement;
  • aérez la pièce le plus souvent possible;
  • marcher dehors;
  • fournir une activité physique adéquate;
  • faire de l'éducation physique;
  • éviter le stress;
  • éliminer les mauvaises habitudes;
  • consulter un cardiologue en présence de maladies provoquant des arythmies.

Réduire au minimum les facteurs de risque de développement d'arythmies aide les femmes enceintes à éviter les complications possibles de ce trouble. La prévention des arythmies est particulièrement pertinente chez les femmes qui ont déjà des antécédents de maladies qui contribuent à des perturbations du rythme du pouls..

L'arythmie pendant la grossesse peut se manifester sous différentes formes et la gravité de son évolution est déterminée par les causes profondes des troubles du rythme. Cela peut survenir à la fois tôt et tard. En cas de variations physiologiques du rythme cardiaque, il n'y a généralement pas besoin de traitement et il n'est pas prescrit. Le traitement conservateur n'est effectué qu'avec une évolution compliquée d'arythmies. Tous les médicaments destinés à éliminer l'arythmie et les symptômes qui l'accompagnent doivent être prescrits uniquement par un cardiologue et en tenant compte de la durée de la grossesse. Ils sont prescrits avec une extrême prudence dans les premiers stades de la gestation..

Devriez-vous avoir peur de l'arythmie sinusale pendant la grossesse??

Causes de l'arythmie pendant la grossesse

Une arythmie pendant la grossesse peut survenir pour diverses raisons. Il peut s'agir de n'importe quelle pathologie ou simplement de l'impact de facteurs externes. Dans ce dernier cas, les insuffisances du rythme cardiaque se distinguent par l'évolution la plus favorable et une élimination rapide.

Les phénomènes suivants sont susceptibles de provoquer la survenue d'arythmies chez la femme pendant la période de mise au monde:

  1. Anomalies cardiaques telles que ischémie, insuffisance cardiaque, anomalies, etc..
  2. Hypertension artérielle.
  3. Maladies de la glande thyroïde.
  4. Maladies des glandes surrénales.
  5. Diabète.
  6. Fumer et boire.
  7. Prendre des médicaments interdits pendant la grossesse.
  8. Situations stressantes, expériences fréquentes de la femme enceinte.
  9. Augmentation de l'activité physique.
  10. Non-respect des règles diététiques.
  11. Troubles des organes digestifs.
  12. Prédisposition génétique aux arythmies.

La période de gestation elle-même est considérée comme un facteur de risque de dysfonctionnement des organes, y compris le cœur. En effet, pendant la gestation, la charge sur le système cardiovasculaire augmente considérablement, ce qui nuit à son fonctionnement..

Afin d'éviter des conséquences négatives, il est important d'identifier la cause des arythmies pendant la grossesse le plus tôt possible.

Raisons de développement

Il existe différentes causes d'arythmie. Cette pathologie provoque souvent l'apparition d'une hypoxie chez le fœtus. Les dysfonctionnements du cœur se produisent souvent avec des lésions organiques des tissus correspondants. Dans ce cas, le pronostic ultérieur en l'absence de traitement en temps opportun peut être défavorable..

La probabilité d'arythmie est augmentée par les facteurs suivants:

  • ischémie cardiaque;
  • Insuffisance cardiaque chronique;
  • myocardite;
  • cardiopathie;
  • maladie hypertonique;
  • dysfonctionnement de la glande thyroïde;
  • glycémie élevée;
  • empoisonnement avec des substances toxiques;
  • prendre certains médicaments.

Dans certains cas, il n'est pas possible d'identifier la cause exacte de la maladie - la femme enceinte reçoit un diagnostic d '«arythmie idiopathique».

L'état d'une femme enceinte s'aggrave sous l'influence de facteurs tels que le stress, un dysfonctionnement du système digestif.

Symptômes

Le tableau clinique de l'arythmie pendant la grossesse peut déranger une femme présentant des symptômes désagréables tels que:

  • Battements cardiaques rapides ou, au contraire, plus rares.
  • Interruptions dans le travail de cet organe.
  • Dyspnée.
  • Crises de vertige.
  • Faiblesse générale.
  • Fatiguabilité rapide.
  • Perte de conscience.

Dans les premiers stades, les patients ne ressentent généralement pas de manifestations prononcées. Ils ne peuvent remarquer que des changements de fréquence cardiaque. Si la maladie accompagne une personne pendant une longue période, elle s'y habitue et cesse de ressentir de l'inconfort. Par conséquent, tout le monde n'est pas pressé de consulter un médecin..

Mais l'absence de traitement conduit au fait que la maladie commence à provoquer le développement d'une insuffisance cardiaque, qui se traduit par un essoufflement, des vertiges et un gonflement des membres inférieurs. En règle générale, des signes prononcés sont observés au cours du deuxième trimestre de la grossesse, car la charge sur le cœur augmente.


À partir d'environ 16 semaines de gestation, la charge sur le cœur augmente et les symptômes deviennent plus visibles.

Y a-t-il un danger?

Si une femme présente une tachycardie physiologique de la femme enceinte, il n'y a aucun danger pour la vie du fœtus et de la mère, et cette condition ne nécessite pas de traitement. Mais si la tachycardie est pathologique, un traitement intempestif peut entraîner une insuffisance cardiaque, une thromboembolie, qui menace la vie de la mère et de l'enfant. Cette condition est particulièrement dangereuse pour les patients atteints de sténose mitrale, une femme sur cinq en travail et un enfant sur deux meurt pendant l'accouchement..

Pour mere

Pour une femme en travail, les conséquences les plus dangereuses de l'arythmie sont la fibrillation ventriculaire et auriculaire, qui entraîne la mort. Chaque formulaire a ses propres complications qui doivent être prises en compte.

  1. Avec arythmie sinusale. Cela peut provoquer la formation de caillots sanguins qui, à tout moment, peuvent obstruer les parois des vaisseaux sanguins. Ainsi, le risque de thrombose du cerveau et des artères coronaires augmente. Sans traitement rapide, il peut devenir chronique, avec le développement d'une insuffisance cardiaque. Si cette forme est difficile pour la femme en travail, les médecins recommandent d'interrompre la grossesse pour ne pas risquer la vie de la mère.
  2. Avec arythmie extrasystolique. La violation du rythme cardiaque altère considérablement la circulation sanguine et provoque le développement de l'angine de poitrine et de l'insuffisance cardiaque. Peut entraîner une fibrillation auriculaire.
  3. Avec fibrillation auriculaire. Il est appelé le plus dangereux pour les femmes enceintes, car il donne une impulsion à la formation de caillots sanguins et au développement de l'insuffisance cardiaque. Lors du diagnostic de fibrillation auriculaire persistante, il est proposé d'interrompre la grossesse tôt. Si la femme insiste pour accoucher, seule une césarienne est pratiquée. La possibilité d'un accouchement naturel est déterminée par le cardiologue.
  4. Avec arythmie paroxystique. Il est dangereux si une femme enceinte a des antécédents de maladie cardiaque, il y a des perturbations de l'activité cardiaque fœtale, l'excitabilité de l'utérus augmente, ce qui peut provoquer une fausse couche. Des crises graves plus tard dans la vie et pendant le travail peuvent entraîner la mort.

Pour le foetus

La stabilisation de la condition d'une femme en travail est également nécessaire pour préserver la santé de l'enfant. L'arythmie peut provoquer une insuffisance placentaire lorsque le placenta ne remplit pas sa fonction, ce qui peut provoquer une hypoxie chez le nourrisson alors qu'il est encore dans l'utérus.

  1. Avec tachycardie paroxystique. Le fœtus perturbe l'activité du myocarde, qui dépend de celle de la mère. Comme l'utérus est très excité, il existe un risque de fausse couche.
  2. Avec fibrillation auriculaire. Risque de mort fœtale intra-utérine par manque d'oxygène.
  3. Avec arythmie sinusale. Le fort rythme cardiaque caractéristique de cette forme peut entraîner une mauvaise circulation, ce qui affectera le développement de l'enfant..

Quels types d'arythmies surviennent pendant la grossesse?

Lorsqu'elle porte un enfant, une femme peut éprouver différents types d'arythmies. Ceux-ci comprennent les suivants.

Extrasystole

L'extrasystole est une contraction intempestive du cœur ou de ses parties, qui se produit en raison de l'impact d'une impulsion extraordinaire qui apparaît dans le système conducteur de l'organe. En fonction de la localisation d'une telle impulsion, des extrasystoles ventriculaires et supraventriculaires sont libérées.

Lorsqu'une femme a une extrasystole, il y a une sensation d'interruptions dans le travail du cœur. De nombreux patients décrivent cette condition comme un «basculement», un «renversement» de l'organe. Après une telle attaque, une douleur dans la poitrine d'un personnage endolori se forme souvent. Une sensation de tension à court terme derrière le sternum est également possible..

Si l'extrasystole inquiète souvent, des manifestations telles que:

  • Vertiges.
  • Faiblesse générale.
  • Suffocation.

Pendant la période de naissance d'un enfant, une telle pathologie se produit assez souvent. Dans la plupart des cas, il est observé au troisième trimestre, lorsque l'utérus atteint une grande taille et soulève le diaphragme.


Pendant la grossesse, les organes internes d'une femme sont déplacés, ce qui peut affecter le travail du cœur

Les maladies et les facteurs externes peuvent provoquer la survenue d'une extrasystole. Souvent, le développement d'une crise est facilité par le stress, l'excitation, les perturbations du travail du système nerveux, des organes endocriniens et du cœur. Les contractions et les tentatives sont également des phénomènes provoquants..

Arythmie sinusale

L'arythmie sinusale pendant la grossesse est un rythme cardiaque rapide et irrégulier. Cette pathologie ne donne pas d'autres manifestations, par conséquent, d'autres symptômes ne peuvent survenir qu'en raison de la maladie qui a provoqué l'insuffisance du rythme cardiaque.

Chez la femme enceinte, l'arythmie sinusale n'est généralement causée par aucune pathologie. Cela se produit en raison de l'influence de facteurs externes, par exemple en raison d'une activité physique accrue, de situations stressantes, de suralimentation, de congestion dans la pièce.

Ce type d'arythmie survient souvent lorsqu'une femme a des contractions..

Syndrome de Wolff-Parkinson-White

Il s'agit d'une maladie cardiaque congénitale qui ne peut provoquer aucune manifestation clinique. Pour cette raison, il est le plus souvent découvert par accident lors de l'examen du système cardiovasculaire. Aide à identifier l'électrocardiographie de la maladie.

Ce syndrome s'accompagne dans la plupart des cas d'arythmie paroxystique. Mais il ne présente aucun danger pour le bébé et sa mère. Mais cela donne toujours lieu à une observation constante de la part du cardiologue, car dans certaines circonstances, la maladie peut entraîner des conséquences imprévisibles.

Si le syndrome de Wolff-Parkinson-White accompagne une crise de tachycardie, les symptômes suivants apparaissent:

  • Rythme cardiaque rapide.
  • Faiblesse générale.
  • Dyspnée.
  • Vertiges.
  • Syndrome de douleur dans la région de la poitrine d'un personnage pressant.

En présence d'autres pathologies cardiaques concomitantes, des signes supplémentaires sont possibles.


Manifestation du syndrome de Wolff-Parkinson-White sur l'ECG

Tachycardie paroxystique

Ce type de pathologie survient beaucoup moins souvent chez les femmes enceintes que les extrasystoles. Elle se manifeste généralement au deuxième trimestre et ne dépend pas du fait que la femme a des problèmes cardiaques..

Vous pouvez suspecter le développement d'une tachycardie par les symptômes suivants:

  • Battements de cœur soudains.
  • Augmentation de la contraction des organes.
  • Douleur ou inconfort dans la région de la poitrine.
  • Nausées Vomissements.

Lors d'une crise prolongée, les patients peuvent ressentir des douleurs cardiaques similaires à celles de l'angine de poitrine. Des étourdissements, une faiblesse générale du corps sont également possibles. Si une tachycardie paroxystique survient dans le contexte d'une maladie cardiaque, les symptômes peuvent être aggravés.

Les crises de pathologie peuvent déranger la femme enceinte plusieurs fois par jour. Leur durée peut prendre un temps différent - de quelques secondes à plusieurs jours. Si les crises durent plusieurs minutes, elles n'affectent pas le bébé et la patiente elle-même. Une tachycardie prolongée peut causer de graves dommages au fœtus, entraîner une augmentation de l'excitabilité de l'utérus, une interruption naturelle de la grossesse.

Extrasystole chez la femme enceinte

Un rythme cardiaque normal se forme dans le nœud sinusal situé dans la paroi de l'oreillette droite. De plus, les impulsions se propagent le long des voies vers l'oreillette gauche et les ventricules, ce qui conduit à des contractions harmonieuses.

Les extrasystoles se forment dans des endroits supplémentaires qui sont apparus spontanément en raison d'une augmentation de l'activité électrique de cellules individuelles. Ils proviennent des oreillettes, des ventricules ou hétérotopiques (de sites différents). Peut apparaître seul ou en groupe.

Le plus souvent, les extrasystoles ne provoquent aucune clinique. La surveillance Holter pendant la journée a permis d'établir une norme de 200 en 24 heures. Certaines femmes subissent des interruptions et des chocs violents après une période de gel, moins souvent des douleurs cardiaques, des étourdissements.

Les extrasystoles sont considérées comme fonctionnelles et ne sont pas préoccupantes si elles sont associées au tabagisme, aux boissons alcoolisées, à la consommation de café ou de thé fort. Malheureusement, cette option se produit assez souvent dans les premiers stades de la grossesse. Une femme doit être persuadée d'abandonner ses mauvaises habitudes, d'arrêter de prendre des boissons contenant de la caféine.

Le résultat apparaît après:

  • respect du régime correct avec les marches quotidiennes;
  • normalisation de la nutrition avec une consommation suffisante de fruits et légumes, produits carnés;
  • soulager l'anxiété et l'irritabilité accrues par l'attitude attentive des proches et les conversations du médecin.

Si des extrasystoles sont détectées sur l'ECG, les maladies cardiaques organiques, éventuellement non manifestes auparavant, doivent toujours être exclues. Ceux-ci inclus:

  • malformations congénitales et acquises;
  • cardiomyopathie;
  • cardiopathie rhumatismale;
  • manifestations d'ischémie de certaines zones du myocarde.

L'arythmie extrasystolique pendant la grossesse survient dans un contexte d'intoxication et de perte de potassium avec:

  • toxicose avec vomissements prolongés;
  • intoxication alimentaire;
  • maladies infectieuses aiguës;
  • maladie rénale avec insuffisance rénale;
  • hyperfonction de la glande thyroïde;
  • réactions allergiques sévères.

L'indicateur décisif dans de tels cas est le contrôle ECG et la détermination par ultrasons de la fraction d'éjection de sang provenant du ventricule gauche dans l'aorte. À une valeur normale de 60%, il peut diminuer de moins de 40%. Cela nécessite des médicaments..

Médicaments prescrits du groupe des β-bloquants (bisoprolol).

L'effet de l'arythmie sur le fœtus

L'arythmie pendant la grossesse peut avoir des conséquences négatives. En effet, avec une telle pathologie, il y a une violation du flux sanguin normal dans le corps d'une femme enceinte, à la suite de laquelle les tissus et les organes sont mal alimentés en oxygène. Y compris le fœtus lui-même souffre d'hypoxie, le risque d'insuffisance placentaire augmente.

Dans une évolution sévère de la maladie, une interruption naturelle de la grossesse est possible à tout moment. Des complications peuvent survenir directement pendant le travail. Par conséquent, les médecins décident souvent de pratiquer une césarienne..

Tous les types d'arythmies ne sont pas mauvais pour le déroulement de la grossesse, mais il y a toujours des risques. Pour éviter les conséquences négatives pour le bébé, il est important de prendre des mesures en temps opportun pour normaliser la maladie cardiaque.

Tachycardie ventriculaire chez la femme enceinte

La perturbation ventriculaire est rarement déclenchée par la grossesse. Habituellement, la tachycardie ventriculaire complique diverses formes d'ischémie myocardique, est une conséquence d'un traitement médicamenteux.

Avec cette pathologie, l'ECG enregistre jusqu'à 150-200 complexes ventriculaires par minute. L'attaque commence et se termine soudainement. Le pronostic est extrêmement mauvais, car cette forme d'arythmie est la principale mortelle..

Lors d'une attaque, utilisez:

  • injection par jet de novocaïnamide, lidocaïne;
  • choc du défibrillateur.

Dans la période interictale, ce qui suit est prescrit: Amiodarone avec des β-bloquants pour maintenir le rythme. Ces médicaments sont essentiels à tout stade de la grossesse..

L'implantation chirurgicale d'un défibrillateur sous la peau est réalisée pour éviter d'éventuelles perturbations du rythme.

Diagnostic d'arythmie

Pour détecter les sinus ou d'autres arythmies cardiaques pendant la grossesse, le médecin écoute d'abord les battements de l'organe, détermine la fréquence du pouls et mesure la pression artérielle. Pour confirmer ou réfuter le diagnostic, une femme est envoyée pour une électrocardiographie, une échographie du cœur, des analyses de sang et d'urine.


Un ECG est obligatoire pour les femmes enceintes

Symptômes de l'arythmie sinusale: ce qui devrait alerter une femme enceinte

Habituellement, l'arythmie sinusale est tout à fait normale chez la femme enceinte.

, en particulier sur les délais. Très souvent, il s'agit de la soi-disant «arythmie respiratoire» - un ralentissement du pouls pendant l'expiration, une fréquence accrue pendant l'inhalation. Une femme peut remarquer une telle déviation en sentant simplement son pouls et en effectuant plusieurs mouvements respiratoires profonds. Les problèmes de nature plus grave sont beaucoup moins fréquents, mais leurs symptômes doivent être traités avec soin.

Vous devez vous méfier si:

  • Vous vous évanouissez pour des raisons inexpliquées. La perte de conscience peut être incomplète, parfois il y a des sensations comme si vous êtes sur le point de vous évanouir, mais la maîtrise de soi à ce moment-là demeure.
  • Vous ressentez des crises de battements de cœur très rapides, accompagnés de tremblements dans le corps, une sensation de peur, de transpiration. De tels paroxysmes peuvent disparaître d'eux-mêmes après quelques minutes..
  • Vous ressentez de grandes pauses dans votre rythme cardiaque, comme si le cœur s'arrête, s'arrête.
  • Votre mère ou votre père est atteint de fibrillation auriculaire, de malformation cardiaque ou vous êtes vous-même inscrit auprès d'un cardiologue pour toute maladie.

Si vous identifiez ne serait-ce qu'un des symptômes énumérés

, voir un docteur. Des études spéciales identifieront le degré de risque d'arythmie et détermineront s'il a besoin d'un traitement.

Traitement

Le traitement des arythmies pendant la grossesse est généralement effectué sans l'utilisation de médicaments. Seuls les remèdes à base de plantes peuvent être prescrits afin de normaliser le travail du système nerveux, de le calmer. Par exemple, utilisez une infusion de valériane ou d'agripaume.

Si l'arythmie est survenue dans le contexte d'autres maladies ou si elle se manifeste trop prononcée, un traitement médicamenteux est possible. Les glycosides cardiaques sont couramment utilisés. Les médicaments ne sont prescrits que par un spécialiste.

Il est également important que les femmes suivent ces recommandations pour améliorer la fonction cardiaque et la grossesse:

  • Passez plus de temps à l'extérieur.
  • Évitez l'anxiété, les situations stressantes.
  • Respectez les règles alimentaires.
  • Évitez un effort physique accru.

La chirurgie n'est utilisée que dans les cas extrêmes lorsque la condition menace la vie des patients.

La prévention

Les mesures de prévention des arythmies pendant la grossesse sont basées sur les règles d'un mode de vie sain.

  1. La femme enceinte doit adhérer à une alimentation appropriée. Pour ce faire, il est nécessaire d'exclure les aliments frits, fumés et salés de l'alimentation. De plus, il est recommandé de limiter votre consommation de boissons contenant de la caféine, comme le thé et le café. La confiserie doit également être dans le régime alimentaire en quantité minimale..
  2. Pendant la période de gestation, il est très important d'observer le régime de consommation d'alcool. Une quantité d'eau adéquate normalise le travail de l'appareil cardiovasculaire.
  3. Une femme doit régulièrement faire de l'exercice, ce qui est autorisé pendant la grossesse..
  4. Il faut marcher régulièrement au grand air.
  5. Prenez des vitamines et des complexes minéraux sur recommandation d'un médecin.

En observant les recommandations pour la prévention de cette pathologie, une femme réduit considérablement la probabilité de son apparition et soutient le travail du cœur dans des conditions de charge accrue.

L'arythmie est une pathologie courante chez la femme enceinte. Si les recommandations pour maintenir un mode de vie sain sont suivies, la femme enceinte réduit considérablement le risque de survenue.

Si des symptômes alarmants apparaissent, ils doivent en être informés dès que possible..

Un diagnostic opportun et un traitement approprié réduisent le risque de complications pour l'enfant.

Des étourdissements et une perte de conscience fréquents sont une raison sérieuse de consulter un médecin..

Prévoir

Le pronostic des arythmies dans la plupart des cas est favorable. Avec des mesures rapides, les femmes portent un bébé sans problèmes et l'enfant ne présente aucune anomalie du développement. Un pronostic négatif n'est possible que si l'arythmie est ignorée ou si elle est causée par une maladie cardiaque grave.


Avec les arythmies pendant la grossesse, le pronostic est le plus souvent favorable, sous réserve de surveillance médicale

Comment traiter?

Dans la plupart des cas, la pathologie peut être traitée sans l'utilisation de médicaments, il suffit de changer le mode de vie et d'améliorer le régime:

  • réduire la consommation de sel;
  • saturer le régime avec des légumes et des fruits, des aliments contenant du potassium et du calcium;
  • réduisez votre consommation quotidienne de sucre;
  • faire régulièrement des jours de jeûne pour nettoyer le corps - après consultation préalable d'un médecin.

Dans certains cas, pendant la grossesse, il peut être nécessaire de prendre des médicaments supplémentaires. Dans ce cas, le terme et les indications médicales du patient doivent être pris en compte. Fondamentalement, un cours de glycosides, sympathomimétiques est prescrit. Le médicament peut être prescrit non pas pour un usage régulier, mais uniquement pour le soulagement d'une apparition soudaine d'une crise d'arythmie

Dans les cas particuliers qui menacent la vie du patient, la chirurgie peut être pratiquée à la fois en début et en fin de gestation. Cependant, les médecins considèrent que la période de 26 à 30 semaines est le moment le plus approprié pour la chirurgie..

Arythmie pendant la grossesse

Porter un bébé s'accompagne souvent d'arythmies, car pendant la grossesse, la charge sur les organes et les systèmes de la femme enceinte augmente considérablement, et en particulier sur le cœur.

Cependant, malgré toutes ses manifestations désagréables et parfois douloureuses, l'arythmie n'indique pas toujours une maladie cardiaque. Des changements des niveaux hormonaux ou des maladies d'autres organes et systèmes peuvent également provoquer son apparition. Quelle est la fréquence de l'arythmie cardiaque pendant la grossesse, ce qu'elle peut affecter, ce qu'elle peut causer et comment y faire face?

Arythmie pendant la grossesse

L'arythmie est tout écart du rythme cardiaque par rapport à la norme..

Les conséquences peuvent ne pas être, mais elles peuvent être très graves:

  • avortement menacé,
  • hypoxie fœtale,
  • gestose,
  • saignements post-partum, etc..

Causes des arythmies pendant la grossesse

Pendant la grossesse, les troubles du rythme cardiaque peuvent être déclenchés par les facteurs suivants:

  1. Pathologie du système cardiovasculaire.
  2. Prédisposition génétique.
  3. Dysfonctionnement thyroïdien.
  4. Troubles du système digestif.
  5. Maladies du système nerveux.
  6. Carence en fer dans le corps maternel.
  7. maladies du système respiratoire.
  8. Maladie métabolique.
  9. Mauvaises habitudes - tabagisme, drogues, alcool. Évidemment, tout cela ne devrait pas être déjà au stade de la planification de la grossesse, mais vous pouvez entrer dans le groupe à risque bien avant cela..
  10. Stress, irritabilité nerveuse.
  11. Alimentation déséquilibrée.
  12. Passion excessive pour l'activité physique sérieuse.

Arythmie sinusale pendant la grossesse: ce qui menace

Un symptôme de cette arythmie est un rythme cardiaque rapide et irrégulier. Sinon, il peut y avoir des signes de ces maladies qui ont causé cette arythmie..

Les troubles du rythme cardiaque dans la tachycardie sinusale ne sont généralement pas associés à ses pathologies, ils sont principalement causés par des inconvénients physiques: séjour prolongé dans une pièce étouffante, suralimentation, excitation, effort physique. Cette arythmie est naturelle lors des contractions et des tentatives..

L'anémie et la thyrotoxicose peuvent également déclencher le développement d'une arythmie sinusale.

Arythmie pendant la grossesse - extrasystole

L'extrasystole est une contraction prématurée du cœur ou de ses parties sous l'influence d'une impulsion extraordinaire, qui se manifeste non pas dans le nœud sinusal, mais dans d'autres parties du système de conduction cardiaque.

En fonction de l'emplacement de l'impulsion, il existe des extrasystoles ventriculaires et supraventriculaires..

L'extrasystole peut se manifester par une sensation d'interruption du travail du cœur, des sensations de coup ou de choc dans la région du cœur. Beaucoup de gens décrivent leurs sentiments comme des «gargouillis de poisson», des «sauts périlleux», des «renversements». Souvent, après une telle poussée, une douleur douloureuse ou une compression à court terme derrière le sternum peut apparaître. Une extrasystole fréquente peut provoquer des étourdissements, une faiblesse, une sensation d'essoufflement.

L'extrasystole est le trouble du rythme cardiaque le plus courant, et c'est celui-ci qui se trouve principalement chez les femmes enceintes. Dans la plupart des cas, il se manifeste au troisième trimestre, lorsque le diaphragme s'élève au-dessus de l'utérus.

À tout stade de la grossesse, le stress émotionnel, les maladies des systèmes nerveux ou endocrinien peuvent contribuer à la manifestation de ce type d'arythmie. Pendant l'accouchement, l'apparition d'une extrasystole peut être déclenchée par des contractions et des tentatives ainsi que par une surexcitation émotionnelle, auquel cas les symptômes disparaîtront après la naissance du bébé..

Fondamentalement, l'extrasystole pendant la grossesse est causée par des maladies cardiaques organiques (myocardite, maladie cardiaque, etc.). Les manifestations fréquentes de l'extrasystole peuvent entraîner le développement d'une insuffisance cardiaque, une crise d'angine de poitrine, une fibrillation auriculaire. En général, le déroulement de la grossesse et son issue dépendent de la gravité de la pathologie cardiaque sous-jacente..

Arythmie pendant la grossesse - tachycardie paroxystique

Il se manifeste beaucoup moins souvent chez les femmes enceintes que l'extrasystole. Elle peut survenir au deuxième trimestre, quelle que soit la présence de pathologies dans le cœur de la femme enceinte.

  • battements de cœur soudains,
  • augmentation de la fréquence cardiaque jusqu'à 200 battements par minute,
  • une sensation d'inconfort dans la poitrine.

Si l'attaque ne s'arrête d'aucune façon, la femme enceinte peut ressentir une douleur derrière le sternum d'une angine de poitrine, une faiblesse et des étourdissements. Si la tachycardie paroxystique se manifeste dans un contexte de maladie cardiaque, des nausées et des vomissements peuvent s'ajouter aux symptômes. Les attaques peuvent se produire plusieurs fois par jour et leur durée varie considérablement - de quelques secondes à plusieurs jours d'affilée.

En l'absence de maladie cardiaque chez la femme enceinte, de brèves crises de tachycardie paroxystique ne peuvent pas nuire au fœtus et à l'évolution de la grossesse en général. Cependant, des crises prolongées peuvent provoquer de graves perturbations du fonctionnement du cœur chez le fœtus et, en outre, l'excitabilité de l'utérus peut augmenter, ce qui, à son tour, peut entraîner une interruption de grossesse..

Fibrillation auriculaire pendant la grossesse

La fibrillation auriculaire ou fibrillation auriculaire est un type de trouble du rythme supraventriculaire dans lequel il existe une activité non coordonnée des oreillettes avec une contractilité altérée. Il s'accompagne d'une contraction ventriculaire irrégulière et d'un rythme cardiaque irrégulier.

Cela ne se produit que si la femme enceinte a des malformations cardiaques et, dans certains cas, une thyrotoxicose. Les crises peuvent survenir à la fois avant la grossesse et pour la première fois après la conception. Parfois, ce type de perturbation du rythme cardiaque survient après une commissurotomie mitrale ou avec une exacerbation de rhumatisme.

Il existe les formes suivantes de fibrillation auriculaire:

  • bradystolique (pas plus de 60 battements par minute);
  • normosystolique (de 60 à 90 battements par minute);
  • tachysystolique (plus de 90 battements par minute).

Lors d'une attaque de fibrillation auriculaire, un flutter auriculaire se produit et parfois une fibrillation ventriculaire. Ceci, à son tour, peut conduire à une insuffisance cardiaque de stade 2 ou 3..

La femme enceinte peut même ne pas remarquer une crise d'arythmie; le médecin peut l'établir lors des procédures de diagnostic. La fibrillation auriculaire peut aggraver l'insuffisance cardiaque et augmenter le risque de thromboembolie, qui à son tour peut être mortelle.

Dans le cas où la fibrillation auriculaire se manifeste au cours du premier trimestre de la grossesse, les médecins recommandent généralement une interruption de grossesse. À partir de la 13e semaine, le médecin prend une décision sur le déroulement de la grossesse ou sur son interruption, en fonction de l'état de santé général de la femme enceinte et du fœtus.

L'accouchement chez les femmes enceintes atteintes de fibrillation auriculaire doit de préférence être effectué par césarienne. Si le chemin naturel a été choisi, la préparation et le processus du travail lui-même doivent être effectués dans des hôpitaux dotés d'unités de soins intensifs et avec la participation de cardiologues.

Arythmie pendant la grossesse - syndrome de Wolff-Parkinson-White

Cardiopathie congénitale, qui peut être asymptomatique et ne peut être détectée qu'avec un ECG. Elle s'accompagne d'arythmie paroxystique dans la plupart des cas.

En règle générale, le syndrome WPW ne constitue pas une menace pour la santé et la vie de la femme enceinte et du fœtus, mais elle devra être sous la surveillance d'un cardiologue pendant toute la grossesse, car une poussée hormonale peut provoquer la manifestation de certaines arythmies cardiaques, qui, en combinaison avec ce syndrome, peuvent conduire à des imprévisibles. conséquences.

Une crise de tachycardie dans le syndrome WPW peut être accompagnée d'un rythme cardiaque rapide, d'une faiblesse, d'un essoufflement et de vertiges. Une douleur thoracique pressante ou constrictive peut également apparaître.

Arythmie pendant la grossesse: traitement

Arythmie sinusale pendant la grossesse

Il ne nécessite généralement pas de traitement - il suffit d'éliminer la cause de l'arythmie (sortir à l'air frais, se reposer, se calmer) - et il disparaîtra de lui-même. Parfois, les sédatifs aident:

  • infusion d'agripaume;
  • valériane.

Les médicaments sont prescrits individuellement par un cardiologue, en fonction de la période de la femme enceinte, des raisons qui ont provoqué l'arythmie et uniquement en cas de signes d'insuffisance cardiaque. Parmi les médicaments les plus populaires:

  • Digoxine;
  • Izolanide;
  • Digitoxin;
  • Chlorure de potassium;
  • Panangin.

Extrasystole pendant la grossesse

Les extrasystoles rares et uniques ne nécessitent pas de traitement médicamenteux. Si les troubles du rythme deviennent fréquents et groupés, les médicaments suivants peuvent être prescrits:

  • infusion d'agripaume ou de valériane;
  • Chlorure de potassium;
  • Panangin;
  • Anaprilin;
  • Vérapamil.

Si le médicament contient de la belladone ou de l'atropine, il ne peut pas être pris pendant la grossesse.

Si l'extrasystole pendant la grossesse est causée par une surdose de glycolyse cardiaque, alors pour le traitement, il est nécessaire d'annuler ces médicaments et de prescrire Diphenin.

Avec l'extrasystole ventriculaire polytopique et de groupe, il est recommandé de prescrire de tels médicaments:

  • Novocaïnamide;
  • Lidocaïne;
  • Diphénine.

Tachycardie paroxystique pendant la grossesse

Si la femme enceinte ne présente aucune pathologie cardiaque, le médecin peut lui prescrire des sédatifs:

  • Seduxen;
  • Elenium;
  • infusion de valériane.

Parfois, vous pouvez faire face à une crise d'arythmie sans recourir à des médicaments:

  • fermez les yeux et appuyez fermement sur les globes oculaires pendant 5 secondes;
  • gonfler des ballons (vous pouvez imiter);
  • masser vigoureusement les artères carotides pendant 10 secondes.

Si ces procédures ne produisent aucun effet, des médicaments tels que:

  • Propranolol;
  • Isoptin;
  • Adénosine triphosphate de sodium.

Si la femme enceinte a une crise de tachycardie paroxystique dans le contexte d'une maladie cardiaque, il sera aidé à l'arrêter:

  • Digoxine;
  • Strofantin.

En cas d'hypotension, une femme enceinte se voit prescrire du novocaïnamide par voie intraveineuse ou intramusculaire.

Dans les formes ventriculaires de tachycardie paroxystique, la prise de glycosides cardiaques, d'Isoptine ou d'adénosine triphosphate de sodium est contre-indiquée. Dans de tels cas, l'introduction de lidocaïne et de novocaïnamide est recommandée..

Fibrillation auriculaire pendant la grossesse: que faire

Avec l'aide de médicaments, il est presque impossible de faire face à la fibrillation auriculaire, mais il est vraiment possible d'en atténuer les conséquences.

À ces fins, une glycolyse cardiaque est prescrite, ce qui aide à éliminer la tachysystole et l'insuffisance circulatoire. Pour commencer, les médicaments sont pris en quantités accrues, puis la dose est réduite et laissée en traitement d'entretien. Le traitement dans ce cas peut être complété par du chlorure de potassium et de la réserpine.

Le vérapamil peut être prescrit pour abaisser la fréquence cardiaque, et si cela n'aide pas, alors propranolol ou digoxine. En cas de paroxysme de fibrillation auriculaire, Novocainmid est pris, et si cela ne suffit pas, Panangin et Isoptin sont également prescrits. Dans ce cas, les valeurs de pression artérielle doivent être maintenues sous contrôle spécial..

Étant donné que la fibrillation auriculaire peut provoquer un risque de thromboembolie, la femme enceinte doit se voir prescrire des anticoagulants et des antiagrégants plaquettaires, par exemple l'héparine, l'aspirine, le curantil.

Syndrome de Wolff-Parkinson-White pendant la grossesse

Dans certains cas, à la discrétion du médecin, des médicaments antiarythmiques sont nécessaires pour le traitement ou la restauration du rythme sinusal à l'aide d'une décharge électrique. Parfois, les paroxysmes s'arrêtent d'eux-mêmes.

Le novocaïnamide ou le propranolol est administré pour le paraxisme de la tachycardie supraventriculaire, ou une thérapie par électropulsion est effectuée, ce qui est l'option préférée.

Arythmie pendant la grossesse: diagnostic

Si une femme a une insuffisance cardiaque avant même la conception, il est fortement conseillé d'inclure une visite chez un cardiologue dans le plan de planification de la grossesse. Le spécialiste lui prescrira un certain nombre de procédures pour déterminer le diagnostic sur la base duquel le déroulement de la grossesse sera déterminé.

Si une femme est déjà en position, même au début, il est possible d'identifier l'une ou l'autre arythmie. Une visite chez un thérapeute ou un cardiologue avec une procédure ECG est incluse dans le schéma standard de gestion de la grossesse, et tout ce que la femme enceinte est tenue de faire est de suivre les recommandations du médecin responsable de la grossesse, à savoir, consulter les spécialistes nécessaires et passer les tests requis à temps..

Un certain nombre de procédures peuvent être nécessaires pour diagnostiquer les arythmies:

  1. Consultation avec un cardiologue. Examen, recueil d'anamnèse.
  2. Analyse biochimique du sang et de l'urine à jeun.
  3. Électrocardiographie (ECG).
  4. Surveillance quotidienne de l'ECG. Certains cas nécessitent ce type de diagnostic. Dans ce cas, un appareil portable est installé pour la femme enceinte et le cardiologue en lit ensuite les indicateurs..
  5. Échocardiographie (EchoCG).
  6. Imagerie par résonance magnétique (IRM). Un tel diagnostic est effectué lorsqu'il est impossible d'effectuer tout le reste.
  7. Échographie du cœur. Parfois, il est nécessaire de passer par une telle étude pour compléter le tableau..

Après avoir reçu toutes les données nécessaires, le médecin établit un diagnostic et prescrit un traitement. Si possible, non médicamenteux. Cependant, il existe un certain nombre de recommandations que toute femme enceinte est en mesure de respecter afin de prévenir l'arythmie ou d'atténuer sa manifestation..

Arythmie pendant la grossesse: prévention

Il est toujours préférable de prévenir toute maladie que de la traiter plus tard, surtout pendant la grossesse. Par conséquent, afin de préserver leur santé et d'assurer la naissance d'un bébé développé et fort, il est recommandé aux femmes enceintes:

  1. Portez une attention particulière à votre alimentation. Il doit contenir des légumes et des fruits frais, de la viande et des produits laitiers. La manière de cuisiner est également importante. On sait que les aliments cuits à la vapeur ont le maximum d'avantages. Doux, fumé, salé et frit sur la table de la femme enceinte devrait être le moins possible. Il ne faut pas trop manger non plus, il faut se lever de table un peu faim.
  2. Faites des promenades quotidiennes, ventilez constamment les locaux, cela fournira une saturation en oxygène à la fois à la femme enceinte et au fœtus; et c'est tellement nécessaire pour le déroulement normal de la grossesse et le développement d'une nouvelle vie.
  3. Faites une activité physique raisonnable. À proprement parler, si la grossesse se déroule normalement, il n'y a pas de contre-indication au sport pour les femmes enceintes. C'est de la gymnastique spéciale, et la même marche et la même natation dans la piscine. Mais il y a une limite à tout, les charges doivent être raisonnables.
  4. Alignez vos antécédents émotionnels, peu importe à quel point c'est difficile. Et dans la vie ordinaire, le stress nous hante, et dans le contexte d'une explosion hormonale pendant la grossesse, les émotions peuvent devenir complètement incontrôlables. Voyager, un bon livre, de la musique calme, de la méditation - vous devez trouver exactement le moyen qui vous permettra de vous calmer, et ce sera différent pour chaque femme. C'est un travail sur vous-même, et si vous essayez, le résultat sera certainement atteint..
  5. Bien sûr, il est nécessaire de renoncer à de mauvaises habitudes telles que fumer ou boire de l'alcool, idéalement, même au stade de la planification de la grossesse. Et si des problèmes de rythme cardiaque ont été observés avant même la première pensée d'ajout, les cardiologues recommandent de toujours adhérer soigneusement à un mode de vie sain.

De toute évidence, les recommandations sont simples et chaque femme enceinte est en mesure de les respecter..

Arythmie au début de la grossesse

Au cours du premier trimestre de la grossesse, des changements colossaux se produisent dans le corps de la femme enceinte. Le processus de naissance d'une nouvelle vie et de formation d'organes et de systèmes vitaux chez un bébé est extrêmement scrupuleux et ne tolère pas d'interférences inutiles. Dans le même temps, le corps de la femme enceinte n'a toujours pas le placenta - l'organe interne protégeant le bébé. Par conséquent, moins on prend de médicaments pendant cette période, mieux c'est pour tout le monde. Une femme enceinte devrait se reposer davantage, dormir, être à l'air frais - en un mot, tout faire pour ne pas provoquer d'arythmie en elle-même, surtout s'il y a une possibilité d'apparition.

L'arythmie sinusale peut se manifester dans les premiers stades, mais, comme nous le savons déjà, elle disparaît d'elle-même, il suffit d'éliminer la cause qui l'a provoquée. Parfois, la fibrillation auriculaire peut se manifester au début de la grossesse, puis, très probablement, le médecin peut recommander un avortement.

Une femme enceinte devra consulter un thérapeute lors de son inscription et faire un ECG, ce qui aidera au diagnostic de l'une ou l'autre arythmie.

Arythmie en fin de grossesse

À partir du deuxième trimestre, une tachycardie paroxystique peut apparaître, et après le troisième - extrasystole. Toutes les autres arythmies peuvent également survenir en fin de grossesse, car les facteurs qui les provoquent peuvent également apparaître après le deuxième trimestre. Gonflement, essoufflement, manque d'oxygène, augmentation de l'appétit - tout cela peut provoquer un rythme cardiaque irrégulier.

Depuis que le placenta commence à fonctionner, les organes et les systèmes du bébé ont déjà été formés, son cœur bat son rythme et il devient plus sûr de prendre des médicaments qu'auparavant. Cependant, pendant la grossesse, la plupart d'entre eux sont interdits et le médecin est obligé de prendre en compte la position de la patiente lorsqu'il lui prescrit des médicaments pour le cœur. Nous avons déjà dit que si la belladone ou l'atropine sont présentes dans la composition du médicament, la femme enceinte ne devrait jamais en prendre.

Arythmie pendant la grossesse: revues de médicaments

Sur les forums, les femmes enceintes discutent activement de qui et de quoi a aidé à faire face à l'arythmie pendant la grossesse. Voici un bref aperçu des médicaments les plus populaires:

  • La digoxine est recommandée par 100% de 4 personnes, efficace et peu coûteuse.
  • Le Panangin est recommandé par 93% des 80 personnes, il est également efficace et peu coûteux. Cependant, tout le monde n'aide pas, certains ont des effets secondaires, mais il y en a très peu..
  • Anaprilin est recommandée par 100% des 19 personnes. Effet rapide, faible coût, haute efficacité.
  • Verapamil est recommandé par 100% 7 personnes. Le médicament peut provoquer des allergies et des effets secondaires.
  • Seduxen est recommandé par 50% de 2 personnes. Apaisant mais addictif.
  • Elenium est recommandé par 100% de 2 personnes. De nombreux effets secondaires, addictifs.
  • L'Anaprilin est recommandé par 84% des 39 personnes. Très efficace, mais de nombreux effets secondaires. Le risque de brûler la membrane muqueuse de la langue.
  • La digoxine est recommandée par 100% de 4 personnes. Peu coûteux, efficace, mais peut provoquer des étourdissements et d'autres effets secondaires.
  • Curantil est recommandé par 64% des 30 personnes. Certains doutent de son efficacité et critiquent le médicament pour son coût élevé. Dans le même temps, le reste du médicament a aidé et n'a provoqué aucun effet secondaire..

Il faut comprendre que les médicaments visant à réguler le rythme cardiaque peuvent cacher de nombreux effets secondaires, cependant, parfois, vous ne pouvez pas vous en passer. Il est difficile de dire quel médicament spécifique convient à telle ou telle femme enceinte, mais elle n'aura pas à y penser. C'est la tâche du médecin de la grossesse. Ce n'est qu'après avoir évalué le tableau clinique global, établi les causes et le type d'arythmie, le degré de risque de son impact sur le fœtus et la santé de la femme enceinte, et également en tenant compte de l'âge gestationnel, que le médecin pourra choisir le bon traitement.

Arythmie pendant la grossesse: quel est le résultat

Dans la plupart des cas, l'arythmie ne constitue pas une menace pour la santé et la vie de la mère et du fœtus. Bien sûr, si elle n'est pas causée par une maladie cardiaque grave ou le développement de malformations graves et d'une femme enceinte.

Dans tous les cas, les activités de planification aideront à ajuster le déroulement de la grossesse à l'avance et à préparer le corps de la femme à l'événement à venir aussi soigneusement que possible afin que le processus de portage d'un bébé soit facile, confortable et ne provoque pas de stress excessif sur le travail des organes et des systèmes internes de la future mère..