La piscine pour les femmes enceintes n'est pas seulement un passe-temps agréable, mais un véritable salut pour le dos fatigué et les jambes enflées. Être dans l'eau permet à la femme enceinte d'oublier la force de gravité pendant un moment et de donner un repos complet aux muscles tendus. La natation régulière aide à renforcer l'immunité, augmente l'endurance, apprend à contrôler la respiration et est l'une des méthodes de préparation à l'accouchement à venir..

Avantages de la piscine pour les femmes enceintes

Il y a environ dix ans, la plupart des gynécologues interdisaient à leurs patients de visiter une piscine publique, invoquant une pureté insuffisante de l'eau et un risque élevé de contracter des maladies infectieuses. Aujourd'hui, la situation a changé et de plus en plus de médecins permettent non seulement, mais conseillent également aux femmes de nager dans la piscine pendant la grossesse. Quelle est la raison?

  • Premièrement, les nouvelles piscines acquièrent des systèmes modernes de purification de l'eau et le risque de contracter des maladies infectieuses diminue..
  • Deuxièmement, de nombreux centres de remise en forme et installations sportives proposent des cours spéciaux pour les femmes enceintes. Il y a une zone séparée pour les femmes enceintes où les femmes peuvent nager sans craindre des collisions accidentelles avec d'autres visiteurs de la piscine.
  • Troisièmement, la médecine ne reste pas immobile et on pense aujourd'hui que les avantages de la baignade dans la piscine sont nettement supérieurs aux dommages possibles pour la mère et l'enfant. En suivant certaines mesures de sécurité, les risques potentiels peuvent être minimisés.

La baignade dans la piscine a un effet bénéfique sur le déroulement de la grossesse et l'état du fœtus:

  • Être dans l'eau soulage les tensions des muscles du dos, des os et des articulations pelviennes et de la colonne vertébrale. Ces organes sont très sollicités pendant la grossesse. La natation permet de soulager le stress et de soulager une femme de la douleur et de l'inconfort.
  • La natation renforce les muscles pectoraux, vous apprend à contrôler la respiration, ce qui sera bénéfique pendant l'accouchement.
  • Des exercices réguliers en piscine augmentent l'endurance et stimulent le système immunitaire. Il a été remarqué que les femmes qui mènent une vie active sont moins susceptibles de souffrir de rhume pendant la grossesse.
  • La natation est un excellent moyen de soulager le stress, d'éteindre la tête, de se calmer et de se détendre. Pour de nombreuses femmes, 45 minutes dans la piscine devient un véritable exutoire en une série de jours ouvrables..

Piscine en préparation pour l'accouchement

Nager dans la piscine est l'une des étapes de la préparation du prochain travail. Pendant qu'elle est dans l'eau, une femme enceinte apprend trois choses importantes:

  • Contrôler la profondeur et la force de la respiration.
  • Endurance et répartition uniforme de la charge.
  • Détendez vos muscles.

La natation fait l'objet d'une attention particulière dans les centres périnatals qui préparent les femmes à l'accouchement. La raison est connue: il est beaucoup plus facile pour les femmes enceintes de faire de l'exercice dans l'eau lorsque le poids corporel se fait moins sentir. Dans la piscine, une femme enceinte maladroite trouve une aisance sans précédent. L'eau soulage la douleur, élimine les tensions musculaires, élimine la fatigue et favorise la relaxation. Tous ces facteurs augmentent considérablement l'efficacité des cours et aident une femme à se préparer adéquatement à la naissance d'un bébé..

Nager dans la piscine n'est pas seulement bénéfique pour le corps. Les exercices dans l'eau font l'objet d'une attention particulière dans la préparation psychologique à l'accouchement. La femme enceinte prend confiance en ses capacités. Une femme acquiert du pouvoir sur son propre corps et se rend compte que de nombreux processus sont à sa disposition. Lors de l'accouchement, cette attitude aide à se concentrer sur les contractions, peut réduire la douleur et soulager la condition de la femme en travail..

Nager dans la piscine, c'est aussi se plonger dans les sensations d'un enfant à naître. Dans l'utérus, le bébé est dans l'eau et pendant la baignade, la femme enceinte se retrouve à peu près dans le même état. Elle peut sentir l'eau circuler autour de son corps de tous les côtés, toucher la peau, la soutenir et la guider. Tout cela est vécu par l'enfant pendant 9 mois, et il sera utile pour une femme enceinte de vivre une expérience similaire.

Un exercice mérite un certain intérêt, qui est pratiqué lors de cours d'aquagym en groupe en vue de l'accouchement. Plusieurs femmes se tiennent au fond de la piscine, les jambes écartées et formant une sorte de couloir. L'une des femmes plonge et, retenant sa respiration, nage dans le couloir du début à la fin. Un tel exercice entraîne non seulement la respiration, mais simule également le passage de l'enfant dans le canal génital. De nombreuses femmes notent qu'un tel entraînement les aide à ressentir pleinement ce que le bébé ressent et à se mettre à l'écoute de la naissance à venir..

Aquagym: entraînement aquatique pour femme enceinte

La future mère peut le faire seule, visitant la piscine plusieurs fois par semaine, cependant, une formation sous la direction d'un entraîneur expérimenté apportera le maximum d'avantages. Les activités de groupe prennent une signification particulière pendant la grossesse. Soutenir d'autres femmes soucieuses de leur santé est une étape importante dans la préparation à l'accouchement..

Les activités d'aquagym comprennent:

  • Entraînement de tous les groupes musculaires, ligaments, articulations. L'accent est mis sur le dos et le bassin.
  • Exercices de respiration, y compris retenir sa respiration (plongée).
  • Baignade libre.

Il est pratique de répéter les contractions dans l'eau sans risque pour le fœtus. Les exercices de relaxation et de contraction musculaire sont essentiels pour préparer la naissance prochaine d'un bébé. Il est important d'apporter les compétences acquises à l'automatisme, en les combinant avec une respiration correcte - puis pendant l'accouchement, le corps entraîné se souviendra de ce qu'il faut faire. Il a été remarqué que les cours dans la piscine facilitent le déroulement du travail et augmentent les chances d'avoir un bébé en bonne santé..

Plonger pendant la grossesse

Les cours en groupes spécialisés pour femmes enceintes impliquent non seulement l'aquagym, mais aussi la plongée. Retenir sa respiration pendant une courte période et être sous l'eau sont bénéfiques pour une femme enceinte. L'exercice prépare le corps à l'accouchement à venir, lorsqu'il est nécessaire de réguler la direction, la profondeur et la force des mouvements respiratoires lors des contractions et des tentatives. Vous pouvez également pratiquer en dehors de la piscine, cependant, une retenue prolongée de la respiration avec une activité physique simultanée (comme lors de l'accouchement) n'est possible que dans l'eau.

Il est intéressant de noter que les plongeurs japonais - chasseurs de perles - ont presque toujours des enfants en bonne santé, forts et robustes, ce qui témoigne des avantages de cet exercice pour les femmes enceintes..

Caractéristiques de la natation à différents stades de la grossesse

La baignade dans la piscine est autorisée à tout stade de la grossesse. Les gynécologues conseillent à leurs patients de commencer à s'entraîner avant de concevoir un enfant. Un corps préparé s'adapte mieux aux nouvelles conditions et les compétences acquises aident à faire face plus facilement à toutes les sensations désagréables qui surviennent en neuf mois. Pas besoin d'attendre la grossesse - nager dans la piscine profitera à n'importe quelle femme, quels que soient ses projets de reproduction.

Grossesse précoce

Au cours du premier trimestre de la grossesse, la natation vise à renforcer tous les groupes musculaires, à entraîner la respiration et à stimuler l'immunité. L'exercice régulier aide à préparer le corps aux changements à venir. Il a été remarqué que les femmes qui visitent la piscine depuis le début tolèrent plus facilement la toxicose, s'adaptent plus rapidement et continuent à mener une vie active jusqu'à la naissance..

  • Toxicose. Avec des vomissements fréquents, vous devez temporairement refuser de visiter la piscine.
  • Pression artérielle faible. Si vous avez une faiblesse sévère et des étourdissements, ne nagez pas.
  • Risque de fausse couche. En cas d'écoulement sanglant des voies génitales, l'activité physique et la visite de la piscine sont interdites. Avec une douleur de traction modérée dans le bas de l'abdomen (sans saignement), la natation calme est autorisée (après consultation d'un gynécologue).

En fin de grossesse

Nager dans la piscine devient un véritable salut pour les femmes enceintes pendant cette période. Après 20 semaines, la charge sur la colonne vertébrale, les os et les ligaments du bassin et les muscles du dos augmente. Des douleurs apparaissent dans la région lombaire, le corps devient maladroit. Plus près de la date d'échéance, les longues promenades appartiennent au passé et sont remplacées par la natation. Des exercices réguliers en piscine aident à soulager la tension musculaire et à éliminer le besoin d'autres méthodes d'exposition.

Des mesures de précaution

Il n'est pas recommandé de visiter la piscine dans de telles situations:

  • La menace d'interruption de grossesse avec l'apparition d'un écoulement sanglant du tractus génital.
  • Toxicose sévère aux premiers stades.
  • Maladies infectieuses aiguës.
  • Processus inflammatoires dans les organes génitaux.
  • Affections cutanées, y compris une éruption cutanée allergique.
  • Intolérance à l'eau de Javel.
  • Passage du bouchon muqueux avant l'accouchement (risque accru d'infection).

Vous ne devez pas nager si vous ne vous sentez pas bien et si vous avez des conditions nécessitant une intervention médicale (augmentation de la pression artérielle, maux de tête sévères, etc.).

FAQ

La pratique montre que les femmes enceintes sont préoccupées par de tels moments:

  • Combien de temps faut-il pour commencer à nager dans la piscine? Une femme enceinte, en bonne santé et en l'absence de contre-indications, peut faire de l'aquagym ou visiter la piscine de manière indépendante à tout âge gestationnel - du moment de la conception à l'accouchement.
  • Est-il possible de faire de l'aquagym pour ceux qui ne savent pas nager? Ce n'est pas seulement possible, mais également nécessaire. Les cours se déroulent dans l'eau à faible profondeur et la plupart des exercices ne nécessitent pas de natation. Pour des raisons de sécurité, vous pouvez porter des brassards ou un gilet.
  • Puis-je être infecté par des maladies sexuellement transmissibles, des infections fongiques en visitant la piscine? Les systèmes modernes de traitement de l'eau minimisent la probabilité d'infection, mais les précautions ne seront pas superflues. Lorsque vous visitez la piscine, vous devez utiliser uniquement une serviette individuelle et des produits d'hygiène, ne pas marcher pieds nus, prendre une douche avant et après l'entraînement.
  • Quelle piscine choisir? Toute piscine est adaptée à la baignade pendant la grossesse, où la femme enceinte sera à l'aise. Il convient de prêter attention aux systèmes de purification de l'eau. Il est préférable de s'inscrire dans des groupes spéciaux pour femmes enceintes ou de visiter la piscine pendant un minimum d'heures.

Sous réserve de toutes les précautions de sécurité, la baignade en piscine sera une excellente préparation à l'accouchement, une source d'émotions positives et juste un bon moyen de passer un bon moment..

Est-il possible de nager dans la piscine pendant la grossesse

Quels sont les bienfaits de la piscine pour une femme enceinte

Il n'y a pas si longtemps, les médecins interdisaient catégoriquement aux patientes enceintes de se rendre dans une piscine publique. La raison principale de cette limitation était le risque élevé d'infection par une eau insuffisamment pure. Cependant, aujourd'hui, la situation a radicalement changé: une piscine pendant la grossesse n'est plus dangereuse. Cela est dû à l'émergence de systèmes de traitement de l'eau innovants de haute qualité qui minimisent le risque d'infection. Dans de nombreuses institutions, les femmes enceintes travaillent dans une zone spécialement clôturée et séparée et ne peuvent pas entrer en collision avec d'autres visiteurs.

La piscine pendant la grossesse améliore le bien-être de la femme enceinte

Les avantages de la natation l'emportent largement sur les risques. De telles activités ont un effet bénéfique sur le bien-être du fœtus dans l'utérus et le déroulement de la grossesse. Les principaux avantages de la visite de la piscine:

  • Lorsqu'une femme est immergée dans l'eau, la tension musculaire disparaît. La colonne vertébrale, les articulations, les os pelviens peuvent se reposer un peu. Ceci est très important, car pendant presque toute la grossesse, ce sont ces organes qui sont soumis à un stress important. Après une courte baignade, une femme oublie pendant un certain temps la douleur et l'inconfort que le processus de portage d'un enfant provoque.
  • Des exercices réguliers dans la piscine renforceront les muscles de la poitrine, apprendront à respirer correctement pendant l'exercice. Cela sera utile pour la femme enceinte pendant l'accouchement..
  • La natation augmente l'endurance du corps, renforce la défense immunitaire. La grossesse n'est pas une raison de s'allonger sur le canapé tout le temps. Les femmes qui mènent une vie active sont très rarement infectées par le rhume..
  • L'eau chaude de la piscine a un effet bénéfique sur le système nerveux et l'état psychologique. Pendant la baignade, une femme se détend, se calme, se débarrasse du stress. Pendant l'entraînement, vous pouvez oublier tous les problèmes qui inquiètent au quotidien.

Malgré les nombreux avantages, assurez-vous de consulter votre médecin avant de visiter la piscine. Le médecin vous dira exactement si vous savez nager, vous recommandera le temps d'entraînement optimal.

La natation peut-elle nuire à une femme enceinte?

Après avoir étudié tous les avertissements des médecins, nous pouvons conclure que nager dans la piscine n'est pas toujours sécuritaire. Parfois, nager dans un lieu public peut nuire à la santé d'une femme et d'un enfant à naître. Les situations les plus dangereuses:

  • Utiliser la mauvaise technique en nageant sur de longues distances. Dans ce cas, immédiatement après la fin de la séance, la femme ressentira une détérioration de son bien-être, des douleurs intenses ou des crampes pourront survenir..
  • Réaction allergique aux médicaments contenant du chlore dans l'eau. Pour éviter cela, privilégiez les piscines dans lesquelles l'eau est désinfectée aux ultrasons, aux ultraviolets ou à l'ozone..
  • Infection par une infection ou un champignon. Ce danger guette les femmes qui se rendent dans des endroits bon marché où l'hygiène ne suffit pas..
  • Refroidissement excessif du corps en raison d'une eau trop froide dans la piscine. Un tel bain "rafraîchissant" provoque souvent des convulsions, des inflammations, des rhumes..

Ne surchargez pas le corps avec de l'exercice dans l'eau. Cela peut entraîner une augmentation du tonus utérin et, par conséquent, une fausse couche ou une naissance prématurée. Les médecins ne recommandent pas de s'impliquer dans la plongée, car retenir votre souffle sous l'eau provoque une privation d'oxygène du fœtus.

Quand est-il interdit de nager dans la piscine

Les médecins identifient un certain nombre de contre-indications pour visiter la piscine tout en portant un enfant. Ces restrictions incluent:

  • la menace d'interruption spontanée de grossesse ou d'accouchement avant la date prévue de l'accouchement;
  • le risque de saignement dû au placenta praevia;
  • la présence de maladies infectieuses des organes génitaux;
  • écoulement mélangé avec du sang du vagin;
  • inconfort dans le bas de l'abdomen;
  • toxicose sévère, sensation de malaise;
  • gestose et épilepsie.

Une femme doit assumer la responsabilité de sa propre santé. Ne commencez jamais à nager dans la piscine sans consulter votre médecin. Cette règle doit être particulièrement strictement observée par les patients qui ont eu des cas de fausse couche. Dans les derniers stades, vous devez également traiter l'activité physique avec prudence..

Caractéristiques de la visite de la piscine à différentes périodes de naissance d'un enfant

Si la grossesse se déroule sans pathologies ni complications et que la femme se sent bien, vous pouvez visiter la piscine à n'importe quel stade de la gestation. Il est conseillé de commencer la formation même pendant la planification de la conception. Ensuite, votre corps sera préparé au stress et de nouvelles compétences vous permettront de supporter facilement tout inconfort..

Les piscines peuvent aider à soulager les maux de dos en fin de grossesse

Au début, la natation aide à renforcer les muscles, entraîne le système respiratoire et renforce le système immunitaire. Si les exercices sont réguliers, avec une charge admissible, la patiente tolérera plus facilement la toxicose, pourra facilement s'habituer à sa nouvelle position.

Le troisième trimestre est le moment où la natation devient non seulement utile, mais aussi très agréable. Il soulage le stress sur la colonne vertébrale, permet aux muscles de se détendre, soulage les maux de dos.

Restrictions pendant les cours

La natation ou l'aquagym pour les femmes enceintes doivent être sous la stricte supervision d'un entraîneur professionnel avec une formation médicale. Si vous ressentez de la douleur ou de l'inconfort pendant l'exercice, arrêtez immédiatement de faire de l'exercice.

Étudiez attentivement les recommandations des médecins concernant les cours en piscine:

  • En aucun cas, le corps ne doit être hypothermique. Pour ce faire, plongez-vous dans une eau d'au moins 28 ° C.
  • La leçon ne doit pas durer plus de 40 minutes.
  • Il est strictement interdit de sauter de la borne et de plonger dans la piscine depuis un départ courant. Un fort impact sur l'eau peut nuire à la santé de la future mère et du fœtus.
  • Selon les règles de sécurité, il est impossible de s'accrocher aux flotteurs des délimiteurs.
  • Si vous n'avez pas les compétences appropriées, n'allez pas trop loin. N'oubliez pas qu'une crampe peut commencer à tout moment..
  • Évitez les mouvements saccadés dans l'eau, et il est interdit de faire des entraînements intenses avec un rythme croissant.
  • Il est recommandé de manger 1 à 2 heures avant de visiter la piscine. Faire de l'exercice à jeun ou juste après un repas peut nuire à votre bien-être.
  • Apportez des chaussures antidérapantes avec vous pour éviter les blessures accidentelles.

Le respect exact de toutes les règles ci-dessus vous permettra de profiter de la baignade dans la piscine sans vous soucier de votre santé et du bien-être du fœtus dans l'utérus.

Même si vous n'avez jamais visité la piscine auparavant, pendant la grossesse, vous devez penser à la nécessité d'un entraînement aussi sain et agréable. Des études ont montré qu'en l'absence de contre-indications, la natation a un effet bénéfique non seulement sur la santé de la mère, mais également sur le bien-être de l'enfant. La circulation active du sang et de la lymphe vous permet de saturer le corps du bébé en oxygène, il prend facilement la bonne position, ressent les émotions agréables que traverse la mère.

Nager pendant la grossesse: des règles de sécurité souvent oubliées

En été, les procédures d'eau sont non seulement agréables, mais également utiles pour la future mère. Par conséquent, la natation reste l'une des activités physiques les plus douces et les plus agréables, surtout pendant la grossesse. Cependant, pour qu'une femme enceinte puisse entrer en toute sécurité dans l'élément eau, certaines règles et nuances doivent être prises en compte..

Elena Kurbatova
Médecin-thérapeute, Voronej

Pourquoi la natation est-elle utile pour les femmes enceintes? L'un des points les plus importants est que le corps devient plus léger dans l'eau et que le poids de la femme enceinte, qui augmente progressivement avec la croissance et le développement du bébé, n'est pratiquement pas ressenti. En effet, la densité de l'eau est supérieure à la densité de l'air (en particulier l'eau salée), de sorte que l'eau expulse les corps moins denses et le corps humain est dans un état de semi-gravité. Cela provoque l'entrée de signaux pas tout à fait familiers dans le cortex cérébral du système musculo-squelettique, du cœur, des poumons et d'autres organes. Par conséquent, les réponses du cerveau changent également: la profondeur de la respiration augmente, le travail du système cardiovasculaire, les biorythmes, le sommeil s'améliore, le métabolisme est activé, etc. Par conséquent, la natation pendant la grossesse est considérée comme le meilleur «médicament» à la fois contre l'insomnie et contre la tension nerveuse excessive.

Une telle activité physique pendant la grossesse ne provoque pas de commotions cérébrales, ce qui peut être dangereux dans une position intéressante. Vous pouvez, par exemple, même courir ou sauter dans l'eau sans nuire au bébé. Il n'y a pas d'effet prononcé sur la colonne vertébrale, les articulations, l'appareil ligamentaire; les muscles se relâchent, en particulier les muscles du dos, qui portent une charge importante pendant la grossesse.

La résistance de l'eau lors de l'exécution de mouvements agit comme un massage, augmentant le flux sanguin dans tous les organes et systèmes, activant les processus métaboliques, l'apport d'oxygène et de nutriments à la mère et au bébé, en raison de cet effet, le travail des valves veineuses des jambes s'améliore (prévention des varices, des hémorroïdes) et, en conséquence, l'écoulement du sang est normalisé. Tout cela empêche l'apparition d'œdèmes, compagnons fréquents de la grossesse..

Pendant la baignade pendant la grossesse, le travail des systèmes respiratoire et cardiovasculaire s'améliore et s'entraîne, car pour inspirer et expirer, il est nécessaire de vaincre la résistance de l'eau, de sorte que les muscles respiratoires sont progressivement renforcés. Cet effet est également sur les muscles du dos et de l'abdomen..

Si vous nagez régulièrement pendant la grossesse, le système nerveux central commence à réguler plus complètement l'activité du cœur: le volume systolique du cœur augmente, le tonus des vaisseaux artériels se normalise, de ce fait, la pression artérielle, si elle a été abaissée, augmente et si elle a été augmentée, elle peut se normaliser.

La natation sur les femmes enceintes a également un excellent effet de durcissement: la résistance du corps aux conditions environnementales défavorables (principalement au froid et aux fortes variations de température) augmente. Ainsi, l'eau a une température inférieure à celle du corps humain, irritant les récepteurs du froid.Par conséquent, avec une immersion régulière dans l'eau, la régulation de la chaleur s'améliorera, la résistance au froid, les conditions de température changeantes augmenteront, réduisant ainsi la sensibilité au rhume, ce qui affectera positivement le bien-être et la santé de la mère et bébé.

Nager pendant la grossesse: attention aux détails

En allant nager, une femme enceinte doit faire attention à certains points:

  • Une femme enceinte ne doit pas nager trop souvent (quotidiennement ou plusieurs fois par jour) et plus de 30 minutes, cela peut entraîner un surmenage de la future mère.
  • Il n'est pas souhaitable de rester longtemps en maillot de bain mouillé après le bain: un environnement chaud et humide, susceptible de contenir des agents pathogènes, contribue à l'exacerbation de la candidose ou de la cystite.
  • Après avoir décidé de nager, vous devez vous rappeler que vous devez entrer dans l'eau progressivement, ce processus devrait prendre environ 5 à 7 minutes, afin de ne pas provoquer d'hypothermie et de convulsions. Il est également indésirable d'aller immédiatement dans l'eau après un long séjour au soleil, il est recommandé de se rafraîchir à l'ombre afin qu'il n'y ait pas de forte baisse de température.
  • Il n'est pas souhaitable pour une femme enceinte de nager dans des réservoirs avec de l'eau stagnante: il existe un risque élevé d'infection de l'urètre avec le développement ou l'exacerbation de la cystite, du muguet et l'apparition d'autres maladies. De plus, il n'est pas souhaitable de visiter la piscine avec un grand nombre de personnes et un nettoyage de très mauvaise qualité. Elle peut également entraîner l'apparition ou l'exacerbation de nombreuses maladies urogénitales (muguet, cystite, chlamydia, etc.) et allergies. De plus, avec une grande foule de personnes, la femme enceinte sera mal à l'aise pour nager ou elle peut être accidentellement poussée. Par conséquent, il est préférable de choisir des piscines où des cours sont organisés spécifiquement pour les femmes enceintes ou de visiter les piscines générales le matin lorsque l'eau est plus propre et qu'il y a moins de visiteurs. Vous devez faire attention à la façon dont l'eau est désinfectée. Il vaut mieux que ce soient des méthodes modernes sans utilisation de chlore (ozonation, ionisation) avec des changements d'eau réguliers.
  • Lors du repos et de la baignade pendant la grossesse dans des réservoirs naturels, il est conseillé de choisir une zone familière (où il n'y a pas de reliefs de fond inconnus et dangereux, de trous, de tourbillons, de pierres, de courants rapides ou froids).
  • Lorsque vous nagez dans la piscine pendant la grossesse, vous devez faire attention à la présence de mains courantes spéciales le long du côté, afin qu'il soit confortable de rester dans l'eau (lorsque vous faites des exercices d'aquagym ou si la femme enceinte est fatiguée). Afin de ne pas glisser, il est conseillé à la future maman d'être dans la piscine dans des chaussons de natation caoutchoutés spéciaux qui tiennent bien sur le pied et ne glissent pas.
  • Vous ne devez pas nager dans l'eau froide. La température de l'eau doit être d'au moins 22 ° С.
  • Avant d'aller vous baigner, surtout avant d'assister à des cours dans la piscine, vous devriez consulter un obstétricien-gynécologue qui surveille la grossesse.
  • De plus, les femmes enceintes ne doivent pas nager si elles ne se sentent pas bien..

Nager pendant la grossesse: attention, convulsions!

Les crampes de grossesse sont des contractions musculaires involontaires et douloureuses. Assez souvent, ils surviennent chez les femmes enceintes et en nageant. Dans la plupart des cas, cela concerne les muscles du mollet. Les sensations douloureuses aiguës dans un muscle contracté par un spasme durent généralement plusieurs minutes, puis la tension diminue, la douleur diminue, elle devient douloureuse, mais l'inconfort peut persister jusqu'à plusieurs jours. De telles crises, même si elles ne sont pas très prononcées, sont assez dangereuses, car ayant succombé à la panique, la future mère peut perdre le contrôle de son corps et les conséquences peuvent ne pas être les plus favorables..

Premiers secours pour les crampes chez la femme enceinte

  • Tout d'abord, vous devez vous calmer, car la panique peut encore augmenter les spasmes musculaires..
  • Essayez de sortir de l'eau le plus tôt possible, car il est beaucoup plus facile de soulager une crampe sur terre. Appelez quelqu'un pour obtenir de l'aide si vous ne pouvez pas sortir seul.
  • Si un spasme musculaire se produit, par exemple, loin de la côte (cela s'applique aux réservoirs naturels), ne nagez pas fébrilement en arrière. Vous pouvez donc vous fatiguer rapidement et la crampe ne diminuera pas. Il est nécessaire d'essayer de se détendre, de respirer profondément et lentement (car une respiration fréquente et nerveuse peut nuire à l'apport d'oxygène au bébé ou entraîner une contraction excessive des muscles de l'utérus, ainsi que nuire à la circulation sanguine dans le muscle spasmodique et rendre difficile la relaxation).
  • Il y a deux façons de se débarrasser d'une crampe dans l'eau: allongez-vous sur le dos, respirez profondément afin de pouvoir rester sur l'eau. Ensuite, en tirant le genou vers la poitrine, en saisissant le pied, vous devez le tirer brusquement vers vous. Il est conseillé de garder la jambe dans cette position le plus longtemps possible - si possible jusqu'à ce que les crampes disparaissent, respirez à nouveau profondément et essayez d'étirer le muscle autant que possible (cependant, cela convient mieux aux femmes enceintes dont le ventre n'est pas très gros et la manipulation est facile à faire). La deuxième option convient à presque tout le monde: vous devez prendre une profonde respiration, plonger votre tête dans l'eau, prendre la position d'un flotteur, saisir le gros orteil de votre pied fermé avec la main opposée, tirer votre orteil vers vous, en même temps il est souhaitable d'essayer de redresser votre jambe au niveau du genou.
  • Sur le rivage, le muscle contracté doit également être étroitement tiré, puis étiré. Pour ce faire, attrapez les orteils, tirez-les brusquement vers vous (tout en éloignant le talon de vous) et, malgré la douleur, essayez de garder le pied dans cette position. Dans le même temps, il est nécessaire de masser fortement le muscle tendu. Alternativement, de la glace peut être appliquée après le soulagement du spasme pour réduire la douleur (10 à 15 minutes).
  • Si la jambe n'est pas très serrée ou si la femme enceinte sent qu'elle est sur le point de contracter un muscle et qu'elle peut atteindre librement le bas, alors vous pouvez simplement vous tenir debout sur des jambes droites avec un pied plein..
  • Après avoir fait face à une crampe dans l'eau, il est conseillé de boire de l'eau: cela normalise l'équilibre eau-sel dans le corps et réduit la douleur dans la jambe après une crampe, et prévient également les crises ultérieures (c'est-à-dire la probabilité de crises récurrentes après l'élimination d'une crise existante). Pour éviter l'apparition de crampes musculaires soudaines, il est conseillé de prendre des suppléments de magnésium en association avec de la vitamine B6: cela améliorera les impulsions neuromusculaires dans les muscles et, par conséquent, les normalisera. Cependant, avant de le prendre, il est impératif de consulter le médecin qui surveille la femme enceinte.

Pourquoi les crampes surviennent-elles chez les femmes enceintes?

Le plus souvent, les crises chez les femmes enceintes se développent pour les raisons suivantes:

  • fatigue, tension physique prolongée pendant la natation, charge intense ou forte prolongée sur les muscles des jambes pendant la natation (cela est particulièrement vrai pour les muscles non entraînés et mal entraînés, par exemple après une forte poussée des jambes du côté de la piscine ou du fond);
  • déshydratation du corps (par exemple, avec une toxicose précoce, lorsque des vomissements abondants et fréquents entraînent une perte de liquide dans le corps et, avec elle, du potassium, du calcium, des sels de sodium, un déséquilibre de leur équilibre, entraînant une contraction et une relaxation musculaires altérées)
  • blessures antérieures aux muscles et aux ligaments;
  • constriction des vaisseaux sanguins due à une exposition à de basses températures lors de la baignade dans l'eau froide ou lors de l'entrée dans l'eau après une exposition prolongée au soleil (avec un refroidissement brutal, un spasme aigu des vaisseaux sanguins se produit). La circulation sanguine dans les muscles des jambes, leur innervation est perturbée et un spasme se produit;
  • plus souvent dans l'eau froide, il réduit les muscles chez les femmes enceintes qui ont des maladies chroniques de la colonne vertébrale, car il existe déjà des facteurs prédisposant à la survenue de crises (en raison de changements dystrophiques dans les vertèbres, de la présence de hernies, de saillies, et donc de auquel ils répondent, et dans l'eau fraîche cela peut être aggravé);
  • manque dans l'organisme de certains oligo-éléments (en particulier, le calcium), qui sont impliqués dans le processus des contractions musculaires normales.

Qui ne sait pas nager?

Vous pouvez nager pour les femmes enceintes à n'importe quel stade de la grossesse, cependant, il existe des contre-indications pour un type d'activité physique aussi doux. Ne nagez pas:

  1. avec toxicose sévère, lorsque des vomissements fréquents inquiètent, car cette condition peut entraîner un déséquilibre du potassium et du sodium dans le corps et provoquer des crampes dans l'eau ou entraîner une diminution de la pression artérielle dans un réservoir et une détérioration du bien-être général pendant la baignade;
  2. si la femme enceinte a déjà fait des fausses couches ou une naissance prématurée, afin de ne pas provoquer de changements dans le tonus de l'utérus, ce qui peut être dangereux pour le déroulement de la grossesse;
  3. avec exacerbation ou présence de maladies inflammatoires (par exemple, cystite, muguet), système musculo-squelettique, maladies cardiovasculaires (par exemple, hypertension avec augmentation fréquente de la pression artérielle de plus de 140/90 mm Hg, qui peut provoquer une pré- ou une éclampsie ), avec exacerbation de l'ostéochondrose, de l'arthrite, etc.
  4. avec diverses violations de l'évolution de la grossesse: saignements, polyhydramnios, augmentation du tonus de l'utérus (qui peut se manifester par des crampes pendant ou après la baignade, en particulier dans une eau relativement fraîche);
  5. si la femme enceinte s'inquiète des crampes fréquentes dans les muscles des jambes, cela ne vaut pas non plus la peine d'aller longtemps ou profondément dans l'eau, surtout s'il fait frais.

A quoi sert une piscine, nager pour les femmes enceintes?

Les femmes enceintes pendant la grossesse essaient de surveiller attentivement leur santé, de manger des aliments sains et de faire de l'exercice - en général, elles prennent toute une gamme d'activités qui ont un effet bénéfique sur la santé de l'enfant à naître. Si tout est clair en matière de nutrition, d'activité physique, de nombreuses femmes enceintes ont souvent des doutes. Est-il possible de faire du sport sans nuire à l'enfant et sans améliorer sa santé? Notre réponse est que c'est possible et même nécessaire! Et rien de plus que de nager dans la piscine ne vous y aidera. Eh bien, pourquoi les cours dans la piscine sont-ils utiles et y a-t-il des contre-indications pour les femmes enceintes à ce type d'activité physique - nous examinerons dans l'article d'aujourd'hui.

Avantages de nager dans la piscine pour les femmes enceintes

Nous savons tous parfaitement que, immergé dans l'eau, le corps gagne en légèreté et en apesanteur. Par conséquent, pour les femmes enceintes, en particulier dans les derniers mois de la grossesse, l'immersion dans l'eau aide un peu à soulager la colonne vertébrale et les muscles de la charge, à soulager les douleurs lombaires et à réduire la pression sur les articulations. De plus, avec la résistance du corps à l'eau, il y a un massage léger et agréable des organes externes et internes du petit bassin, ainsi que des muscles de tout le corps de la femme enceinte. De plus, les cours en piscine sont recommandés pour les femmes confrontées au problème de l'œdème. Il est important de noter que les mères qui visitaient régulièrement la piscine pendant la grossesse n'ont pas de problèmes de lactation après l'accouchement, en raison du flux sanguin vers la poitrine et le cœur pendant la baignade. Et bien sûr, grâce à la résistance aux mouvements dans l'eau, la consommation d'énergie augmente, ce qui permet de maintenir un poids optimal et de ne pas prendre de poids..

La plongée apporte un énorme bénéfice au corps de la femme enceinte, car en retenant sa respiration, votre bébé active toutes ses réserves et s'habitue au manque d'oxygène. Ceci est très utile pendant l'accouchement et le travail, lorsque l'oxygène ne circule pas vers le bébé..

Ce n'est un secret pour personne que nager dans la piscine est une excellente solution pour durcir le corps. Par conséquent, les femmes enceintes qui ont choisi la piscine sont moins susceptibles de tomber malades et de renforcer avec succès leur immunité..

En ce qui concerne la santé mentale, nager dans la piscine favorise également la relaxation, soulage la fatigue et le stress. Restée dans l'eau, une femme enceinte équilibre son état psychologique, se débarrasse des peurs, en un mot, elle médite. Les psychologues recommandent de se souvenir de ces sentiments de légèreté et de paix qui vous visitent dans la piscine et de se souvenir de cet état pendant le travail et l'accouchement..

Nager dans la piscine pendant la grossesse: bénéfices, technique, précautions, contre-indications

Est-il possible de nager dans la piscine pendant la grossesse

Selon les experts médicaux, la natation est l'un des types d'activité physique les plus doux, ce qui est important pour le corps d'une femme enceinte. Lors de l'exercice dans l'eau, la charge sur le corps est uniformément répartie, alors que pratiquement tous les groupes musculaires sont impliqués. L'intensité de l'entraînement est ajustée en fonction des capacités individuelles - de la simple nage sur de courtes distances aux complexes d'exercices d'entraînement.

Qui est contre-indiqué dans la piscine??

Certaines femmes enceintes, hélas, ne peuvent pas visiter la piscine, car en présence des maladies suivantes, faire de l'exercice dans l'eau peut aggraver la condition et nuire à la fois à la femme enceinte et à l'enfant. Ainsi, la piscine est catégoriquement contre-indiquée:

  • en cas de toxicose sévère;
  • en cas de fausses couches habituelles;
  • avec saignement utérin;
  • avec douleur systématique après un exercice dans l'eau;
  • avec prééclampsie et éclampsie;
  • avec des maladies du sang;
  • avec appendicite chronique;
  • pendant une maladie aiguë;
  • avec des maladies infectieuses et cutanées;
  • par peur de l'eau.

Activités en piscine: ce que vous devez savoir?

Si pendant l'exercice vous vous sentez mal à l'aise: vous avez froid, la tension artérielle a augmenté, votre rythme cardiaque a augmenté ou votre tête tourne, arrêtez immédiatement..

Pour les femmes enceintes, des séances de groupe spéciales sont proposées dans la piscine, animées par un moniteur expérimenté, et une infirmière est également présente. Ainsi, vous ne pouvez pas vous soucier de votre santé, car l'instructeur sélectionnera la charge optimale pour vous et l'infirmière surveillera votre santé. Faites également attention à la façon dont l'eau de votre piscine choisie est purifiée. Surtout pour les femmes enceintes et les bébés, l'eau de la piscine doit être traitée sans utiliser de chlore.

Dans quelle piscine une femme enceinte doit-elle aller??

Ne soyez pas fanatique des traitements de l'eau. Si vous êtes dans une position merveilleuse, vous devez prendre soin de votre santé et être attentif à toute menace. Par conséquent, lors du choix d'une piscine, il est préférable de privilégier l'option «spécialisée», qui s'adresse spécifiquement aux femmes enceintes. Ici, vous serez en meilleure santé et plus amusant. Il est conseillé que l'eau de la piscine soit de mer ou courante. Si toutes ces exigences sont remplies, une telle piscine pour les femmes enceintes sera certainement non seulement utile, mais aussi un endroit agréable pour passer du temps libre..

Aide à la piscine pour femmes enceintes

Le certificat demandé dans la piscine est un document important qui garantit la santé du visiteur et la sécurité des autres. Les femmes enceintes, contrairement aux autres visiteurs, n'ont pas besoin de l'avis d'un médecin spécialiste des maladies infectieuses. L'aide est fournie par un gynécologue qui détermine les contre-indications possibles et les règles pour visiter la piscine.

Le certificat est mis à jour au moins une fois tous les six mois. Certains établissements soucieux de la sécurité des visiteurs resserrent les exigences et demandent de nouveaux documents chaque trimestre.

Nager pendant la grossesse: attention aux détails

En allant nager, une femme enceinte doit faire attention à certains points:

  • Une femme enceinte ne doit pas nager trop souvent (quotidiennement ou plusieurs fois par jour) et plus de 30 minutes, cela peut entraîner un surmenage de la future mère.
  • Il n'est pas souhaitable de rester longtemps en maillot de bain mouillé après le bain: un environnement chaud et humide, susceptible de contenir des agents pathogènes, contribue à l'exacerbation de la candidose ou de la cystite.
  • Après avoir décidé de nager, vous devez vous rappeler que vous devez entrer dans l'eau progressivement, ce processus devrait prendre environ 5 à 7 minutes, afin de ne pas provoquer d'hypothermie et de convulsions. Il est également indésirable d'aller immédiatement dans l'eau après un long séjour au soleil, il est recommandé de se rafraîchir à l'ombre afin qu'il n'y ait pas de forte baisse de température.
  • Il n'est pas souhaitable pour une femme enceinte de nager dans des réservoirs avec de l'eau stagnante: il existe un risque élevé d'infection de l'urètre avec le développement ou l'exacerbation de la cystite, du muguet et l'apparition d'autres maladies. De plus, il n'est pas souhaitable de visiter la piscine avec un grand nombre de personnes et un nettoyage de très mauvaise qualité. Elle peut également entraîner l'apparition ou l'exacerbation de nombreuses maladies urogénitales (muguet, cystite, chlamydia, etc.) et allergies. De plus, avec une grande foule de personnes, la femme enceinte sera mal à l'aise pour nager ou elle peut être accidentellement poussée. Par conséquent, il est préférable de choisir des piscines où des cours sont organisés spécifiquement pour les femmes enceintes ou de visiter les piscines générales le matin lorsque l'eau est plus propre et qu'il y a moins de visiteurs. Vous devez faire attention à la façon dont l'eau est désinfectée. Il vaut mieux que ce soient des méthodes modernes sans utilisation de chlore (ozonation, ionisation) avec des changements d'eau réguliers.
  • Lors du repos et de la baignade pendant la grossesse dans des réservoirs naturels, il est conseillé de choisir une zone familière (où il n'y a pas de reliefs de fond inconnus et dangereux, de trous, de tourbillons, de pierres, de courants rapides ou froids).
  • Lorsque vous nagez dans la piscine pendant la grossesse, vous devez faire attention à la présence de mains courantes spéciales le long du côté, afin qu'il soit confortable de rester dans l'eau (lorsque vous faites des exercices d'aquagym ou si la femme enceinte est fatiguée). Afin de ne pas glisser, il est conseillé à la future maman d'être dans la piscine dans des chaussons de natation caoutchoutés spéciaux qui tiennent bien sur le pied et ne glissent pas.
  • Vous ne devez pas nager dans l'eau froide. La température de l'eau doit être d'au moins 22 ° С.
  • Avant d'aller vous baigner, surtout avant d'assister à des cours dans la piscine, vous devriez consulter un obstétricien-gynécologue qui surveille la grossesse.
  • De plus, les femmes enceintes ne doivent pas nager si elles ne se sentent pas bien..

Avantages pour les femmes enceintes de nager dans la piscine

Les exercices dans l'eau ont un effet bénéfique sur le corps d'une femme qui attend un bébé. Dans une position spéciale avec des charges inhabituelles pour le corps, l'effet devient d'une grande importance:

  • dans l'eau, la charge sur le système musculo-squelettique, y compris la colonne vertébrale, diminue;
  • le travail du système cardiovasculaire est activé, ce qui est important pour les problèmes de pression et de varices chez la femme enceinte. Le sauna a le même effet pendant la grossesse;
  • grâce au «massage» à l'eau, le corps de la femme se débarrasse mieux et plus rapidement de l'œdème;
  • divers types d'exercices, y compris la plongée simple, aident à la fois la femme et le bébé à se préparer physiquement à la naissance prochaine;
  • une bonne respiration pendant la natation est également utile au moment de l'accouchement;
  • une piscine pendant la grossesse permettra à une femme de se débarrasser de l'excès de poids gagné au-delà de la norme;
  • en plus de soulager le stress physique, l'eau apaise psychologiquement, soulage le stress et la fatigue.

Pour que les cours dans la piscine permettent à une femme enceinte de profiter exclusivement de sa manifestation maximale, certaines règles doivent être suivies..

Exercices dans la piscine pour femmes enceintes

Pendant les cours, les futures mamans se verront proposer des exercices actifs sur le côté (balancement des jambes, squats, «torsion», flexion et redressement des membres), des exercices d'étirement et de relaxation des muscles. Une partie obligatoire du programme pour les femmes enceintes est les exercices des seins (lever et joindre les bras au-dessus de la tête et devant le corps, exercices supplémentaires pour les bras). Et, bien sûr, une certaine période du cours est directement consacrée à la natation..

Bien entendu, une formation dans un groupe spécial pour ces femmes sous la direction d'un instructeur expérimenté est plus préférable. Mais si, pour une raison quelconque, il n'est pas possible de rejoindre un tel groupe, des études indépendantes seront également utiles. L'essentiel est de ne pas oublier les règles de sécurité et de ne pas trop travailler.

Élongation

  1. Réchauffez vos muscles en nageant dans la piscine.
  2. Sautez dans l'eau plusieurs fois. Assurez-vous de vous tenir sur le côté.
  3. En essayant d'écarter vos jambes aussi largement que possible, essayez de vous fendre dans l'eau. Les mouvements doivent être fluides, nets.
  4. Accroupissez-vous lentement dans l'eau.

Torsion

  1. Tenez-vous au bord de la piscine.
  2. Tenez le côté à deux mains.
  3. Accroupissez-vous les pieds contre le mur de la piscine.
  4. Poussez et redressez votre torse.
  5. Nous répétons l'exercice 5 fois..

Respiratoire

  1. Inspirez et expirez brusquement dans l'eau. Ensuite, commencez à inspirer au-dessus de l'eau et à expirer très longtemps dans l'eau..
  2. Respirez simplement au-dessus de l'eau pendant 10 secondes. Cela doit être fait en douceur..
  3. Prenez une profonde inspiration, retenez votre souffle pendant 15 temps et expirez lentement dans l'eau. Répétez l'exercice 3 fois.

Pourquoi les crampes surviennent-elles chez les femmes enceintes?

Le plus souvent, les crises chez les femmes enceintes se développent pour les raisons suivantes:

  • fatigue, tension physique prolongée pendant la natation, charge intense ou forte prolongée sur les muscles des jambes pendant la natation (cela est particulièrement vrai pour les muscles non entraînés et mal entraînés, par exemple après une forte poussée des jambes du côté de la piscine ou du fond);
  • déshydratation du corps (par exemple, avec une toxicose précoce, lorsque des vomissements abondants et fréquents entraînent une perte de liquide dans le corps et, avec elle, du potassium, du calcium, des sels de sodium, un déséquilibre de leur équilibre, entraînant une contraction et une relaxation musculaires altérées)
  • blessures antérieures aux muscles et aux ligaments;
  • constriction des vaisseaux sanguins due à une exposition à de basses températures lors de la baignade dans l'eau froide ou lors de l'entrée dans l'eau après une exposition prolongée au soleil (avec un refroidissement brutal, un spasme aigu des vaisseaux sanguins se produit). La circulation sanguine dans les muscles des jambes, leur innervation est perturbée et un spasme se produit;
  • plus souvent dans l'eau froide, il réduit les muscles chez les femmes enceintes qui ont des maladies chroniques de la colonne vertébrale, car il existe déjà des facteurs prédisposant à la survenue de crises (en raison de changements dystrophiques dans les vertèbres, de la présence de hernies, de saillies, et donc de auquel ils répondent, et dans l'eau fraîche cela peut être aggravé);
  • manque dans l'organisme de certains oligo-éléments (en particulier, le calcium), qui sont impliqués dans le processus des contractions musculaires normales.

Premiers secours pour les crampes chez la femme enceinte

  • Tout d'abord, vous devez vous calmer, car la panique peut encore augmenter les spasmes musculaires..
  • Essayez de sortir de l'eau le plus tôt possible, car il est beaucoup plus facile de soulager une crampe sur terre. Appelez quelqu'un pour obtenir de l'aide si vous ne pouvez pas sortir seul.
  • Si un spasme musculaire se produit, par exemple, loin de la côte (cela s'applique aux réservoirs naturels), ne nagez pas fébrilement en arrière. Vous pouvez donc vous fatiguer rapidement et la crampe ne diminuera pas. Il est nécessaire d'essayer de se détendre, de respirer profondément et lentement (car une respiration fréquente et nerveuse peut nuire à l'apport d'oxygène au bébé ou entraîner une contraction excessive des muscles de l'utérus, ainsi que nuire à la circulation sanguine dans le muscle spasmodique et rendre difficile la relaxation).
  • Il y a deux façons de se débarrasser d'une crampe dans l'eau: allongez-vous sur le dos, respirez profondément afin de pouvoir rester sur l'eau. Ensuite, en tirant le genou vers la poitrine, en saisissant le pied, vous devez le tirer brusquement vers vous. Il est conseillé de garder la jambe dans cette position le plus longtemps possible - si possible jusqu'à ce que les crampes disparaissent, respirez à nouveau profondément et essayez d'étirer le muscle autant que possible (cependant, cela convient mieux aux femmes enceintes dont le ventre n'est pas très gros et la manipulation est facile à faire). La deuxième option convient à presque tout le monde: vous devez prendre une profonde respiration, plonger votre tête dans l'eau, prendre la position d'un flotteur, saisir le gros orteil de votre pied fermé avec la main opposée, tirer votre orteil vers vous, en même temps il est souhaitable d'essayer de redresser votre jambe au niveau du genou.
  • Sur le rivage, le muscle contracté doit également être étroitement tiré, puis étiré. Pour ce faire, attrapez les orteils, tirez-les brusquement vers vous (tout en éloignant le talon de vous) et, malgré la douleur, essayez de garder le pied dans cette position. Dans le même temps, il est nécessaire de masser fortement le muscle tendu. Alternativement, de la glace peut être appliquée après le soulagement du spasme pour réduire la douleur (10 à 15 minutes).
  • Si la jambe n'est pas très serrée ou si la femme enceinte sent qu'elle est sur le point de contracter un muscle et qu'elle peut atteindre librement le bas, alors vous pouvez simplement vous tenir debout sur des jambes droites avec un pied plein..
  • Après avoir fait face à une crampe dans l'eau, il est conseillé de boire de l'eau: cela normalise l'équilibre eau-sel dans le corps et réduit la douleur dans la jambe après une crampe, et prévient également les crises ultérieures (c'est-à-dire la probabilité de crises récurrentes après l'élimination d'une crise existante). Pour éviter l'apparition de crampes musculaires soudaines, il est conseillé de prendre des suppléments de magnésium en association avec de la vitamine B6: cela améliorera les impulsions neuromusculaires dans les muscles et, par conséquent, les normalisera. Cependant, avant de le prendre, il est impératif de consulter le médecin qui surveille la femme enceinte.

Risques et contre-indications

Avec beaucoup des aspects positifs ci-dessus qu'une piscine donne pendant la grossesse, n'oubliez pas que de telles activités ne sont pas utiles pour tout le monde. Il existe toute une liste de contre-indications. Avant d'aller à la piscine, il vaut la peine d'obtenir l'approbation de vos intentions d'un gynécologue. Le médecin peut interdire les cours si une femme présente un risque d'interruption de grossesse, une toxicose grave, des saignements ou des écoulements abondants, des polyhydramnios ou une fuite de liquide amniotique sont diagnostiqués. La natation n'est pas souhaitable avec une augmentation significative de la pression artérielle, du placenta praevia partiel ou complet, si les maladies chroniques se sont aggravées ou si des maladies infectieuses ont été détectées. Une détérioration à court terme du bien-être et des maux de tête peuvent également devenir une contre-indication temporaire à la visite de la piscine. Il n'est pas souhaitable de nager et les femmes enceintes qui ont déjà fait une fausse couche.

Dans tous les cas, pour commencer les cours, une femme a besoin d'un certificat, que le médecin traitant ne délivrera que si cette activité est sans danger pour la femme enceinte et son enfant..

Lors du choix d'un lieu pour les cours, une femme doit donner la préférence aux piscines intérieures avec un système moderne de purification de l'eau. Cela minimisera le risque de contracter une infection. Les complexes de bien-être modernes offrent souvent à leurs visiteurs non seulement des procédures d'eau traditionnelles et une formation spéciale, mais aussi une piscine d'eau minérale ou même une piscine de mer (pas seulement dans les villes de la côte). De plus, la piscine pour femmes enceintes ne doit pas être trop profonde et avoir des mains courantes spéciales pour une descente en toute sécurité et rester dans l'eau. Pour les cours, en règle générale, les heures de jour sont proposées, lorsqu'il y a peu d'autres visiteurs.

Recommandations

N'oubliez pas que si vous vous sentez bien et que vous n'avez aucune contre-indication, vous pouvez nager dans la piscine à n'importe quelle semaine de grossesse. Pour votre sécurité, assurez-vous de respecter les consignes suivantes:

  1. Mangez une heure et demie avant le cours. Un estomac vide est dangereux pour la faiblesse et les vertiges..
  2. Retirez le maquillage avant le cours et assurez-vous de prendre une douche. Les résidus chimiques ou les résidus de protéines peuvent réagir avec l'eau de Javel, provoquant des allergies.
  3. Organisez un échauffement. Étirez-vous doucement avant d'entrer dans l'eau, réchauffez les muscles et les ligaments.
  4. Restez à droite. Prenez votre temps sur la piste et donnez aux autres visiteurs la possibilité de doubler. Ne vous reposez pas au milieu du chemin, mais choisissez des endroits dans l'un des coins de la piscine.
  5. Nagez à des températures comprises entre 23 ° et 29 °. À des températures plus basses, des engelures peuvent être provoquées, et à des températures plus élevées, une poussée de pression ou une fausse couche.
  6. Arrêtez de sauter dans l'eau. La grossesse extrême n'est pas autorisée.
  7. Utilisez la crème après avoir nagé dans l'eau avec de l'eau de javel. Il protège contre les vergetures et la peau sèche.

Nager pendant la grossesse - avantages ou inconvénients?

Chaque femme en prévision d'un bébé cherche à passer cette période avec le maximum d'avantages pour elle-même et l'enfant à naître. Pendant la grossesse, il est nécessaire non seulement de garder le corps en forme, mais également de le préparer à l'accouchement..

Dans cet article, nous nous attarderons plus en détail sur la natation pour les femmes enceintes, son effet à différents moments, ainsi que des conseils pratiques utiles..

Est-il possible de nager dans la piscine pendant la grossesse

Selon les experts médicaux, la natation est l'un des types d'activité physique les plus doux, ce qui est important pour le corps d'une femme enceinte. Lors de l'exercice dans l'eau, la charge sur le corps est uniformément répartie, alors que pratiquement tous les groupes musculaires sont impliqués. L'intensité de l'entraînement est ajustée en fonction des capacités individuelles - de la simple nage sur de courtes distances aux complexes d'exercices d'entraînement.

Nager pendant la grossesse - avantages et inconvénients

Comme toute autre activité physique, aller à la piscine pendant la grossesse peut être bénéfique et nuire à la santé de la mère et du bébé. Considérons les principaux arguments à suivre pour décider d'acheter ou non un abonnement.

Les indicateurs suivants plaident en faveur des classes dans la piscine:

  • Renforcer le tonus musculaire et le corps dans son ensemble. Dans le même temps, pendant l'entraînement, le corps reçoit des charges modérées - ce qui est nécessaire pendant la grossesse.
  • Soulagement de la charge sur la colonne vertébrale. Les femmes en position qui souffrent souvent de douleurs au dos et aux épaules ressentiront un soulagement significatif de l'exercice.
  • Renforcer les systèmes cardiovasculaire et nerveux, ainsi que développer les muscles respiratoires pendant la natation, vous permet de vous préparer efficacement à l'accouchement.
  • Améliorer l'immunité générale.
  • Réduire le niveau de tension générale et musculaire grâce à l'effet relaxant et massant de l'eau.
  • Sentiment de satisfaction morale et sursaut d'énergie après l'entraînement.

Parmi les facteurs négatifs figurent les contre-indications individuelles à la baignade pendant la grossesse, le risque d'attraper une maladie infectieuse et l'impact négatif des réactifs utilisés dans la purification de l'eau. Avec une approche prudente de la sélection du pool, deux des trois problèmes potentiels peuvent être écartés..

Nager dans une piscine avec de l'eau chlorée

L'opinion des médecins sur la question de savoir si les femmes enceintes peuvent nager dans une piscine avec du chlore est partagée.

D'une part, les médecins s'opposent sans équivoque à la visite des piscines chlorées pour les femmes enceintes. Le chlore, étant une substance toxique, peut pénétrer dans le corps par la peau. Et aussi une certaine quantité de vapeurs libérées pénètre à l'intérieur par les voies respiratoires. Des études menées par certains scientifiques dans ce domaine ont identifié les risques de manifestation supplémentaire de réactions allergiques et d'asthme chez un enfant..

D'un autre côté, il y a un autre point de vue - la teneur en chlore dans les piscines publiques n'est pas suffisamment élevée pour nuire à la santé et les avantages de son utilisation sont disproportionnés. Les baigneurs peuvent être sûrs d'un environnement propre et inoffensif (en termes de bactéries).

Malgré les opinions divergentes des experts, il est toujours conseillé aux femmes enceintes de privilégier les piscines utilisant des systèmes de traitement de l'eau alternatifs. S'il n'y en a pas dans votre ville, avant de commencer les cours, consultez votre médecin pour exclure les contre-indications liées à l'utilisation du chlore dans la piscine..

Contre-indications

Dans certains cas, vous devez refuser de visiter la piscine afin d'éviter les complications de l'évolution de la grossesse. Les principales contre-indications peuvent être:

  • Toxicose prononcée. Être dans l'eau est dangereux car une forte diminution de la pression artérielle et une détérioration de l'état général sont possibles.
  • La présence de maladies inflammatoires. Dans l'eau fraîche, il existe une forte probabilité d'exacerbation des processus inflammatoires latents et légers.
  • Les convulsions pendant la grossesse peuvent s'aggraver avec une exposition prolongée à l'eau.
  • Fausse couche et naissance prématurée dans le passé. Dans ce cas, les médecins ont contre-indiqué la natation parmi de nombreuses activités physiques, afin de ne pas provoquer de changement du tonus de l'utérus..
  • autres violations du cours de la grossesse - saignements, crues, etc..

Si l'un des signes ci-dessus est identifié, il est recommandé de ne visiter la piscine qu'après l'approbation du gynécologue.

Natation au premier, deuxième et troisième trimestre de la grossesse

Au cours des 12 premières semaines, les médecins ne recommandent pas d'aller à la piscine. Cela est dû au fait que le bouchon muqueux, qui empêche la pénétration de microbes pathogènes dans le col de l'utérus, commence tout juste à se former. Pendant cette période, le risque d'exposer le fœtus à des agents pathogènes infectieux est le plus élevé..

À partir du deuxième trimestre, la natation peut se faire en l'absence de contre-indications jusqu'à 36 semaines de grossesse. À la fin du troisième trimestre, le bouchon muqueux commence déjà à s'écailler, rouvrant le canal. Le risque de contamination bactérienne augmente à nouveau.

Exercices pour femmes enceintes dans la piscine

Faire de l'exercice dans l'eau pour les femmes enceintes implique trois types de stress:

  • la natation;
  • immersion;
  • aérobie.

La natation est un classique dans la piscine. L'une des meilleures techniques de nage pour les femmes en position est le crawl. Les médecins recommandent de surveiller la respiration, elle doit être régulière et calme. Faites de courtes pauses pour vous détendre si nécessaire.

Plonger signifie plonger sous l'eau et retenir sa respiration pendant une courte période. Un tel entraînement renforce de nombreux systèmes corporels et vous permet de vous préparer efficacement à l'accouchement..

Les cours d'aquagym en groupes spécialisés pour femmes enceintes entraînent l'endurance, aident à augmenter le tonus musculaire et l'élasticité. Le complexe comprend également des exercices de respiration. L'ensemble du processus se déroule sous la supervision d'un coach.

Les exercices dans la piscine peuvent être effectués indépendamment. Vous trouverez ci-dessous l'une des options de formation en eau, applicable aux deuxième et troisième trimestres:

  1. Position de départ - debout, les épaules redressées. Les sauts vers le haut sont effectués, en même temps que la jambe gauche est projetée en avant, la droite - en arrière. Les mains travaillent dans la direction opposée. Les côtés changent après quelques répétitions..
  2. Position de départ - couché sur le dos (il est possible d'utiliser des dispositifs de soutien), les jambes sont étendues le long de la surface de l'eau. L'exercice consiste à plier les genoux et à les écarter sur les côtés jusqu'à ce que les pieds se touchent.
  3. Exercice "vélo" au bord de la piscine.
  4. Exercice de respiration - inspirez au-dessus de l'eau et expirez très longtemps dans l'eau.
  5. Exercice "float" - en serrant les genoux, retenez votre souffle sous l'eau. Expirez lentement dans l'eau.
  6. Balancez vos jambes en vous tenant sur le côté. Mouvements avant-arrière, gauche-droite, circulaire.

L'ensemble d'exercices peut être plus varié et dépend des capacités physiques et du bien-être.

Points à considérer lors de la baignade

En allant à la piscine, les experts recommandent aux femmes enceintes de prendre des précautions supplémentaires:

  • Pensez attentivement au choix des chaussures dans lesquelles vous serez dans la piscine. Pantoufles de bain avec semelles en caoutchouc pour éviter les chutes sur les carreaux glissants.
  • Évitez de visiter la piscine pendant les heures de pointe. Choisissez l'heure du matin pour un cours ou un nombre limité de groupes de maternité.
  • Manger devant la piscine - au plus tard une heure et demie avant les cours. Dans le même temps, nager à jeun affecte également le bien-être général..
  • Vous devez entrer progressivement dans l'eau pour vous habituer à la température de l'eau.
  • Pour éviter la fatigue, ne restez pas trop longtemps dans l'eau. La charge optimale est considérée comme une séance de bain 30 minutes par jour, 2-3 fois par semaine.
  • Après les procédures d'eau, il n'est pas recommandé de rester longtemps dans un maillot de bain mouillé. Séchez bien votre tête avec un sèche-cheveux avant de sortir.
  • Lorsque vous faites des exercices actifs dans l'eau, vous devez choisir une piscine avec des mesures de sécurité supplémentaires. Des mains courantes supplémentaires sur les côtés aideront à faire face à la détérioration de la santé en cas de stress.

Quel que soit le choix des activités lors de la visite de la piscine, l'essentiel est de profiter du processus. Et les recommandations données aideront à rendre les cours sûrs et sains pour la femme enceinte et son bébé..