HCG (gonadotrophine chorionique humaine) ou HCG (gonadotrophine chorionique humaine) est une hormone de grossesse spéciale. Le niveau d'hCG peut être surestimé non seulement pendant la grossesse et pas seulement chez la femme. L'analyse du niveau de b-hCG libre est utilisée dans le dépistage du développement intra-utérin et de la présence de pathologies fœtales au cours du premier trimestre de la gestation. Veuillez noter que les normes d'hCG pour les semaines de grossesse, bien qu'elles commencent à partir de la première semaine du développement embryonnaire, cependant, à ce stade, les résultats ne diffèrent pratiquement pas des indicateurs d'hCG chez les femmes non enceintes..

Les normes pour le niveau d'hCG pendant la grossesse à différentes périodes peuvent être consultées dans le tableau ci-dessous. Mais lors de l'évaluation des résultats de la norme hCG par semaines de grossesse, vous devez vous fier uniquement aux normes du laboratoire où vous avez été testé pour l'hCG.!

HCG est la gonadotrophine chorionique humaine, une hormone qui est activement produite par les cellules du chorion (membrane fœtale) immédiatement après sa fixation à la paroi de l'utérus. La "production" de cette hormone est vitale pour maintenir et maintenir la grossesse! C'est l'hCG qui contrôle la production des principales hormones de grossesse - les œstrogènes et la progestérone. En cas de grave manque d'hCG, l'œuf fécondé se détache de l'utérus et la menstruation recommence - en d'autres termes, une fausse couche spontanée se produit. Normalement, la concentration d'hCG dans le sang de la femme enceinte augmente constamment, atteignant un maximum à 10-11 semaines de grossesse, puis la concentration d'hCG diminue progressivement pour rester inchangée jusqu'à la naissance même..

Quelles sont les normes d'hCG pendant une grossesse normale et quel est le niveau d'hCG lors d'une grossesse extra-utérine? Les femmes enceintes reçoivent des tableaux spéciaux dans les laboratoires, qui montrent quel devrait être le niveau d'hCG à différents stades de la grossesse.

Lors du décodage de l'analyse obtenue pour l'hCG, soyez guidé par les règles suivantes:

  1. La plupart des laboratoires indiquent l'âge gestationnel "à partir de la conception" plutôt qu'à partir de la date de la dernière période menstruelle.
  2. Lors de l'évaluation des résultats de test obtenus, vérifiez toujours les normes du laboratoire qui a effectué votre analyse. Étant donné que différents laboratoires peuvent avoir des normes différentes pour le niveau d'hCG pendant la grossesse
  3. Si votre niveau de hCG diffère de la norme du laboratoire, ne paniquez pas! Il est préférable de déchiffrer les analyses en dynamique. Réessayez l'analyse dans 3-4 jours et tirez des conclusions seulement.
  4. Si vous soupçonnez une grossesse extra-utérine, assurez-vous de subir une échographie pour un diagnostic précis.

TAUX HCG DANS LE SANG CHEZ LES FEMMES PENDANT LA GROSSESSE

Indicateurs HCG pendant la grossesse, miel / ml (normes du laboratoire INVITRO)

Hommes et femmes non enceintes0 - 5
La norme de l'hCG - chez les femmes enceintes:
12 semaines25 - 156
2 à 3 semaines101 - 4870
3-4 semaines1110 - 31500
4 à 5 semaines2560 - 82300
5 à 6 semaines23100 - 151000
6-7 semaines27300 - 233000
7 à 11 semaines20 900 - 291 000
11-16 semaines6140 - 103 000
16-21 semaines4720 - 80100
21 à 39 semaines2700 - 78100

Les valeurs de HCG comprises entre 5 et 25 mU / ml ne permettent pas de confirmer ou de nier une grossesse et nécessitent un réexamen après 2 jours.

Pour la première fois, une augmentation des taux d'hCG peut être enregistrée avec un test sanguin environ 11 jours après la conception et 12 à 14 jours après la conception en utilisant une analyse d'urine. Le contenu de l'hormone dans le sang étant plusieurs fois plus élevé que dans l'urine, le test sanguin est donc beaucoup plus fiable. Dans le cours normal de la grossesse, dans 85% des cas, le taux de bêta-hCG double toutes les 48 à 72 heures. À mesure que la période de gestation augmente, le temps qu'il faut pour doubler peut atteindre 96 heures. Les niveaux de HCG culminent au cours des 8 à 11 premières semaines de grossesse, puis commencent à baisser et à se stabiliser pour le reste de la grossesse.

Taux de HCG pendant la grossesse

L'hormone gonadotrophine chorionique humaine est mesurée en milli - unités internationales par millilitre (mUI / ml).

Un taux de HCG inférieur à 5 mUI / ml indique l'absence de grossesse et une valeur supérieure à 25 mUI / ml est considérée comme une confirmation de grossesse.

Dès que le niveau atteint 1000-2000 mUI / ml, l'échographie transvaginale doit montrer au moins un sac fœtal. Étant donné que les taux normaux d'hCG peuvent varier considérablement entre les femmes pendant la grossesse et que la date de conception peut être mal calculée, le diagnostic ne doit pas être basé sur les résultats de l'échographie jusqu'à ce que le niveau hormonal atteigne au moins 2000 mUI / ml. Le résultat d'un seul test hCG n'est pas suffisant pour la plupart des diagnostics. Pour déterminer une grossesse en bonne santé, plusieurs mesures de la gonadotrophine chorionique humaine sont nécessaires avec une différence de quelques jours..

Il convient de noter que ces indicateurs ne doivent pas être utilisés pour déterminer l'âge gestationnel, car ces chiffres peuvent varier considérablement..

Aujourd'hui, il existe deux types de tests sanguins de routine hCG. Un test qualitatif détermine la présence d'hCG dans le sang. Le test quantitatif de l'hCG (ou bêta-hCG, b-hCG) mesure la quantité d'hormone présente dans le sang.

Niveaux de HCG par semaine

Niveaux de HCG par semaine à partir du début du dernier cycle menstruel *

3 semaines: 5 - 50 mUI / ml

4 semaines: 5 - 426 mUI / ml

5 semaines: 18-7340 mUI / ml

6 semaines: 1080-56 500 mUI / ml

7-8 semaines: 7650-229000 mUI / ml

9-12 semaines: 25700 - 288000 mUI / ml

13-16 semaines: 13300 - 254000 mUI / ml

17-24 semaines: 4060-165 400 mUI / ml

25-40 semaines: 3640-117000 mUI / ml

Femmes non enceintes: augmentation des taux d'hCG

Hommes et femmes non enceintes:

  1. carcinome chorionique, récidive du chorioncarcinome;
  2. dérive kystique, récidive de dérive kystique;
  3. séminome;
  4. tératome testiculaire;
  5. néoplasmes du tractus gastro-intestinal (y compris le cancer colorectal);
  6. néoplasmes des poumons, des reins, de l'utérus, etc.
  7. l'étude a été réalisée dans les 4 à 5 jours suivant l'avortement;
  8. prendre des médicaments hCG.

Femmes enceintes:

  1. grossesse multiple (le niveau de l'indicateur augmente proportionnellement au nombre de fœtus);
  2. grossesse prolongée;
  3. écart entre l'âge gestationnel réel et établi;
  4. toxicose précoce des femmes enceintes, gestose;
  5. diabète sucré chez la mère;
  6. anomalies chromosomiques du fœtus (le plus souvent avec le syndrome de Down, de multiples malformations fœtales, etc.);
  7. prendre des gestagènes synthétiques.

Diminution des niveaux de hCG

Femmes enceintes. Changements alarmants du niveau: incohérence avec l'âge gestationnel, augmentation extrêmement lente ou absence d'augmentation de concentration, diminution progressive du taux, de plus de plus de 50% de la norme:

  1. grossesse extra-utérine;
  2. grossesse non développée;
  3. la menace d'interruption (le niveau de l'hormone diminue progressivement, de plus de 50% de la norme);
  4. insuffisance placentaire chronique;
  5. véritable grossesse prolongée;
  6. mort fœtale prénatale (au cours des trimestres II - III).

Résultats faux négatifs (non-détection de l'hCG pendant la grossesse):

  1. le test a été effectué trop tôt;
  2. grossesse extra-utérine.

Attention! Le test n'est pas spécifiquement validé pour une utilisation comme marqueur tumoral. Les molécules d'hCG sécrétées par les tumeurs peuvent avoir des structures à la fois normales et modifiées, qui ne sont pas toujours détectées par le système de test. Les résultats des tests doivent être interprétés avec prudence, en comparaison avec les données cliniques et les résultats d'autres types d'examens, ils ne peuvent être considérés comme une preuve absolue de la présence ou de l'absence de maladie.

Le niveau d'hCG pendant une grossesse extra-utérine sera significativement inférieur aux normes spécifiées et cela vous permettra de réagir à temps à la situation.

L'analyse du niveau de b-hCG libre est utilisée dans le dépistage du développement intra-utérin et de la présence de pathologies fœtales au cours du premier trimestre de la gestation. Ce test est réalisé pendant la période de 11 à 14 semaines de développement embryonnaire. Son objectif est d'identifier d'éventuelles modifications pathologiques du développement sous forme de trisomie 18 ou 13 paires de chromosomes. Ainsi, vous pouvez découvrir la tendance de l'enfant à des affections telles que la maladie de Down, les syndromes de Patau et d'Edwards..

Ce test est effectué non pas comme une détermination de la prédisposition du fœtus aux affections ci-dessus, mais afin de les exclure, par conséquent, aucune indication particulière pour la livraison de l'analyse n'est requise. C'est comme prévu une échographie à 12 semaines.

Une augmentation des taux d'hCG pendant la grossesse peut survenir lorsque:

  • grossesses multiples;
  • toxicose, gestose;
  • diabète sucré maternel;
  • pathologies fœtales, syndrome de Down, malformations multiples;
  • période de grossesse incorrectement établie;
  • prendre des gestagènes synthétiques, etc...

Des valeurs accrues peuvent également être observées au cours de la semaine lors de la prise de l'analyse après la procédure d'interruption de grossesse. Un taux d'hormones élevé après un mini-avortement indique une grossesse progressive..

Un faible taux d'hCG pendant la grossesse peut indiquer un réglage incorrect de l'âge gestationnel ou être le signe de troubles graves, tels que:

  • grossesse extra-utérine;
  • grossesse non développée;
  • retard du développement fœtal;
  • la menace d'avortement spontané;
  • insuffisance placentaire chronique;
  • mort fœtale (au cours du trimestre II-III de la grossesse).

Règles de préparation à un test sanguin pour l'hCG pendant la grossesse

  1. Le don de sang doit avoir lieu le matin (de 8 à 10 heures de l'après-midi). Avant de passer le test, il vaut mieux ne pas manger d'aliments gras, ne pas prendre de petit-déjeuner le matin.
  2. La veille du prélèvement sanguin, il est strictement interdit de consommer de l'alcool, des médicaments et de l'exercice.
  3. Quelques heures avant le test, ne fumez pas, ne buvez rien d'autre que de l'eau ordinaire; éliminer le stress et l'instabilité émotionnelle. Mieux vaut se reposer et se calmer avant le test.
  4. Il n'est pas recommandé de donner du sang après des procédures physiques, des examens, des massages, des échographies et des radiographies.
  5. S'il est nécessaire de répéter le test pour contrôler les indicateurs, il est recommandé de ne pas modifier les conditions de don de sang (heure de la journée, repas).

Test HCG pendant la grossesse - signification

Premièrement, une analyse du taux d'hCG dans le sang peut confirmer que vous deviendrez mère déjà 5 à 6 jours après la conception. C'est beaucoup plus précoce et, surtout, beaucoup plus fiable que les tests express conventionnels.

Deuxièmement, un test est nécessaire pour déterminer la durée exacte de la grossesse. Très souvent, la femme enceinte ne peut pas donner la date exacte de la conception, ou elle l'appelle, mais c'est faux. Dans le même temps, certains indicateurs de croissance et de développement correspondent à chaque période, des écarts par rapport à la norme peuvent indiquer la survenue de complications..

Troisièmement, le niveau d'hCG dans le sang est capable de «dire» assez précisément si votre bébé se développe correctement.

Une augmentation imprévue du niveau d'hCG se produit généralement lors de grossesses multiples, de gestose, de prise de gestagènes synthétiques, de diabète sucré chez la femme enceinte et peut également parler de certaines maladies héréditaires chez le bébé (par exemple, le syndrome de Down) et de multiples malformations. Un niveau anormalement bas d'hCG peut être le signe d'une grossesse extra-utérine et non en développement, d'un retard du développement fœtal, de la menace d'un avortement spontané et d'une insuffisance placentaire chronique.

Cependant, ne vous précipitez pas pour sonner l'alarme: des valeurs plus élevées ou plus basses peuvent également indiquer que l'âge gestationnel a été initialement mal réglé. Votre médecin vous aidera à interpréter correctement les résultats du test..

La structure chimique de l'hCG et son rôle dans l'organisme

La glycoprotéine est un dimère d'un poids moléculaire d'environ 46 kDa, synthétisé dans le syncyotrophoblaste placentaire. HCG est composé de deux sous-unités: alpha et bêta. La sous-unité alpha est identique aux sous-unités alpha des hormones hypophysaires TSH, FSH et LH. La sous-unité bêta (β-hCG) utilisée pour la détermination immunométrique de l'hormone est unique.

Le taux sanguin de bêta-hCG déjà 6 à 8 jours après la conception permet de diagnostiquer la grossesse (la concentration de bêta-hCG dans l'urine atteint le niveau diagnostique 1 à 2 jours plus tard que dans le sérum sanguin).

Au cours du premier trimestre de la grossesse, l'hCG assure la synthèse de la progestérone et des œstrogènes nécessaires au maintien de la grossesse par le corps jaune de l'ovaire. HCG agit sur le corps jaune comme une hormone lutéinisante, c'est-à-dire qu'elle soutient son existence. Cela se produit jusqu'à ce que le complexe fœtus-placenta acquière la capacité de former indépendamment le fond hormonal nécessaire. Chez un fœtus de sexe masculin, l'hCG stimule les cellules de Leydig qui synthétisent la testostérone, qui est nécessaire à la formation des organes génitaux masculins.

La synthèse de HCG est réalisée par les cellules trophoblastes après l'implantation de l'embryon et se poursuit tout au long de la grossesse. Dans le cours normal de la grossesse, entre 2 et 5 semaines de gestation, la teneur en β-hCG double tous les 1,5 jours. Le pic de concentration d'hCG se produit à 10-11 semaines de grossesse, puis sa concentration commence à diminuer lentement. En cas de grossesses multiples, la teneur en hCG augmente proportionnellement au nombre de fœtus.

De faibles concentrations d'hCG peuvent indiquer une grossesse extra-utérine ou une menace d'avortement. La détermination de la teneur en hCG en combinaison avec d'autres tests (alpha-fœtoprotéine et estriol libre à 15-20 semaines de grossesse, le soi-disant «triple test») est utilisée dans le diagnostic prénatal pour identifier le risque d'anomalies du développement fœtal.

En plus de la grossesse, l'hCG est utilisée dans les diagnostics de laboratoire comme marqueur tumoral des tumeurs du tissu trophoblastique et des cellules germinales des ovaires et des testicules, sécrétant de la gonadotrophine chorionique..

HCG chez la femme enceinte

Le rôle du test hCG chez les femmes enceintes et non enceintes

L'HCG chez la femme enceinte est testée au premier trimestre dans plusieurs cas, mais tous sont associés à l'identification d'une éventuelle pathologie du développement embryonnaire. Un taux réduit ou, au contraire, augmenté de cette hormone est très révélateur pour les gynécologues dans le diagnostic de divers écarts et leur prévention. Alors, quel est le niveau normal d'hCG chez la femme enceinte et qu'indique son augmentation ou sa diminution??

Pour la première fois, la gonadotrophine chorionique est détectée à l'aide de tests sanguins et urinaires de laboratoire (ou à l'aide d'un test de grossesse) 2 à 3 jours après l'implantation d'un ovule fécondé dans la paroi de l'utérus ou d'un autre organe (dans le cas d'un ectopique). À partir de ce moment, vous pouvez effectuer une analyse de l'hCG chez la femme enceinte. Toutes les 36 à 48 heures, les lectures de hCG doublent, et cela continue jusqu'à environ 8 à 12 semaines, puis la croissance ralentit fortement. Cette analyse est considérée comme la plus précise pour diagnostiquer une position intéressante le plus tôt possible, même avant le début d'un retard de la menstruation, lorsqu'une échographie de l'utérus et un examen gynécologique ne donnent pas une image complète. Les tendances de croissance sont mesurées dans des cas exceptionnels, si le médecin soupçonne une grossesse congelée ou extra-utérine, par exemple. Vous pouvez afficher les normes de l'hCG à différentes périodes dans une plaque spéciale.

HCG chez les femmes enceintes et non enceintes (normal) par semaines de grossesse

Hommes et femmes non enceintes 0 - 5

Chez la femme enceinte:

L'âge gestationnelNiveau HCG
12 semaines25 - 156
2 à 3 semaines101 - 4870
3-4 semaines1110 - 31500
4 à 5 semaines2560 - 82300
5 à 6 semaines23100 - 151000
6-7 semaines27300 - 233000
7 à 11 semaines20 900 - 291 000
11-16 semaines6140 - 103 000
16-21 semaines4720 - 80100
21 à 39 semaines2700 - 78100

En dessous de la normale

  • grossesse extra-utérine (dans ce cas, dans un premier temps, la croissance peut être normale, mais ralentir de 4 à 6 semaines, ce qui indique soit la mort du fœtus, soit cette interruption ou rupture spontanée de l'organe où l'embryon se développe bientôt, dans le cas de la trompe de Fallope) ;
  • grossesse gelée (il y a un arrêt de la croissance ou même une chute, en outre, le médecin note l'absence de croissance de l'utérus, la disparition d'autres signes de grossesse - toxicose, tension des glandes mammaires, etc.);
  • au 2ème et au 3ème trimestre - éventuellement mort fœtale ou retard de croissance intra-utérin;
  • grossesse prolongée (signes supplémentaires: troubles du rythme cardiaque fœtal, vieillissement rapide du placenta, diminution du volume de liquide amniotique, diminution du nombre de mouvements fœtaux, etc.).

Dessus de la normale

  • grossesse multiple (une augmentation en fonction du nombre de fœtus porteurs);
  • toxicose précoce ou tardive sévère (gestose);
  • diabète sucré (généralement en association avec une toxicose);
  • Syndrome de Down et autres pathologies chromosomiques graves (alors une hCG élevée est diagnostiquée chez la femme enceinte, dépassant 2 fois ou plus la norme, elle est vérifiée lors du dépistage de routine).

Mais tout n'est pas toujours si triste et les écarts par rapport à la norme dans un sens ou dans un autre ne sont pas toujours un signe de pathologie. Peut-être que la période de grossesse a été initialement mal réglée, d'où les écarts. À propos, l'âge gestationnel ne peut être réglé exactement que dans la première moitié du premier trimestre à l'aide d'une échographie avec un capteur vaginal ou d'un examen par un gynécologue expérimenté. À long terme, il peut y avoir des erreurs.

S'il n'y a pas de grossesse

Cette situation peut être beaucoup plus dangereuse pour les femmes, mais aussi pour les hommes. L'hCG n'est normale que dans 2 cas chez les femmes non enceintes. Si un avortement a été pratiqué quelques jours avant l'analyse. Ou si une personne prend un médicament contenant ce composant. Ceux-ci peuvent être prescrits pour le traitement de l'infertilité, par exemple (le médicament «Pregnyl»).

D'autres options possibles sont associées à l'oncologie, ainsi qu'à un risque élevé de néoplasmes malins ou de dégénérescence chez eux de tumeurs bénignes. L'augmentation de l'hCG chez les femmes enceintes est normale, et chez celles qui ne se préparent pas à devenir mère ou en général chez les hommes, c'est un symptôme très alarmant. Cela peut être observé dans le carcinome chorionique et la dérive kystique, les néoplasmes malins des organes génitaux internes et externes féminins et masculins, ainsi que dans les organes qui n'ont aucun rapport avec le système reproducteur - reins, tractus gastro-intestinal, etc..