Un diagnostic tel que la coxarthrose et l'accouchement nécessite une attention particulière. Les deux conditions nécessitent une surveillance constante par les médecins. Sous l'influence de changements dystrophiques qui se produisent dans les tissus osseux et cartilagineux, des processus destructeurs irréparables dans l'articulation de la hanche sont notés, ce qui complique grandement à la fois la portance de l'enfant et la naissance elle-même..

Causes de la maladie chez les femmes

La coxarthrose de l'articulation de la hanche est une pathologie dégénérative-dystrophique, qui conduit à une violation de la formation du tissu cartilagineux articulaire, à la suite de laquelle il existe une restriction de la mobilité articulaire. Avec le développement actif de la maladie, un dysfonctionnement complet de l'articulation de la hanche est noté. Cette maladie est considérée comme liée à l'âge, car elle survient chez les personnes de plus de 50 ans, mais elle est récemment devenue assez courante chez les femmes en âge de procréer. La raison principale du développement de la pathologie n'a pas été établie, mais il existe un certain nombre de facteurs négatifs qui déclenchent l'apparition de la coxarthrose:

  • prédisposition génétique;
  • pathologies dégénératives-dystrophiques concomitantes du système musculo-squelettique;
  • blessures aux articulations et aux tissus mous périarticulaires;
  • obésité;
  • hypodynamie;
  • violation des processus métaboliques;
  • perturbations du fond hormonal;
  • maladies infectieuses;
  • mauvaise situation écologique;
  • grand effort physique sur l'articulation de la hanche.
Retour à la table des matières

Degrés et symptômes de la pathologie

Première étape

Un dysfonctionnement dans la production de liquide articulaire est noté, ce qui entraîne une violation de l'apport sanguin local. En raison de processus pathologiques, l'épuisement du tissu cartilagineux et la formation de microfissures à sa surface se produisent. À ce stade, la maladie est facilement traitable, mais nécessite toujours une attention particulière pendant la grossesse. Les principaux symptômes sont des douleurs mineures dans l'articulation touchée, qui sont de courte durée et sont notées après l'effort. En règle générale, le syndrome douloureux disparaît après un court repos..

Deuxième stade de développement

Elle se caractérise par une lésion rapidement progressive du cartilage, avec des manifestations destructrices importantes. La formation d'ostéophytes est notée, visibles sur les rayons X. Dans ce cas, l'articulation de la hanche devient inactive, ce qui complique considérablement le processus de portage d'un enfant. Les sensations de douleur s'intensifient et irradient vers la région des cuisses et de l'aine. Les douleurs sont notées même dans un état calme. La démarche change sensiblement, une boiterie est notée. La rigidité périarticulaire se développe progressivement.

Troisième étape

À ce stade de la maladie, le tissu cartilagineux est complètement détruit, ce qui entraîne des dommages partiels à l'os. Dans ce cas, l'articulation perd sa mobilité, l'intensité de la douleur augmente. Le mouvement devient impossible sans l'utilisation d'une canne. Il y a un gonflement autour de l'articulation et une atrophie des tissus adjacents. À ce stade de développement, la maladie pose un grand danger pour la santé de la femme enceinte et peut provoquer des complications lors de l'accouchement..

Gestion de la grossesse avec coxarthrose

Une femme diagnostiquée avec une coxarthrose est observée non seulement par un gynécologue, mais également par un rhumatologue. Grâce à cela, il y a un ajustement dans la gestion de la grossesse, en tenant compte des caractéristiques individuelles de l'organisme de la femme enceinte. En règle générale, toute la période passe en mode doux et en repos complet. Le premier trimestre est considéré comme une exception. À l'heure actuelle, des méthodes physiothérapeutiques sont utilisées pour éliminer la douleur. Dans le cours normal de la grossesse, un cours de thérapie par l'exercice est prescrit avec la mise en œuvre d'exercices légers de faible intensité et de charge minimale sur l'articulation de la hanche.

Toute grossesse se déroule sous la stricte supervision des médecins et avec une activité physique minimale..

Le principal danger

Le développement de complications qui affectent la santé de la mère et de l'enfant pendant la grossesse dépend du degré de pathologie. Aux stades initiaux de la coxarthrose, les conséquences négatives peuvent être facilement évitées en adhérant au mode de vie correct. Au fur et à mesure que la maladie progresse, le risque de complications pendant la grossesse et l'accouchement augmente. Une attention particulière est portée aux facteurs qui aggravent l'état du patient:

La prise de poids de la femme enceinte contribue à la dégénérescence rapide du cartilage articulaire.

  • Changement des niveaux hormonaux. De brusques changements dans le rapport des hormones, observés pendant la grossesse, provoquent des troubles dégénératifs dans le tissu cartilagineux.
  • Augmentation du poids corporel. Le gain de poids naturel augmente la charge sur l'articulation malade et accélère le développement de processus dégénératifs. Cette condition nécessite une intervention chirurgicale, ce qui affecte négativement la santé de la future mère et du bébé..
  • Médicaments. Les fonds utilisés pour traiter la coxarthrose présentent un grand danger pour la santé de l'enfant. Par conséquent, le traitement habituel est temporairement arrêté..
Retour à la table des matières

Caractéristiques du traitement

Pour minimiser l'impact négatif sur le fœtus, les médicaments réparateurs et analgésiques sont arrêtés pendant la grossesse. Avec 2 et 3 degrés de maladie, une femme ne peut pas abandonner complètement les analgésiques, qui ne sont sélectionnés que par le médecin traitant. Les seuls médicaments sûrs sont les complexes de vitamines et de minéraux. Au cours du premier trimestre, des procédures de physiothérapie sont utilisées, mais seulement s'il n'y a pas de contre-indications.

Comment va le travail?

Il n'est pas recommandé d'accoucher seul avec un diagnostic de coxarthrose. Fondamentalement, une césarienne est effectuée. Pendant la procédure, il n'y a pas de charge sur l'articulation de la hanche et la santé du bébé est en relative sécurité. Les femmes atteintes d'une forme prononcée de la maladie peuvent accoucher seules, uniquement après une endoprothèse pour remplacer l'articulation malade et avec l'autorisation du médecin de premier plan.

La grossesse est-elle dangereuse avec la coxarthrose de l'articulation de la hanche??

Contenu

  1. Caractéristiques de l'évolution de la coxarthrose de l'articulation de la hanche chez la femme
  2. Le danger de grossesse avec coxarthrose existante
  3. Comment surmonter une grossesse avec une coxarthrose existante?
  4. L'évolution du travail avec coxarthrose de l'articulation de la hanche

La coxarthrose de l'articulation de la hanche est une pathologie grave qui nécessite un traitement à long terme jusqu'à ce que la condition se normalise, mais il n'existe toujours aucun moyen permettant d'éliminer complètement cette maladie, par conséquent un certain nombre de circonstances peuvent déclencher l'apparition de symptômes de l'articulation endommagée..

La coxarthrose est une maladie de l'articulation de la hanche qui survient principalement chez les personnes âgées, mais en raison de la détérioration de l'environnement et d'autres facteurs, le développement de cette pathologie chez les jeunes femmes n'est plus rare. De plus, la coxarthrose peut être une conséquence de pathologies congénitales de la structure des articulations chez les filles, ainsi qu'une conséquence de blessures post-partum. De nombreuses jeunes femmes souffrant de coxarthrose se demandent comment cette maladie affectera la grossesse et comment l'attente d'un enfant affectera l'évolution de la maladie. Toutes ces questions ne sont pas vaines, car laisser les choses aller d'elles-mêmes peut entraîner les conséquences les plus tristes..

Caractéristiques de l'évolution de la coxarthrose de l'articulation de la hanche chez la femme

La coxarthrose de l'articulation de la hanche est une maladie dans laquelle un certain nombre de processus dystrophiques pathologiques sont observés, conduisant à la destruction complète de la structure articulaire avec une perte de sa capacité motrice. Il existe de nombreuses causes, à la fois congénitales et acquises, du développement de cette maladie, mais dans la plupart des cas, un certain nombre de processus pathologiques séquentiels de modifications de la structure de cet organe moteur sont observés dans l'articulation. Il est très important pour une femme qui planifie une grossesse de connaître les particularités de l'évolution de sa maladie afin d'éviter le pronostic le plus négatif. Dans son état normal, les composants de l'articulation de la hanche bougent en raison d'une épaisse couche de tissu cartilagineux, abondamment lubrifiée avec un liquide articulaire spécial.

Au stade initial de la coxarthrose, il y a une diminution de la production de liquide articulaire et un apport sanguin insuffisant dans le cartilage. Ces processus sont très dangereux, car ils entraînent au fil du temps des dommages et un amincissement du tissu cartilagineux, qui sert d'élément de liaison et de protection pour les os de la cuisse et du bassin..

Le nombre de microtraumatismes du cartilage au fil du temps devient de plus en plus important, ce qui conduit à un amincissement significatif du cartilage et à la formation de protubérances. Il est à noter que dans la plupart des cas, la coxarthrose au 1er stade est complètement guérissable même sans traitement radical, mais même s'il y a une maladie à ce stade, il existe des risques pour le déroulement normal de la grossesse. Il est possible de suspecter le stade initial de la coxarthrose s'il existe des sensations de douleur caractéristiques après de longues promenades. Le stade initial de développement de la coxarthrose s'écoule lentement vers le 2ème stade de la maladie.

La deuxième étape de la coxarthrose est caractérisée par des dommages importants au tissu cartilagineux, qui peuvent être identifiés par rayons X. A ce stade, on observe l'apparition de phénomènes compensatoires, dont les ostéophytes. Le développement de la maladie conduit au fait que toute l'articulation devient moins mobile et en même temps se désintègre facilement en parties sous une charge accrue. L'un des symptômes caractéristiques de la coxarthrose, qui est entrée à ce stade, est un rétrécissement de la lumière et une inflammation du périoste, provoqués par une friction constante de l'os contre l'os aux endroits où le tissu cartilagineux a complètement disparu. Les principales manifestations du deuxième stade de la coxarthrose de l'articulation de la hanche sont un syndrome douloureux sévère et des modifications dystrophiques des muscles des mollets et des fesses..

La coxarthrose au 3ème stade de développement se caractérise par la disparition complète du tissu cartilagineux, la destruction partielle des os et la perte de la capacité motrice de l'articulation. Dans ce cas, il existe un syndrome douloureux intense, dont l'élimination nécessitera l'utilisation de puissants analgésiques. Le traitement conservateur du 3ème stade de la coxarthrose est impossible et une chirurgie de remplacement articulaire est nécessaire.

Le danger de grossesse avec coxarthrose existante

La possibilité d'une grossesse normale sans complications dépend entièrement du stade de la coxarthrose diagnostiqué chez une femme et des mesures médicales prises pour traiter cette maladie avant la grossesse. Il convient de dire que la grossesse avec coxarthrose est une entreprise très risquée, même si la maladie en est au stade initial de développement, car des changements dans le corps d'une femme peuvent provoquer une accélération des processus de déformation de l'articulation. Avec les 2e et 3e degrés de coxarthrose, la grossesse est encore plus dangereuse, tant pour la mère que pour l'enfant, c'est pourquoi, dans ce cas, une étude détaillée de toutes les conséquences et dangers possibles est nécessaire avant de décider d'une grossesse. Un certain nombre de points peuvent être identifiés qui peuvent affecter négativement la santé de la mère, ainsi que le développement de l'enfant..

  1. Changements physiologiques dans le corps de la mère. Un certain nombre de changements se produisent dans le corps d'une femme pendant la grossesse, ce qui peut affecter négativement l'état de l'articulation de la hanche malade. Les changements les plus importants dans les premiers stades de la grossesse sont les niveaux hormonaux, et les hormones sont très importantes pour le fonctionnement normal de tous les systèmes corporels, par conséquent, une modification de la quantité de ces substances est une grave secousse du tissu cartilagineux..
  2. Gain de poids et surcharge articulaire. Lors du traitement de la coxarthrose avec des méthodes conservatrices, l'accent principal est mis sur le renforcement des muscles et la réduction du stress sur l'articulation. La grossesse entraîne naturellement une augmentation du poids corporel, ce qui augmente considérablement le risque d'aggraver l'évolution de la coxarthrose. De plus, pendant la grossesse, il y a un déplacement du centre de gravité dû à la croissance de l'abdomen, ce qui entraîne une surcharge des articulations de la hanche. Même chez les femmes en bonne santé pendant la grossesse, les douleurs aux jambes après de longues marches sont courantes et pour les patientes atteintes de coxarthrose, la situation devient critique. Une augmentation du poids corporel et du centre de gravité, ainsi qu'une surcharge constante, peuvent provoquer une fracture de l'articulation de la hanche ou sa destruction en composants séparés. Le traitement de cette complication nécessitera une intervention chirurgicale, ce qui peut nuire à l'enfant et même entraîner une fausse couche..
  3. Diminution de la quantité de nutriments dans le corps de la femme enceinte. Pendant la grossesse, le corps est reconstruit de telle manière que la part du lion des minéraux et vitamines utiles est transférée à l'enfant en pleine croissance, qui en a besoin pour la formation des tissus de tous les organes. Surtout chez les femmes pendant la grossesse, les réserves de calcium et un certain nombre de vitamines nécessaires à son assimilation souffrent, car le calcium est nécessaire à la croissance du fœtus non seulement pour la formation des tissus osseux, mais également pour la construction de cellules de tout le corps..
  4. Les méfaits des médicaments prescrits pour la coxarthrose chez l'enfant à naître. La plupart des médicaments utilisés pour traiter la coxarthrose sont hautement toxiques et mortels pour l'enfant à naître, de sorte que la plupart des médecins recommandent d'interrompre le traitement pendant la grossesse. Pour le déroulement normal de la grossesse, vous devrez non seulement provenir de la plupart des médicaments destinés à maintenir l'état de l'articulation, mais également des analgésiques. Il est peu probable que de nombreuses femmes atteintes du 2e et du 3e stade de la coxarthrose puissent constamment se passer de médicaments contre la douleur. Parmi tous les médicaments destinés au traitement de la coxarthrose, les complexes vitaminiques sont inoffensifs pendant la grossesse, mais leur utilisation doit également être convenue avec le médecin qui surveille votre grossesse et le rhumatologue traitant..

Ce ne sont bien entendu que les principaux risques auxquels une femme souffrant de coxarthrose pendant la grossesse est exposée..

Comment surmonter une grossesse avec une coxarthrose existante?

Une femme enceinte ayant des antécédents de coxarthrose doit être extrêmement prudente et suivre attentivement les recommandations des médecins. Une grossesse doit être prise en charge simultanément par un rhumatologue et un obstétricien-gynécologue afin de corriger les recommandations en fonction de l'état actuel de l'articulation et de prévenir le développement de complications. Toute la période de grossesse doit se dérouler en douceur..

Au premier trimestre, la kinésithérapie est indiquée pour de nombreuses femmes atteintes de coxarthrose pour améliorer l'état des muscles, tandis qu'au 2ème et 3ème trimestre, un repos complet est indiqué. Dans ce cas, il n'est pas recommandé à la femme de se pencher souvent, de porter même de petits poids afin d'éviter une surcharge critique de l'articulation de la hanche. Pendant toute la durée de la grossesse, une femme doit être constamment surveillée par le personnel médical et ses proches afin que, si nécessaire, elle reçoive l'assistance appropriée. En fin de grossesse, une cure thermale est possible grâce à la physiothérapie passive. En cas d'aggravation de l'état des articulations, des médicaments de soutien légers peuvent être prescrits à petites doses, ce qui ne peut pas nuire au fœtus..

L'évolution du travail avec coxarthrose de l'articulation de la hanche

L'accouchement est la partie la plus dangereuse de tout le chemin menant à la naissance d'un bébé tant attendu. L'accouchement naturel dans ce cas est extrêmement dangereux pour la mère et l'enfant, par conséquent, la plupart des gynécologues et rhumatologues recommandent une césarienne..

Le fait est que lors de l'accouchement naturel, la pression la plus forte est exercée sur les articulations de la hanche, ce qui entraîne souvent le développement de blessures et de ruptures, ainsi que la décharge du sac articulaire et d'autres parties de l'articulation. Dans de rares cas, l'accouchement naturel peut entraîner une destruction complète de l'articulation et une rupture des tissus mous adjacents. L'accouchement naturel dans 95% des cas aggrave l'état des articulations de la hanche, la meilleure solution reste donc une césarienne, qui permet à la fois au bébé et à la mère de surmonter l'accouchement en toute sécurité.

Grossesse avec coxarthrose

Pour de nombreuses femmes, le diagnostic de coxarthrose et d'accouchement soulève un certain nombre de préoccupations associées aux changements physiologiques du corps pendant la période de gestation. La pathologie s'accompagne de dystrophies importantes dans la structure des tissus osseux et cartilagineux, ce qui provoque des déformations dans la structure de l'articulation de la hanche. À son tour, ce phénomène complique le processus de livraison naturelle..

Causes de la maladie

La coxarthrose se réfère à des pathologies de nature dégénérative et dystrophique, qui affecte la région de la hanche et s'accompagne d'une violation de la formation et de la fonctionnalité du cartilage avec une modification significative des fonctions motrices de l'articulation. La principale cause sous-jacente du développement de la coxarthrose n'a pas été établie. La dégénérescence du cartilage peut être provoquée par:

  • hérédité;
  • pathologies articulaires concomitantes;
  • blessures du système musculo-squelettique;
  • mode de vie sédentaire;
  • en surpoids;
  • violation des processus hormonaux et métaboliques;
  • stress systématique sur la région de la hanche;
  • maladies infectieuses précédemment transférées;
  • écologie défavorable.
Retour à la table des matières

Symptômes

Le tableau clinique de la maladie dépend de la progression du processus pathologique. Les degrés de développement suivants de la maladie sont distingués:

  • Premier. Le cartilage perd son élasticité et se fissure. Le premier degré est caractérisé par de légères sensations de douleur à court terme pendant l'exercice.
  • Seconde. Le cartilage se détériore rapidement. Dans le même temps, la mobilité de l'articulation en souffre, ce qui entraîne un certain nombre de complications pendant la grossesse. Le syndrome douloureux devient permanent avec l'irradiation de la cuisse et de l'abdomen. Il y a une violation de l'innervation musculaire et une boiterie sévère.
  • Troisième. Elle se caractérise par une dégénérescence complète de la membrane cartilagineuse avec des lésions osseuses. Dans ce contexte, la douleur s'intensifie et une immobilisation complète de l'articulation est notée. Le mouvement indépendant est impossible. Une atrophie des tissus mous est notée.
Retour à la table des matières

Quel est le danger?

Aux stades initiaux du développement de la maladie, la grossesse avec coxarthrose passe sans complications et ne provoque pas de craintes particulières avec le mode de vie correct et le respect des prescriptions du médecin. Au fur et à mesure que la maladie progresse, il est important de prêter attention aux facteurs dangereux suivants:

La maladie peut se manifester plus fortement à mesure que la femme enceinte prend du poids.

  • Thérapie médicamenteuse. Les médicaments destinés à un effet thérapeutique sur la cocarthrose perturbent le développement normal du fœtus. Il est recommandé d'arrêter le traitement pendant la grossesse.
  • En surpoids. Une augmentation du poids corporel, qui est due à la croissance du fœtus, exerce une charge accrue sur l'articulation malade et peut entraîner la nécessité d'une intervention chirurgicale urgente. Le stress et les anesthésiques sont mauvais pour la santé de la femme enceinte et du fœtus.
  • Ajustement hormonal. Les changements du rapport hormonal augmentent l'agressivité de la dégénérescence articulaire.
  • Violation du rapport des éléments utiles. Lors de la restructuration, la plupart des substances sont redirigées vers l'enfant. Dans ce cas, le corps d'une femme enceinte subit sa carence.
Retour à la table des matières

Caractéristiques de porter une grossesse avec coxarthrose

Toute la période de gestation du bébé est contrôlée par un gynécologue. Si une femme reçoit un diagnostic de coxarthrose, elle a besoin de consultations obligatoires avec un rhumatologue avec une correction supplémentaire du traitement et de la prise en charge d'une femme enceinte. En gros, toute la période passe dans un mode calme et sédentaire, afin d'éviter un stress sur la région de la hanche. Au cours des trois premiers mois de la grossesse, des traitements physiothérapeutiques épargnants sont utilisés, qui éliminent la douleur et favorisent une mobilité articulaire normale.

Selon les recommandations des médecins, il est possible d'éliminer complètement l'activité physique..

Diagnostique

Pour poser un diagnostic, le médecin procède à une anamnèse et procède à un examen externe avec la mesure de la longueur des jambes. En outre, des études sont attribuées qui sont présentées dans le tableau:

ProcédureRésultat
Test sanguinDétermine le niveau des éléments importants et des indicateurs ESR
radiographieDétermine le degré de destruction du cartilage, le rétrécissement de l'espace articulaire et la croissance des ostéophytes
CT et IRMDiagnostiquer les changements dans la structure de l'articulation et des tissus mous
Retour à la table des matières

Activités de guérison

Il est conseillé aux femmes enceintes d'arrêter le traitement médicamenteux, à l'exclusion des médicaments qui soulagent la douleur. Dans les derniers stades, le refus des médicaments est impossible en raison des symptômes prononcés de la maladie. Dans ce cas, les analgésiques sont sélectionnés par le médecin traitant. Tout en portant un enfant, il est permis de prendre des complexes de vitamines et de minéraux, s'il n'y a pas de contre-indications. Dans le cours normal de la grossesse, une physiothérapie peut être prescrite.

Accouchement avec une maladie

Si la pathologie est en rémission, une femme peut accoucher seule. Selon les statistiques, de nombreuses naissances avec coxarthrose sont réalisées par césarienne, ce qui minimise le risque de complications et de blessures pour le bébé. Lors de l'accouchement, un fort effet sur l'articulation articulaire se produit, ce qui provoque la rupture du tissu cartilagineux et l'aggravation des processus dégénératifs. Les femmes atteintes d'une maladie évolutive ne peuvent accoucher naturellement qu'après une chirurgie de remplacement articulaire..

Qui a accouché avec une coxarthrose de l'articulation pelvienne-fémorale.

Je marche en pensée ((j'ai accouché le premier moi-même, c'était difficile bien sûr pour quelqu'un de facile), mais tout est allé vite en 4 heures... ça aurait pu être plus rapide seule la naissance elle-même a duré longtemps, les articulations coincées, je n'ai pas pu écarter les jambes... et puis je me suis souvenu de ma luxation de hanche... luxation de la hanche et semblait guérie, mais ils recommandaient d'accoucher au moyen du KS, j'ai moi-même décidé d'accoucher car les articulations ne me dérangeaient pas... après l'accouchement, l'horreur ((je ne peux pas marcher longtemps, rester debout... mes articulations me font mal par mauvais temps... en général, la détérioration est allée... je suis allée à cette grossesse chez le chirurgien), J'ai une coxarthrose du bassin gauche de l'articulation de la hanche, comme j'ai compris, j'ai recommandé la COP... enfin, je pense maintenant aussi... J'ai très peur de la COP... Je ne peux pas imaginer comment je me trouverais sous le couteau... et même dans mon esprit... très effrayant, et je suis aussi alarmiste... j'ai vu des femmes après la COP... HORREUR est juste... Je peux choisir moi-même comment accoucher... Je ne sais pas ((((((((((qui a accouché avec un tel diagnostic??

Grossesse et coxarthrose de l'articulation de la hanche

tataratata 23-07-07, 09:31

wassilisska 17-07-07, 09:31

oolga 01-07-08, 09:19

tataratata a écrit: Maintenant, j'ai 29 ans. Pourtant, nous pensons au deuxième enfant. Mais je suis très inquiet pour ma santé.

Auparavant, ce sujet était très vivement discuté dans certaines branches.
Je me souviens qu'il y avait trois conclusions:
1. Si une femme pense à un deuxième enfant, elle ne fait toujours pas trop mal.
2. La probabilité qu'au cours de la deuxième grossesse, il soit possible de maintenir l'état des articulations est presque nulle, de sorte que vous ne.
3. Nous n'avons discuté que de la question - changer l'articulation avant ou après l'accouchement.

Dans votre cas, pour moi tout est clair et compréhensible:
= les joints devront quand même être changés (je pense que dans votre cas il aura 40 ans)
= la décision concernant le deuxième enfant doit être pesée avec votre mari, car vous devez être préparé avec lui, qu'après l'accouchement, vous devrez passer par la chirurgie et la rééducation après cela.

Par conséquent, il me semble que si le deuxième enfant est si désiré, il est nécessaire de donner naissance.
Parce qu'avec le deuxième enfant, que sans lui l'opération tu ne peux pas éviter.

tataratata 29-07-08, 09:32

oolga a écrit: Auparavant, ce sujet a été très vivement discuté sur certaines des branches.
Je me souviens qu'il y avait trois conclusions:
1. Si une femme pense à un deuxième enfant, elle ne fait toujours pas trop mal.
2. La probabilité qu'au cours de la deuxième grossesse, il soit possible de maintenir l'état des articulations est presque nulle, de sorte que vous ne.
3. Nous n'avons discuté que de la question - changer l'articulation avant ou après l'accouchement.

Dans votre cas, pour moi tout est clair et compréhensible:
= les joints devront quand même être changés (je pense que dans votre cas il aura 40 ans)
= la décision concernant le deuxième enfant doit être pesée avec votre mari, car vous devez être prêt avec lui pour qu'après l'accouchement, vous devrez suivre le chemin de la chirurgie et de la rééducation après.

Par conséquent, il me semble que si le deuxième enfant est si désiré, il est nécessaire de donner naissance.
Parce qu'avec le deuxième enfant, que sans lui l'opération tu ne peux pas éviter.

oolga, vous avez tout à fait raison, du premier au dernier mot. peut-être même j'ai participé à la discussion dans ce fil. Au début de cette année, j'étais ici et j'ai soulevé le sujet de la grossesse.
1. oui, ça ne fait pas mal comme l'horreur. Même si ça fait mal. mon poids est petit, je conduis une voiture, je marche un peu, peut-être que cela me sauve aussi du stress et, par conséquent, de fortes douleurs. Il y a quelques années (il n'y avait pas de voiture et marchait plus) la douleur était plus intense, je n'ai même pas pensé à la seconde.
2. Pourquoi une telle déclaration? Je suis vraiment intéressé. Avec un deuxième enfant, les risques sont plus grands?
3. Changer l'articulation après l'accouchement, j'ai déjà fait cette conclusion il y a longtemps.

J'ai à peu près le même fil de pensée que le vôtre: il vous faudra encore changer l'articulation, il vaut donc mieux donner naissance et changer que ne pas donner naissance et encore changer à la fin.
Ils ont parlé à mon mari plusieurs fois. Il veut vraiment un enfant. Mais il s'inquiète pour moi. Je ne comprends pas ce qui l'emporte sur lui.

tataratata 23-07-07, 09:37

désolé pour la question impudique: quel âge avez-vous maintenant?
pourquoi les risques sont-ils si grands avec un deuxième enfant? Qu'est-ce qui aurait pu vous arriver et le joint? Ce que le docteur a dit?

Bien sûr, je suis allé chez les médecins et j'irai probablement, bien sûr. Mais en général, ils ne disent rien de sensé. Peut-être que je ne vais pas à ces.

wassilisska 01-07-08, 08:35

tataratata 23-07-07, 08:44

et votre endoprothèse n'a pas été faite, si je comprends bien?
sont planifiés?

J'ai lu sur les hormones. oui, vous ne pouvez rien y faire. mais en même temps, j'ai une contraception hormonale, encore une fois pour ne pas tomber enceinte))) jusqu'à ce que je décide enfin de cette question pour moi-même. les hormones contenues dans les comprimés semblent également affecter le cartilage. Peut-être que quelqu'un sait à quel point?
honnêtement - s'il y a une grande chance de porter l'enfant et de laisser l'articulation dans le même état, alors j'irais volontiers à l'hôpital pendant au moins les 9 mois. et mentirait mais, si je comprends bien, même dans de telles conditions, il n'y a aucune chance de ne pas aggraver l'état de l'articulation?
pourquoi alors, il y a 4 ans, n'a pas osé tomber enceinte? le médecin a dit qu'il est possible

wassilisska 17-07-07, 05:19

oui, il n'y avait personne de personne :) pour diverses raisons

wassilisska 17-07-07, 05:23

oolga 17-07-07, 07:14

Il n'y a tout simplement aucune chance.
Vous cherchez une réponse à une question. qui a une réponse définitive.
Et ce n'est pas seulement que la charge sur l'articulation augmente pendant la grossesse, mais que les os du bébé se formeront également à partir de vos os et de vos hormones..

Il n'y a qu'une différence dans les cas:
- si vous n'avez pas encore subi d'arthroplastie, vous donnez naissance à un deuxième enfant et comprenez qu'après un certain temps, vous devrez gagner en force, en argent et en patience pour cela.
- et si l'endoprothèse a déjà été faite (c'est mon cas), alors le médecin m'a catégoriquement interdit le deuxième enfant, en disant: «Tout va s'effondrer, nous allons faire une révision, bien sûr, mais d'abord, son résultat est imprévisible (contrairement aux endoprothèses primaires), et d'autre part, nous allons faire un audit, et vous devez encore vivre et vivre jusqu'à 60 ans, ce qui signifie que vous devrez garder à l'esprit que la ménopause, par exemple, provoquera une autre révision. Pourquoi alors vous condamner sciemment à ces risques? "

Je crois que tout ce que vous voulez par rapport à la naissance des enfants doit être fait plus rapidement à un jeune âge, avant les endoprothèses, puis agir en fonction des circonstances et de l'état des articulations.

Coxarthrose: EP ou KS?

à peu près, les opinions de tout le monde sont partagées (((((() on ne m'a pas tellement dit et que "avec de telles articulations un enfant atteint de paralysie cérébrale peut naître" et je ne peux pas marcher, et que "ce n'est pas une contre-indication à l'EP". cauchemar (

était avant la grossesse, vous devez essayer de les atteindre. bien que les dernières photos datent d'il y a presque deux ans

attendez la fin de la grossesse et prenez des photos, ils ne vous accepteront même pas avec les anciennes.

%)
pour cela, l'échographie de l'articulation de la hanche chez les enfants se fait maintenant un mois, puis à 3 mois, ils regardent les noyaux, puis à 6 mois ils regardent à nouveau s'ils ne le sont pas et ils traitent les enfants pour que cela ne se produise pas.
ainsi que des lésions articulaires banales causées par le sport et les blessures, ces maladies peuvent être.

auteur, vous devrez suivre l'enfant très attentivement à cet égard.

Comment traiter la coxarthrose de l'articulation pendant la grossesse

L'arthrose nuit grandement à la qualité de vie, car une personne doit constamment observer certaines restrictions. Cette maladie survient généralement chez les personnes âgées, mais les jeunes ne peuvent pas non plus être assurés contre elle. Il se trouve qu'une femme découvre le diagnostic lorsqu'elle attend un enfant. Il est assez difficile de traiter la coxarthrose pendant la grossesse. Ce processus est encore compliqué par le fait que de nombreux médicaments ne conviennent pas à cette période..

Occurrence d'arthrose pendant la grossesse

Souvent pendant la grossesse, une femme présente des problèmes qui étaient auparavant sous une forme latente. Le processus de destruction articulaire peut commencer pendant la grossesse ou après un certain temps après l'accouchement. Cette période affecte les articulations pour plusieurs raisons:

  1. Pendant la grossesse, des changements hormonaux se produisent dans le corps. C'est l'une des principales raisons de l'apparition de la maladie..
  2. Souvent, le poids d'une femme augmente considérablement. Un stress excessif sur les articulations apparaît. Le centre de gravité se déplace, ce qui entraîne une surcharge des régions de la hanche et des lombaires. L'accouchement exerce une forte pression sur l'articulation sacro-coccygienne.
  3. De nombreux nutriments qui pénètrent dans le corps d'une femme avec de la nourriture contribuent à la formation de l'enfant à naître. Les articulations et les tissus périarticulaires sont constamment déficients en vitamines et divers minéraux.
  4. La plupart des procédures et des médicaments sont contre-indiqués pour les femmes enceintes. La progression de l'arthrose se produit en raison d'un traitement incomplet.

La grossesse ne peut pas toujours conduire au développement d'une pathologie articulaire. Mais il ne faut pas oublier qu'un tel risque existe. Vous devez prendre soin de la santé des articulations à tous les stades de la grossesse.

Dangers existants

La grossesse avec coxarthrose de l'articulation de la hanche peut avoir lieu de différentes manières. L'évolution dépend du stade de développement de la maladie. La grossesse lors d'une exacerbation de la maladie est une entreprise assez risquée. Une poussée hormonale peut entraîner une atrophie articulaire accélérée.

Dans les deuxième et troisième degrés de pathologie, la grossesse devient encore plus dangereuse. Tant la mère que l'enfant peuvent être nocifs. Tous les risques possibles qui peuvent nuire au fœtus doivent être étudiés en détail:

  1. Changements dans la physiologie du corps. Pendant la grossesse, le corps d'une femme subit un certain nombre de changements. Ils peuvent nuire à l'articulation malade. Le fond hormonal change surtout et un équilibre normal est nécessaire au bon fonctionnement des systèmes internes. Une augmentation ou une diminution de la quantité de cette substance a un effet très fort sur le tissu cartilagineux..
  2. Le poids corporel de la femme augmente, ce qui entraîne une surcharge de l'articulation de la hanche. En règle générale, les thérapies visent à soulager les tensions et à renforcer les muscles. L'augmentation du poids ne permet pas cela. Même les femmes en bonne santé souffrent souvent de douleurs aux jambes. Un stress excessif peut provoquer une fracture. Une telle complication ne peut être traitée que par chirurgie, ce qui aura un très mauvais effet sur l'état de l'enfant..
  3. Réduire la concentration de substances essentielles dans le corps. Pendant la grossesse, la majeure partie des vitamines et des minéraux est transférée au fœtus en croissance. Il en a besoin pour une bonne formation des tissus. La carence en calcium est particulièrement perceptible.
  4. Les médicaments prescrits pendant la coxarthrose sont très nocifs pour l'enfant. La plupart des médicaments utilisés dans le traitement de la maladie ont des taux de toxicité élevés. Ils sont dangereux pour le fœtus et peuvent entraîner une fausse couche. Habituellement, les médecins recommandent d'interrompre le traitement pendant toute la durée de la grossesse. Vous devrez également renoncer aux analgésiques. Seuls les complexes de vitamines sont des médicaments inoffensifs, mais ils doivent également être convenus avec un médecin..

Ce sont les principaux dangers qui peuvent survenir pendant la grossesse avec la coxarthrose. Vous devez également endurer une douleur constante, car les analgésiques peuvent nuire à l'enfant..

Diagnostiquer la maladie

Diagnostiquer la maladie

La coxarthrose pendant une longue période peut ne présenter aucun symptôme. Les plaintes concernant la mobilité réduite, les douleurs articulaires, la fatigue excessive n'apparaissent que lors du port d'un enfant. Pendant cette période, les diagnostics par rayons X ne peuvent pas être effectués et c'est la principale méthode de détection de la maladie. Le diagnostic repose souvent sur les scores des symptômes cliniques. Il est strictement interdit d'utiliser des méthodes de traitement standard. Des ajustements doivent être apportés. Il n'est pas souhaitable d'utiliser des médicaments.

Pour se débarrasser de la douleur, seuls des médicaments non stéroïdiens sont utilisés. Ils arrêtent bien l'inflammation. Mais certains médicaments de ce groupe provoquent des pathologies intra-utérines. Cette série est contre-indiquée à tous les stades de la grossesse. Certains anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent réduire le travail. Ils ne peuvent pas être utilisés au troisième trimestre. Tout médicament ne doit être utilisé que selon les directives d'un médecin. Les corticostéroïdes et les blocages ne sont utilisés qu'en dernier recours. Ceci s'applique également aux chondroprotecteurs..

Les techniques de physiothérapie populaires sont interdites, par exemple le laser, les ondes magnétiques et les ondes de choc. Dans certains cas, l'électrophorèse peut être utilisée. Cette procédure a un effet positif sur la circulation sanguine et stimule également la régénération de certains tissus. L'utilisation de boue comme remède n'est autorisée qu'avec l'autorisation d'un médecin. Certaines boues médicinales peuvent être nocives pendant la grossesse.

Les principales méthodes de traitement de l'arthrose lors du port d'un enfant:

  1. Produits orthopédiques. Ils sont portés pour soulager les articulations..
  2. Régime alimentaire et vitamines.
  3. Fournir un repos normal pour les articulations à problèmes.
  4. Utiliser un bâton de marche.
  1. Produits orthopédiques. Ils sont portés pour soulager les articulations..
  2. Régime alimentaire et vitamines.
  3. Fournir un repos normal pour les articulations à problèmes.
  4. Utiliser un bâton de marche.

La maladie provoque un inconfort supplémentaire. La grossesse provoque souvent une exacerbation ou une accélération de la déformation articulaire. La maladie ne signifie pas que vous ne pouvez pas accoucher, mais vous devez être prêt à ce que les traitements standard ne soient pas applicables. Après la naissance du bébé, des problèmes s'ajouteront, car la charge sur toutes les articulations ne fera qu'augmenter. Cette maladie implique une césarienne.

Planification de la grossesse pour la pathologie

Planification de la grossesse pour la pathologie

Si une arthrose ou une coxarthrose est détectée, cela ne signifie pas qu'il est nécessaire d'abandonner la maternité. Mais vous devrez vous préparer beaucoup plus sérieusement lors de la planification de la grossesse. La première étape consiste à se faire tester. Il montrera pourquoi le développement de l'arthrose a commencé et à quel stade en est-il maintenant. Si la cause initiale de l'apparition de la maladie est éliminée, les mesures thérapeutiques seront beaucoup plus efficaces. Vous devez essayer à l'avance de renforcer les muscles autour des articulations perturbantes. Ensuite, il leur sera beaucoup plus facile de faire face aux charges accrues qui surviennent lors du port d'un enfant..

Les chondroprotecteurs ont montré leur efficacité dans le traitement de la coxarthrose du premier et du deuxième degré. Mais leur sécurité pendant la grossesse n'a pas encore été prouvée. Il est conseillé de terminer le traitement complet avant de concevoir un enfant. L'effet bénéfique dure assez longtemps (plusieurs mois). Cela réduit considérablement le risque de déformations pathologiques lors d'un stress accru pendant la grossesse..

Pour les jeunes mères, nous avons développé des complexes spéciaux de vitamines et de minéraux. Ils aident à prévenir l'exacerbation de l'arthrose. Il est également conseillé d'optimiser votre alimentation. Le médecin traitant devrait vous aider..

Accouchement avec coxarthrose

Accouchement avec coxarthrose

Les médecins ne considèrent pas la grossesse comme compliquée si la patiente est diagnostiquée avec une coxarthrose de l'articulation de la hanche. Vous n'avez besoin que de conseils spécifiques de la femme enceinte tout au long de la période. Il est nécessaire de s'inscrire non seulement à la clinique prénatale, mais également auprès de spécialistes qui traitent des maladies articulaires: un rhumatologue, un arthrologue, ainsi qu'un orthopédiste. Il n'y a qu'un faible risque de détérioration de l'état des articulations, s'il est normal de se rapporter au respect du régime d'épargne.

Il y a une forte pression sur l'articulation de la hanche à la fin de la grossesse et pendant l'accouchement. Parfois, même les zones saines du système musculo-squelettique sont endommagées.

La grossesse peut provoquer non seulement la manifestation de symptômes de coxarthrose, mais également l'apparition d'une ostéomalacie. C'est une maladie dans laquelle les os se ramollissent. La cause est une grave carence en calcium. Cette maladie affecte la colonne vertébrale, l'articulation de la hanche et le bassin lui-même..

La manifestation des symptômes de la coxarthrose est très aggravée. Cela est particulièrement vrai lors d'une prise de poids rapide. La charge principale sur l'articulation de la hanche est pendant l'accouchement. Quand il y a une telle maladie, il est préférable de pratiquer une césarienne. Si l'accouchement se produit naturellement, cela entraîne de graves blessures:

  1. Une luxation de l'articulation peut survenir.
  2. Déplacement osseux. Dans certains cas, cela conduit même à un handicap..
  3. Rupture tissulaire et ligamentaire.
  4. La capsule articulaire peut se détacher.

Dans certains cas, la coxarthrose du premier degré ne se manifeste en aucune façon pendant toute la durée de la grossesse. Une femme n'apprend la maladie qu'après avoir accouché. Pendant cette période, la maladie peut commencer à progresser. Si le diagnostic était posé à temps, une césarienne serait pratiquée. Cela éviterait la destruction des articulations. Habituellement, une péridurale est utilisée pour l'accouchement. Il bloque la douleur en agissant sur la moelle épinière.

Grossesse et coxarthrose de l'articulation de la hanche

Caractéristiques de l'évolution de la coxarthrose de l'articulation de la hanche chez la femme

La coxarthrose se réfère à des pathologies de nature dégénérative et dystrophique, qui affecte la région de la hanche et s'accompagne d'une violation de la formation et de la fonctionnalité du cartilage avec une modification significative des fonctions motrices de l'articulation. La principale cause sous-jacente du développement de la coxarthrose n'a pas été établie. La dégénérescence du cartilage peut être provoquée par:

  • hérédité;
  • pathologies articulaires concomitantes;
  • blessures du système musculo-squelettique;
  • mode de vie sédentaire;
  • en surpoids;
  • violation des processus hormonaux et métaboliques;
  • stress systématique sur la région de la hanche;
  • maladies infectieuses précédemment transférées;
  • écologie défavorable.

La coxarthrose de l'articulation de la hanche est une pathologie dégénérative-dystrophique, qui conduit à une violation de la formation du tissu cartilagineux articulaire, à la suite de laquelle il existe une restriction de la mobilité articulaire. Avec le développement actif de la maladie, un dysfonctionnement complet de l'articulation de la hanche est noté. Cette maladie est considérée comme liée à l'âge, car elle survient chez les personnes de plus de 50 ans, mais elle est récemment devenue assez courante chez les femmes en âge de procréer..

  • prédisposition génétique,
  • pathologies dégénératives-dystrophiques concomitantes du système musculo-squelettique,
  • blessures aux articulations et aux tissus mous périarticulaires,
  • obésité,
  • hypodynamie,
  • Troubles métaboliques,
  • perturbations sur le fond hormonal,
  • maladies infectieuses,
  • mauvaise situation écologique,
  • grand effort physique sur l'articulation de la hanche.

La coxarthrose de l'articulation de la hanche est une maladie dans laquelle un certain nombre de processus dystrophiques pathologiques sont observés, conduisant à la destruction complète de la structure articulaire avec une perte de sa capacité motrice. Il existe de nombreuses causes, à la fois congénitales et acquises, du développement de cette maladie, mais dans la plupart des cas, un certain nombre de processus pathologiques séquentiels de changements dans la structure de cet organe moteur sont observés dans l'articulation..

Il est très important pour une femme qui planifie une grossesse de connaître les particularités de l'évolution de sa maladie afin d'éviter le pronostic le plus négatif. Dans son état normal, les composants de l'articulation de la hanche bougent en raison d'une épaisse couche de tissu cartilagineux, abondamment lubrifiée avec un liquide articulaire spécial.

Au stade initial de la coxarthrose, il y a une diminution de la production de liquide articulaire et un apport sanguin insuffisant dans le cartilage. Ces processus sont très dangereux, car ils entraînent au fil du temps des dommages et un amincissement du tissu cartilagineux, qui sert d'élément de liaison et de protection pour les os de la cuisse et du bassin..

Le nombre de microtraumatismes du cartilage au fil du temps devient de plus en plus important, ce qui conduit à un amincissement significatif du cartilage et à la formation de protubérances. Il convient de noter que dans la plupart des cas, la coxarthrose au 1er stade est complètement guérissable même sans traitement radical, mais même s'il y a une maladie à ce stade, il y a des risques pour le déroulement normal de la grossesse.

La deuxième étape de la coxarthrose est caractérisée par des dommages importants au tissu cartilagineux, qui peuvent être identifiés par rayons X. A ce stade, on observe l'apparition de phénomènes compensatoires, dont les ostéophytes. Le développement de la maladie conduit au fait que toute l'articulation devient moins mobile et en même temps se désintègre facilement en parties sous une charge accrue.

L'un des symptômes caractéristiques de la coxarthrose, qui est entrée à ce stade, est un rétrécissement de la lumière et une inflammation du périoste, provoqués par une friction constante de l'os contre l'os aux endroits où le tissu cartilagineux a complètement disparu. Les principales manifestations du deuxième stade de la coxarthrose de l'articulation de la hanche sont un syndrome douloureux sévère et des modifications dystrophiques des muscles des mollets et des fesses..

La coxarthrose au 3ème stade de développement se caractérise par la disparition complète du tissu cartilagineux, la destruction partielle des os et la perte de la capacité motrice de l'articulation. Dans ce cas, il existe un syndrome douloureux intense, dont l'élimination nécessitera l'utilisation de puissants analgésiques. Le traitement conservateur du 3ème stade de la coxarthrose est impossible et une chirurgie de remplacement articulaire est nécessaire.

Auteur de l'article: Stoyanova Victoria, médecin de 2e catégorie, chef du laboratoire du centre de traitement et de diagnostic (2015-2016).

Arthrose pendant la grossesse: consultez votre médecin au premier signe!

La contracture lancée conduit à une ankylose des articulations, dans laquelle elles sont complètement immobilisées.

Si vous soupçonnez des problèmes articulaires, les procédures de diagnostic suivantes sont prescrites:

  1. Inspection visuelle. De cette manière, la configuration, la symétrie et le volume des joints sont déterminés. Un changement de configuration indique la présence d'exsudat dans l'articulation. Un gonflement de l'articulation (augmentation de volume) se produit à la suite d'un épanchement dans sa cavité ou d'un œdème des tissus périarticulaires. Vous pouvez également déterminer visuellement l'atrophie musculaire et les pieds plats..
  2. Méthode de palpation. Détermine l'augmentation et la diminution de la température de l'articulation malade. Un changement de température indique la présence d'une thrombose vasculaire. Dans le processus de diagnostic, deux types de palpation sont utilisés: superficielle et profonde. Avec la palpation superficielle, le dos de la main ou le bout des doigts est appliqué sur la zone malade de l'articulation. Ainsi, la présence d'un gonflement articulaire et sa température sont déterminées. Une méthode de diagnostic profond vous permet d'identifier l'épanchement dans la cavité articulaire et la douleur locale.
  3. Échantillon rotatif. Il consiste à effectuer une circulation externe de l'épaule et aide à déterminer la réarthrite de l'articulation de l'épaule.
  4. Test de Trendelenburg. Cette méthode est également appelée la méthode du «roulement du journal». Avec son aide, vous pouvez déterminer la pathologie de l'articulation de la hanche.

En plus des méthodes ci-dessus, les articulations enflammées peuvent être diagnostiquées à l'aide de la tomodensitométrie et.

Si nécessaire, un examen en laboratoire du liquide synovial et une biopsie des tissus articulaires sont effectués.

Symptômes

Le tableau clinique de la maladie dépend de la progression du processus pathologique. Les degrés de développement suivants de la maladie sont distingués:

  • Premier. Le cartilage perd son élasticité et se fissure. Le premier degré est caractérisé par de légères sensations de douleur à court terme pendant l'exercice.
  • Seconde. Le cartilage se détériore rapidement. Dans le même temps, la mobilité de l'articulation en souffre, ce qui entraîne un certain nombre de complications pendant la grossesse. Le syndrome douloureux devient permanent avec l'irradiation de la cuisse et de l'abdomen. Il y a une violation de l'innervation musculaire et une boiterie sévère.
  • Troisième. Elle se caractérise par une dégénérescence complète de la membrane cartilagineuse avec des lésions osseuses. Dans ce contexte, la douleur s'intensifie et une immobilisation complète de l'articulation est notée. Le mouvement indépendant est impossible. Une atrophie des tissus mous est notée.

Pourquoi la coxarthrose se produit-elle?

Les médecins identifient les formes primaires et secondaires de la pathologie en question. Les causes de la coxarthrose primaire ne sont pas exactement établies aujourd'hui. Elle est le plus souvent diagnostiquée après l'âge de 50 ans. La défaite de l'articulation de la hanche dans ce cas est symétrique. Un tel processus de déformation a un pronostic défavorable..

Dans le contexte de diverses pathologies, les patients développent une coxarthrose secondaire. Les principales causes de cette maladie sont les suivantes:

  • luxations, fractures et ecchymoses de l'articulation de la hanche;
  • port à long terme d'objets lourds, pratique de sports professionnels;
  • microtraumatismes observés chez une personne depuis longtemps;
  • scoliose, cyphose, autres types de courbure de la colonne vertébrale;
  • pied plat;
  • dysplasie de l'articulation de la hanche chez les nouveau-nés, chez les femmes pendant la ménopause;
  • infection microbienne ou virale;
  • goutte;
  • Diabète;
  • obésité sévère;
  • arthrite de type rhumatoïde;
  • Syndrome de Perthes ou nécrose de la tête fémorale;
  • chondromatose.

Le développement de la coxarthrose secondaire chez les jeunes est caractéristique. Habituellement, dans ce cas, une articulation est touchée. Son cours est lent, avec une visite précoce chez un traumatologue il y a un bon pronostic.

Les types de maladies suivants apparaissent rarement pendant la grossesse:

  • Type infectieux. Cela provoque une bactérie qui est entrée dans le corps. Le tissu articulaire est affecté, provoquant de la douleur.
  • Type réactif. Se produit après des maladies de l'estomac, du système génito-urinaire, auparavant.
  • Type goutteux. Il affecte les mains, l'articulation de la cheville. Peut survenir en raison de troubles métaboliques caractéristiques, d'une augmentation de la teneur en sel, de la stagnation de l'acide urique.
  • Type traumatique. La douleur résulte d'une blessure. Il s'intensifie avec le mouvement, il est constant. Les symptômes mineurs sont soulagés par le repos, le bandage élastique, la glace, la position articulaire élevée. Pour les blessures graves, un traitement traumatologique est nécessaire.
  • Type allergique. C'est positif. Les symptômes apparaissent après une exposition à un allergène. Affecte les grosses articulations.
  • Type rhumatismal. Caractérisé par une évolution asymptomatique, les modifications articulaires se produisent rarement. Le pronostic du traitement est influencé par le stade de la fièvre rhumatismale, l'activité du processus.

Grossesse avec coxarthrose de l'articulation de la hanche: les principaux risques

La coxarthrose de l'articulation de la hanche est une pathologie grave qui nécessite un traitement à long terme jusqu'à ce que la condition se normalise, mais il n'existe toujours aucun moyen permettant d'éliminer complètement cette maladie, par conséquent un certain nombre de circonstances peuvent déclencher l'apparition de symptômes de l'articulation endommagée..

La coxarthrose est une maladie de l'articulation de la hanche, qui survient principalement chez les personnes âgées, mais en raison de la détérioration de l'environnement et d'autres facteurs, le développement de cette pathologie chez les jeunes femmes n'est plus rare.

De plus, la coxarthrose peut être une conséquence de pathologies congénitales de la structure des articulations chez les filles, ainsi qu'une conséquence de blessures post-partum. De nombreuses jeunes femmes souffrant de coxarthrose se demandent comment cette maladie affectera la grossesse et comment l'attente d'un enfant affectera l'évolution de la maladie..

Toutes ces questions ne sont pas vaines, car laisser les choses aller d'elles-mêmes peut entraîner les conséquences les plus tristes..

La possibilité d'une grossesse normale sans complications dépend entièrement du stade de la coxarthrose diagnostiqué chez une femme et des mesures médicales prises pour traiter cette maladie avant la grossesse. Il convient de dire que la grossesse avec coxarthrose est une entreprise très risquée, même si la maladie en est au stade initial de développement, car des changements dans le corps d'une femme peuvent provoquer une accélération des processus de déformation de l'articulation..

Avec les 2e et 3e degrés de coxarthrose, la grossesse est encore plus dangereuse, tant pour la mère que pour l'enfant, c'est pourquoi, dans ce cas, une étude détaillée de toutes les conséquences et dangers possibles est nécessaire avant de décider d'une grossesse. Un certain nombre de points peuvent être identifiés qui peuvent affecter négativement la santé de la mère, ainsi que le développement de l'enfant..

  1. Changements physiologiques dans le corps de la mère. Un certain nombre de changements se produisent dans le corps d'une femme pendant la grossesse, ce qui peut affecter négativement l'état de l'articulation de la hanche malade. Les changements les plus importants dans les premiers stades de la grossesse sont les niveaux hormonaux, et les hormones sont très importantes pour le fonctionnement normal de tous les systèmes corporels, par conséquent, une modification de la quantité de ces substances est une grave secousse du tissu cartilagineux..
  2. Gain de poids et surcharge articulaire. Lors du traitement de la coxarthrose avec des méthodes conservatrices, l'accent principal est mis sur le renforcement des muscles et la réduction du stress sur l'articulation. La grossesse entraîne naturellement une augmentation du poids corporel, ce qui augmente considérablement le risque d'aggraver l'évolution de la coxarthrose. De plus, pendant la grossesse, il y a un déplacement du centre de gravité dû à la croissance de l'abdomen, ce qui entraîne une surcharge des articulations de la hanche. Même chez les femmes en bonne santé pendant la grossesse, les douleurs aux jambes après de longues marches sont courantes et pour les patientes atteintes de coxarthrose, la situation devient critique. Une augmentation du poids corporel et du centre de gravité, ainsi qu'une surcharge constante, peuvent provoquer une fracture de l'articulation de la hanche ou sa destruction en composants séparés. Le traitement de cette complication nécessitera une intervention chirurgicale, ce qui peut nuire à l'enfant et même entraîner une fausse couche..
  3. Diminution de la quantité de nutriments dans le corps de la femme enceinte. Pendant la grossesse, le corps est reconstruit de telle manière que la part du lion des minéraux et vitamines utiles est transférée à l'enfant en pleine croissance, qui en a besoin pour la formation des tissus de tous les organes. Surtout chez les femmes pendant la grossesse, les réserves de calcium et un certain nombre de vitamines nécessaires à son assimilation souffrent, car le calcium est nécessaire à la croissance du fœtus non seulement pour la formation des tissus osseux, mais également pour la construction de cellules de tout le corps..
  4. Les méfaits des médicaments prescrits pour la coxarthrose chez l'enfant à naître. La plupart des médicaments utilisés pour traiter la coxarthrose sont hautement toxiques et mortels pour l'enfant à naître, de sorte que la plupart des médecins recommandent d'interrompre le traitement pendant la grossesse. Pour le déroulement normal de la grossesse, vous devrez non seulement provenir de la plupart des médicaments destinés à maintenir l'état de l'articulation, mais également des analgésiques. Il est peu probable que de nombreuses femmes atteintes du 2e et du 3e stade de la coxarthrose puissent constamment se passer de médicaments contre la douleur. Parmi tous les médicaments destinés au traitement de la coxarthrose, les complexes vitaminiques sont inoffensifs pendant la grossesse, mais leur utilisation doit également être convenue avec le médecin qui surveille votre grossesse et le rhumatologue traitant..

Ce ne sont bien entendu que les principaux risques auxquels une femme souffrant de coxarthrose pendant la grossesse est exposée..

La maladie peut se manifester plus fortement à mesure que la femme enceinte prend du poids.

  • Thérapie médicamenteuse. Les médicaments destinés à un effet thérapeutique sur la cocarthrose perturbent le développement normal du fœtus. Il est recommandé d'arrêter le traitement pendant la grossesse.
  • En surpoids. Une augmentation du poids corporel, qui est due à la croissance du fœtus, exerce une charge accrue sur l'articulation malade et peut entraîner la nécessité d'une intervention chirurgicale urgente. Le stress et les anesthésiques sont mauvais pour la santé de la femme enceinte et du fœtus.
  • Ajustement hormonal. Les changements du rapport hormonal augmentent l'agressivité de la dégénérescence articulaire.
  • Violation du rapport des éléments utiles. Lors de la restructuration, la plupart des substances sont redirigées vers l'enfant. Dans ce cas, le corps d'une femme enceinte subit sa carence.

Le développement de complications qui affectent la santé de la mère et de l'enfant pendant la grossesse dépend du degré de pathologie. Aux stades initiaux de la coxarthrose, les conséquences négatives peuvent être facilement évitées en adhérant au mode de vie correct. Au fur et à mesure que la maladie progresse, le risque de complications pendant la grossesse et l'accouchement augmente. Une attention particulière est portée aux facteurs qui aggravent l'état du patient:

  • Changement des niveaux hormonaux. De brusques changements dans le rapport des hormones, observés pendant la grossesse, provoquent des troubles dégénératifs dans le tissu cartilagineux.
  • Augmentation du poids corporel. Le gain de poids naturel augmente la charge sur l'articulation malade et accélère le développement de processus dégénératifs. Cette condition nécessite une intervention chirurgicale, ce qui affecte négativement la santé de la future mère et du bébé..
  • Médicaments. Les fonds utilisés pour traiter la coxarthrose présentent un grand danger pour la santé de l'enfant. Par conséquent, le traitement habituel est temporairement arrêté..

La possibilité d'une grossesse normale sans complications dépend entièrement du stade de la coxarthrose diagnostiqué chez une femme et des mesures médicales prises pour traiter cette maladie avant la grossesse. Il vaut la peine de dire que la grossesse avec coxarthrose est une entreprise très risquée, même si la maladie en est au stade initial de développement, car des changements dans le corps d'une femme peuvent provoquer une accélération des processus de déformation de l'articulation..

Avec les 2e et 3e degrés de coxarthrose, la grossesse est encore plus dangereuse, tant pour la mère que pour l'enfant, c'est pourquoi, dans ce cas, une étude détaillée de toutes les conséquences et dangers possibles est nécessaire avant de décider d'une grossesse. Un certain nombre de points peuvent être identifiés qui peuvent affecter négativement la santé de la mère, ainsi que le développement de l'enfant..

Une femme enceinte ayant des antécédents de coxarthrose doit être extrêmement prudente et suivre attentivement les recommandations des médecins. Une grossesse doit être prise en charge simultanément par un rhumatologue et un obstétricien-gynécologue afin de corriger les recommandations en fonction de l'état actuel de l'articulation et de prévenir le développement de complications. Toute la période de grossesse doit se dérouler en douceur..

Au premier trimestre, la kinésithérapie est indiquée pour de nombreuses femmes atteintes de coxarthrose pour améliorer l'état des muscles, tandis qu'au 2ème et 3ème trimestre, un repos complet est indiqué. Dans ce cas, il n'est pas recommandé à la femme de se pencher souvent, de porter même de petits poids afin d'éviter une surcharge critique de l'articulation de la hanche..

Pendant toute la durée de la grossesse, une femme doit être constamment surveillée par le personnel médical et ses proches afin que, si nécessaire, elle reçoive l'assistance appropriée. En fin de grossesse, une cure thermale est possible grâce à la physiothérapie passive. En cas d'aggravation de l'état des articulations, des médicaments de soutien légers peuvent être prescrits à petites doses, ce qui ne peut pas nuire au fœtus..

La grossesse avec coxarthrose de l'articulation de la hanche peut avoir lieu de différentes manières. L'évolution dépend du stade de développement de la maladie. La grossesse lors d'une exacerbation de la maladie est une entreprise assez risquée. Une poussée hormonale peut entraîner une atrophie articulaire accélérée.

Dans les deuxième et troisième degrés de pathologie, la grossesse devient encore plus dangereuse. Tant la mère que l'enfant peuvent être nocifs. Tous les risques possibles qui peuvent nuire au fœtus doivent être étudiés en détail:

  1. Changements dans la physiologie du corps. Pendant la grossesse, le corps d'une femme subit un certain nombre de changements. Ils peuvent nuire à l'articulation malade. Le fond hormonal change surtout et un équilibre normal est nécessaire au bon fonctionnement des systèmes internes. Une augmentation ou une diminution de la quantité de cette substance a un effet très fort sur le tissu cartilagineux..
  2. Le poids corporel de la femme augmente, ce qui entraîne une surcharge de l'articulation de la hanche. En règle générale, les thérapies visent à soulager les tensions et à renforcer les muscles. L'augmentation du poids ne permet pas cela. Même les femmes en bonne santé souffrent souvent de douleurs aux jambes. Un stress excessif peut provoquer une fracture. Une telle complication ne peut être traitée que par chirurgie, ce qui aura un très mauvais effet sur l'état de l'enfant..
  3. Réduire la concentration de substances essentielles dans le corps. Pendant la grossesse, la majeure partie des vitamines et des minéraux est transférée au fœtus en croissance. Il en a besoin pour une bonne formation des tissus. La carence en calcium est particulièrement perceptible.
  4. Les médicaments prescrits pendant la coxarthrose sont très nocifs pour l'enfant. La plupart des médicaments utilisés dans le traitement de la maladie ont des taux de toxicité élevés. Ils sont dangereux pour le fœtus et peuvent entraîner une fausse couche. Habituellement, les médecins recommandent d'interrompre le traitement pendant toute la durée de la grossesse. Vous devrez également renoncer aux analgésiques. Seuls les complexes de vitamines sont des médicaments inoffensifs, mais ils doivent également être convenus avec un médecin..

Pourquoi l'arthrose est-elle dangereuse (et est-elle dangereuse?) Pendant la grossesse?

L'accouchement est la partie la plus dangereuse de tout le chemin menant à la naissance d'un bébé tant attendu. L'accouchement naturel dans ce cas est extrêmement dangereux pour la mère et l'enfant, par conséquent, la plupart des gynécologues et rhumatologues recommandent une césarienne..

Le fait est que lors de l'accouchement naturel, la pression la plus forte est exercée sur les articulations de la hanche, ce qui entraîne souvent le développement de blessures et de ruptures, ainsi que la décharge du sac articulaire et d'autres parties de l'articulation. Dans de rares cas, l'accouchement naturel peut entraîner la destruction complète de l'articulation et la rupture des tissus mous adjacents.

L'arthrose nuit grandement à la qualité de vie, car une personne doit constamment observer certaines restrictions. Cette maladie survient généralement chez les personnes âgées, mais les jeunes ne peuvent pas non plus être assurés contre elle. Il se trouve qu'une femme découvre le diagnostic lorsqu'elle attend un enfant. Il est assez difficile de traiter la coxarthrose pendant la grossesse. Ce processus est encore compliqué par le fait que de nombreux médicaments ne conviennent pas à cette période..

Pendant de nombreuses années, essayant de guérir les JOINTS?

Chef de l'Institut de Traitement des articulations: «Vous serez étonné de voir à quel point il est facile de guérir les articulations en prenant tous les jours.

Contenu de l'article: Causes, facteurs de risque Quels sont les symptômes Méthodes de traitement Mesures préventives

Considérez l'essence de la pathologie, ses causes et ses symptômes, les méthodes de diagnostic et les principaux principes du traitement.

La coxarthrose dysplasique de l'articulation de la hanche est une maladie de type dégénératif-dystrophique.

Les manifestations sous forme de douleur et de problèmes de mouvement sont causées par la destruction de la tête fémorale et de la surface de l'acétabulum (le bol dans lequel la tête fémorale est placée).

Le plus souvent, les femmes souffrent de cette pathologie. Les symptômes peuvent ne pas apparaître pendant une longue période, ce qui rend difficile l'identification de la maladie dans les premiers stades, le début d'un traitement opportun.

Les articulations mobiles des membres permettent à une personne d'effectuer une variété d'actions tout au long de la vie. Mais toute violation du développement conjoint conduit à une limitation significative de la mobilité. La coxarthrose dysplasique de l'articulation de la hanche est caractérisée par un effet similaire..

Les principales raisons de la manifestation de l'arthrose chez la femme enceinte:

  1. Complications causées par des pathologies graves - troubles endocriniens, perturbations des processus métaboliques. Dans ce cas, les symptômes de l'arthrose peuvent apparaître après la fin du traitement;
  2. Les blessures - à risque sont les femmes qui, avant la conception, étaient professionnellement et activement impliquées dans le sport et ont été blessées à plusieurs reprises. Avant la grossesse, l'arthrose sur fond de lésions articulaires se développe lentement, mais après la conception, les symptômes s'aggravent.

L'arthrose peut être asymptomatique pendant une longue période et des plaintes de douleurs articulaires, de raideur, de limitation de la mobilité, de fatigue accrue apparaissent déjà lors du port d'un enfant. Les femmes enceintes ne peuvent pas être radiographiées, et c'est la principale méthode de diagnostic matériel de l'arthrose. L'IRM n'est pas recommandée au premier trimestre.

Pour soulager la douleur, ils ont généralement recours à des anti-inflammatoires non stéroïdiens, mais un certain nombre de médicaments de ce groupe ont un effet tératogène (provoquant des pathologies intra-utérines) et sont contre-indiqués à tout stade de la grossesse. Certains AINS affaiblissent le travail, ils ne sont pas prescrits au 3ème trimestre si une naissance naturelle arrive.

Tout médicament de cette catégorie pendant la grossesse ne peut être utilisé que sur décision du médecin. Les blocages intra-articulaires avec corticostéroïdes et anesthésiques locaux ne sont également utilisés que dans des cas exceptionnels. Il en va de même pour les traitements par chondroprotecteurs, ils sont prescrits si l'effet thérapeutique attendu dépasse le risque de conséquences négatives..

Les procédures physiothérapeutiques les plus courantes pour l'arthrose sont contre-indiquées chez la femme enceinte: laser, thérapie par ondes de choc, magnétothérapie. En l'absence d'autres contre-indications, des séances d'électrophorèse sont possibles. Cette procédure améliore la circulation sanguine, stimule la régénération des tissus, soulage la douleur et détend les muscles..

Les principales méthodes de traitement de l'arthrose et de prévention de ses exacerbations pendant la grossesse:

  • porter des produits orthopédiques pour soulager les articulations à problèmes;
  • nutrition équilibrée, thérapie vitaminique, contrôle de la prise de poids;
  • faire des exercices réalisables, le yoga pour les femmes enceintes, la natation;
  • assurer un repos adéquat pour les articulations;
  • pour les patients atteints de coxarthrose, gonarthrose - utilisation d'une canne en marchant.

L'arthrose peut grandement aggraver l'inconfort d'une femme enceinte. Et la grossesse provoque souvent le développement, l'exacerbation ou la progression rapide de l'arthrose. Les maladies articulaires n'excluent pas la grossesse, mais vous devez être préparé au fait que ce sera plus difficile et que les méthodes de traitement habituelles seront inaccessibles.

Avec la naissance d'un enfant, les problèmes ne feront qu'augmenter, car les bras, les jambes et la colonne vertébrale de la nouvelle mère sont soumis à un stress constant. Et ici, la volonté des êtres chers d'aider est très importante, de transférer une partie des problèmes sur eux-mêmes. Il est particulièrement difficile pour les patients atteints de coxarthrose, y compris dysplasique. Avec cette maladie, une césarienne est indiquée. La préparation à la grossesse est importante pour tout le monde, mais les femmes atteintes d'arthrose doivent être particulièrement responsables.

De nombreuses femmes atteintes de PR ont des difficultés à concevoir et à mener une grossesse. Cela est dû non seulement à la nature systémique de la maladie, mais aussi à une thérapie «agressive», qui est nécessaire pour assurer la vie normale du patient..

Pendant la grossesse, le corps de la femme est complètement reconstruit et se prépare à une longue période de gestation. Dans ce cas, le cours de la RA évolue vers une amélioration. La période de rémission est observée chez 55 à 85% des femmes qui attendent un bébé..

À la fin du premier trimestre, les manifestations cliniques de la maladie sont considérablement réduites et les marqueurs de laboratoire de l'inflammation sont normalisés. La principale raison de ces changements est les changements immunologiques et hormonaux dans le corps, qui sont nécessaires au bon développement du fœtus..

La plupart des grossesses avec PR se terminent par un bébé en bonne santé. Avec une exacerbation de la maladie et l'utilisation concomitante de médicaments puissants, les complications suivantes sont possibles:

  • fausse couche spontanée au premier trimestre;
  • syndrome de retard de croissance fœtale;
  • insuffisance placentaire;
  • gestose tardive;
  • naissance prématurée;
  • mort fœtale athénatale ou périnatale.

Le risque d'effets indésirables est augmenté chez les femmes atteintes de PR active en raison de la présence d'anticorps antiphospholipides dans le sang.

La conception et la prolongation de la grossesse chez les femmes atteintes de PR ne sont pas recommandées dans les cas suivants:

  • augmentation de l'activité de la maladie, confirmée cliniquement et en laboratoire;
  • la nécessité d'une thérapie «agressive»;
  • lésions systémiques;
  • nécrose aseptique des têtes des articulations de la hanche.

Le principal problème lors du port d'un fœtus est la nécessité d'abandonner les médicaments habituels, tandis que d'autres méthodes de traitement peuvent être inefficaces.

L'arthrose est une maladie qui se développe dans le contexte de troubles métaboliques et conduit à des modifications dégénératives des surfaces articulaires.

Très probablement, des modifications pathologiques de l'articulation existaient déjà avant la grossesse, mais leurs symptômes peuvent ne pas être présents ou être pratiquement invisibles. L'arthrose pourrait se former sur le site d'une ancienne blessure, l'ostéochondropathie, l'inflammation et d'autres maladies.

Dans le contexte d'une augmentation du poids corporel chez une future mère, la charge sur l'articulation augmente, ce qui peut augmenter la douleur et d'autres manifestations d'arthrose. Le plus souvent, le genou, les articulations de la hanche, les articulations des doigts et la colonne vertébrale sont sujets à des changements dégénératifs..

Pendant la grossesse, les articulations des jambes reçoivent une charge importante, mais tout est beaucoup plus difficile si une femme souffre d'arthrose. Avec l'arthrose, il est nécessaire de prévenir le stress sur les articulations, de lutter contre le surpoids - l'une des principales causes de l'arthrose et, bien sûr, de surveiller en permanence l'état de santé.

Par conséquent, la décision d'avoir un enfant pour une femme atteinte de cette maladie doit être équilibrée: elle doit évaluer le degré de la maladie, comprendre que pendant la période de gestation, une exacerbation est susceptible d'être attendue, car le poids corporel pendant la grossesse augmentera inévitablement, et penser s'il y a des personnes à proximité, qui aidera avec le bébé après sa naissance.

Planification de la grossesse pour la pathologie

Si une arthrose ou une coxarthrose est détectée, cela ne signifie pas qu'il est nécessaire d'abandonner la maternité. Mais vous devrez vous préparer beaucoup plus sérieusement lors de la planification de la grossesse. La première étape consiste à se faire tester. Il montrera pourquoi le développement de l'arthrose a commencé et à quel stade en est-il maintenant.

Les chondroprotecteurs ont montré leur efficacité dans le traitement de la coxarthrose du premier et du deuxième degré. Mais leur sécurité pendant la grossesse n'a pas encore été prouvée. Il est conseillé de terminer le traitement complet avant de concevoir un enfant. L'effet bénéfique dure assez longtemps (plusieurs mois). Cela réduit considérablement le risque de déformations pathologiques lors d'un stress accru pendant la grossesse..

Pour les jeunes mères, nous avons développé des complexes spéciaux de vitamines et de minéraux. Ils aident à prévenir l'exacerbation de l'arthrose. Il est également conseillé d'optimiser votre alimentation. Le médecin traitant devrait vous aider..

La maladie du 1er degré se déroule généralement sans manifestations clairement exprimées..

Les caractéristiques d'une telle coxarthrose sont les suivantes:

  • périodiquement, des douleurs surviennent dans la région de l'articulation de la hanche (elles s'intensifient après un effort intense prolongé et disparaissent après un court repos);
  • souvent, le seul symptôme de cette pathologie peut être une légère sensation d'inconfort dans la région de l'aine;
  • le volume de mouvement n'est pas limité;
  • la radiographie ne montre pas de changements prononcés dans l'articulation.

La thérapie à ce stade est réalisée de manière assez efficace en utilisant des mesures conservatrices..

Le traitement d'une telle pathologie est extrêmement rapide..

Gestion de la grossesse avec coxarthrose

Une femme diagnostiquée avec une coxarthrose est observée non seulement par un gynécologue, mais également par un rhumatologue. Grâce à cela, il y a un ajustement dans la gestion de la grossesse, en tenant compte des caractéristiques individuelles de l'organisme de la femme enceinte. En règle générale, toute la période passe en mode doux et en repos complet. Le premier trimestre est considéré comme une exception..

Toute grossesse se déroule sous la stricte supervision des médecins et avec une activité physique minimale..

Comment se développe la maladie

Si l'arthrose est découverte après la conception, la grossesse est difficile, car il n'est pas possible de prescrire une liste complète des médicaments nécessaires au traitement des articulations. Afin de ne pas nuire à l'enfant, une femme doit être observée par un rhumatologue pendant toute la période. Il est strictement interdit de s'automédiquer, cela peut entraîner des conséquences indésirables

Pour prendre une décision importante, vous devez tenir compte des points suivants:

  • déterminer la gravité de la maladie;
  • réussir les tests nécessaires;
  • être prêt à être traité avant ou pendant la grossesse;
  • identifier d'autres troubles possibles du corps et les guérir.

La coxarthrose pendant une longue période peut ne présenter aucun symptôme. Les plaintes concernant la mobilité réduite, les douleurs articulaires, la fatigue excessive n'apparaissent que lors du port d'un enfant. Pendant cette période, il est impossible d'effectuer un diagnostic par rayons X, et c'est la principale méthode de détection de la maladie.

Pour se débarrasser de la douleur, seuls des médicaments non stéroïdiens sont utilisés. Ils arrêtent bien l'inflammation. Mais certains médicaments de ce groupe provoquent des pathologies intra-utérines. Cette série est contre-indiquée à tous les stades de la grossesse. Certains anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent réduire le travail.

Les techniques de physiothérapie populaires sont interdites, par exemple le laser, les ondes magnétiques et les ondes de choc. Dans certains cas, l'électrophorèse peut être utilisée. Cette procédure a un effet positif sur la circulation sanguine et stimule également la régénération de certains tissus. L'utilisation de boue comme remède n'est autorisée qu'avec l'autorisation d'un médecin. Certaines boues médicinales peuvent être nocives pendant la grossesse.

Les principales méthodes de traitement de l'arthrose lors du port d'un enfant:

  1. Produits orthopédiques. Ils sont portés pour soulager les articulations..
  2. Régime alimentaire et vitamines.
  3. Fournir un repos normal pour les articulations à problèmes.
  4. Utiliser un bâton de marche.

La maladie provoque un inconfort supplémentaire. La grossesse provoque souvent une exacerbation ou une accélération de la déformation articulaire. La maladie ne signifie pas que vous ne pouvez pas accoucher, mais vous devez être prêt à ce que les traitements standard ne soient pas applicables. Après la naissance du bébé, des problèmes s'ajouteront, car la charge sur toutes les articulations ne fera qu'augmenter. Cette maladie implique une césarienne.

Caractéristiques du traitement

La grossesse avec arthrose du genou, de la hanche, des articulations de la cheville, l'arthrose des orteils est difficile, en raison de l'incapacité d'être traitée avec le spectre de médicaments généralement prescrits à un patient souffrant d'une maladie articulaire. Une femme enceinte qui reçoit un diagnostic d'arthrose doit être constamment sous la surveillance d'un rhumatologue. Le patient doit ajuster considérablement le cours du traitement.

La grossesse avec arthrose affectant les articulations du genou, de la hanche et de la cheville se caractérise par une évolution sévère, qui s'explique par le manque de possibilité de traitement avec tous les médicaments appropriés. Mais il est possible d'accoucher avec une arthrose: si la femme enceinte est sous surveillance médicale constante, car il est nécessaire d'ajuster le cours du traitement.

Malheureusement, l'arthrose et la grossesse se produisent souvent ensemble. Avec des symptômes de pathologie, porter un enfant est compliqué, car le traitement avec des médicaments traditionnels est interdit.

Le diagnostic d'arthrose pendant la grossesse nécessite une surveillance constante par un rhumatologue. Le médecin surveille l'état du patient, sélectionne le schéma thérapeutique optimal et, si nécessaire, y apporte des modifications.

Pour minimiser l'impact négatif sur le fœtus, les médicaments réparateurs et analgésiques sont arrêtés pendant la grossesse. Avec 2 et 3 degrés de maladie, une femme ne peut pas abandonner complètement les analgésiques, qui ne sont sélectionnés que par le médecin traitant. Les seuls médicaments sûrs sont les complexes de vitamines et de minéraux. Au cours du premier trimestre, des procédures de physiothérapie sont utilisées, mais seulement s'il n'y a pas de contre-indications.

Le traitement de l'arthrose pendant la grossesse implique une consultation régulière avec les médecins suivants:

  • rhumatologue;
  • orthopédiste;
  • un thérapeute;
  • gynécologue obstétricien.
  • sensations douloureuses;
  • inflammation;
  • gonflement.
  • augmenter la force immunitaire;
  • éliminer les substances toxiques;
  • normaliser le poids;
  • saturer le corps en vitamines et micro-éléments.

Les méthodes de diagnostic instrumentales sont les suivantes:

  • ponction articulaire (avec analyse obligatoire du liquide intra-articulaire);
  • analyse générale du sang et de l'urine.

Le traitement à domicile de la coxarthrose n'est justifié qu'aux premiers stades de la maladie.

Même avec le travail parfait du chirurgien, après environ 15 ans, l'articulation s'use, le patient a besoin d'une deuxième opération.

L'objectif du médecin est d'éviter le traitement chirurgical de toutes les manières possibles et d'essayer de restaurer le tissu articulaire de manière conservatrice..

Comment l'arthrose est-elle traitée?

Étant donné que presque tous les médicaments sont interdits, vous devez faire attention aux traitements naturels. Tout d'abord, vous devez acheter un bandage ou une genouillère (coudière), utilisez une canne, car cela réduit la charge sur le corps (de 30%)

Les articulations douloureuses doivent être gardées au chaud. Pour soigner l'arthrose des articulations pendant la grossesse, il est recommandé de respecter les règles suivantes, après en avoir discuté au préalable avec votre médecin:

  • Ayez une alimentation équilibrée et suivez un régime développé avec une diététiste ou un professionnel de la santé.
  • Faites de la gymnastique dès les premiers stades. Il aide à améliorer la circulation sanguine, à renforcer les vaisseaux sanguins et les muscles. Il est recommandé de le faire sous la supervision d'un spécialiste afin de ne pas nuire au corps..
  • Utilisez des pommades médicinales qui ne sont pas nocives pour le bébé, par exemple Menovazin. Il peut être utilisé pour l'arthrose de l'articulation du genou, de la colonne vertébrale, du cou. Après avoir frotté complètement la peau, couvrez-la avec un chiffon chaud.
  • Faire des applications à partir de boue ou d'argile.
  • Pour la douleur aiguë, appliquez un refroidissement sur les zones douloureuses.
  • Nager. Il tonifie les muscles, aide à garder les articulations en bonne santé..

Contenu

La coxarthrose est une maladie de l'articulation de la hanche qui survient principalement chez les personnes âgées, mais en raison de la détérioration de l'environnement et d'autres facteurs, le développement de cette pathologie chez les jeunes femmes n'est plus rare. De plus, la coxarthrose peut être une conséquence de pathologies congénitales de la structure des articulations chez les filles, ainsi qu'une conséquence de blessures post-partum.