Plus souvent qu'autrement, les gens courent souvent aux toilettes parce qu'ils boivent beaucoup de liquides, en particulier ceux contenant de la caféine. Mais si votre état n'est pas lié à la façon dont vous buvez, vous devrez peut-être travailler la médecine!

Symptômes

Un symptôme évident des mictions fréquentes est le suivant: le besoin d'uriner plus souvent que d'habitude. Cela peut se produire plus souvent pendant la journée, peut-être la nuit (cette condition est appelée nycturie). Les symptômes peuvent inclure:

  1. Aller aux toilettes plus de huit fois par jour.
  2. Quelques réveils au milieu de la nuit pour uriner.
  3. Envie fréquente d'uriner, même si la vessie est vide.

La miction fréquente peut être un symptôme indépendant, ou elle peut être accompagnée d'une forte fièvre, d'une douleur ou d'une soif accrue.

Quelles sont les raisons possibles?

La miction fréquente n'est qu'un symptôme d'une condition plus complexe. Nous vous parlerons des causes les plus courantes possibles.

Infection urinaire

UTI est un terme générique qui combine la cystite, l'urétrite et la pyélonéphrite. S'il y a une infection des voies urinaires, cela peut entraîner un besoin urgent et fréquent d'uriner - même après que vous ayez déjà vidé votre vessie. En plus des envies fréquentes, il existe d'autres symptômes:

  • Douleur vésicale
  • Sensation de brûlure en urinant
  • Odeur ou couleur inhabituelle de l'urine
  • La nausée
  • Douleurs latérales et dorsales
  • Fièvre, frissons et sensation de fatigue

Les infections des voies urinaires sont beaucoup plus fréquentes chez les femmes que chez les hommes, en raison de la structure anatomique. Si vous développez des symptômes, veuillez ne pas vous soigner vous-même - consultez votre médecin.

Vessie hyperactive

Cette condition est très courante - selon les statistiques, presque une personne sur six souffre d'hyperactivité vésicale (OAB). OAB nous fait généralement courir aux toilettes, même si la vessie n'est pas pleine. Dans certains cas, cette condition provoque des fuites urinaires ou une incontinence..

Nous ne savons pas trop sur les causes de la vessie hyperactive - les gens sont gênés de parler de leurs problèmes dans une sphère assez intime..

Les scientifiques croient que parfois la vessie hyperactive est associée à des conditions neurologiques, mais souvent la cause est inconnue..

Prendre des médicaments

Les diurétiques (qui sont pris pour abaisser la tension artérielle) et les antihistaminiques pour nous débarrasser de l'excès de liquide dans nos tissus peuvent nous amener à uriner plus souvent.

La cystite interstitielle

Cette inflammation chronique et non infectieuse de la vessie peut entraîner une diminution de la taille de la vessie, des douleurs et une envie fréquente d'uriner. Tous les symptômes n'apparaissent pas toujours - parfois les malades ne ressentent que de la douleur sans envie, et parfois seulement un désir urgent et fréquent d'uriner.

Grossesse

La pression exercée par le bébé sur la vessie peut augmenter le nombre de petits voyages aux toilettes. Mais les hormones peuvent également jouer un rôle..

Diabète

Les mictions fréquentes peuvent être l'une des caractéristiques du diabète sucré - à la fois de type 1 et de type 2. Le corps essaie de se débarrasser de l'excès de glucose en augmentant la production d'urine et la soif.

Maladies neurologiques

Un accident vasculaire cérébral, la démence ou la maladie de Parkinson peuvent endommager les nerfs qui contrôlent la vessie. Ceci, à son tour, peut conduire à d'autres problèmes, y compris une envie constante d'uriner..

Cancer de la vessie

C'est une cause rare, mais toujours possible, de mictions fréquentes. Le cancer de la vessie peut se manifester par des mictions fréquentes, des douleurs lors de la miction et du sang dans les urines..

Maladies de la prostate

Ces maladies comprennent l'hyperplasie bénigne de la prostate (adénome de la prostate), le cancer et la prostatite (inflammation de la prostate). Ces conditions peuvent obstruer le passage de l'urine à travers l'urètre. Et, par conséquent, conduisent à une vidange incomplète de la vessie et à une envie fréquente.

Radiothérapie

L'un des effets secondaires de l'irradiation pelvienne est une augmentation de la fréquence des mictions. Les radiations peuvent irriter la vessie et les voies urinaires, provoquant des spasmes de la vessie et un besoin urgent de courir aux toilettes.

Ce que le médecin vérifiera?

Il existe de nombreuses conditions qui entraînent une fréquence accrue des mictions - et nous les avons répertoriées loin de toutes. Votre médecin devra évaluer vos autres symptômes, se renseigner sur les médicaments et manger ou boire. Voici quelques études possibles:

  • test sanguin
  • analyse d'urine (pour rechercher des bactéries ou des globules blancs, ce qui peut indiquer une infection)
  • cystométrie
  • cystoscopie
  • Ultrason

Et cela est traité?

Habituellement, la meilleure façon de se débarrasser des mictions fréquentes est de se débarrasser de la condition médicale sous-jacente. Cela pourrait signifier contrôler le diabète, traiter une infection des voies urinaires avec des antibiotiques ou traiter le cancer.

Si une vessie hyperactive est le problème, le traitement peut inclure des changements alimentaires, des exercices de Kegel pour renforcer le plancher pelvien, surveiller l'apport hydrique et même «entraîner» la vessie..

Il consiste à respecter un programme de miction strict avec une augmentation progressive du temps entre la vidange de la vessie. Au cours du processus d'apprentissage, les périodes entre les aller aux toilettes sont progressivement allongées. Et le volume de liquide que la vessie est capable de retenir augmente.

Le médecin peut également prescrire des médicaments qui calment les muscles et les nerfs..

La cystite interstitielle, malheureusement, n'est pas encore guérie.

Mais il existe des traitements qui peuvent soulager les symptômes..

Il s'agit notamment d'étirer la vessie sous anesthésie, de prescrire des médicaments, d'entraîner la vessie et de donner des conseils sur l'alimentation et le mode de vie. Il se peut que l'élimination de certains aliments et boissons puisse aider à faire face aux symptômes désagréables..

Je veux constamment écrire: symptômes et traitement

La question de la miction inquiète périodiquement chaque personne, des premiers jours de la vie jusqu'à sa fin, et surtout aux étapes frontalières. Mais si au début de son développement, l'enfant peut aller aux toilettes autant qu'il le souhaite, alors l'adulte doit contrôler ce processus. Il se trouve qu'à un moment donné, on a l'impression de vouloir écrire. Pourquoi cela se produit, comment le prévenir et le guérir?

Raisons du sentiment constant que vous voulez écrire

Le désir fréquent d'aller aux toilettes de manière modeste est causé par plusieurs raisons, tant chez les hommes que chez les femmes. On ne peut pas conclure que l'un ou l'autre souffre plus souvent de cette condition. Il est possible de se remettre d'un tel problème, il suffit de trouver la cause, d'identifier l'agent causal du problème et, en fonction des résultats, d'essayer de guérir par vous-même (ce qui est tout à fait possible) ou de consulter un médecin.

La première étape consiste à analyser si des diurétiques ont été pris récemment. Si cela est exclu, alors déterminer si l'envie d'aller aux toilettes est causée par un débordement de la vessie ou sa fausse alarme? Lorsqu'une grande quantité de liquide a été prise ou qu'une personne a consommé une grande quantité de fruits, de légumes, de baies, elle voudra écrire souvent. Mais si un tel facteur est exclu et que la vessie fonctionne «à tort», alors il est important d'identifier le vrai problème.

  • Guérir la sinusite
  • Augmentation des lèvres
  • Tarte aux courgettes: recettes de cuisine

Chez les hommes

La cause la plus fréquente de mictions douloureuses et fréquentes chez le sexe fort est la présence d'une infection des reins, de la vessie ou de l'urètre. Peu importe où apparaît l'irritation infectieuse - les symptômes sont les mêmes. Un homme sentira qu'il veut écrire constamment, mais en même temps, il se peut qu'il n'y ait pas d'urine dans la vessie ou qu'il y en ait très peu.

La raison suivante peut être le diabète sucré ou une tumeur dans la vessie. Ces facteurs ne peuvent être déterminés qu'avec l'aide d'un médecin qualifié, car les symptômes sont similaires. Une autre raison de l'émergence d'un désir constant lorsque l'on veut écrire est l'insuffisance rénale chronique, la présence de gros calculs rénaux (urolithiase). Toutes ces conditions provoquent les mêmes symptômes et seul un médecin peut déterminer la définition exacte des violations..

Les mictions fréquentes chez les hommes sont à l'origine de changements dans la structure par âge du corps. Il n'est pas rare que les hommes plus âgés ressentent le désir d'aller faire pipi la nuit. C'est peut-être un appel naturel, car au fil des ans, le corps masculin commence à fonctionner différemment et recycle le fluide dans un rêve. Mais si une personne se réveille pendant la nuit parce qu'elle veut écrire plus de deux fois, vous devez faire attention à cela.

Chez les femmes

De même avec le corps masculin, le sexe faible se cumule parfois avec le fait que vous voulez écrire constamment, en raison de la présence d'infections dans les organes génitaux. Parmi les maladies les plus souvent rencontrées dans ce cas, il y a: la cystite, le prolapsus de la vessie, l'arthrite réactive, les calculs rénaux ou le sable, les tumeurs des voies urinaires ou de la vessie. Outre les maladies, les femmes peuvent éprouver ces symptômes et des appels fréquents pendant la grossesse, en particulier aux derniers stades. Si cette sensation survient lorsque vos règles sont en cours et que du sang est libéré, consultez votre médecin..

  • Crise cardiaque - symptômes, premiers signes chez les femmes et les hommes
  • Biscuits dans une casserole - une recette avec une photo. Comment préparer des biscuits faits maison dans une poêle
  • Blouse tricotée pour nouveau-né

Pendant la grossesse

Dans la période la plus mémorable de la vie, lorsqu'une femme attend un enfant, il peut y avoir divers écarts par rapport aux normes habituelles. Parmi ces changements, il y a la fréquence des visites aux toilettes pour vider la vessie. Si cela s'est produit plus tôt 1 fois pendant 2 à 4 heures, pendant la grossesse, la fréquence augmente de 2 à 3 fois et vous voulez écrire presque constamment. Cela est particulièrement visible dans les derniers mois (à partir du 6) et la nuit, les heures de sommeil. Cela ne vaut pas la peine de lutter contre un tel changement dans le corps, tout reviendra à sa place après l'accouchement, et la femme vivra au même rythme.

Je veux écrire tout le temps

Les problèmes de miction sont délicats, subtils et intimes. Et c'est particulièrement désagréable lorsque l'envie fréquente d'uriner perturbe le rythme de vie habituel, interfère avec le travail et le sommeil réparateur.

Certaines personnes, lorsqu'elles remarquent que quelqu'un de leurs connaissances ou collègues court souvent aux toilettes pour écrire, concluent immédiatement qu'il a un petit volume de vessie. Cependant, cette opinion est erronée. Une diminution du volume de la vessie n'est observée que chez les personnes âgées. Chez les hommes et les femmes en âge de travailler, la vessie a à peu près le même volume. Son rétrécissement et, par conséquent, une diminution de volume ne peuvent se produire qu'en présence d'une pathologie. Par exemple, avec une cystite chronique à long terme ou après une radiothérapie.

Des mictions fréquentes n'indiquent pas toujours la présence d'une pathologie dans le système génito-urinaire. Cela est possible en consommant une grande quantité de pastèque, en buvant beaucoup de liquides, en hypothermie, en prenant un certain nombre de médicaments et en cas de stress. Normalement, une personne en bonne santé urine toutes les 3-4 heures..

Ce n'est pas considéré comme un écart par rapport à la norme si une femme adulte fait pipi 5 à 8 fois par jour. Si le désir d'aller aux toilettes de manière modeste se produit plus souvent 8 fois, elle doit alors examiner le système génito-urinaire et exclure des maladies telles que la cystite, le diabète sucré, la cholécystite, la pyélonéphrite, les maladies cardiovasculaires et gynécologiques. Pour ce faire, vous devez être examiné par un thérapeute, un gynécologue et un urologue. Dans certains cas, le médecin oriente un neurologue afin d'exclure le diagnostic de névrose «urinaire».

Il est important de déterminer la cause des mictions fréquentes. Par conséquent, tout d'abord, il est nécessaire de passer un test urinaire général et de le faire cultiver pour la présence d'infections dans les voies urinaires. Passez ensuite une échographie de la vessie pour identifier les pathologies et déterminer le volume d'urine qui reste après la miction. Pour compléter le tableau, l'urologue peut suggérer de tenir un journal des mictions pendant 10 à 15 jours, dans lequel vous devrez écrire chaque jour à quelle fréquence et combien vous avez uriné pendant la journée..

Si, après des examens par un urologue, aucune pathologie et raison pouvant contribuer à des mictions fréquentes n'ont été trouvées, nous vous recommandons d'essayer d'appliquer un ensemble de mesures pour aider à réduire le désir d'écrire souvent:

1. Régime alimentaire. Il existe des aliments qui irritent la paroi de la vessie et stimulent l'activité de la vessie. Ceux-ci incluent les aliments épicés et acides, le café, le thé vert, la pastèque, le melon, les concombres, l'eau minérale, la bière et toutes les boissons contenant de l'alcool. Leur utilisation doit être limitée ou il vaut mieux abandonner complètement.

2. Prendre des médicaments. Certains médicaments ont un fort effet diurétique, par exemple pour les diabétiques et contre l'hypertension. Il est impératif d'informer le médecin de leur admission afin qu'il puisse identifier la cause de l'envie fréquente d'aller aux toilettes et prescrire le traitement approprié.

3. Exercices pour renforcer le plancher pelvien. Il est impossible de contenir l'envie d'uriner pendant 1 heure ou plus. Un débordement de la vessie peut provoquer le reflux de l'urine dans les uretères et les reins, entraînant une infection des voies urinaires. Mais la raison la plus courante des mictions fréquentes est l'habitude de vider la vessie à chaque occasion, même si elle n'est pas complètement pleine..

Dans ce cas, il est nécessaire d'apprendre à la vessie à être un peu patiente, c'est-à-dire à attendre que plus d'urine s'y accumule et à augmenter ainsi progressivement les intervalles entre les mictions. Cela aidera des exercices spéciaux à renforcer le plancher pelvien. Vous pouvez trouver un ensemble d'exercices de ce type sur Internet ou utiliser les services d'un entraîneur sportif expérimenté.

Se débarrasser de l'habitude de courir inutilement aux toilettes aidera et planifiera la miction, où vous écrivez une heure précise à laquelle vous devez vous rendre aux toilettes et essayez de vous y conformer strictement. Si vous deviez vider votre vessie à l'improviste, assurez-vous de le marquer dans le programme et essayez d'éviter de tels cas la prochaine fois..

4. Thérapie médicamenteuse. Pour traiter les mictions fréquentes, votre médecin peut vous prescrire des médicaments anticholinergiques qui soulagent les spasmes musculaires de la vessie et réduisent l'envie d'uriner. Par exemple, l'atropine et la scopolamine. Mais ces médicaments ont des effets secondaires, vous ne pouvez donc pas les prendre vous-même sans consulter un médecin..

5. Méthodes folkloriques. Les remèdes populaires pour les mictions fréquentes peuvent également être efficaces s'ils sont consommés pendant une longue période. La décoction de borax utérus, les racines d'églantier, l'infusion d'achillée millefeuille, de feuilles d'airelles et de pollen de maïs sont les plus populaires parmi les femmes qui ont souvent envie d'aller aux toilettes.

- Retour à la table des matières de la section "Prévention des maladies"

Causes des mictions fréquentes sans douleur chez les femmes

Si une femme va souvent aux toilettes avec une petite fille, ce n'est pas seulement désagréable et gênant, mais dans certains cas, cela parle également de dysfonctionnements graves du corps. Quand la miction fréquente est naturelle, quand elle est dangereuse et que faire à ce sujet?

La miction fréquente est combien

Combien de fois par jour une personne va aux toilettes est une question individuelle. Dépend de l'âge, de la santé, de ce qu'il mange et boit, même de la météo.

Tarif journalier moyen - de 3 à 10 fois, la nuit - pas plus d'une fois.

La polyurie - uriner plus de 10 fois par jour, nycturie - plusieurs fois par nuit - c'est une raison pour consulter un médecin.

Habituellement, ce n'est pas le nombre de voyages à la chambre des dames qui inquiète, mais le fait qu'ils sont devenus plus fréquents. Si une femme veut constamment utiliser une petite toilette, il est nécessaire d'en découvrir la raison.

Les causes

Les déplacements fréquents aux toilettes ont des causes à la fois physiologiques et pathologiques..

Causes physiologiques des mictions fréquentes

Les raisons sont les suivantes:

  1. Grossesse. Pendant la grossesse, le fond hormonal change, le volume sanguin augmente et la circulation des fluides devient plus intense. À partir du deuxième trimestre, l'utérus augmente considérablement de volume et appuie sur la vessie. Tout cela conduit à des envies fréquentes, et plus la période est longue, plus souvent.
  2. Menstruation. Pendant la période prémenstruelle, le liquide s'accumule dans le corps et avec l'apparition des règles, il est excrété.
  3. Climax. Le tonus musculaire des voies urinaires et de la vessie dépend du niveau d'œstrogène. Avec l'extinction de la fonction reproductrice, la quantité d'hormones diminue. Il provoque une incontinence et des mictions fréquentes sans douleur chez la femme pendant la journée et pendant le sommeil.
  4. Prendre des diurétiques. Avec une telle thérapie, non seulement le nombre de mictions augmente, mais également le volume d'urine excrété..
  5. Régime. Les aliments gras, épicés et salés irritent les récepteurs de la vessie et vous voulez aller aux toilettes plus souvent. Le café, le thé vert, la bière ont le même effet diurétique..
  6. Stress. Les facteurs psycho-émotionnels affectent tout le corps. Un stress sévère conduit à une privation d'oxygène des cellules, qui se manifeste, entre autres, par l'envie d'aller aux toilettes.

Presque toutes ces causes de mictions fréquentes sans douleur chez les femmes sont temporaires, mais nécessitent une attention et un contrôle minutieux, car elles peuvent provoquer des infections des voies urinaires..

Causes pathologiques des mictions fréquentes

L'envie fréquente d'aller aux toilettes n'est pas toujours anodine, dans de nombreux cas, il s'agit d'une manifestation de maladies inflammatoires graves, de maladies infectieuses, de néoplasmes, etc. Parfois, elles s'accompagnent de douleurs, d'autres manifestations désagréables, et parfois non, et l'envie d'uriner est le seul symptôme à ne pas négliger commencer le traitement à temps.

Les causes pathologiques de l'envie fréquente d'uriner chez les femmes sont divisées en trois groupes:

1. Maladies du système urinaire:

  • la cystite est une inflammation de la membrane muqueuse de la vessie. Avec la cystite, l'urine est trouble, le bas-ventre fait mal, la miction s'accompagne de coupures, de brûlures, d'une sensation de vidange incomplète de la vessie;
  • urétrite - inflammation de l'urètre. Les symptômes sont similaires à la cystite, du mucus apparaît dans l'urine;
  • pyélonéphrite - inflammation du bassin rénal. Symptômes: maux de dos, urine avec du sang et du pus, forte fièvre;
  • maladie de lithiase urinaire. Symptômes: douleur dans le bas-ventre, irradiant vers la cuisse, miction avec du sang, jet d'urine interrompu;
  • atonie (tonus affaibli) de la vessie. Avec cette pathologie, il y a une envie d'uriner chez les femmes sans urine ou avec une très petite quantité de liquide sécrété, incontinence;
  • vessie hyperactive. Les récepteurs nerveux maintiennent le ton constant des murs, provoquant l'envie d'aller aux toilettes.

2. Maladies gynécologiques:

  • le prolapsus de l'utérus entraîne une déformation et un déplacement de tous les organes du petit bassin et une pression sur la vessie;
  • le myome de l'utérus, atteignant une taille considérable, exerce une pression sur les organes du système urinaire. Symptômes: douleurs abdominales basses, saignements utérins, incontinence urinaire.
  • diabète insipide. Une maladie rare qui survient en raison de troubles de l'hypothalamus ou de l'hypophyse. Symptômes: excrétion d'une grande quantité d'urine (6-15 litres par jour) et soif constante;
  • Diabète. Le manque d'insuline vous donne soif et elle a souvent envie d'aller aux toilettes.

Diagnostic et traitement

Que les mictions fréquentes chez les femmes se produisent la nuit sans douleur ou pendant la journée et s'accompagnent de brûlures, de démangeaisons et d'autres symptômes désagréables, cela nécessite un examen..

Commencez par un thérapeute, il vous prescrira les tests nécessaires:

  • une analyse sanguine générale et biochimique montrera la présence d'un processus inflammatoire, des problèmes de glande thyroïde, de reins, etc.
  • une analyse générale de l'urine révélera des impuretés de mucus, de protéines, de sel, etc.
  • un frottis de la microflore vaginale pour les champignons et bactéries pathogènes;
  • L'échographie des organes pelviens montrera une augmentation, une déformation, un déplacement d'organes, la présence de néoplasmes.

Après l'examen initial et l'examen, le thérapeute vous dirigera vers un spécialiste spécialisé - urologue, endocrinologue, gynécologue ou néphrologue. Dans certains cas, vous aurez besoin de l'aide d'un chirurgien.

Tout traitement pour des mictions fréquentes, sans douleur ou avec douleur, vise à éliminer non pas le symptôme, mais la cause - la maladie sous-jacente.

Les infections sont traitées avec des antibiotiques, des pro et prébiotiques pour restaurer la microflore, des antispasmodiques sont utilisés pour soulager la douleur, etc..

Ne vous soignez pas. Pour toute pathologie, la thérapie est complexe. Les deux sont prescrits et contrôlés par des spécialistes.

Mictions fréquentes chez les femmes et les hommes: que faire?

Pourquoi voulez-vous souvent aller un peu aux toilettes? Diabète, prostatite, grossesse ou infection

Christopher Kelly Cardiologue, M.D., Université Columbia

Mark Eisenberg Cardiologue, M.D., Université Columbia

Les mictions fréquentes, également appelées polyurie, peuvent être à la fois un inconvénient gênant et un symptôme d'une maladie grave. La plupart des gens urinent six à huit fois par jour. Si vous vous relevez plusieurs fois d'un petit besoin pendant la nuit (appelé «nycturie»), cela peut être dû à une consommation accrue d'eau, de caféine ou d'alcool. Dans le même temps, cela peut indiquer un diabète ou des problèmes rénaux. Découvrons-le.

En règle générale, discuter des habitudes d'hygiène de quelqu'un est aussi impoli que de poser des questions sur son poids ou ses opinions politiques. "Tu es là depuis longtemps, est-ce que tout va bien? Pour la quatrième fois ce matin?" C'est très désagréable. Crois moi.

Mais si vous passez devant le bureau de votre patron pour la cinquième fois le matin, la situation devient délicate. Agitez encore votre main? Ou, en regardant le sol, aller au but? Vous savez que vous faites beaucoup pipi, ils savent que vous urinez beaucoup, mais la question principale ne cesse de se poser: pourquoi urinez-vous beaucoup??

Que faire? Réserver un siège côté couloir lors de l'achat de billets d'avion? Changer de toilettes pour arrêter de bavarder sur votre petite vessie? Ou peut-être que ce flux peut être ralenti et donner une pause à la vessie.?

Vous écrivez juste beaucoup. Pourquoi?

Splash dans des litres de caféine ou d'eau. Bien sûr, boire beaucoup d'eau (ou tout autre liquide) conduit à des mictions fréquentes. De plus, boire huit verres d'eau par jour est complètement facultatif; personne ne peut savoir d'où vient ce chiffre, mais il serait plus raisonnable d'étancher votre soif au besoin et de maintenir une couleur jaune pâle ou claire de l'urine.

L'alcool et la caféine sont diurétiques, ce qui explique les longues files d'attente aux toilettes des bars. Essayez de réduire la quantité, surtout avant de vous coucher..

L'utérus ne respecte pas l'espace personnel de la vessie. Pendant la grossesse, le corps retient un surplus de liquide pour soutenir le bébé dans le ventre. Lorsque les niveaux d'hormones et les besoins en liquides changent, des voyages supplémentaires peuvent être nécessaires. De plus, le fœtus en croissance appuie sur la vessie et l'empêche de se remplir. En conséquence, vous devez le vider plus souvent, car les reins produisent un volume constant de liquide..

Prendre de nouveaux médicaments. Les diurétiques (diurétiques) stimulent littéralement la production d'urine, car ce processus abaisse la tension artérielle. (D'une certaine manière, vous évacuez l'excès de liquide de votre sang.) De plus, certains médicaments contre l'hypertension, les antidépresseurs et les sédatifs peuvent affecter les hormones de la vessie, déplaçant ainsi vos visites aux toilettes. Assurez-vous de consulter votre médecin avant d'arrêter tout médicament ou de passer à un nouveau médicament.

Vessie débordante - et rien ne se passe

La seule chose pire qu'une miction constante peut être le manque de soulagement. Si vous avez l'impression d'avoir une vessie pleine mais que vous ne pouvez pas faire sortir une goutte, vous pouvez avoir une rétention urinaire.

Chez les hommes, la cause la plus fréquente de rétention urinaire est une hypertrophie de la prostate. Les autres causes probables comprennent les médicaments, les accidents vasculaires cérébraux, la sclérose en plaques et les lésions de la moelle épinière. Les principaux méchants parmi les médicaments sont les antihistaminiques, les décongestionnants, les antidépresseurs tricycliques et les anesthésiques généraux (si le problème survient dans les heures suivant la chirurgie).

La rétention urinaire nécessite une attention médicale urgente, car l'urine stagnante peut facilement s'infecter. De plus, une vessie gonflée peut entraîner des douleurs difficiles à imaginer. Imagine que tu veux aller aux toilettes à la folie, comme la dernière fois, mais tu ne peux rien y faire.

Le traitement à court terme consiste à insérer un cathéter dans l'urètre pour vider la vessie. Après cela, un traitement à long terme commence, consistant à prendre des médicaments pour maintenir l'urètre dilaté..

Causes des mictions fréquentes nécessitant un traitement

Vous vous sentez étourdi et / ou soif. Il est normal de se débarrasser de l'excès de liquide. Il n'est pas normal d'aller aux toilettes comme un cheval qui court une fois déshydraté. Si cela vous arrive et que vous ne prenez pas de diurétiques, cela pourrait être un signe de diabète..

Avec cette maladie, tellement de sucre s'accumule dans le sang que les reins doivent produire de l'urine supplémentaire et excréter l'excès. En conséquence, le corps a constamment soif et essaie de reconstituer le liquide perdu. Consultez votre médecin et faites des analyses d'urine et de sang. Si vous vous sentez très étourdi et faible, quel que soit le liquide que vous buvez, appelez une ambulance.

L'urine sort goutte à goutte, même si vous poussez aussi fort que vous le pouvez. Hommes: vous vous souvenez comment vous avez imprimé votre nom dans la neige? Avec une telle précision qu'ils pourraient même parsemer le «e»? Êtes-vous passé au code Morse? La prostate est à blâmer. Cet organe est situé autour de l'urètre (le tube qui vide la vessie) à l'entrée du pénis.

En vieillissant, votre prostate grossit et commence à bloquer l'écoulement de l'urine. Il devient plus difficile de pousser l'urine au-delà de la prostate, de sorte que la vessie déborde constamment. Un tas de médicaments et de procédures peuvent réduire la prostate et ajuster le jet.

Brûlure ou douleur en urinant. Vous avez très probablement une infection des voies urinaires (IVU). La plupart des femmes souffrent de cette infection au moins une fois dans leur vie. Les infections urinaires ne sont pas si fréquentes chez les hommes, cependant, avec l'âge, elles commencent à prévaloir dans le sexe fort..

Il est également possible que vous ayez une maladie sexuellement transmissible (MST). Les tests d'urine les plus simples aident généralement à établir un diagnostic. Le traitement consiste généralement en des antibiotiques. Si les symptômes surviennent fréquemment et que les antibiotiques ne sont pas utiles, vous pouvez avoir une maladie rare appelée cystite interstitielle (ou syndrome de la vessie irritable).

Des fuites d'urine se produisent, en particulier en toussant ou en riant. Malheureusement, ce n'est pas seulement la peau qui s'affaisse avec l'âge. Les muscles pelviens se détendent également un peu et, par conséquent, la vessie commence à mieux conserver son contenu. Une pression soudaine sur l'abdomen - en soulevant des objets lourds ou en riant de manière hystérique - resserre la vessie et fait sortir un peu d'urine.

Cette condition, connue sous le nom d'incontinence urinaire d'effort (due à une pression physique sur la vessie), est généralement traitée avec des médicaments et des exercices de Kegel. Pour ceux qui ne connaissent pas les exercices de Kegel, il s'agit de la tension systématique des muscles que vous utilisez normalement pour arrêter la miction. Essayez un peu de pratique pendant les réunions.

Il y a une envie soudaine et forte d'uriner, mais sinon tout va bien. Asseyez-vous à votre bureau, en pensant au vôtre, lorsque soudainement la vessie commence à attirer l'attention. Vous allez aux toilettes, mais dès que vous entrez dans la position de départ, votre vessie se calme. Vous pouvez avoir une vessie hyperactive qui essaie souvent et soudainement de se vider sans avertissement.

Les muscles le long de la paroi de la vessie se contractent brusquement même lorsqu'elle n'est pas pleine, et ils ne se soucient pas du tout que vous soyez loin des toilettes. Imaginez être attaché à une bombe avec seulement cinq secondes à cocher.

Les médicaments aident généralement à calmer les muscles de votre vessie. N'hésitez pas, consultez un médecin.

Quand appeler une ambulance

Douleur dans le petit bassin avec fièvre, frissons et / ou vertiges. Une infection grave de la vessie peut se propager aux reins et pénétrer dans la circulation sanguine, mettant ainsi votre vie en danger. Parce que les reins sont proches de la colonne vertébrale, l'infection provoque souvent des douleurs d'un ou des deux côtés du bas du dos. Appelez immédiatement une ambulance, vous avez besoin de liquides IV et d'antibiotiques.

Vous n'avez absolument aucun contrôle sur votre miction et / ou vos selles. Un accident vasculaire cérébral ou des problèmes de moelle épinière tels que saignements, gonflement, traumatisme peuvent endommager les nerfs menant à la vessie et aux intestins. C'est une urgence. Allongez-vous et appelez une ambulance.

Disons que vous êtes un fan d'urine fréquent pour l'une des raisons ci-dessus. Vous regardez le nouveau film de James Bond dans une salle de cinéma bondée et votre siège est au centre de la rangée. Vous avez envie d'aller aux toilettes, mais Daniel Craig est sur le point d'enlever sa chemise, et vous n'avez pas du tout envie de demander à tous les voisins de la rangée de détourner le regard de l'écran. Vous décidez d'être patient et essayez de vous distraire avec du pop-corn. Mais attendez, votre mère ne vous a-t-elle pas prévenu dans votre enfance que vous ne pouvez pas vous garder, sinon votre vessie va éclater?

Une vessie adulte saine peut contenir un demi-litre d'urine. En règle générale, la vessie commence à se rappeler lorsqu'elle est à moitié pleine (à ce stade, il est clair que dans un proche avenir, il y aura un voyage aux toilettes). Si vous commencez à endurer le remplissage maximal de la vessie, alors cet organe. n'éclatera pas. Il ignorera simplement vos protestations et se videra dans votre pantalon. Préparez des excuses convaincantes pour vos voisins au cas où.

Les informations sur le site sont à titre indicatif uniquement et ne constituent pas une recommandation d'autodiagnostic et de traitement. Pour des questions médicales, assurez-vous de consulter un médecin.

Je veux constamment écrire: les causes d'un symptôme désagréable, le traitement et la prévention

Toutes les personnes, de la petite enfance à la vieillesse, peuvent faire face aux problèmes d'appels inattendus du corps pour des mictions imprévues à certaines périodes de temps..

Ces questions acquièrent une pertinence particulière précisément aux stades limites de la vie, avec un organisme porteur fragile ou non immun..

Pour les enfants, ce problème n'est pas critique, ils peuvent satisfaire à tout moment des envies constantes, sans complications ni conséquences..

Les professionnels de la santé passent beaucoup de temps à travailler avec ce problème, développant les dernières méthodes et moyens de résoudre le problème de l'envie constante d'uriner. Aujourd'hui, il existe déjà de nombreuses hypothèses sur les raisons pour lesquelles cette maladie survient, comment prévenir son apparition et la guérir complètement. Alors, voyons pourquoi vous voulez constamment écrire.

Raisons du sentiment constant que vous voulez écrire

Les pulsions fréquentes et le besoin du corps de se débarrasser de l'urine supposément trop collectée, ce sont certains symptômes déterminés par les médecins des deux sexes.

De telles raisons peuvent survenir sans référence au sexe, et les médecins spécialistes ne distinguent pas la présence d'une dépendance à cette condition par sexe..

Le traitement ne provoque pas de complications particulières, mais tout d'abord, la tâche principale est de déterminer les causes qui servent à l'apparition d'agents pathogènes de cette affection désagréable, qui affecte toute la vie du patient, le privant de son existence habituelle. Avec la détermination correcte des résultats de la recherche, il y a de fortes chances de se débarrasser de la maladie de manière indépendante en utilisant une médecine alternative éprouvée, une trousse de premiers soins à domicile, des plantes médicinales, des teintures, des décoctions.

Pour un traitement meilleur et plus rapide, il est préférable de se tourner vers des professionnels spécialisés dans le traitement d'un type particulier de maladie, directement lié aux symptômes du problème. Les cliniques payantes et les hôpitaux publics gratuits incluent toujours un certain médecin, un médecin d'une certaine spécialité, qui peut diagnostiquer une maladie, prescrire des médicaments pour le traitement et effectuer un ensemble de mesures de réadaptation..

Si une décision est prise pour déterminer indépendamment les causes de ces symptômes, vous devez tout d'abord penser aux médicaments, diurétiques ou produits pris qui peuvent inclure de tels éléments dans leur composition..

Après avoir effectué une telle analyse, excluant la possibilité de prendre des médicaments synthétiques à l'origine de la maladie, les experts recommandent de prêter attention à la réelle envie d'uriner ou à leur fausseté.

Le régime alimentaire et les aliments consommés peuvent être directement liés à l'émergence de problèmes d'envie d'écrire constamment, une consommation accrue de fruits, de légumes et de baies entraînant de fréquents déplacements aux toilettes. L'exclusion d'un tel facteur conduit à prendre conscience qu'un réel problème se pose devant une personne, de réelles envies de visiter la salle de bain, peuvent entraîner des conséquences désastreuses et provoquer un dysfonctionnement de tous les systèmes corporels..

Et peu importe quel organe a été exposé à une infection ou à des irritants, le complexe de symptômes reste le même.

Chez les hommes

Une petite quantité d'urine ou son absence totale n'affecte pas le besoin constant de visiter les toilettes et de vider le stockage.

Une sensation constante et irrésistible d'uriner dicte un horaire spécial pour un homme, compliquant la vie, ignorer un tel problème peut provoquer un diabète sucré, une tumeur directement dans la vessie.

En raison de la similitude des symptômes, l'automédication peut être préjudiciable au corps, contacter un médecin spécialisé aidera à diagnostiquer correctement la maladie en fonction des tests réussis.

Le développement d'une lithiase urinaire, la détection de calculs rénaux de différentes tailles, l'insuffisance rénale chronique peuvent provoquer l'envie d'uriner en continu, perturbant le rythme de vie habituel.

Seul un spécialiste expérimenté est capable de déterminer les facteurs influençant le désir de se rendre constamment aux toilettes par le sexe masculin, le médecin est en mesure de prescrire le bon ensemble de diagnostics sans effets nocifs possibles sur le corps. Il ne faut pas oublier que ces symptômes peuvent être simplement une réaction du corps masculin aux changements liés à l'âge, qui s'accompagnent de toutes sortes de symptômes, répétant souvent des maladies bénignes et complexes..

Les visites nocturnes aux toilettes à un âge avancé sont un état normal d'un organisme vieillissant, au cours de cette période de la vie, le processus fonctionnel du corps humain change et le liquide est traité précisément la nuit.

Chez les femmes

Comme dans le corps masculin, les femmes peuvent se rencontrer sur le chemin de la vie avec le problème de constante, en changeant l'horaire et le style de comportement de l'envie d'uriner, qui peut être causée par toutes sortes de lésions infectieuses du système reproducteur.

En gynécologie, les spécialistes distinguent un certain nombre de maladies qui se trouvent le plus souvent dans les organismes féminins, ils comprennent des maladies telles que: la cystite, le prolapsus de la vessie à plusieurs stades, l'arthrite réactive, la présence de calculs, du sable dans les reins, des tumeurs de la vessie ou des voies urinaires.

Les particularités de l'appareil du corps féminin, le système génito-urinaire unique est devenu la raison pour laquelle ces symptômes peuvent également apparaître dans des conditions telles que la grossesse, surtout si c'est une période proche de l'accouchement. Si, cependant, pendant les règles et avec un écoulement sanguin abondant, ces symptômes sont particulièrement aigus, une mesure obligatoire sera de contacter un professionnel de la santé..

Pendant la grossesse

La grossesse est un processus inhabituel dans le corps d'une femme, inhérent à tous les vivipares, au cours duquel le corps subit un certain nombre de changements qui affectent le travail des organes internes.

Après l'accouchement, au fil du temps, les processus s'améliorent, le corps rétablit le fonctionnement normal de tous les systèmes.

L'envie fréquente d'uriner chez la femme enceinte est un symptôme naturel pendant cette période qui n'est pas pathologique.

Symptômes à surveiller

Les caractéristiques individuelles de chaque maladie sont déterminées par un médecin, un spécialiste de son genre, engagé non seulement dans le traitement, mais également dans le diagnostic de tout problème. L'incontinence urinaire et le besoin fréquent de vider la vessie peuvent servir d'avertissement sur les dysfonctionnements des organes internes et des systèmes du corps humain.

Pour identifier les caractéristiques symptomatiques, les médecins prescrivent un rad ou une série de tests qui aideront à identifier le problème et à déterminer la suite du traitement. Sans diagnostic préalable, il est impossible de procéder à une élimination rapide et de haute qualité de la maladie, à la prise de médicaments.

Au moins une fois, le besoin fréquent d'uriner dérangeait tout le monde et cela n'est toujours associé à aucune pathologie. Mais quand ça fait mal d'aller aux toilettes de manière modeste, on parle définitivement d'une maladie. Pour quelles maladies ce symptôme apparaît-il, lisez la suite.

Quelles sont les causes des mictions fréquentes chez les hommes, lisez ici. Processus inflammatoire, écoulement urinaire altéré, troubles hormonaux - considérez chaque cas.

Saviez-vous que la vessie est entièrement constituée de tissu musculaire? Par conséquent, il peut bien s'étirer et même changer d'emplacement. Dans ce fil https://mkb2.ru/terminyi/giperaktivnyj-mochevoj-puzyr.html, nous analyserons une chose telle qu'une vessie hyperactive et apprendrons à guérir cette pathologie.

Douleur dans le bas de l'abdomen

Le sel, le sable ou les calculs rénaux provoquent un symptôme aussi désagréable que la miction douloureuse, pour une détermination précise, les professionnels de la santé prescrivent un examen complet et complet du corps.

Recherche pas à pas: échographie, urine, analyse sanguine, sous la supervision du personnel médical, permet d'identifier la véritable cause des sensations désagréables.

Douleur et sensation de brûlure en urinant

L'infection des voies urinaires se manifeste souvent dans les premiers stades avec de telles sensations douloureuses, forçant une personne à ressentir un certain inconfort. Consulter un médecin dans de tels cas permettra non seulement de se débarrasser de la douleur, mais également de surmonter la maladie, sans autres conséquences pour tout l'organisme..

Autres symptômes d'accompagnement

  1. Aucune douleur - indique des changements liés à l'âge dans le corps humain et ne peut être déterminée que par un médecin.
  2. Le besoin d'une miction constante - parle de prendre des diurétiques.
  3. Fausses pulsions - des visites fréquentes à la salle de bain, sans miction, vous permettent de déterminer la présence de maladies.
  4. Sensations de démangeaisons - une infection des organes internes et de la peau peut provoquer de tels symptômes désagréables.
  5. Constipation - l'utilisation de laxatifs soulage la sensation de tels troubles.

Traitement de la maladie et prévention

Et si vous voulez constamment écrire? Lors de l'auto-traitement de telles maladies, il est préférable d'utiliser des matériaux naturels qui permettent non seulement de soulager les symptômes, mais également de soulager l'inflammation aux premiers stades de la maladie. L'utilisation de médicaments à base d'herbes médicinales permettra de suspendre l'évolution de la maladie, mais ne l'éliminera pas complètement..

En tant qu'agents thérapeutiques, vous pouvez utiliser:

  • bains séquentiels - travail pour suspendre les processus infectieux mineurs;
  • décoctions de rhizomes d'églantier - l'administration orale de la décoction soulage l'inflammation en cours des canaux urinaires;
  • décoction d'achillée millefeuille - soulage l'inflammation du système reproducteur.

Les mesures préventives sont assez simples, pour éviter l'apparition de tels symptômes, vous devez:

  • surveiller l'hygiène personnelle dans la région génitale;
  • suivre un mode de vie sain;
  • reconsidérez votre régime alimentaire, ne buvez pas d'alcool et évitez de fumer.

L'événement le plus important est une visite chez un spécialiste qualifié qui diagnostiquera rapidement la maladie, élaborera un plan de traitement et aidera à se débarrasser de la maladie avec qualité..

Les maladies inflammatoires de la vessie ne sont pas rares chez les femmes. Les mictions fréquentes chez les femmes peuvent être un symptôme de cystite, d'urétrite, de pyélonéphrite, mais parfois ce symptôme peut se manifester pour des raisons tout à fait naturelles: stress, hypothermie, boire beaucoup de liquides. Vous devez apprendre à distinguer la pathologie de la norme et consulter un médecin à temps.

Les sensations douloureuses dans le bas de l'abdomen chez les hommes sont un symptôme plutôt rare et quand elles apparaissent, vous devriez consulter un médecin. Quelles maladies ce symptôme peut indiquer, lisez dans cette rubrique.

Le sentiment constant que vous voulez aller aux toilettes un peu

Le nombre de mictions par jour dépend de nombreux indicateurs - âge, état des organes internes, volume de liquide consommé, caractéristiques nutritionnelles, état psycho-émotionnel. Par conséquent, le sentiment de vouloir aller aux toilettes de manière modeste peut avoir des raisons naturelles ou pathologiques..

  • Raisons pour lesquelles vous souhaitez souvent utiliser les toilettes
  • Chez les hommes
  • Chez les femmes
  • Chez les enfants
  • Quels symptômes de maladies
  • Diagnostique
  • Quel médecin traite
  • Traitement
Articles Liés:
  • Incontinence urinaire post-partum - causes et traitement
  • Traitement de l'incontinence urinaire chez l'enfant
  • Incontinence urinaire d'effort chez les adultes et les enfants - causes
  • Traitements de l'incontinence urinaire chez les femmes âgées
  • Traiter l'incontinence urinaire avec des pilules
  • Raisons pour lesquelles vous souhaitez souvent utiliser les toilettes

    Périodiquement, un désir fréquent de visiter les toilettes survient chez des personnes d'âges différents, il n'est pas difficile de se débarrasser du problème, il vous suffit de découvrir la cause des mictions fréquentes.

    Important! L'une des principales raisons du débordement rapide de la vessie est la prise de diurétiques ou d'antihypertenseurs, la consommation de beaucoup de baies, de fruits et de légumes. Le danger est représenté par de fausses pulsions quand on veut écrire, mais en fait il n'y a rien.

    Chez les hommes

    La miction fréquente est un symptôme courant de pathologies infectieuses de l'urètre, de la vessie et des reins. Dans le même temps, lors de la vidange, une douleur et une sensation de brûlure se produisent dans la région de l'aine. Avec les maladies inflammatoires, une personne a constamment une sensation, je veux, mais je ne peux pas, peu d'urine est libérée ou elle est complètement absente.

    Le besoin fréquent d'aller aux toilettes est le résultat de changements corporels liés à l'âge. Plus un homme est âgé, plus il a souvent envie de vider sa vessie. Le problème est troublant jour et nuit, mais généralement des mictions sans douleur ni autres manifestations désagréables. Si le désir de visiter les toilettes s'accompagne de coupures, l'urine est excrétée en petites portions - cela peut être une manifestation d'un adénome de la prostate.

    Important! Même à un âge avancé, le nombre de visites nocturnes aux toilettes ne doit pas dépasser 2, sinon vous devez consulter un médecin.

    Chez les femmes

    Chez les femmes, en raison des particularités de la structure anatomique, diverses infections affectent les organes du système urinaire plus souvent que chez les hommes. L'inflammation se manifeste par des sécrétions non spécifiques, des sensations de traction dans la région de l'aine, le processus de miction provoque une gêne.

    L'envie fréquente de se rendre aux toilettes dérange les femmes pendant l'ovulation, pendant la ménopause - dans le contexte de changements du fond hormonal, le tonus des muscles lisses diminue, le sentiment que vous voulez vraiment aller aux toilettes se produit même avec une accumulation minimale d'urine dans la vessie. Un écoulement urinaire abondant est observé avec l'endométriose, myome utérin, après césarienne. Souvent, les pathologies sont accompagnées d'une violation du cycle mensuel, prononcé PMS.

    Important! Chez les femmes, une augmentation du débit urinaire se produit après le stress, avec une forte excitation, une forte excitation, lors de la prise de médicaments pour perdre du poids.

    Pendant la grossesse

    Aux derniers stades de la grossesse, l'utérus commence à appuyer sur tous les organes internes, de sorte que la femme veut constamment aller aux toilettes de manière petite et grande. Au début de la grossesse et avant la naissance elle-même, de nombreuses maladies chroniques sont exacerbées dans le contexte d'un système immunitaire affaibli.Par conséquent, si cela fait mal d'aller aux toilettes, vous devez en informer le gynécologue..

    Important! La miction fréquente est l'un des premiers signes de grossesse, qui peut apparaître avant même le retard des règles. Après la fécondation de l'ovule, des changements hormonaux commencent dans le corps, ce qui provoque une envie fréquente de se vider.

    Chez les enfants

    Les enfants font pipi plus souvent que les adultes. Les bébés jusqu'à un an vident leur vessie jusqu'à 20 fois par jour, mais à l'âge de 6 ans, ce nombre diminue jusqu'à 6-8. Chez 20% des enfants, ces indicateurs sont plus élevés, ce qui s'inscrit également dans la fourchette normale. L'enfant a des mictions fréquentes - une conséquence de l'hypothermie, du stress, de la peur. Mais parfois, ces symptômes sont la manifestation de maladies graves..

    • le diabète sucré et le diabète insipide;
    • pathologies inflammatoires du système urinaire;
    • maladies neurologiques;
    • maladies virales et bactériennes accompagnées de fièvre;
    • dysfonctionnement rénal;
    • pathologies congénitales des organes internes qui empêchent l'écoulement normal de l'urine;
    • un objet étranger dans les voies urinaires;
    • vulvovaginite et balanoposthite.

    Signes de maladie - troubles du sommeil, perte de poids, soif intense, hyperthermie, gonflement du visage et des mollets, décoloration et odeur d'urine.

    Important! Chez les enfants d'âge préscolaire, un désir fréquent d'aller aux toilettes peut indiquer une infection par des vers..

    Quels symptômes de maladies

    Des mictions fréquentes sont le signe de diverses maladies. Des sensations désagréables surviennent avec des infections, des tumeurs des organes du système urinaire, des pathologies endocriniennes et des troubles hormonaux. Presque toutes les maladies ont un tableau clinique similaire - inconfort sévère, sensation de brûlure, crampes, douleur dans le bas-ventre, dans le bas du dos, parfois il y a une augmentation de la température.

    Pourquoi vous voulez souvent aller aux toilettes - liste des maladies:

    • diabète sucré - une personne a très soif, le nombre de visites nocturnes aux toilettes augmente;
    • gonflement de la vessie ou des conduits - les néoplasmes appuient sur les parois de l'organe, vous avez le sentiment de vouloir constamment aller aux toilettes de manière modeste;
    • insuffisance rénale sous forme chronique - la maladie s'accompagne d'un œdème du visage et des membres, vous voulez souvent aller aux toilettes, mais peu d'urine est libérée;
    • pyélonéphrite - il y a une douleur d'intensité variable dans la région lombaire, avec une exacerbation, la température augmente, des nausées, il y a des impuretés de pus et de sang dans l'urine;
    • lithiase urinaire - le désir de visiter les toilettes survient brusquement et soudainement, surtout après un effort physique, pendant la miction, il y a une douleur dans le bas-ventre, le jet d'urine est intermittent;
    • cystite - le sentiment que vous voulez écrire, les filles ne disparaissent pas même après avoir utilisé les toilettes, à mesure que la maladie se développe, l'urine devient trouble;
    • urétrite - le processus inflammatoire est localisé dans l'urètre, la maladie se développe souvent dans le contexte de l'hypothermie, du port constant de sous-vêtements étroits ou synthétiques;
    • prolapsus de la vessie dû à un corset musculaire faible - vous ne pouvez faire face à la pathologie qu'à l'aide d'exercices visant à renforcer les muscles abdominaux;
    • arthrite réactive;
    • pathologie cardiovasculaire;
    • Déficience en fer;
    • activité accrue de la vessie - se produit dans le contexte de lésions du système nerveux;
    • douloureux à écrire, mictions fréquentes, démangeaisons des organes génitaux, décoloration des sécrétions, éruptions cutanées sur les muqueuses - signe de maladies sexuellement transmissibles.

    Une envie fréquente d'aller aux toilettes d'une petite manière peut survenir après avoir mangé des aliments épicés, salés et gras, des boissons alcoolisées, du café. De plus, ils sont temporaires, le processus se déroule sans brûlure, autres symptômes désagréables.

    Important! Les mictions pathologiquement fréquentes chez les adultes sont mises en évidence par le nombre de pulsions quotidiennes plus de 9 fois, tandis que le volume d'urine excrété est inférieur à 200 ml.

    Diagnostique

    Les raisons de l'apparition d'une envie fréquente d'utiliser les toilettes peuvent être différentes, il n'est possible de le diagnostiquer avec précision qu'après un diagnostic approfondi. Même si vous voulez souvent écrire, mais qu'il n'y a pas de sensation de brûlure, de douleur ou d'autres symptômes désagréables, une consultation spécialisée ne fera pas de mal.

    • analyse sanguine générale;
    • sang pour déterminer le niveau de glucose;
    • analyse d'urine générale, test Nechiporenko;
    • culture bactérienne de l'urine;
    • coprogramme;
    • test de sensibilité aux antibiotiques;
    • un écouvillon de l'urètre ou du vagin;
    • examen rectal de la prostate;
    • Ultrason.

    En cas de suspicion de tumeurs malignes, des tests de marqueurs tumoraux sont effectués, des tomodensitogrammes ou IRM, une cystoscopie et une biopsie sont prescrits.

    Quel médecin traite

    Si vous sentez souvent que la vessie est pleine, mais que vous ne voulez pas aller aux toilettes, le processus de miction s'accompagne de divers symptômes désagréables, vous devez d'abord consulter un thérapeute ou un pédiatre. Après le diagnostic initial, le médecin vous indiquera à quel médecin vous adresser. Un gynécologue, urologue, néphrologue ou spécialiste des maladies infectieuses s'occupe des problèmes de mictions fréquentes et douloureuses.

    Après examen, collecte de l'anamnèse, en fonction des résultats du test, le médecin vous dira quoi faire, sélectionner les médicaments nécessaires et la physiothérapie, vous parler des méthodes de prévention.

    Traitement

    Pour se débarrasser des processus inflammatoires, pour normaliser la quantité de mictions par jour, des médicaments et des méthodes traditionnelles sont utilisés. Souvent, vous voulez aller aux toilettes - comment traiter:

    • antibiotiques - Azithromycine, Monural, Doxycycline, sont prescrits pour les pathologies infectieuses aiguës, la polyarthrite rhumatoïde, les MST;
    • médicaments antifongiques - fluconazole;
    • uroantiseptiques - Cyston, Kanefron;
    • antispasmodiques - Drotaverin, No-shpa;
    • préparations de fer - Maltofer;
    • médicaments pour corriger les taux de glucose dans le diabète sucré - ils sont sélectionnés sur une base individuelle, en fonction du type et de la gravité de la maladie;
    • médicaments hormonaux pour réduire la fréquence des mictions pendant la ménopause.

    En cas de processus inflammatoire dans la vessie, il est nécessaire de verser 2 cuillères à soupe. l. racines hachées ou églantier 250 ml d'eau, laisser mijoter le mélange à feu doux pendant un quart d'heure. Boire 100 ml du médicament avant chaque repas.

    Pour les infections du système génito-urinaire, versez 2 cuillères à soupe. l. tourne 1 litre d'eau bouillante, faire bouillir à feu doux pendant 3-5 minutes, laisser reposer une demi-heure dans un récipient fermé. Utilisez le bouillon pour les bains de siège, continuez la procédure jusqu'à ce que le liquide refroidisse, effectuez des séances avant le coucher pendant 7 à 10 jours. Cette méthode de thérapie aidera à faire face à l'inconfort de l'enfant..

    Important! L'un des meilleurs remèdes populaires pour le traitement et la prévention de la lithiase urinaire est la pastèque. Le produit diurétique doit être consommé en grande quantité pendant la saison..

    Le désir fréquent de visiter les toilettes perturbe le rythme de vie habituel, donne beaucoup d'inconvénients à une personne. Pour éviter l'apparition de symptômes désagréables, il faut éviter l'hypothermie, adhérer à des relations sexuelles monogames, bouger plus, abandonner les addictions et la malbouffe, boire au moins 2 litres d'eau propre par jour.